Quelques mesures parlementaires pour éradiquer l’Islamisme

Publié le 28 août 2015 - par - 20 commentaires - 1 822 vues
Share

PlenelcollaboL’Islamisme est à l’Islam ce qu’est la pointe en fer à la lance. Pour rendre inoffensive celle-ci (la pointe), il faut briser celle-là (la lance). De même que si l’on veut lutter contre le danger islamiste, il faut amender sa source qu’est l’Islam.

Toutes les études concernant l’Islamisme au nom duquel des hommes tuent d’autres hommes ont montré que ce fascisme du 21 ème se nourrit des préceptes contenus dans une « Religion » appelée Islam, une doctrine archaïque élaborée au fin fond de l’Arabie, il y a de cela plus de 15 siècles. Le Coran, les Dits (Hadiths) et la biographie (Sira) de Mahomet en constituent le corpus.

Monothéisme strict, l’Islam n’admet aucune autre croyance : « Seul l’Islam est agrée par Allah », proclament les mahométans. Aussi, les adeptes des autres religions, les Juifs, les Chrétiens, les Bouddhistes ainsi que les idolâtres, les animistes, les agnostiques, les athées et autres doivent être combattus. Ils n’ont d’autre choix que de se convertir ou mourir. Celui qui veut avoir la vie sauve, et encore faut-il qu’il soit membre des gens du livre (Juif ou Chrétien), doit accepter le statut dégradant de Dhimmi.

Devant le danger mortel qui le menace, notamment au regard des millions d’adeptes de cette secte qu’il abrite en son sein, l’Occident ne pourra pas indéfiniment différer le moment d’obliger l’Islam à intégrer les valeurs occidentales ou à déguerpir.

Cependant, ni les musulmans vivant chez lui encore moins ceux habitant les cinquante-sept pays de l’OCI ne prendront une telle initiative. « Nous ne pourrons pas même déplacer une virgule du Coran, car c’est Allah lui-même qui de son gros doigt l’a écrit !», s’écrieront les mahométans. Par ailleurs, en l’absence d’une autorité ecclésiastique musulmane, personne n’a le droit de mener un tel travail. Aussi, cette tâche ne peut être accomplie que par des tiers, en l’occurrence, les Etats occidentaux menacés par ce danger.

En France, l’expression « Islam de France » a été beaucoup utilisée ces dernières années mais sans que son contenu n’en soit précisé. En fait, les autorités françaises attendent que quelques vagues « sommités » islamiques, recteurs, imams ou dirigeants d’organisations, viennent spontanément leur offrir un Islam apuré de son archaïsme et de sa violence sanguinaire. Mais comme nous venons de le voir, c’est vraiment mal connaître l’Islam que d’espérer un tel geste.

L’Union européenne, les Etats-Unis, la Russie et la Chine ne sont pas prêts d’unir leurs efforts pour entreprendre une telle démarche. Pays laïc par excellence mais pays très menacé par le péril islamiste (les derniers attentats dont celui du Thalys en sont la preuve), la France doit prendre l’initiative d’une riposte laïque à ce danger mortel d’autant que la loi de 1905 et tous les textes de loi, commissions parlementaires, rapports, accommodements et observatoire qui l’ont suivi se sont avérés inadaptés pour mener ce combat existentiel (l’Islam étant dans une logique de conquête et non dans celle d’une pratique paisible de la religion).

Pour cela, nous préconisons la création par référendum d’initiative partagée (les obstacles dressés par l’article 11 de la Constitution pour le déclenchement de cette initiative ne sauraient être un prétexte à l’inaction), d’une mission parlementaire chargée d’élaborer un Islam de France expurgé de tous ses aspects incompatibles avec les fondements d’une démocratie occidentale.

La question posée par ce référendum sera la suivante : « Etes-vous d’accord pour la création d’une mission parlementaire chargée d’élaborer un Islam de France compatible avec les valeurs républicaines ? ».

Cette mission doit être composée à égalité des membres de tous les partis politiques représentés à l’Assemblée Nationale. Les partis peuvent déléguer des députés ou des sénateurs (entre 5 à 6 personnes par parti). La mission, qui pourrait éventuellement se transformer en Etats Généraux sur l’Islam de France, s’adjoindra toutes les compétences nécessaires à l’accomplissement de ses travaux. Elle aura six mois fermes pour élaborer une loi portant « Islam de France » qui sera approuvée par référendum. Cet Islam sera la seule version autorisée en France. L’enseignement et la pratique cultuelle de cet Islam de France se feront uniquement en français.

Voici une liste non exhaustive des propositions, amendant la doctrine et la pratique de l’Islam, susceptibles d’être débattues par cette mission.

 

  • La France est un Etat Occidental ; à ce titre, elle appartient à la civilisation judéo-chrétienne. Toute personne venant y vivre, accepte ce fait et se comportera en conséquence.
  • L’Etat français est un Etat laïc ; ses lois sont d’ordre civil et élaborées conformément à la devise républicaine : Liberté, Egalité, Fraternité.
  • Les religions, sectes ou personnes vivant en France doivent respecter cette devise.
  • L’Islam est une religion parmi d’autres ; à ce titre, il doit accepter les autres croyances et…incroyances ; cela implique pour lui, la reconnaissance des droits de l’Homme parmi lesquels la liberté de conscience et de religion ainsi que l’interdiction du Djihad armé.
  • Accepter l’égalité entre l’Homme et la Femme, d’où interdiction de la polygamie et autres discriminations en matière de statut personnel (mariage, divorce, héritage, témoignage, etc.).
  • Accepter les mariages interreligieux, y compris pour la femme musulmane.
  • Ne plus incriminer l’apostasie et l’homosexualité.
  • Accoler un prénom à consonance occidentale aux prénoms musulmans.
  • Interdire la circoncision pour les mineurs ; prévoir des sanctions allant jusqu’à la déchéance de la nationalité française et l’expulsion du territoire national pour les parents récalcitrants.
  • Interdire l’abattage des animaux par égorgement (le label halal ne sera plus autorisé).
  • Dans les cantines et restaurants publics, la viande de porc ne sera pas séparée des autres viandes.
  • La pratique du Ramadan sera interdite pour les métiers pénibles et à risque ; outrepasser cette interdiction pourra valoir un licenciement ainsi que des poursuites pénales.
  • Préciser la religion pratiquée pour des métiers et/ou postes sensibles.
  • La pratique du culte (prônes, prêches et prières), se fera en français uniquement.
  • Les gens du culte devront être en possession de la seule nationalité française. Ils doivent être formés en France et en français seulement.
  • Tous les signes ostentatoires de religion (barbes hirsutes, vêtements (kamis, voile partiel ou intégral, etc.), seront interdits dans tous les lieux publics.
  • Interdire la séparation des sexes basée sur la religion.
  • Interdire le financement des centres d’enseignement et lieux de cultes par des donateurs étrangers.
  • Interdire la construction de mosquées sur le domaine public et par des fonds de même nature.
  • Interdire la pratique de la religion ailleurs que dans les lieux spécifiquement destinés à cet usage.
  • Interdire les carrés musulmans dans les cimetières.
  • Interdire l’exhibition ostentatoire et provocatrice des drapeaux étrangers, notamment ceux des pays musulmans, lors d’événements publics (manifestations politiques, sportives, mariages, etc.).
  • Franciser et banaliser le statut de la mosquée de Paris. Supprimer l’appellation de recteur (Imam ?) pour le dirigeant algérien de ce lieu.
  • Prévoir un mécanisme pérenne de désignation des instances dirigeantes de l’Islam de France.

Reconnaissons que si le législateur français adoptait toutes ces mesures, il ne resterait pas grand-chose de l’Islam. S’ils sont sincères dans leur foi et cohérents avec eux-mêmes, les musulmans devraient donc quitter la France, devenue une terre laïco-chrétienne, pour aller s’établir dans l’un des cinquante-sept pays de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), où ils pourront vivre pleinement leur « religion ». Nous leur souhaiterons de tout cœur bonne chance !

Marc Second

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Daflon

L’islam doit être déclarée hors la loi et traité en conséquence.
Aucun démocrate digne de ce nom ne peut honnetement prendre la defense de cette secte qui prône la conquète des autres pays, bafoue ignominieusement les droits de l’homme, et surtout des femmes, nos mères, nos soeurs, nos épouses, pratique la mutilation rituelle sur des enfants, l’abattage barbare et cruel des animaux.
Si j’étais croyant, j’ajouterais qu’il s’agit d’une secte démoniaque et maléfique.
Toutes ces pratiques illégales sont soutenues et encouragées volontairement par un gouvernement scélérat bien pire que le gouvernement de Vichy qui, lui au moins, pouvait arguer du fait que la France avait été envahie contre son gré par de puissantes armées. Il est soutenu par l’ensemble de pseudo intellectuel qui en ont fait leur fond de commerce, et bien sur, par les immigrationnistes mondialistes !
Notre avenir, et plus grave encore, celui de nos enfants et petits enfants, est gravement hypothéqué par ces traitres et collaborateurs.
Unissons nous, regroupons nous, organisons nous, dans un premier temps sur la base de cellules de quartier, de village, pour vaincre definitivement ceux qui mettent notre civilisation et notre mode de vie en danger de mort.
Françaises, Français, nous devons reprendre notre destin en mains.

ania

Dsl monsieur Second ..

si vous leur laissez un doigt ils vous reprendront le bras et tout le reste..

Je me permets de rappeler ceci :

Peut-on porter plainte contre le coran ou interdire l’islam :
http://resistancerepublicaine.eu/2014/peut-on-porter-plainte-contre-le-coran-ou-interdire-lislam-par-julien-themis/

où en sont les obstacles pratiques ?
y a t-il une chance pour que ce soit relancé ? (je le souhaite)

Merci par avance.

Caroline C

Le premier,
« La France est un Etat Occidental ; à ce titre, elle appartient à la civilisation judéo-chrétienne. Toute personne venant y vivre, accepte ce fait et se comportera en conséquence. »
d’ou découlent tous les autres est inacceptable selon le logiciel de pensée de ceux qui sont aux manettes

Nemesis

C’est une nécessité absolue d’interdire en France une secte qui ne prône dans ses écrits et dans ses actes que l’homophobie : la haine de tout ceux qui ne pensent pas comme elle, une incitation au meurtre en permanence.

Marc

METTRE HORS-LA-LOI L’ISLAM!!! C’est LA SEULE MESURE qui rétablira la PAIX et la SECURITE en France, et dans le Monde Occidental tout entier!! L’ISLAM est UNE IDEOLOGIE CRIMINELLE, se déguisant en « religion »! Il doit être TOTALEMENT INTERDIT chez nous, au même titre que le NAZISME!!

Bernard Serge

Bonjour Cyrano et bonjour à toute l’équipe:
Je ne sais pas qui écrit sous le pseudonyme de Marc Second, mais bravo pour sa synthèse et cela pourrait servir de « profession de foi » à un nouveau parti politique national en France et en Europe ! Serge Bernard
Amicalement à tous à Riposte Laïque et continuez à cultiver ce courage dont vous êtes déjà si généreusement pourvu.
Serge Bernard

lulu

Si j’étais musulman , ( musulmane) je serais mort ( morte ) de trouille , car le jour où lesFrancis vont se mettre en colère , il vaudra mieux qu’ils montrent des preuves de leur intégration et c’est pour dans pas longtemps …

Bernard Serge

Quelques mesures parlementaires pour éradiquer l’Islamisme
Bonjour Cyrano et bonjour à toute l’équipe:
Je ne sais pas qui écrit sous le pseudonyme de Marc Second, mais bravo pour sa synthèse et cela pourrait servir de “ profession de foi ” à un nouveau parti politique national en France et en Europe! Serge Bernard
Amicalement à tous à Riposte Laïque et continuez à cultiver ce courage dont vous êtes déjà si généreusement pourvu
Serge Bernard

chouette40

bonjour, je suis peut être hors sujet, je m’en excuse … je ne sais pas où placer mon coup de gueule …..
Je vais lire régulièrement la page du CCIF :
https://www.facebook.com/pages/CCIF-Collectif-Contre-lIslamophobie-en-France/192210704127791
et là, je suis tout simplement scandalisée par les propos tenu par ces gens sur le dernier sujet en date « islamophobie dans une école privée catholique : la prise en otage des valeurs de l’Eglise. ».
Mais où va t’on !! ils cherchent même à imposer leur voile dans les écoles catholiques et s’en trouve scandalisés si refus … Plus ça va, moins j’aime ces gens…

Hugo

Je propose d’interdire le droit de parole à Edwy Plenel pour commencer.

Pivoine

 » Islam, une doctrine archaïque élaborée au fin fond de l’Arabie, »
Lisez la Bible (surtout l’Ancien Testament) et vous constaterez que tout vient de là. C’est le problème avec beaucoup d’islamophobes (très justement relevé par Bernard Raquin – voir sa vidéo sur les origines de l’islam) qui croient au prophète auto-proclamé, donnant ainsi du poids à la légende qui voudrait que « Mohamed » ait été envoyé par Dieu pour clore le message divin, alors qu’il est reconnu que le coran est, en grande partie, un plagiat de la Bible. Pour lutter contre cette religion qui est un danger pour l’humanité, il faut d’abord la démystifier.

hathoriti

Aucun islam en France et en Europe ! Ni « vrai », ni expurgé ! Ce totalitarisme religieux imbécile et arriéré n’a rien à faire chez nous en terre chrétienne et laïcarde! Ouste ! Du balai!

chouette40

combien vous avez raison !! Nous n’avons rien à voir avec eux et inversement.

yves ESSYLU

Tant que le nombre d’arabo-musulmans était raisonnable, l’islam ne posait pas de problème
Donc au delà de l’utopique assimilation dont personne ne veut, il ne reste que la solution de la rémigration (par arrêt de l’assistanat et sans même avoir besoin de reprendre la méthode FLN 1962)

Voir le programme 2017 du National libéral et artisan de la réunification des vraies droites, Henry de LESQUEN

Dhoby

Demander un référendum pour créer une mission parlementaire me parait inadéquat, d’autant que la mission parlementaire pourra conclure ce qu’elle veut selon sa composition.

Les livres qui incitent au massacre d’une partie de la population (comme le Coran) doivent être interdits.

La loi sur la liberté de la presse actuelle ne permet pas de réprimer ceux qui diffusent de telles publications au delà d’un délai de prescription de 3 mois. Les crimes contre l’humanité sont imprescriptibles. Il serait ainsi raisonnable que la diffusion de publications appelant à commettre des crimes contre l’humanité (comme des massacres de masse) soit considérée comme un crime ou un délit imprescriptible.

Je ne comprends pas qu’une telle loi n’existe pas déjà après les horreurs commises par les nazis. Peut-être qu’on ne veut pas donner d’argument juridique à ceux qui veulent faire interdire la diffusion du Coran. Alors un référendum d’initiative populaire demandant l’instauration d’une telle loi me paraîtrait souhaitable.

Denise

Autant interdire cet Islam qui nous pourrit la vie. Imaginer une France sans islam, sans mosquées, sans barbus, sans burka, sans halal, sans voilées, une France comme autrefois. Quelle serait belle notre France ! le rêve d’une douce France d’antan. Le rêve d’un peu de bonheur, tout simplement.

JANUS

Il faut cesser de demander l’interdiction de l’islam, qui ne veut rien dire, et nous donne une image d’intolérance. On ne peut pas empêcher quelqu’un de croire ce qu’il veut, de faire le ramadan, de prier 5 fois par jour etc… Il faut interdire tout de ce qui dans l’islam est incompatible avec nos lois et nos valeurs, notamment la laïcité : port d’une tenue religieuse ostentatoire dans l’espace public (sauf pour les ministres du culte) ; abattage halal ; diffusion du coran tant qu’il ne sera pas expurgé de tous les passages illégaux (autant dire que ce n’est pas pour demain) ; prières publiques ; absences professionnelles ou comportements sociaux déviants pour cause de ramadan ; etc… C’est comme cela que l’islam disparaîtra ou deviendra inoffensif.

isa

Et si on interdisait l’immigration tut simplement?

Dhoby

C’est ça, il faut interdire tout ce qui dans l’Islam et les autres religions incite à commettre des crimes et délits. Notamment l’appel au massacre des non-musulmans et apostats en ce qui concerne l’Islam.

Georges29

A Dhoby : Tenir compte du Code Pénal, Art.222-17, 18, etc …sur « la menace de commettre un crime ou un délit contre les personnes …matérialisée par un écrit … » et « l’ordre de remplir une condition. »(non-croyant), avec des Sourates et versets du Coran …(par ex. S2.v190, S2.v191-193, S4.v89-91, S4.101, S5.v32-33, S8.v5-8, S8.v12-16, S8.v17-20, S8.v38-39, S8.v55-58, S8.v64-67, S9.v3-5, S9.v109, S9.v123, S61.v4, …). Jusqu’à présent, quatre Procureurs de la République informés n’ont pas bougé …