Quelles relations avec une armée qui aura l’ordre de désarmer sa population ?

Publié le 20 juillet 2014 - par - 2 224 vues
Share

Première partie : http://ripostelaique.com/emeutes-nattendez-rien-de-larmee-ne-comptez-que-sur-vous.html

Deuxième partie : http://ripostelaique.com/quelle-strategie-de-survie-en-mode-insurrectionnel-passive-ou-active.html

Dans un contexte insurrectionnel, quel rapport les patriotes entretiendront-ils avec leur armée ?

Sachez qu’un cadre de l’armée doit et obéira aux ordres.

Si vous ne devez pas passer par cette route, vous ne passerez pas.

S’ils ont l’ordre de désarmer la population, l’armée le fera.

Souvenez-vous des massacres de civil français en Algérie après les accords.

L’armée avait ordre de ne plus sortir des casernes, et ce sont des dizaines de témoignages de militaires qui ont assisté impuissants aux derniers massacres alors que les accords de paix étaient signés. Ce sont les témoignages les plus poignants.

De Gaulle, le libérateur de 1940, s’est transformé en assassin, cette année là, en laissant son peuple et de nombreux Algériens ayant servi la France sans défense face aux hordes d’assassins.

D’où la notion, de ne jamais jouer, avec l’armée, surtout, dès que celle-ci aura reçu l’ordre de boucler des zones et de désarmer toutes milices d’auto-défense qui se constituerait.

Les exercices de plusieurs préfectures en 2011-2012 au niveau des états-majors ne laissent aucun doute, leur première mission sera de confisquer toutes les armes y compris celles légales des membres de club de tir, association sportive ou société de chasse.

Pour empêcher tout mouvement populaire, ils obéiront, c’est ce qui est l’essence de leur métier.

C’est donc l’armée qui viendra vous désarmer.

Evidemment, si vous invitez les officiers, les sous-officiers, du corps de troupe à venir partager la vie de votre cité, les relations humaines de confiance et d’estime peuvent parfois faciliter les applications de décisions délicates, par quelques fuites ; indiscrétion ou retard.

Reste à traiter, ici, l’ouverture du feu, des forces armées sur des civils français en France.

Je rêve, j’ambitionne, que quelques juristes et que quelques officiers ayant tous une appréhension claire des événements futurs et possibles réalisent ensemble un cerfa ou quelque chose d’analogue « De la réception d’ordre par des officiers de l’armée française en provenance d’Autorités Civiles Reconnues et Légitime pour le maintien de l’ordre avec possibilité d’ouverture du feu sur des civils en majorité de nationalité française sur le territoire français de la métropole ».

A Tahiti j’ai des doutes sur cette nécessité, par contre pour la Martinique ou la Guyane….

Chaque officier ayant sur lui 3 ou 4 exemplaire de ce Cerfa, il exigerait de l’autorité civile que ce document, soit rempli, avant de partir en mission de maintien de l’ordre en France où le tir sur la population serait possible et autorisé.

Il pourrait être constitué de 2 feuillets, soit 4 pages.

Page 1 : Titre fonction nom de l’autorité émettrice de l’ordre.

Page 2 : Date ; lieu et texte de référence invoqués pour la réalisation de la mission.

Page 3 : description de la mission, Condition d’engagement général et surtout d’ouverture du feu.

Page 4 : Clôture de l’opération et évaluation par qui et dans quel cadre.

Par exemple

Titre :  Préfecture du Val-de-Marne

Fonction : Sous-préfet

Nom : Sébastien GROSJEAN

Date : A partir du 22 juillet 2015 et jusqu’à nouvel ordre

Où : Sur les communes de Créteil, Alfortville et Joinville

En application des textes de lois françaises,

…/… la liste

Des décrets signés par le gouvernement

…/… la liste

Des lois européennes sur les émeutes et leur répression

…/…la liste

Nous autorisons le recours et l’emploi de la force à caractère répressif allant jusqu’à l’ouverture du feu sur des attroupements de civil en arme ou sans arme et ceci afin de conserver à l’autorité de l’Etat l’ordre public sur le territoire défini par cette intervention. Bla bla bla…

Officiers, sous-officiers de l’armée française, recherchez ou créez un tel document car dans tous les cas, à la fin de cette flambée de violence vous serez tenu pour responsable de ne pas avoir estimé la situation à sa juste valeur et de l’avoir détériorée par vos actions inappropriées et sanglantes.

Ce sera VOUS les responsables, pas les politiques les ayant amenées !

Seul ce type de Cerfa que vous devez inventer vous préviendra des nombreux procès qui vous attendent parce que les autorités vous ayant donné comme consigne de rétablir l’ordre, auront disparu depuis longtemps, et vous serez seul face à vos juges.

A savoir l’histoire et les survivants.

Et un soldat qui fait tirer sur un civil cela donne, soit

Un Napoléon empereur,

Soit un Milosevic en prison.

Petit rappel pour ceux qui on la mémoire courte sur le début de carrière de l’empereur !

http://www.insecula.com/contact/A003985.html/

Il tombe en disgrâce après le 9 Thermidor et se rapproche alors de Cambon, Carnot, Tallien et Barras. Ce dernier fait appel à lui pour réprimer l’insurrection royaliste de Paris du 13 Vendémiaire an IV (5 octobre 1795). Bonaparte mitraille les émeutiers sur les marches de l’église Saint-Roch. Il obtient, grâce à ce fait d’arme, le grade de général de division avec le commandement en chef de l’armée de l’intérieur.

Carl Pincemin

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.