1

Quelle légitimité a le noir Sy pour interpréter Knock, et succéder à Jouvet ?

 

Pas gentil, Eric Zemmour, d’avoir dit à l’idole des Français qu’il ne parlait pas bien français. Même si c’est vrai.

Certes, traiter Zemmour de criminel, c’était osé, et c’était crétin. S’attaquer à Eric Zemmour quand on s’appelle Sy, c’est de l’inconscience. Et c’est la preuve par neuf que le malheureux Sy est un peu simplet, en plus de ne pas même connaître un mot aussi simple que « criminel » :

« Ici-même Omar Sy a demandé qu’on ne m’invite plus et m’a traité de criminel. Je veux simplement lui signaler qu’un criminel, c’est quelqu’un qui a commis un crime. Je sais bien que de Trappes à Hollywood il n’a pas eu le temps de maîtriser la langue française. Je pourrais l’attaquer en justice pour diffamation. Entre parenthèse, des criminels, il en a côtoyés si j’en crois les médias puisqu’il était très ami avec Monsieur Weinstein. »

http://www.huffingtonpost.fr/2017/10/17/suite-aux-propos-deric-zemmour-omar-sy-arrete-la-promotion-de-knock_a_23246021/

Vexé comme un dindon, Sy décide d’arrêter la promotion de son dernier film. Je ne vois pas le rapport. Vous non plus ? Pas bien futé, le Sy…

Ce n’est pas sa faute. Il est sans doute né comme cela.

Mais passons, tout cela est anecdotique. La véritable nouvelle est que le film du quidam serait une resucée de Knock.

Knock. Un rêve passe. Souvenirs d’école. Souvenirs d’enfance.

La langue française, l’œuvre de Jules Romains magnifiée par une diction parfaite, par un acteur d’un talent hors du commun : Jouvet.

A comparer avec la pauvre mise en scène, le changement du texte et la diction du minable Sy pour la même scène vers 1 minute 10 :

Et voilà que l’usurpateur Sy, médiocre acteur, ose vouloir succéder à Jouvet ?

Qui est donc ce Sy pour incarner Knock ? Pour qui se prend-il, lui qui ne lui arrive pas à la cheville ?

D’abord, il n’a pas la bonne couleur. C’est une réalité. Un médecin noir au fin fond des campagnes françaises en 1923 (date de la pièce) ou en 1951 (date du film), parlant parfaitement français et accepté du jour au lendemain par les paysans et autres campagnards, c’est tout simplement impossible. Impensable. Et aussi révoltant que si Martin Luther King était incarné par Luchini ou Auteuil. Jules Romains montrait précisément, dans Knock ou le triomphe de la Médecine, la méfiance de la nouveauté, de celui qui vient d’ailleurs, et peignait la vie en province un peu à la manière de Balzac. De façon très réaliste, et c’est sur ce fond-là que Romains dénonce les manipulations dont sont victimes les pauvres gens… Comment imaginer que Sy, qui a le charisme d’une huître, puisse un instant manipuler toute la société que l’on voit défiler ?

Bref, on assiste à une mise en abyme non voulue. Le film avec Sy étant la manipulation suprême pour faire accepter un homme noir machiavélique présenté comme faisant partie de la culture française du début du XIXe siècle en le montrant manipuler les Blancs, un peu simplets…

Ensuite, il n’a ni finesse ni diction…

Écoutez cette phrase à 0’35 min de la bande annonce : il avale les mots, n’articule pas….

Comment pourrait-il dire ce texte magnifique, comment pourrait-il être le fils spirituel de Louis Jouvet ?

Impossible.

Il a juste, de toute évidence, obtenu du réalisateur un scénario trahissant l’œuvre de Jules Romains. Pour aller dans le sens du vent, pour faire pleurer dans les chaumières sur une histoire d’amour entre un Noir et une Blanche, etc., etc. Le début de la bande annonce donne le La… la couleur de peau étant le sujet principal, bien évidemment… et on a droit à tout, le pardon au faussaire, au menteur, l’histoire d’amour à la gomme…

Et que croyez-vous qu’il arriva ? Ils osent :

A comparer au véritable Knock, et au film avec Louis Jouvet à déguster en famille.

Et dites bien tout haut que le Sy est un usurpateur, que la réalisatrice Lorraine Levy est une manipulatrice. Et ceux qui font la promotion de ce navet, des faussaires.

Un grand merci à Eric Zemmour d’avoir attiré mon attention sur le navet et sur le bonhomme Sy qui a des difficultés de compréhension du français.

Comme le dit notre ami Claude T.A.L. : « Zemmour a mis Sy ….. Knock-out !
Même plus la force de faire la pub pour son film. »

Christine Tasin

Le noir Omar Sy qui ne maîtrise pas la langue française et n’articule pas pour remplacer Louis Jouvet ?