Quel avenir pour le FN et Marine ? (partie 2)

Publié le 29 juin 2017 - par - 62 commentaires - 1 662 vues
Share

Suite de l’analyse sur l’état du FN. La question de la légitimité de Marine Le Pen est posée, après son échec à la présidentielle, qui s’est répété aux législatives, même si elle a été personnellement élue, ce qui est un fait local et anecdotique. Il faut être reconnaissant à cette femme d’exception d’avoir ”dédiabolisé ” le FN  et de l’avoir porté à un niveau électoral majeur. Mais elle contribue à ébranler l’édifice qu’elle avait construit. A-t-elle vraiment les convictions profondes de son électorat ? Marine Le Pen aura été une étape, après celle de son père. Mais il faut déjà penser à la suivante.

Défaite explicable du FN et de MLP qui n’auraient ni pu ni su gouverner  

La  défaite de Marine Le Pen face au système Macron était écrite. L’oligarchie organisée, liguée contre elle, est plus forte que le ”peuple”, manipulé. Sa piètre prestation télévisée n’a rien arrangé mais n’était pas la cause première de la défaite. Mais était-ce  vraiment son intérêt de gagner cette fois-ci ? Aussitôt au pouvoir par miracle, elle aurait été balayée parce que le FN n’est pas en ordre de bataille pour gouverner avec son programme socio-économique comique et ses lacunes en cadres compétents. En tout cas, l’affrontement entre l’hétéroclite coalition macroniste – centre – gauche et le FN ne sera la clé des années à venir que si le FN cesse de délirer sur l’euro, revoit de fond en comble son programme socio-économique, se muscle sur ses fondamentaux et se débarrasse du clan du parasite Philippot qui est le coucou dans le nid. Mais aussi si Marion Maréchal Le Pen opère un retour à la tête du FN, synchrone d’un départ de ce dernier.

Ivan Rioufol a expliqué la défaite du FN (et de Marine Le Pen), ainsi que le fort taux d’abstention parmi son électorat démobilisé, par son décalage par rapport aux préoccupations et attentes populaires. « Même le FN s’est laissé prendre à ce conformisme du tout–économique, qui lui a fait placer la sortie de l’euro au centre de sa campagne ratée. Mais cet aveuglement n’est pas celui de la France populaire » (Le Figaro, 23/06/2017). Autrement dit, c’est parce que le FN a négligé la question centrale de l’invasion migratoire et de l’islamisation au profit d’un discours centré sur des questions périphériques qu’il a perdu.

”Front républicain” contre Front national : l’occasion manquée par le FN 

Jean Raspail avait intitulé un de ses articles polémiques «La République contre la Nation ». Cette formule suggère une opposition qui n’est pas fausse entre la République organisant l’immigration invasive et le sabotage de l’école, et la Nation aux sens ethnique, culturel, historique. Malgré toutes ses erreurs et tous ses défauts programmatiques, le FN représente, non pas ” le peuple contre les élites”, formule inepte puisque les élites font partie du peuple, mais le peuple (la Nation) contre ses ennemis, y compris des Français de souche collaborateurs (La – fausse – République). Ce n’est pas une question de classe sociale mais de choix ethnique.

Le réflexe du ”front républicain” (copie conforme du ”front antifasciste” stalinien des années 30) a parfaitement joué au second tour de la présidentielle et des législatives contre Marine Le Pen et le FN. Seule entorse : Dupont-Aignan et son DLF, minime exception qui confirme la règle. Les appels à voter Macron contre la sorcière ont été unanimes à gauche et à droite, de Cazeneuve à Juppé qui a tweeté : « Soutien à Emmanuel Macron dans son duel avec l’extrême-droite qui conduirait la France au désastre ».  Jusqu’à Martine Aubry : « Comme en 2002, tous les républicains doivent faire barrage au Front national ». Cependant, plus logique,  le collectif Sens commun « refuse de choisir entre le chaos porté par Marine Le Pen et le pourrissement politique d’Emmanuel Macron ». C’est le ”ni ni ”, abandonné par Baroin, le gendre idéal politiquement correct.

Le « rassemblement républicain » auquel a appelé la droite contre Marine Le Pen et pour « faire barrage au Front national » en votant pour Macron, mais aussi au second tour des législatives, aurait pu être une aubaine pour MLP et le FN, car c’était consacrer le FN comme seule force d’opposition et d’alternance. Malheureusement cette occasion a été gâchée par la prestation télévisée catastrophique de la candidate face à Macron, par le programme socio-économique gaucho-étatiste délirant de la ”ligne Philippot”, par la promesse de sortie immédiate de l’euro, mais aussi par l’affadissement et la mise en orbite lointaine du discours sur l’immigration et l’islamisation.

Le FN, apparaissant comme émasculé et décentré, n’a pas su capitaliser sur cette coalition des bonnes consciences contre lui, ce qui l’a privé de millions de voix et provoqué l’abstention de millions d’autres.

Néanmoins, retenons cette analyse : « La contre–performance de la candidate), le retrait de la benjamine de l’Assemblée nationale (Marion Maréchal-Le Pen) sortante et les menaces de départ de Florian Philippot font du Front national un parti affaibli ; et pas une force d’attraction. Reparler d’une stratégie pour « faire barrage » au FN revient à le valoriser, à le présenter toujours comme une menace électorale », note Guillaume Tabard (Le Figaro, 01/06.2017).

Intelligentsia de droite pro–Macron  et anti FN

Le cœur de l’intelligentsia bien-pensante de droite est vent debout contre le FN et a massivement choisi Macron. « Emmanuel Macron est le seul obstacle aux ambitions de Marine le Pen. Qu’on le veuille ou non, il incarne ce qui nous reste d’espérance en l’avenir », écrit Jean d’Ormesson qui reproche à Marine Le Pen, entre autres, « sa volonté de verrouiller les frontières contre l’afflux des refugiés et des demandeurs d’asile » Il ajoute : « l’accession au pouvoir de Marine Le Pen serait un malheur, non seulement pour la France et les Français […] mais pour l’Europe entière » Se fermer à l’invasion est un malheur, effectivement. ( « Je voterai pour Emmanuel Macron » , Le Figaro, 20/04/2017.) Jean d’Ormesson, vieux crabe opportuniste, est le représentant  de ces élites bien protégées de l’immigration invasive, de l’islamisation et de la criminalité allogène pourrissant la vie des Français. Macron (qui appartient au même monde) sera tout aussi laxiste en la matière que ses prédécesseurs, voire plus.  De nouvelles vagues d’invasion migratoire se préparent. Rien ne sera fait pour les empêcher, mais tout pour les encourager.

La  souveraineté étatique doit être subordonnée à l’identité nationale et ethnique  

Dans le discours officiel du FN, celui imposé à MLP par le doctrinaire  Philippot, l’impératif, abstrait et étatique,  de ”souveraineté” prend trop le pas sur celui, concret, vital, d’ ”identité”, de nature ethnique, beaucoup trop négligé, alors que les deux devraient être unis et insécables. La souveraineté (étatique), indispensable évidemment, doit être subordonnée à l’identité (ethnique et nationale, même étymologie). Pas de nation politique sans nation ethnique. C’est le bon sens aristotélicien et confucéen. Un pays composé de populations ethniquement hétérogènes explosera. La nature humaine s’oppose à cette permanente utopie de l’ ”homme nouveau”. Le FN de Marine Le Pen a  reculé sur les questions de l’identité, (voir le précédent article sur le même sujet). Son « patriotisme » et celui de Philippot, n’ont plus rien à voir avec la « patrie charnelle ».

En se déclarant candidate du ”peuple”, en cassant l’image de candidate de l’ ”extrême droite”, Marine Le Pen a eu raison. À condition qu’elle n’affadisse pas son discours sur l’immigration et l’identité qui n’a rien à voir avec le clivage droite/gauche. Rappelons à Marine Le Pen que la notion de ”peuple”, contrairement à son détournement par les marxistes, n’est pas liée à une classe socio-économique. Le chef d’entreprise créateur d’emplois est membre du peuple. Pas le délinquant musulman d’origine immigrée.  La notion de ”peuple” est ethnique, historique et culturelle, et non pas politique et socio-économique.

Le FN et ses alliés fantômes,  ”seule force d’opposition ” ? 

Le Rastignac-Macron ne sera pas la rupture mais la continuité Chirac-Sarkozy-Hollande. Sur le plan de l’invasion migratoire, de l’islamisation, de la délinquance, ce sera plus grave encore sous sa présidence. Il sera la photocopie de ses prédécesseurs. Marine Le Pen peut-elle donc espérer, comme elle l’a répété, après les législatives, diriger l’opposition  à « la mondialisation sauvage », à « l’  immigration massive », à « la libre circulation des terroristes » qu’elle voit s’aggraver sous Macron ? Rien n’est moins sûr, avec la crise que traverse le FN et la contre-dynamique créée par l’échec à l’élection présidentielle.

Après les législatives, le FN, avec son petit satellite DLF de Nicolas Dupont-Aignan, marginal illisible, se veut optimiste. Marine Le Pen assure que le FN « s’imposera comme la première force d’opposition au gouvernement d’Emmanuel Macron et à ses projets ». Avec huit députés ?

Marine est-elle éternelle ?

La prestation télévisée ratée de Marine Le Pen face à Emmanuel Macron a détérioré son image dans son électorat et a, par ailleurs, servi Macron à être élu. En marge de la direction du FN, très divisée, le groupe informel formé par Philippe de Villiers, Éric Zemmour, Patrick Buisson et Robert Ménard pourrait constituer un pôle contestataire. Marion Maréchal-Le Pen a pu y penser… Elle pourrait les rejoindre, après un retrait provisoire, une traversée du désert, pour une alternative, le jour où sa tante vacillera. Et prendre la tête du Front national avec un programme bien construit, débarrassé de l’étatisme socialiste de Philippot, de son anti-européisme bâclé, et remusclé, renouant avec des fondamentaux délaissés.

En revanche, le FN peut, si le quinquennat de Macron part rapidement en vrille – cas probable – apparaître de nouveau comme le recours, la seule opposition (face à LREM et les députés LR ralliés) en se livrant  à de l’agit-prop en attendant les prochaines élections, mais évidemment sans aucun espoir à l’Assemblée nationale.

« Marine Le Pen a considérablement abîmé son image  », note Jérôme Fourquet, directeur du pôle opinion publique de l’Ifop. Et son élection à Hénin-Beaumont ne la rétablit pas, contrairement à ce qu’elle croit. Il ajoute :« Le parti a enregistré une vraie contre–performance au premier tour », semblable à celle de Marine Le Pen à la présidentielle.

Après avoir été réélu de justesse, Gilbert Collard a déclaré : « Nous ne devons pas crier victoire parce que le FN a pris un sacré coup dans la tête. » Signe des oppositions croissantes, au sein du FN, à Marine Le Pen. Son discours en recul sur l’invasion migratoire et l’islamisation  – là où ses partisans  l’attendaient – affadit le message du Front national. Marine Le Pen est handicapée par un territoire intérieur qui se délite (le FN et sa mouvance électorale déçue) et non plus dans la conquête d’un territoire extérieur, de nouveaux électeurs. Pourtant, il y en aura : le marché électoral des bobos, pour l’instant préservés de l’immigration, mais qui ne le sera plus dans quelques années quand les centres des zones préservées commenceront à être inondés à leur tour. Marine Le Pen est mauvaise stratège.

La « refondation » du FN : sérieux ou fallacieux ?

Les débats sur la « refondation » du Front national annoncés par Marine Le Pen  dissimulent et indiquent en même temps une situation préoccupante. La langue trahit ses locuteurs : refonder signifie bâtir de nouveaux fondements (programme, idéologie, stratégie) parce que les anciens sont mauvais. Normalement, ce devrait donc être un aveu d’abandon de la ligne chevènementiste Philippot qui a mené objectivement le FN dans le mur.

Néanmoins, on peut se demander si cette ”refondation” sera sérieuse dans la mesure, par exemple, où Marine Le Pen entend, exactement comme le parti du paléo-marxiste Mélenchon, les débris du PS ou la CGT, s’opposer frontalement aux ordonnances promises sur la simplification – qui sera très timide – d’un Code du Travail ubuesque (une des causes du chômage de masse). La direction du FN persiste dans cette impasse gaucho-étatiste, vermoulue, économiquement inculte du ”modèle social français” qui est en réalité une catastrophe sociale. Les déclassés au chômage du nord de la France qui votent FN ne sont pas victimes de l’abominable ”ultralibéralisme” (s’il existait, ils travailleraient, comme en Suisse) mais du socialisme de l’appareil étatique français qui, depuis 40 ans, obéissant aux syndicats marxistes minoritaires et aux corporations de fonctionnaires, matraque et spolie le secteur privé (taxes, charges, impôts, réglementations délirantes), le forçant à licencier, à désindustrialiser, à ne plus embaucher, à délocaliser ou à faire faillite.

Si la direction du Front national continue de négliger l’espoir qu’elle a suscité d’endiguer l’invasion migratoire et l’islamisation et d’entamer un processus de reconquête, si elle persiste dans son discours économique socialo- étatiste étiqueté ”patriote”, et dans sa focalisation lassante sur un anti-européisme mal construit et surtout mal vendu,  l’hémorragie de voix s’accentuera.

Le FN doit changer de logiciel

En revanche, si  le Front  national attaque Macron et sa majorité (aussi dominante arithmétiquement que fragile politiquement)  sur d’autres domaines que son timide ”libéralisme”, c’est-à-dire sur l’immigration, l’école, la justice et la sécurité, sujets où logiquement ils seront laxistes et échoueront, il pourra représenter une force d’opposition idéologique – mais non pas parlementaire.

La force retrouvée du FN dépendra aussi du retour de Marion Maréchal-Le Pen dès qu’Emmanuel Macron commencera à échouer et à décevoir, ce qui est inévitable. La continuation de la guérilla entre Jean-Marie Le Pen et sa fille, avec des épisodes guignolesques (les grilles du siège fermées devant le patriarche accompagné d’une foule de journalistes) a aussi décrédibilisé le FN par la démonstration d’une querelle de famille lassante, très lointaine des préoccupations des Français.

N’oublions pas qu’en dépit d’un record de voix à la présidentielle, le FN a perdu au premier tour des législatives de 2017 plus de 500.000 voix par rapport aux législatives de 2012, ce qui le prive de 800.000 euros d’aides publiques par an.

Très symbolique apparaît, après le retrait de Marion Maréchal-Le Pen de sa circonscription du Vaucluse, la victoire dans cette dernière de Mme Brune Poirson de LREM. Le corps électoral a donc délaissé le candidat FN qui remplaçait Marion Maréchal-Le Pen, pour élire une candidate du parti de Macron. C’est un mauvais signal. On votait Marion, mais on ne vote pas Marine. Le désamour, la déception sont évidents. Le FN a du pain sur la planche pour redresser la barre. Il doit changer de logiciel et inverser sa ligne actuelle – celle du coucou Philippot – faute de quoi il n’intéressera plus grand monde, même les juges.

Guillaume Faye

Quel avenir pour le FN et Marine ? (partie 2)

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Chassaing Jacques

Totalement hystérique, Marine Le Pen débarque rageusement Sophie Montel de la présidence du groupe FN en Bourgogne/Franche-Comté
30 Juin 2017, 06:47am | Publié par Thomas Joly

http://www.thomasjoly.fr/2017/06/totalement-hysterique-marine-le-pen-debarque-rageusement-sophie-montel-de-la-presidence-du-groupe-fn-en-bourgogne/franche-comte.html

Voilà qui aussi grotesque qu’un Valls accusant La France insoumise de Mélenchon de flirter avec l’islam! https://ripostelaique.com/valls-accuse-melenchon-detre-mouille-avec-les-islamistes-cest-la-guerre.html

Et avec ça, le FN voudrait renaître de ses cendres! Stop, les patriotes ont compris.

galaf

« Les déclassés au chômage du nord de la France qui votent FN ne sont pas victimes de l’abominable ”ultralibéralisme” (s’il existait, ils travailleraient, comme en Suisse) mais du socialisme de l’appareil étatique français qui, depuis 40 ans, obéissant aux syndicats marxistes minoritaires et aux corporations de fonctionnaires, matraque et spolie le secteur privé (taxes, charges, impôts, réglementations délirantes), le forçant à licencier, à désindustrialiser, à ne plus embaucher, à délocaliser ou à faire faillite. »

Correct et déjà tout un programme .

Chantal

Pour défendre Sophie Montel, Florian Philippot se contredit vidéo

VIDEO@F_Philippot : «En 6 ans au #FN, j’ai subi beaucoup d’#homophobie et Sophie Montel a tjrs été là»
Il ne disait pas ça il y a 8 mois
19:16 – 30 Jun 2017

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2017/06/pour-d%C3%A9fendre-sophie-montel-florian-philippot-se-contredit.html

mc gyver

L’ immigration et l’UE, sont les deux pôles, qui foutent la France par terre. Y renoncer, pour des questions électoralistes, c’est abandonner la France à son triste sort. Si ces deux pôles sont abandonnés, quel sera, l’intérêt de voter pour ce parti, le FN, qui rejoindrait les « autres » qui ont amené la France …et les français dans l’état actuel. Conserver l’euro, plongera le peuple dans la pauvreté. Cet euro qui n’attendra pas longtemps avant d’imploser….et nos comptes (en euro) aussi. Merci aux « français » qui par leur vote, ont précipité leur pays dans la misère. Nous n’attendrons pas longtemps pour nous en rendre compte.Quant à Marine, oui elle a failli , mais ce sont les « français » qui ont voulu Macron , dont l’ambition de faire une fédération européenne, risque d’achever le pays !

SERPETTE

Pour gagner dans cinq ans : virer Filippo, abandonner la sortie de l’ Euro en préconisant simplement une remise à plat et commencer par le commencement : harmonisation du social, fiscal etc…rafraichir avec le retour Marion ( et pourquoi pas Marion contre Macron en 2022 ? Marine ne démériterait pas et resterait à la tête du parti ) , et les jeunes députés / B; Bilde,E. MENARD ETC….sans omettre N.BAY, et tous ces jeunes cadres du FN, ajoutez à cela une complicité pour le moins Médiatique avec Ménard, Zémour, voir Polony ! …et l’ affaire est dans le sac…
On peut rêver non ?
Encore faudrait-il que « PAPY » soit « AU CIEL » !

Carter Burke

Marine Le Pen aurait dû expliquer lors du débat que la France n’avait pas besoin de sortir de l’UE pour financer le programme du FN. Il suffit juste de supprimer l’immigration de masse qui coûte 85 milliards par an et qui ne rapporte strictement RIEN.

Joël

Quid de la Hongrie, de la Pologne, de la Slovaquie, qui étant dans l’UE se refusent de plier à l’injonction de l’invasion migratoire?? Marine a perdu du fait de son programme étrangement silencieux sur le sujet primordiale de la colonisation forcée (par le viol et le crime) de la France! Soit, l’euro reste un problème sérieux, mais la mort de notre Patrie de notre France viendra par le changement de sa population ethniquement cohérente et ayant fait ses preuves d’harmonie et de fabrications de richesses mondialement connue! Le crime de Marine de sa réflexion insultante de » l’islam compatible avec la république » a été un acte de trahison! Elle doit partir et ne plus jamais revenir!Vive Marion qui elle est à un bien un autre niveau!!!

Chassaing Jacques

Marine Le Pen mise en examen pour abus de confiance. La députée était entendue au sujet des salaires versés à sa cheffe de cabinet au FN, Catherine Griset, elle-même mise en examen pour recel. Mme Le Pen fait partie des 17 élus européens du FN à être visés par cette enquête ouverte en France en 2015, qui porte sur une quarantaine d’assistants. source http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2017/06/30/affaire-des-assistants-parlementaires-marine-le-pen-auditionnee-au-pole-financier_5153853_1653578.html

Marc

Rien à dire sur le constat d’échec. MLP doit en tirer des conclusions fortes et courageuses. Laisser la place à la jeune garde prometteuse Sanchez, Rochedy, Bay,… avec les expérimentés Ménard, Ravier, Dupont-Aignan, etc…sans oublier les Identitaires. Il faut être capable aussi de ringardiser Macron et ses 39 printemps. Le FN et le nom de Le Pen doivent laisser place à un nouveau mouvement politique affichant la couleur d’un parti de rassemblement patriotes. Cette force électorale existe et est majoritaire. Mais il faut aller vite. La démographie est contre nous, à très moyens termes. Sans compter les naturalisations tout azimut.

Chassaing Jacques

BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ
Le groupe FN explose au Conseil régional

Le conseiller régional Antoine Chudzik élu en Saône-et-Loire est suspendu du FN

http://www.lejsl.com/actualite/2017/06/30/le-groupe-fn-explose-au-conseil-regional

BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ
Le groupe FN explose au Conseil régional

Le conseiller régional Antoine Chudzik élu en Saône-et-Loire est suspendu du FN

http://www.lejsl.com/actualite/2017/06/30/le-groupe-fn-explose-au-conseil-regional

Le Den

Et il n’y a pas que lui, ils virent les traditionalistes et les conservateurs…ça en dit long sur la putasserie du bureau et de leur soit disant refonte.
Tous des gamelards au final !

Parlervrai

Proposez une alternative au lieu de critiquer sans cesse. C’est fatigant.

Auguste

« …programme socio-économique comique… ». Vous avez mal compris le programme économique qui était très bon. Vous vous êtes laissé influencer par la critique systématique des médias médiocres et des politicards corrompus. Pour le reste, vous avez peut-être raison.

Travier

Non, le programme socio-économique, fiscal, était TRES MAUVAIS.
L’intelligence veut qu’à un moment il faut accepter qu’une société soit hiérarchisée : c’est la nature. A un moment il faut lâcher les utopies, mortelles, le grand soir) et l’enfumage des masses ; la « justice » (oui, mais la justice cela n’a jamais été l’égalitarisme ; ou en matière de prélèvements fiscaux et sociaux la « progressivité » à tout va, anéantissant les classes moyennes). Une volonté d’améliorer les situations : Oui, mais de manière humaine, raisonnable, équilibrée.
Tous les escrocs de politiciens parlent de la « justice » sociale, fiscale, mais pour eux il s’agit de ramasser des voix, de flatter les instincts des plus nombreux.
Dans le long terme ce baratin irresponsable est catastrophique pour la Nation.

Auguste

Euh, je ne parlais pas du programme économique de Macron, mais de celui du FN.

Travier

Moi aussi je parle du FN « nouveau » (nouveau comme le Beaujolais, un tout petit vin, un machin marketing)
Les bases établies par l’ancien FN plus les évènements (terrorisme, immigration, migrants, submersion, perte de notre belle identité, insécurité, difficultés économiques, etc.) tout cela devait conduire au pouvoir, ou s’en approcher terriblement, nonobstant la propagande mensongère anti-FN qu’il convenait de combattre au lieu de faire semblant de ne pas l’entendre et de ne pas la voir et au lieu de crier bêtement haro sur l’Europe comme on crie haro sur le baudet !
Avec MLP et son équipe, qui semblent vouloir faire carrière, ce sera enterrement de 1ère classe en grandes pompes pour les espoirs des nationaux, des identitaires, des patriotes, des partisans de l’ordre et de la Liberté.

BALT

Cent pour cent d’accord avec vous, Guillaume Faye.

dmitrii

Merci pour une bonne analyse du parcours électoral de FN. Depuis son élection en 2011 MLP a commencé le virage de FN à gauche et vers un discours politiquement correct. En résultat, FN a perdu une partie de son électorat traditionnel. Est-ce que la compensation de voix venues de FI a été suffisante ? Appariement, non. Donc il faut essayer revenir sur les idées traditionnelles de FN, lesquelles sont bien reconnues par les Français. C’est fort probable que Marion Le Pen est la meilleure candidate pour l’encadrement de ce renouvellement, car elle procède un système des valeurs consistant et bien cadré à droit. Et elle pourra être une très forte candidature pour 2022.

angora

Il ne s’agit pas d’adapter son discours pour gagner mais d’avoir des idées bien arrêtées et les défendre Avec force pour convaincre .
J’ai l’impression que Marine le pen fait l’inverse.
Conclusion:elle a perdu plus de voix qu’elle n’en a gagné.

Chassaing Jacques

Philippot met en place les bases d’un nouveau parti qui abandonnerait le thème de l’immigration et dont il prendrait la tête
30 Juin 2017, 06:16am | Publié par Thomas Joly
http://www.thomasjoly.fr/2017/06/philippot-met-en-place-les-bases-d-un-nouveau-parti-qui-abandonnerait-le-theme-de-l-immigration-et-dont-il-prendrait-la-tete.html

Mais ce n’est pas une nouveauté ; c’est déjà acté par Marine. On l’a vu pendant sa campagne.

catalan

Je crois que la grosse erreur sur la double monnaie à ete de ne pas expliquer suffisament aux Français comment ça aurait pu se passer car beaucoup pensaient qu’ils allaient avoir 2 monnaies dans le portefeuille . J’ai donné une modeste contribution à R L , avec 2 monnaies j’aurai tres bien pu l’envoyer en Allemagne ou ailleurs , en euros c’est Paypal qui s’en serait chargé , et payer mes courses avec des Francs que j’aurai eu dans mon portefeuille et ça beaucoup de gens ne l’on pas compris

angora

Faux problème:si ça continue il ne restera que la monnaie de singe.

galaf

Un peu comme à Cuba ou au Vénézuéla en somme ?

STEPHAN

Au lieu de critiquer Marine ,qui le mérite j’en conviens ,vous feriez mieux de critiquer les français.Que sont’ils devenus ,ont’ils voté pour le bien commun ou pour leur petit égo ,ils n’ont même plus la fierté de la nation au cœur ,et pire ils ont peur de perdre ce qu’ils ont acquis,et qu’ils vont perdre quand même ,par manque de lucidité.
Désormais ,sauve qui peut et chacun pour soi ,j’en ai marre de défendre cette population qui ne le mérite pas!
Je suis dans ma 69 e année ,je suis une fervente patriote ,j’ai bien peur de subir ma fin de vie ,à cause de tous ces gens qui n’ont pas la moindre idée de ce qui les attends avec l’immigration,alors je vais vivre à ma façon sans m’occuper des autres,et je ne culpabiliserais pas!

UltraLucide

Je me permet d’insister: Comment parler de sauvegarder notre identité nationale sans remettre en cause l’actuelle dissolution de la France dans une UE qui devient économiquement, politiquement, socialement et culturellement tyrannique?
Vous ne voulez pas sortir de l’Euro, ok, mais ca veut donc dire rester dans l’UE et accepter qu’elle nous impose l’islamisation et l’invasion migratoire. Tout est lié. Comment ne pouvez-vous pas le comprendre? Ne voyez-vous pas que vous êtes en train de laisser aux marxistes tout le terrain de cette lutte anti-UE qui conditionne la survie de notre identité?

daniel champy

d’accord avec vous pas de salut s’en sortir de l’europe et retrouver sa monnaie,ce qu’aurai fait le general de gaulle s’i aurait ete vivant,mais assez du cerveau laver par les merdiats,marine l’a dit a rater son 2 tour mais apres les 6 millions au 1 tour,au 2 tour 11 millions,les legislatives 2 deputes sortant,actuellement 8 deputes et sans triangulaire cela n’est pas une defiates,si on etait comme les pays d’europe a la proportionnelle a 1 tour le fn aurait eu 90 deputes,cela n’existe qu’en france car nous sommes dans une democratie totalitaire

CaptainCook

Pourquoi pas l’Euro monnaie commune? S’aligner sur Dupont Aignan, sans recevoir les foudres médiatiques? Qui propose une analyse sérieuse, DA est un homme sérieux? (un brin velléitaire ou gêné sur le plan de l’identité et de l’immigration-submersion).
Quand il a signé un accord avec Marine, il a accepté semble-t-il le retrait du droit du sol, et l’arrêt de l’immigration réduite à 10 000/an; La Tchèquie en a pris 12;

Anne-Marie G

D’après les échos que je reçois de personnes impliquées dans la fourniture d’études pour le FN, « la refondation » semble en effet mal engagée. Mais la colère gronde dans les rangs… et ceux qui étaient dociles hier, risquent de ne plus l’être autant demain. Certains adhérents se posent même la question s’ils vont renouveler leur cotisation au cas où aucun signe sérieux de « refondation » n’est donné d’ici la fin de l’année.

angora

Une droite patriote( ou nationale) avec une ligne dure sans concessions.et suivent ceux qui sont d’accord.

JILL

Certains ironisent sur les compétences du FN en matière économiques.C’est vrai que ceux nous ayant engendré plus de 2000 milliards de dettes et des millions de chômeurs se sont montrés particulièrement compétents,et ont des leçons à donner .Rappelons que le Général,dont les connaissances économiques n’allaient guère au-delà du porte-monnaie de son épouse sut s’entourer des meilleurs pour redresser l’économie du pays ;notamment Jacques Rueff .

JILL

MLP n’avait aucune chance d’être élue présidente ;ceux qui l’ont cru,se sont bercés d’illusions .Il n’en reste pas moins vrai que si la présidente du FN avait fait meilleure figure lors du débat entre les deux tours,elle aurait pu espérer obtenir 40% des suffrages;ce qui aurait eu sans aucun doute des répercussions sur les législatives ;mais dans des proportions tout de même limitées …un groupe peut-être à l’AN .Ceci étant,8
députés eu égard au mode de scrutin et au système visant à ce que le FN n’en ait aucun,
c’est pas si mal .Rappelons que dans une vraie démocratie,le FN aurait réuni 75 députés.Donc,n’accablons pas MLP …si elle avait matraqué sur les vraies valeurs françaises elle aurait obtenu un meilleur résultat .

Mimitou85

Quoiqu’ils fassent, ils n’arriveront pas au pouvoir tant que le parti s’appellera FN et qu’il y aura à sa tête une personne portant le nom de LE PEN. ( et ce n’est pas de leur faute s’ils s’appellent ainsi et ce n’est pas non plus un problème de compétence )

catalan

Et si le vieux n’avait pas soutenu d’autres personnes privant ainsi le F N d’un certain nombre de voix car il y a encore un certain nombre de personne qui s’immaginent que les vociférations et les phrases idiotes peuvent encore apporter quelques choses

Lucie

Oui mais, Mégret n’a pas réussi, NDA non plus… Le nom FN et Le Pen repousse certains mais il en attire d’autres.

FRANCE PILLEE

En France
le problème n°1 est l’immigration
le second celui de textes de lois complexes, pléthoriques donc inapplicables et inappliqués
en 3, le côté collabo des français
Dans le monde c’est la surpopulation qui engendre flux migratoires, islamisation, péril écologique et climatique

la solution n’est pas dans la PME le Pen mais de savoir pour quoi nous serions encore prêts à mourir

cirrus

On peut débattre sans fin. C’était normal de le faire pendant les élections, dans l’euphorie ou la débâcle.
Mais en réalité, si vraiment les Français voulaient une autre politique, ils ne s’arrêteraient pas à des questions de personne.
Ils avaient le programme plus light de Dupont-Aignan qu’ils n’ont pas davantage voulu que celui de Marine le Pen.
Beaucoup de nuances étaient proposées avec les primaires des autres partis.
Nous ne connaîtrons jamais de notre vivant un sursaut à mon avis. La France est finie mais il reste son histoire, sa littérature, sa peinture… pour en cultiver le souvenir et tenter de se consoler.
Les Français ont tué la France.

Carter Burke

C’est avec les grandes villes que Macron l’a emporté. Partout dans les campagnes il s’est fait laminer. Paris: 800 000 électeurs, 90% ont voté Macron. Charlie et le Bataclan n’ont pas suffi. Vous avez une analyse pour expliquer cela Monsieur Faye ? Moi j’en ai une: Paris devra ressembler à Saint-Denis et Aulnay-sous-bois pour que les bobos indécrottables perdent leurs dernières illusions. Mais ce n’est malheureusement pas encore le cas. Même si de nombreux quartiers de Paris sont bien pourris, on en est encore très loin des coupe-gorges du 9-3.

Carter Burke

J’ai lu le livre de Guillaume Faye: « La colonisation de l’Europe: discours vrai sur l’immigration et l’islam ». Un chef d’oeuvre de vérité. Mais là, Monsieur Faye, il faut arrêter de déconner:

« Défaite explicable du FN et de MLP ». Non MonsieruFaye, pendant des mois, sur toutes les chaînes télé, radio, couvertures de 56 000 magazines, c’était Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron, Macron… A force de taper sur un clou, il finit par s’enfoncer.

MALI

La prise de pouvoir par Macron a été décidée par les oligarques mondialistes il y a plus de 3 ans. C’est une énorme machination, dont la mise en oeuvre a été confiée à Hollande et associés. Le peuple a été sous une influence quasi hypnotique pendant toute la campagne grâce aux médias aux ordres. Fillon opportunément éliminé, il était certain que le réservoir de voix du FN était insuffisant pour assurer la victoire de Marine Le Pen. Une majorité des votants pour Macron ne connaissait pas les détails de son « programme ». Nombre de Français véritablement anesthésiés ne l’ont choisi que pour son image et sa jeunesse, sans aucune idée concernant les conséquences à terme de leur vote. Nos compatriotes sont pour la plupart dans un état d’inconscience totale…

angora

J’ai constaté aussi que plein de gens ne savaient même pas çe qu’il y avait dans les programmes de lepen et macron. Mais ils ont voté macron.

myrtille

Je vous approuve totalement . Il est affolant de se rendre compte que « nos compatriotes sont pour le plupart dans un état d’inconscience totale ». La puissance des média est abyssale et beaucoup de commentateurs ne la prennent pas en compte.

Lucie

J’ajoute aussi que: il est vrai que Marine a fait un mauvais débat mais Macron est-il bon en débat? Il est archi nul. Il y a même eu un discours où il se met à rire en disant ‘Je ne comprends pas ce qu’ on m’a écrit’.

Carter Burke

Macron dans le débat ? Il n’a cessé de mentir, mentir, mentir, mentir, encore et toujours, mentir, mentez, mentez, plus c’est gros plus ça passe, mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose. Personnellement il ne m’a absolument pas impressionné. il a été aussi pitoyable que Marine Le Pen, mais bien évidemment pour les médias il aurait été à chier qu’il aurait été déclaré vainqueur.

angora

J’ai entendu ca mais j’ai quand même voté pour Marine meme si parfois je la trouve trop molle.

mc gyver

Ironiser sur la sortie de l’euro me fait bondir. Que la sortie de l’euro ne plaise pas dans les chaumières, je le conçois tant le « français » est borné et manipulable. Pourtant, c’est bel et bien cet euro avec aux commandes cette UE qui nous font plonger. N’oublions pas ces chiffres; 2002 , endettement 58% du PIB. 2017 ,endettement 100% du PIB. Cherchez l’erreur. Cout du soutien à l’euro depuis 2010 : 7,5 MDs / an , d’euro. A quoi, il faut ajouter le soutien à la Grèce, dont la dette est automatiquement avalée par ses soutiens. Si la Grèce avait la bonne idée de sortir de l’UE donc de l’euro,elle serait un pays « tout neuf »avec une dette =à 0. L’euro est appelé à mourir, tant les disparités entre les économies plombent les pays de la zone euro. Le FN a raison, mais ne sait pas se « vendre ».

jan le Connaissant

 » Aussitôt au pouvoir par miracle, elle aurait été balayée parce que le FN n’est pas en ordre de bataille pour gouverner avec son programme socio-économique comique et ses lacunes en cadres compétents.  » dites vous !
Vous êtes sur ?
J’ entends souvent ça ! le FN n’aurait pas pu ou su ( ! ) gouverner…
Pu , peut être bien , mais su ? ..
la belle blague, n’ importe qui, mais n’importe qui, peut gouverner !!
Si le passé ne vous en a pas convaincu, j’espère que le présent et le proche avenir, eux vous y aideront !

angora

Ça dépend de qui elle aurait été entourée.

bm77

il n’y a pas de logique dans ce que vous préconisez le libéralisme Européen est l’élément clé qui fait que les frontières sont des passoires donc il faut retrouver la maitrise de nos frontières et cela devait passer par une négociation pour revoir la constitution Européenne.
C’est l’Europe libérale qui veut plus d’immigrés pour faire baisser les salaires.
Arrêtez de parler de monsieur Philippot comme d’un coucou il s’est engagé courageusement dans le camp patriote en amenant sa compétence d’énarque, il a fait son « coming-out » concernant son homosexualité à la différence de Macron et il n’a pas ménagé ses efforts.
Les choix économiques qu’il a fait avec Marine étaient réalisables puisque déjà utilisés.
Ceux qui n’ont pas voté Marine ont mis P.Cassen en difficulté….

Lucie

BM77
D’accord avec vous!
Moi aussi, j’en ai assez qu’on tape sur Philippot. Ce qu’ il défend c’est le maintien ou la restauration de nos services publics, la défense de nos PME et de nos agriculteurs. PHILIPPOT A RAISON. Et sans souveraineté, comment faire?
Le tort a été de trop parler de l’euro et peut-être pas assez d’immigration.
Mais comme le dit quelqu’ un plus haut, il y a eu un battage médiatique gigantesque pour Macron. Imaginons un instant que les médias aient favorisé MLP comme Macron: elle aurait gagné.

Joël

Faire baisser les salaires (?) Toute la texture industrielle de la France a été transférée vendue, bradée, offerte… Pour faire baisser les salaires (?) encore faut-il qu’il y ai du travail! Et encore que celui ci paye dignement les employés pour faire vivre l’économie par l’essor de la consommation! La guerre est idéologique. La population blanche doit disparaître très bientôt avec l’aide de l’invasion migratoire par les naissances africaine et maghrébines! Quant à Phillipot le fait qu’il soit « homo » on s’en tape de ses mœurs déviantes, mais il est contre productif sur la question principale qu’est l’ethnie blanche dont nous faisons partie! Lui il s’en fou il n’a pas de gosses donc l’avenir s’arrête à sa gueule!!! Et j’ai raison sur le fond!

ariane

même temps contre immigration et islamisation. Déprogrammer les cerveaux est vital et sans doute moins compliqué qu’il n’y paraît. Il suffit de dire et répéter les vérités longtemps occultées sur la révolution ses bienfaits et aussi ses méfaits, sur les crimes immenses commis par les esprits de gauche dans le monde et Il y a de quoi faire et parallèlement redresser la barre quant aux réelles valeurs de la droite et tout ce qu’elle peut apporter . Inutile d’être complexe. Faire appel au bon sens et à ce qui est positif et a été complètement déconstruit par la gauche…Long mais indispensable.

ariane

Je partage complètement cette analyse .Malheureusement les « nouveaux  » militants pro FN viennent de l’ancienne gauche communiste ou marxiste de toutes obédiences. D’une certaine façon, ils sont plus proches d’un mélenchon que de Marion. Ils ne sont pas nationalistes mais jacobinistes -souverainistes. Par là même, un programme social anti européen leur convient parfaitement. Quelle différence au bout du compte avec les mélanchonistes : aucune. Or ce n’est pas d’une nouvelle gauche dont la FRANCE a besoin mais d’une vrai droite. Et , là il y a du chemin à faire car cela fait plus de 100 ans que la gauche quelle qu’elle soit façonne les cerveaux français avec le leurre de son soit-disant humanisme. Démolir la pensée de gauche dans ce pays est la priorité des priorités en luttant en

nicolas

Desole mais oubliez l’essentiel est que majoritairement les francais votent avant tout pour ou contre la personalite et stature des candidats qu’ils aiment ou n’aiment pas ( raisons inverse) et non pas pour ou contre son programme bien trop complique a degurgiter pour eux. Desole mais Marion Marechal Le Pen est une illusion car en plus de son nom Lepen , elle n’a pas la stature presidentielle (bien que jolie mais frele ) que les Francais veulent

Pour terminer, la majorite des francais ne sont pas de droite mais plutot du centre gauche, et que le programme etatiste du tandem MLP/ Phillipot etait et est celui le mieux adapte a l L’AND de ses Francais qui majoritairement veulent etre assistes comme ils l’etaient enfants avec leur parents.

Franck

c’est sur que marine qui fraye avec ses « freres de coeur » est plus presidentiable… On a vu le resultat avec son cinema d’entre deux tours… Elle est cuite, et seuls les aveugles et les niais continuent a lui donner une importance politique qu’elle n’a pas,. Elle doit cesser la politique, emmener ses minions homos-gauchos avec elle, voir fermer le FN qui est devenu le bistrot de mamadou et de rachid (et de michoubidou) et ceder la place a un vrai parti patriote, ce que le FN n’a jamais vraiment eté, et ne sera en tout cas jamais…

Oust, un bon coup de balai et vive les nouveaux patriotes.

Daniel Boutonnet

Frêle Marion ? Vous n’avez pas dû entendre ses interventions à l’Assemblée, notamment face à Valls, ni celles face au motodidacte niçois au Conseil régional de PACA, ni écouté ses discours en meetings ! L’immense majorité des militants FN serait prête à la suivre avec enthousiasme. Il ne fait d’ailleurs aucun doute qu’elle aurait gardé son siège de député car Hervé de Lépinau est passé très près de la victoire après une belle campagne . Alors oui, Marion est la chance future de la vraie droite fidèle à ses convictions profondes, représentée par une partie du FN, par la droite hors-les-murs et sans doute par une partie des LR si ces derniers consentaient à placer l’intérêt de la France en premier avant de penser à leurs places, avec le succès qu’on vient de constater !

UltaLucide

Mon analyse devait être moins excellente, je ne la vois pas….oups!

Yves ESSYLU

MMLP est une jeune femme parmi d’autres qui cherche sa voie, laissons lui le temps de
la trouver et il est ridicule d’attendre après elle, sauf à vouloir se suicider
Trop d’erreurs, de casseroles et de ressentiments au FN et chez LR
moi je vois l’avenir dans un nouveau grand parti de vraie droite amorcé en fédérant des mouvements identitaires et libéraux sans être mondialistes mais avec des couilles que sont les PDF, SIEL, Ligue du Sud, PNL,ligue du midi, MNR, MPF, VLF

Jacques Barrio

Très bonne analyse. Le FN est en crise profonde. Marine vient d’annoncer qu’elle voulait  » tout changer  » dans le parti. Elle devrait commencer par virer Philippot, ce Raspoutine au petit pied. Mais pauvre Marine semble etre toujours sous son emprise. Il faudrait qu’elle se réveille!

Franck

Tout changer mais surtout ne pas se remettre en question, elle veut surement finir la purge du FN qui le videra de sa substance patriotique en ne laissant que des invertis suceur de muzz… Franchement, une honte!

UltaLucide

La réflexion du FN doit clairement porter en priorité sur les sujets identitaires (Conquête islamique, invasion migratoire) car ils sont les dangers majeurs qui menacent la Nation et le peuple. Par ailleurs, le redressement économique de la France ne peut clairement pas passer par un programme socialiste, ni par un programme ultra-libéral. Mais le courant que vous représentez ignore que les sujets identitaires sont inclus dans l’ensemble plus vaste du souverainisme, et s’attaque plus aux effets qu’aux causes. Les menaces sur notre identité sont la conséquence de la perte de souveraineté de la France, imposée par la dictature euro-mondialiste, de même que notre dégringolade économique vient de la dictature déflationniste allemande et de cet Euro qui nous plombe, et l’UE n’est pas réformable

sinecure

Oui, M.Faille, excellente analyse qui ne fayit pas!

christian2A

EXCELLENTE ANALYSE BRAVO