Quel contraste entre le génial Trump et nos minables dirigeants…

Je reviens sur Trump parce que ce génial président, et je pèse mes mots, a fait en 1 an, ce que nos dirigeants successifs ont été incapables de faire en 30 ans de pouvoir. Un travail colossal. C’est assez sidérant.

Tous ont tenu les mêmes promesses que Trump pendant la campagne présidentielle, pour redresser le pays, mais seul Trump a eu le courage et la volonté de le faire.

En Europe, un président qui tient ses promesses de campagne et qui fait passer le peuple avant les élites et les médias, ça n’a jamais existé.

D’où la haine de l’establishment pour ce président qui transforme en or tout ce qu’il touche et qui fait ce qu’il a dit, quitte à dire “merde” à toute la planète.

Vu par la presse française et par nos élites auto-proclamées qui croient avoir inventé l’eau chaude, Trump est la lie du monde politique occidental.

Grossier, inculte, irascible, susceptible, imprévisible, menteur, obscène, vulgaire et outrancier, milliardaire prétentieux et narcissique, tel est le portrait habituel que nous brossent nos médias de l’homme le plus puissant du monde.

Mais le pire, absolument impardonnable pour nos bobos biberonnés au politiquement correct, c’est que Trump fait passer les petits Blancs de l’Amérique profonde avant les minorités noire et hispanique.

C’est ça son véritable péché. Vouloir tordre le cou au politiquement correct et affirmer haut et fort une politique résolument identitaire et anti-immigration.

Par conséquent, même son patriotisme est attaqué par nos médias gauchos pour le caricaturer en nationalisme belliqueux. Pourquoi se gêner ?

Mais pour clore le bec à toutes ces grandes gueules qui se croient encore détentrices de la vérité et du monopole du bien, rien ne vaut un bilan économique.

Et là, nos élites peuvent bien se moquer des tweets incendiaires de Trump, il est clair que “the Donald” n’est pas venu à la Maison Blanche pour faire de la figuration ou satisfaire un ego quelconque.

Il est là pour redonner tout son lustre à l’Amérique, tout comme Ronald Reagan en son temps. Les réformes il en fait chaque jour.

A côté de lui, Macron, que l’on dit grand réformateur, est inexistant.
Là où Trump soulève des montagnes, Macron reste les bras ballants.

Le directeur de l’Iref, l’Institut de Recherches Economiques et Fiscales, sait de quoi il parle. Résumons les succès du président américain.

Lors de la rencontre Trump-Junker, le président américain a demandé la liberté totale des échanges commerciaux entre l’Europe et les Etats-Unis et la fin des subventions.

“No tariffs, no barriers and no subsidies”.

Preuve que Trump est un adepte du libre-échange et pas un protectionniste.

Suppression des réglementations et baisse massive des impôts, ont provoqué le choc économique que Trump avait prévu et annoncé.

Croissance de 4,1% au T2 (0,2% en France après les “réformes” de Macron)

3,8% de chômage (9,6% en France, après les “réformes” de Macron)

Le taux de chômage des Noirs est tombé au niveau de 1972 !!!

Les inscriptions au chômage sont tombées au niveau de 1973 !!

Manquant de main d’œuvre, les entreprises embauchent de plus en plus de jeunes. (en France le chômage des jeunes est à 22% , plus du double de la moyenne nationale)

Le revenu des Américains est en hausse de 3,4% au premier trimestre.
Les ménages vont payer 2000 dollars de moins en impôts.

En France, la consommation stagne car la baisse des retraites voulue par Macron, et la hausse massive des carburants ont plombé le pouvoir d’achat.

L’impôt sur les entreprises est passé de 35% à 21%.
En France l’IS varie entre 28 et 33%, pour viser 25% en 2022.
600 grandes entreprises ont accordé des primes et des hausses de salaire.

Avec Trump, pas de palabres interminables et de dialogues superflus.

Il vient de sortir 3 décrets permettant de licencier les fonctionnaires fédéraux qui ne sont pas performants.

Pas de statut à vie comme en France, où les bons à rien sont inamovibles.

Il a réduit le temps d’activité syndicale à 25% du temps de travail.
En France, les syndicalistes sont payés à temps plein.

L’Amérique compte 3,6 millions de fonctionnaires fédéraux pour 326 millions d’habitants. La France compte 2,4 millions de fonctionnaires d’Etat pour 67 millions d’habitants.

De plus, Trump veut faire la peau à l’inique discrimination positive dans les universités.

Car cette discrimination positive au profit des noirs, se transforme en discrimination négative pour les Asiatiques, en tête de tous les classements.

A la Cour suprême, les juges qu’il a nommés défendent ses idées.

Quant aux sondages, ils sont au beau fixe pour notre milliardaire.

Selon un sondage Gallup de juin 2018, 90% des Républicains le soutiennent. Soit 10% de plus qu’il y a 1 an !!

Et 97% de ses électeurs revoteraient pour lui.

Ce qui plaît aux électeurs ? Il fait ce qu’il a dit !

On le voit, non seulement la catastrophe annoncée n’a pas eu lieu, mais Trump est de plus en plus accepté tel quel, avec son style provocateur, ses tweets et ses revirements inattendus.

Et tous ceux qui prédisaient un raz-de marée démocrate aux élections de mi-mandat en novembre, se sont tus.

Une fois de plus, le Donald va rafler la mise.

Quel contraste entre le flamboyant milliardaire à qui tout réussit et le pâle Macron qui échoue sur tout et n’a aucun bilan crédible à afficher.

C’est cette insupportable réussite de Trump qui exaspère nos bien-pensants.

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print

67 Commentaires

  1. Si Donald réussit si bien c’est peut etre qu’il n’a pas été formé a l’ENA cette école crée pour pouvoir former les « zélites » ….depuis sa création avec l’équipe debré la France cumule les déficits (mdr) a mon avis il faudrai pour le bien de la nation la raser !!!

  2. Merci encore MR GUILLEMAIN pour vos articles . Je partage quasiment 99% de ce que vous dites . De plus, vous le dites bien et avec intelligence. Je ne suis pas une mariniste aussi convaincue que vous aujourd’hui, même si j’ai voté pour elle aux dernières élections . J’espère en MARION désormais. Pour TRUMP , je suis tout à fait d’accord avec vous : c’est un très grand président et nos nains franco allemands ne lui arrivent au niveau du petit orteil.

    • Comme vous, j’attends et espère le retour de Marion, la seule personnalité politique de bon sens en ce pays

    • Moi aussi j’attends et espère le retour de Marion, seule personnalité politique de bons sens dans ce pays.

    • Nous sommes bien d’accord. Marion reste le dernier espoir de la France, ni les Wauquiez et autres Ciotti, les faux durs de LR, ni hélas Marine. Espérons que nous ne soyons pas déçus. De surcroît le temps presse car l’invasion va bientôt peser de tout son poids dans les urnes et la démocratie deviendra alors notre pire ennemie.

  3. Bonjour -j’avais suivi la confrontation Trump -Hillary avant les élections.
    Il était evident que mr Trump était solide. De plus, il s ‘est montré fort courtois avec son adversaire tandis qu’elle était arrogante et desagréable.
    Pourtant, mr Trump était dénigré à un point que vous connaissez.
    C’est là que j’ai commencé à penser qu’il était très fort.
    Son investiture avec lady Melania superbe…Défilé du 14 juillet en France -un sans faute pour le couple…

  4. Le « génial Trump » ?
    Oui, il a l’habitude d’insulter et d’éructer. Je comprends que Monsieur Guillemain le trouve génial.

    • Philippe vous couchez avec D. Trump ? Est ce qu’il pète au lit se cure le nez avec l’index. …. ? Cet homme a l’air de vous fasciner pour « épier » tous ses faits et gestes.

      • Je n’avais pas parlé de flatulences mais comme vous semblez bien renseignée…

    • Il éructe les esprits comme le vôtre et insulte la bêtise crasse qui les anime.

  5. De quoi se plaint -on, Micron aussi fait ce qu’il a dit… mais ce qu’il a dit c’est du caca alors on nage dedans !

    Bravo Mister Trump (n’oublions pas, mais je le rappelle, que Donald reverse ses émoluments Présidentiels à des associations…. probablement de son choix !!) Il n’est pas là pour faire de la thune, il en a beaucoup. Je le trouve très courageux vu les critiques qu’il subit.. encore BRAVO !

  6. Trump n’a rien fait depuis son élection à part jouer au golfe et se faire avoir par les dictateurs coréens et russes, se brouiller avec ses alliés européens. Avancer puis reculer sur son mur avec le Mexique, payer ses anciennes maîtresses pour qu’elles se taisent et bien sûr twitter. C’est un bouffon au service des évangélistes américains.

    • @Thorgal c’est une opinion sans doute partagée par tout ceux qui refusent de regarder les résultats objectifs et numériques, tout comme Jean-Jacques Rousseau commençait par « écarter les faits, car ils n’ont aucune importance ». Ce dont la France ne s’est toujours pas remise

      • parfaitement d’accord avec vous, c’est l’opinion de ceux qui écoutent TF1 et BFM et sont manipulés sans même s’en rendre compte, plusieurs sources d’information sont nécessaires pour avoir , EN PARTIE, un soupçon de vérité/réalité. Trump ne peut pas plaire aux PRO-Europe et donc PRO-mondialisme

      • Hitler, Mussolini et Franco ont eu aussi des bons résultats au début. Ce que fait Trump c’est de ruiner moralement les américains et détruire le peu de prestige et de crédit des USA auprès des autres nations de la planète. A part quelques hurluberlus qui n’ont rien compris à la situation réelle de notre planète.

    • 92% des merdias américains sont contre trump , inventant des scandales à n’en plus finir sans jamais souligner ses réussites qui aujourd’hui sautent tout de même aux yeux des américains en remplissant leurs portefeuilles…
      les merdias français ne font que répéter les mensonges des merdias américains sans jamais faire d’enquêtes comme ils le font actuellement exceptionnellement avec l’affaire benalla…

    • vous avez oublié qu’il avait été élu par les russes, que c’est une fakeniouze si le chomage baisse etc.

    • Pôvre thorgal allez faire un tour dans les zones de non droit, et allez à la mosquée

    • @patphil @thorgal deux infiltrés lrem probablement et pro muz ou muz. Ne leur répondez pas suivez RL et vous comprendrez que ces 2 collabos traites font de la propagande anti patriote.

    • Ben voyons ! Et la croissance à 4,1%, la baisse du chômage et la hausse du pouvoir d’achat ? Elles se produisent toutes seules, Trump n’y est pour rien ! Vous avez, en bon perroquet que vous êtes, bien appris les fake news que dispensent nos meRdias français…

      Mais comment se fait-il que votre Macron, un « génie » qui ne joue pas au golfe et ne tweete pas, échoue lamentablement : croissance à 0, 2% – hausse du chômage – citoyens tondus avec un pouvoir d’achat en berne !

      • Le bilan d’Obama n’était pas mauvais. Trump a hérité d’une bonne situation économique

          • Il a déjà été mieux été élu que Trump dès son premier mandat.

    • Ah si, il y a une réussite à mettre à l’actif du locataire de l’Elysée : le record mondial absolu d’insultes envers son propre pays et ses propres concitoyens !

  7. Je pense qu’il est très important de suivre de près l’évolution du « deep State » aux USA car cet « etat profond » n’est que la face visible du globalisme socialiste. Judicial Watch, étudie tous les rapport qui pourrait amener killary clinton en taule. Le mondialisme n’est rien d’autre que la continuation du plan d’adolf: « le nationalisme m’est utile pour le moment mais personne ne connaît le vrai plan » Rauschning « Hitler m’a dit »

    • Aaaaaah Adolf! Que feriez-vous sans lui! Toute votre vision du monde s’effondrerait et vous en comprendriez plus rien…

      Pire, vous citez des sources qui ont été largement décrédibilisées par de véritables historiens du nazisme.

  8. Trump, un excellent atout !!
    l’atout que les USA attendaient !!
    🙂

  9. IREF: encore un think tank ultra-libéral! Si JG n’utilise que des sources qui pensent comme lui, le débat ne va pas aller loin…

    Trump veut « faire passer les blancs avant les minorités »: il semble que JG confonde minorités et immigrés.

    Faire croire que seuls les médias et élites européens critiquent Trump est mensonger: c’est également le cas aux Etats-Unis.

    Comparer les nombre de fonctionnaires a-t-il un sens vu que les deux pays ont un rapport historique à l’Etat très différent?

  10. Un président élu par son peuple doit agir pour le bonheur de son peuple, par amour pour son pays.On ne peut pas reprocher à Trump de ne pas agir ainsi…Quoi de plus normal qu’un président agisse pour son pays D’ABORD !!! Macron, Merkel et beaucoup d’autres dirigeants peuvent-ils se vanter d’agir en faveur de leur pays et de leurs citoyens ???

  11. Jacques, votre commentaire sur « les petits Blancs de l’Amérique profonde avant les minorités noire et hispanique » est aussi raciste qu’inexact. Trump fait passer les CITOYENS américains avant les étrangers, ce qui n’est pas la même chose. Les noirs de nationalité américaine, Dieu sait s’ils sont nombreux, ne sont pas dans son collimateur, si ce n’est pour refuser une discrimination positive en leur faveur (apparente) qui n’a aucune raison d’être. Ne nous trompons pas de valeurs SVP

    • Effectivement. Ce « lapsus » de JG est fort révélateur de ses vraies valeurs… et de sa méconnaissance de la politique américaine.

    • Pas faux. J’avais aussi tiqué sur cette phrase… Merci de l’avoir relevée. Le reste n’est qu’un constat de faits et qui n’est pas en l’honneur de macron, les deux situations sont incomparables… Pauvre France !

  12. Dites voir… Notre ami Trump, il n’aurait pas un frère qui souhaiterait gouverner la France à la place de la minable lavette criminelle qui croit être président de notre République ?

  13. La différence ? Trump dirige son pays en chef d’état, nous, nous élisons des petits comptables.

    • Je connais des petits comptables ayant du bon sens et faisant fructifier leurs petites entreprises …..ils n’ont pas passé par l’ENA

  14. M’inscrivant en faux, je déclare que Macron est un vrai grand réformateur en la matière, la preuve : fiscalité, liberté sauf celle des RIEN, accélération du Grand Remplacement, la préférence étrangère au sein même du gouvernement, etc, liste non exhaustive…, jusques celle de la culture musicale en nous en donnant un aperçu par la troupe des saltimbanques de la Cage aux Folles à l’Élysée ?
    Vous aurez compris, c’est de l’ironie, lourde, je le confesse.
    Vive Trump !

  15. Un Peuple armé disposera toujours du bénéfice de pouvoir choisir lui-même son propre Chef, pendant qu’ailleurs, culpabilisant ses propres masses sur une prétendue colonisation qui parait-il n’aurait dû jamais avoir lieu, on désarme les Peuples pour y placer de vulgaires salariés, jamais responsables, interchangeables, en guise de gouvernants efficaces.

  16. « Grossier, inculte, irascible, susceptible, imprévisible, menteur, obscène, vulgaire et outrancier, » Mais c’est la description exacte de l’islamo-gaucho nihiliste ! Pour un « printemps européen » débarrassé des nuisibles merdkel, micron et « druncker » il n’y a que Donald Trump et peut-être Vladimir. Ce « printemps » interviendra au plus tard en 2020.

  17. On a raison de dire, je cite:
    Un éléphant ça trump énormément.
    Et non pas l’inverse!

  18. Comme vous avez raison M. Guillemain et c’est bien un homme comme lui qui devrait être à la tête de la France et non pas le polichinelle du mondialisme. Quand à tous ces gauchistes ou autres politiciens européens à 2 balles qui le critiquent voir l’insultent, ils ne sont que tristes idiots dénués du moindre neurone.

  19. Mais bien sur qu’il fallait un homme d’affaire à la tête de USA , Trump n’est peut être pas un bon politicien mais il sait faire tourner la baraque , au contraire de notre jeune premier qui n’a qu’un seul but , c’est de détruire cette classe qu’il méprise tant , celle qui fait tourner notre pays à bas coût Ce petit , tout petit négociant qui privilégie le cac40 croyant y trouver sa place dans cette fausse aristocratie du fric .

  20. Le  » en même temps  » ne fait pas avancer le « schmilbick »
    Ménager la chèvre et le chou ne mène à rien.

    • elle est debout, pendant que lui, il est assis ; très classe ; nos bureaucrates ne connaissent rien à la liberté totale de l’individu, et avec Trump ils en ont 1 juste devant eux, et qui assume tout seul les responsabilités du pays nord américain ; pendant qu’en france ils font 100 commissions pour prendre une décision, là-bas, il en suffit d’1 et c’est tout bon.

  21. Déjà lu les 2 articles contradictoires du Figaro…
    Vous avez choisi le Bon !
    Soutenant Trump, le « non aligné », dès le premier jour, il encercle l’Europe pour son plus grand Bien !
    …. A condition qu’elle sache réagir de même… ce dont je doute !

  22. L’Amérique et le monde l’ont échappé belle, si la foldingue avait été élue

  23. En France , nos dirigeants ne font que de grandes phrases et derrière , il n’y a rien !!
    Je préfère un homme qui ouvre sa gueule carrément que nos marionnettes au pouvoir !

  24. « En Europe, un président qui tient ses promesses de campagne et qui fait passer le peuple avant les élites et les médias, ça n’a jamais existé. »

    Et un président qui renonce à toute rémunération, vous en avez déjà eu un ?

  25. « Trump fait passer les petits Blancs de l’Amérique profonde avant les minorités noire et hispanique »

    Rectification, Votre Honneur : il n’accorde la priorité à personne, il met simplement tous les citoyens américains sans distinction d’origine sur le même pied. Cela veut dire que tout le monde a les mêmes droits et les mêmes devoirs, et tous les citoyens sont égaux devant la loi.

    • Tout à fait sauf que … Réalisme biologique oblige, de fait les petits blancs au QI de 100 ne seront plus refrénés par l’idéologie mondialiste qui stigmatisait la population blanche porteuse d’avancées intellectuelle plus pointus!!!!!!! Donc CQFD!!!!!!

  26. Mais chez nous aussi les présidents élus font ce qu’ils ont promis, voyons !
    Hollande avait promis le mariage pour tous et reconnaissez que ce fut une grande avancée pour notre économie française.
    Macron avait promis l’augmentation de CSG pour les retraités. Cela a tout de même contribué à l’augmentation du pouvoir d’achat des… migrants et autres parasites.
    Trump est un cow boy et nos élus sont des chochottes biberonnées au lavage de cerveau de l’Ena et autres officines de gôche

  27. Sur la photo, le regard de commisération que jette Shinzo Abe sur Macron qui à l’air de ne rien piger à ce qui se passe est édifiant.
    Quand à la folle Amanda Merdekel, elle vient de comprendre qu’elle est en train de perdre la partie. Et Trump les défie du regard en attendant d’eux quelque réaction de lucidité qui ne viendra jamais. Une photo historique à conserver.
    Certes, d’après la Propaganda Staffel Trump est fou, Poutine est méchant, May est bête, Bachar est un monstre, on s’en fout.

  28. Et encore… Imaginez les hurlements de la presse française si un adjoint de Trump ou d’Orban s’amusait à tabasser les opposants politiques dans la rue…

Les commentaires sont fermés.