Quelques rappels historiques à Macron, qui salit de nouveau la France et son armée

Publié le 14 septembre 2018 - par - 320 commentaires - 3 813 vues
Share

Résultat de recherche d'images pour "photos paras en algérie"

Après le sinistre épisode de la colonisation, devenue un “crime contre l’humanité”, sans la moindre référence à la magnifique œuvre civilisatrice de la France à travers le monde, Macron persiste et signe en faisant une nouvelle fois le procès de notre pays et de son armée.

Était-il nécessaire de remettre du sel sur les plaies jamais refermées de la guerre d’Algérie, avec l’affaire Audin ?

Était-il nécessaire de distiller encore plus de haine dans le cœur de nos jeunes immigrés franco-algériens, qui ne se sentent pas Français ?

Car les Algériens ne sont ni les Allemands, ni les Vietnamiens, avec lesquels nous avons fait la paix en regardant l’avenir, plutôt que le passé.

Le problème des Algériens est qu’ils nous font porter le chapeau de leurs échecs économiques, de leur ratage monumental de l’indépendance et du saccage de l’héritage colonial. Incompétence et corruption ont détruit le pays.

Mais face à ce lamentable naufrage du FLN, au pouvoir depuis 56 ans, un seul coupable jusqu’à la fin des temps : la France.

Aucun autre peuple au monde ne hait autant la France que les Algériens. Nous sommes les éternels responsables de leur débâcle.

C’est pourtant le pays qui bénéficie du plus grand nombre de visas tous les ans.

400 000 visas, de séjour ou touristiques, sont délivrés chaque année, soit deux fois plus qu’en 2012 ! Et les Algériens se plaignent que c’est insuffisant !

Rappelons qu’en 1962, l’Algérie était le pays le plus riche du continent avec l’Afrique du Sud. Agriculture exportatrice, pétrole, gaz et infrastructures ultra-modernes.

De tout cela, il ne reste qu’un champ de ruines, avec une jeunesse désœuvrée qui rêve de venir s’installer chez le colonisateur honni.

Et combien de combattants FLN coulent une retraite paisible en France ?

Le passé appartient aux historiens, pas aux politiques à la mémoire sélective.

Cette soif de repentance de Macron, toujours à sens unique évidemment, est un nouveau coup de poignard dans le dos de nos soldats, qui n’avaient pas demandé à être investis des pouvoirs de police pour combattre le terrorisme à Alger.

Il est facile de relire l’histoire d’une tragédie collective avec les lunettes roses de 2018. Macron ne sait que juger le passé hors de son contexte, faisant systématiquement le procès de la France, alimentant ainsi les rancœurs de ceux qui refusent de s’intégrer.

Mais ce n’est pas ce qu’on attend d’un président de la République. Ce qu’on attend, c’est un débat impartial sur une page d’Histoire douloureuse de notre pays.

En 1957, les attentats sont quotidiens à Alger, la stratégie du FLN étant de semer la terreur dans la population civile, tuant aveuglément hommes, femmes et enfants, Pieds-noirs et Algériens.

Investis des pouvoirs de police par le gouvernement, les paras de Massu gagneront la bataille d’Alger, pratiquant au besoin la torture pour obtenir les renseignements menant à l’arrestation des leaders FLN.

Oui, en Algérie, la torture a parfois fait partie des violences de la guerre.

De nombreux officiers se sont désolidarisés de ces pratiques pour des raisons morales. Mais nos paras de la 10e DP pouvaient-ils éradiquer le terrorisme d’Alger sans user de la torture ? Fut-elle efficace pour l’emporter et éviter d’autres attentats sanglants ?

Je n’ai pas la réponse, car seuls les paras de Massu pourraient répondre. Mais le fait est que la mission confiée par le gouvernement à nos soldats fut accomplie.

En déclarant que c’est “au nom de la République française que Maurice Audin a été torturé puis exécuté ou torturé à mort par des militaires qui l’avaient arrêté à son domicile”, Emmanuel Macron culpabilise nos soldats mais n’explique pas les raisons de cette arrestation.

Le jeune Audin était membre du PC algérien, interdit depuis 1955. Or, nous sommes en pleine guerre froide et rappelons que le PCF, aux ordres de Moscou, a toujours défendu la cause FLN, au même titre qu’il avait défendu la cause du Viêt-minh durant la guerre d’Indochine.

Dans nos guerres coloniales, le PCF a toujours été dans le camp anti-français.

Je cite Jean Sévilla :

“L’appartement de Maurice Audin, à Alger, sert de cache et de relais aux militants et amis du PCA clandestin.”

Or, certains chefs militaires pensent que des attentats sont l’œuvre de communistes proches du FLN. Audin est arrêté. On ne le reverra plus.

Mais en choisissant l’affaire Audin pour faire le mea-culpa de la République, Macron commet une faute majeure qui ne peut que diviser la nation.

Car il oublie ainsi les victimes des attentats aveugles du FLN, il oublie le massacre des Pieds-noirs en  juillet 1962 à Oran, il oublie les enlèvements de centaines de femmes françaises soumises aux pires atrocités, il oublie les 80 000 harkis et les musulmans restés fidèles à la France, victimes de la barbarie FLN après le cessez-le-feu.

http://babelouedstory.com/thema_les/disparus/2053/2053.html

La torture n’est pas une exclusivité de l’armée française en Algérie.

Le FLN fit bien pire.

http://parachutiste.18.rcp.free.fr/atrocite.htm (âmes sensibles, s’abstenir)

Car, si certains de nos militaires ont pratiqué la torture pour obtenir des renseignements des prisonniers, le FLN et l’ALN  la pratiquaient par haine des Français, par cruauté et pour semer la terreur dans la population.

Jamais nos soldats ne se sont livrés à des actes de barbarie, à des atrocités innommables. La cruauté ne fut jamais de leur côté.

En 8 ans de guerre, aucun soldat français n’a éventré une femme enceinte ou cloué un bébé sur une porte. L’armée française n’était pas une horde de sauvages se livrant à des exactions gratuites. Ne renversons pas les rôles.

Si la pratique de la torture fut l’exception chez nos soldats, les scènes d’épouvante, les abominations et les monstruosités orchestrées par le FLN furent la règle.

Macron feint de l’ignorer, ou plutôt l’ignore, tant sa connaissance de l’Histoire est approximative.

On n’insistera jamais assez sur le martyre des harkis, suppliciés comme jamais, qui furent enterrés vivants, brûlés vifs, dépecés, émasculés, énucléés, démembrés.

Et combien de nos soldats ont-ils retrouvé un de leurs frères d’armes, horriblement torturé, les yeux crevés et les couilles dans la bouche ?

Je n’ai pas fait la guerre d’Algérie, mais j’imagine que la vue d’un frère d’armes supplicié de la sorte, doit sacrément relativiser la vision humaniste qu’un soldat occidental se fait des lois de la guerre !

La guerre d’Algérie fut une sale guerre, difficile, cruelle, comme beaucoup d’autres, oui. Mais si elle fut perdue politiquement, rendons hommage à nos soldats qui l’ont gagnée militairement.

Et rappelons qu’ils ont certainement fait cette guerre plus proprement que leurs ennemis, dont beaucoup furent totalement dépourvus d’humanité.

Quand l’Algérie reconnaîtra à son tour tous ses crimes, alors il sera possible d’apaiser le débat. Mais pas avant.

Car, à ce jour, les autorités algériennes n’ont jamais désavoué les méthodes terroristes et les actes de sauvagerie perpétrés par les combattants FLN.

Cette repentance à sens unique, que semble affectionner notre président, n’est qu’un aveu de faiblesse aux yeux des Algériens, mais elle est synonyme de trahison aux yeux de nos soldats et des patriotes français.

Environ 2 millions de soldats ont servi en Algérie, militaires d’active ou appelés du contingent.

27 500 d’entre eux ont été tués ou portés disparus, morts pour la France.

Ne trahissons pas leur sacrifice avec des actes de repentance irréfléchis, qui ne font qu’attiser la haine au lieu de panser les plaies.

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email
Share

320
Poster un Commentaire

500
   
Notifiez de
Polge

Et ce qu’on appelait LA CORVÉE DE BOIS c’est Quoi? Un enfoiré de maréchal a dit à son procès : Français vous avez la mémoire courte. A R.P elle est sélective

Colonel de Guerlasse

Si on part de l’idée que Manuhamed Macron est probablement converti à l’islam, ou au moins entouré et contrôlé par des musulmans, cela explique ses saillies grotesques successives. Vous allez voir qu’on apprendra un jour que l’opération Médine au Bataclan a été décidée par une des cellules de barbouzes style Benalla à l’Elysée.

Kader Oussel

Vous devriez travailler dans le cinéma comme scénariste, dans le genre complotiste. N’oubliez pas la banque Rothschild en sous-main.

emerillon

Colonel de Guerlasse , votre post va en contrarier plus d’un tellement il parait évident , toute vérité n’étant pas bonne à dire , et même si ce n’est pas tout à fait cela , nous sommes en droit de nous interroger , d’autres aussi bien placés préfèrent fuir plutôt qu’à y participer , les nouvelles sont bonnes aujourd’hui .Petit clin d’œil , bons baisers de partout! Pierre Dac nous manque !

BOURGOIN

rectification: mérite.

Georges PN

L’hymne algérien est le seul au monde qui vise un pays étranger et ce pays, bien entendu, est la France. Vous vous imaginez bien que ce n’est pas en termes affectueux.
Pour Macron, toute parole qui peut dévaloriser et mépriser la France est bonne à prendre.
Voilà la triste situation de notre pauvre pays dirigé par un homme qui le déteste.

Magali

Dans toute guerre ( celle d’Algérie ne mérita le nom de guerre qu’après l’avoir perdue, ce qui en dit long sur les raisons de ces violences) chaque côté doit faire repentance. Marron a choisi le mauvais côté de l’Histoire. S’il y a eu des atrocités du côté français qu’il ne faut nier, il y en a eu pire du côté du FLN et cela aurait dû dit par Macron pour équilibrer la présentation de cette guerre. Mais Macron avait décidé de faire sa journée  » tout à gauche » jouant ainsi une terrible mascarade.

barthelemy

pourquoi ressortit ses vieilles histoires personnes n est blanc en temps de guerre alors stop

Arsonneau

Allez donc le dire à Macron.

de Sorne

JD’Audin. Il semble que personne ne connaît le bonhomme. Père gendarme, il entre encore gamin à l’école militaire préparatoire d’Aman en Algérie. La France libérée il rejoint l’école militaire d’Autin . On détecte ses dons en mathématique et on le pousse dans cette voie. Il devait en principe 5 ans d’engagement à l’État mais il passe à travers et rencontre sa future femme, qui est déjà engagée mais, elle, au PC et fait de ce type plutôt sympa un TRAITRE à ces anciens camarades

Kader Oussel

Et comme mathématicien, qu’a-t-il eu le temps d’élaborer ?

Pr Sheldon Cooper
caton

Macron n’a qu’un seul objectif (et par ailleurs aucune convictions) : se maintenir le plus longtemps possible pour faire tomber la France (c.a.d les Gaulois irréformables) dans la mondialisation heureuse ; d’où démagogie tous azimuts et léchage des chasseurs, des cyclistes, des arabo-« français » et même de quelques résidus du stalinisme, pourquoi pas ; cf. le coup d’Alger avant les présidentielles où il a craché sur la France, ce qu’il continue et continuera à faire quotidiennement.

Colombo

Macron est entré en guerre contre les lépreux, son ennemi affirmé est l’extrême droite !
Je suis un gaulois et un lépreux ! Je suis donc l’ennemi désigné de la macronie et de ses Benalla !
Explication : Si je m’adresse à un flic (police-gendarmerie) j’ai en face de moi Benalla !
Une voiture de police ou de gendarmerie, des Bénalla en promenade !
Tous les embrigadés sont désormais des Benallas pour moi !
La promo du Benalla est jouissif !
« bonjour Benalla ! Mes papiers ? OK Benalla ! »

Kader Oussel

Vous vous trompez de cibles. Benalla était à l’Élysée, justement parce que Macron ne fait ni confiance à Collomb (moi non plus), ni aux gendarmes, ni à la garde républicaine. S’il le pouvait, il aurait recruté en parallèle une troupe de drags-queens en défense rapprochée, ce qu’il a fait pour l’arrivée de l’été.

Noratlas

La Guerre d’Algérie est, pour la France, la guerre la plus juste du XXème siècle, car l’Armée Française venait au secours de populations françaises agressées, (jusqu’en 1961…).
En 1914, nous nous sommes battus pour Sarajevo, et en 1939, pour Danzig. Ce n’était pas en France…

Détail: la photo du titre n’est pas historique: il s’agit d’un cliché du film soviéto-fellagha, de G.Pontecorvo/ Y. Saadi, « La Bataille d’Alger ».

Kader Oussel

« Détail: la photo du titre n’est pas historique »
Les détails ont leur importance. Ce sont des algériens qui jouent l’armée française.

denis

Les commentaires à ce bel et tellement juste article sont encourageant.Les français ne sont pas tous des veaux (comme disait l’autre) .

Laurent Barre

Macron a été conseillé par certains de ses conseillés qui sont algériens avant d’être français.

Brivot Pierre

Ce n’est évidemment pas totalement certain que ce soient les militaires français qui aient éliminé cette ordure.
Considérons qu’effectivement les soldats aient eu cet avantage et, dans ce cas heureux avantage, souhaitons alors que la séance de torture fut longue, soignée, progressive ; qu’à chaque instant le ‘camarade Maurice’ ait été informé du temps qu’il lui restait possiblement à souffrir des mêmes méthodes employées par ses copains bougnoules du FLN avant qu’il ne crève, lui.

Aemilius

Pourquoi toujours parler de torture quand il s’agit de Massu ou de l’armée française? Il s’agit simplement d’interrogatoire assorti d’une pression physique graduée et non mutilante. En donnant des renseignements crédibles, le fell sauvait sa peau et, au passage, de nombreuses vies humaines (dont celles de nombre de musulmans).

Pr Sheldon Cooper

Tiens, le retour du politiquement correct

Noratlas

Parfaitement exact.
Mais on parle toujours des méfaits de l’A.F. en Algérie, parce que ce n’était pas la bonne guerre; la République avait été entrainée dedans, sans l’avoir voulue.
En revanche, on ne parle jamais des horreurs commises par nos troupes en Allemagne, en 1945, y compris les plus prestigieuses, qui ont commencé leurs méfaits dès l’Alsace. Fallait se venger.

Torpillator

Il a pas fini de nous les briser mac(r)on !

geronimo

Je crois que cette sortie n’est pas due au hasard. Au moment ou la REPUBLIQUE par une invasion voulue semble incapable de gérer la situation et prévoie le clash elle voudrait couper les ailes des jeunes officiers QUI VOUDRAIEN ÊTRE EFFICACES . Mais c’est oublier que l’IMPREVU est un des moteurs de l’HISTOIRE NON??

Claude ANDRE

Vous écrivez, mon cher Jacques : « Le passé appartient aux historiens, pas aux politiques à la mémoire sélective ». Permettez-moi de rajouter : « surtout quand cette mémoire est exclusivement livresques » !

Gabriel

Merci M. Guillemin pour ces rappels historiques bien réels et bien occultés par la plupart des sachants. Je ne suis pas d’une génération qui a connu la guerre, loin s’en faut. Je ne me suis pas pour autant contenté des discours politiquement corrects. J’ai lu sur cette guerre. Et oui, ne l’oublions jamais, cette guerre a été gagnée militairement. Quand bien même des pseudos français, véritables traitres à leur pays, tel Audin, ont porté des valises remplies d’armes pour tuer des français.

Claude ANDRE

Pour vous faire une petite idée, je vous suggère la lecture de ces quelques échanges sur mon ex-forum « exodoxe ». Bonne lecture : http://exodoxe.fr/viewtopic.php?f=3&t=1318

meulien

le minister des anciens combattants algerien a reconnu que la guerre d’algerie avait fait 350 000 morts,…60 000 par l’armee francaise,Sachant que le FLN a tue 17 000 militaires francais,nous pouvons en deduire que les »valeureux »moudjahids ont massacre…265 000 civils au nom du nationalism algerien

Pierre

Que les Algériens restent chez eux , bien loin des colons.

emerillon

Ben Pierre ! ils sont chez eux ici grâce à l’amour immodéré que leur porte manu premier .

soleil d'austerlitz

Cela ne m’étonne pas de la part des traîtres d’aujourd’hui, d’honorer les traîtres d’hier et les glorifier. Pour Jospin c’est le chemin des dames et Boudarel, Chirac Danielle Minne la poseuse de bombes. Hollande fait piétiner et danser des racailles sur les tombes à Verdun. Et Macron qui achève le travail en s’inclinant et se repentant devant la veuve d’un traître qui aurai été exécuté dans n’importe quel autre pays. Mais! Désolé nous sommes en France, un pays de cons et de veaux.

Mireio

Et de traîtres grassement stipendiés

DUFAITREZ

Macron serait-il membre du FLN ?
Comme Alger, il ne cesse de cracher sur la France,et les Français.
Tache indélébile ! En 30 mn de visite à la veuve, il mérite la …. Veuve !

thorgal

Je ne sais pas si vous avez discuter avec des algériens récemment. La plupart que je connaisse ne considère pas la France comme responsable de leur situation actuelle. Si vous avez bien écouté la déclaration de Macron, il n’accuse pas l’armée mais bien le gouvernement français de l’époque qui a donné les ordres que l’armée n’a fait que suivre.

Favre bernard

Je ne vois pas ce que cela change , accuser le gouvernement de l époque c est accuser la France de toute façon.

Gabriel

Tout va bien alors.

serpette

La vision de frères d’armes, horriblement torturé, les yeux crevés et les couilles dans la bouche un cousin l’ a vécu quand il a retrouvé ses camarades …Il ne s’ en ait jamais remis il est revenu « fou » , errait hagard, le regard éteint , absent jusqu’ a sa mort …Mais, mort il l’ était déjà depuis longtemps , trop longtemps , il s’ est éteint « doucement! » à 50 ans .

Une patriote

Macron a sali la France ET LES FRANCAIS pendant sa campagne, et après avoir pris le pouvoir. Dès qu’il est a l’étranger, il critique et descend en flamme LES FRANCAIS. Aujourd’hui sa côte FAIT UNE DEGRINGOLADE VERTIGINEUSE ( malgré  » l’aide  » de son beau fils, directeur d’une société de sondages aux capitaux Qararis ) Il ne fait que dans LA CONTINUITE. IL RAMPE DEVANT LES ARABES, LES MUSULMANS, SIMPLEMENT UNE FOIS DE PLUS ! Personnellement ce qu’il peut raconter, JE M’ASSOIS DESSUS !

Emile

Très bien mr Guillemain
Macron n’arrête pas de salir et d’insulter les Français
C’est en fait un psychopathe
L’analyse de son cas par un psychiatre ( une vidéo sur ce site il n’y a pas longtemps ) est révélatrice de son cas gravissime et désespéré…

Marnie

Il n’y a pas à avoir de repentance de la part de la France : la guerre c’est la guerre. L’Algérie a fait bien pire dans la période qui a précédé et par suite entrainé sa colonisation. L’Algérie a été un pays d’horreurs pendant et même après son indépendance. Voilà ce qui arrive quand on met au pouvoir un morveux comme nous avons un actuellement, mais JC a ouvert la voie à ce véreux.

Mireio

Macron devrait lire « Considérations actuelles sur la guerre et sur la mort » écrit par Sigmund Freud en 1915.

aux jours devant elle

nous avons un beau salaud à la tête de ce ^pays qui est devenu une vrai pourriture et de plus est amorphe .

Biterrois22

Un ancien d’Algérie inorporé fn 1959 devait embarquer le 21/04/1961 sur le « président Cazalet » le 21 Avril 61 Le bateau est parti sans nous. Appelé dans un régiment parachutiste le 1/35 RALP.J’ai donc connu cette période et ne voit pas pourquoi notre soi-disant président peut parler de tous ces problèmes qu’il n’a pasconnu.
Si son rôle c’est d’humilier la France, c’est une honte d’avoir un tel président.
De plus nous voler par dessus le marché sur nos retraites nous qui avons travaillé une vie

Fomalo

L’ambitieux maqueron à rouflaquettes commence à se préoccuper des européennes vu sa cote actuelle. Inculte un jour, inculte touj…. Voleur oui, puisque banquier! Il n’a rien connu sauf l’ENA et ses costumes de théâtre empruntés sur le dos des autres.De votre voisinage et de votre génération, j’ai assisté l’été 1962 au débarquement de familles (pas toujours entières!) tétanisées, à la Joliette, et garde le souvenir des flics goguenards stoppant sans arrêt notre véhicule immatriculé « 9A ».

Mireio

Moi aussi, j’étais sur les quais de Marseille cet été 62 : venaient de débarquer des familles entières,hagardes, ayant tout perdu, avec une valise en carton.Les plus « chanceux » avaient pu rejoindre familles et amis. .Restaient les autres.Le journaliste avec lequel je travaillais alors leur a communiqué des adresses, notamment d’établissements religieux qui allaient les prendre en charge et les aider dans leurs démarches.

Noratlas

Enfant pied-noir, en métropole, j’ai subi les insultes, à 2 reprises, devant toute la classe d’école , de la part d’instits gaullisto-communistes.
« Sale petit pied noir » m’a dit Mme Jocou (en 1964?)
« Retourne cirer les chaussures à Alger » m’a dit mon instit (son nom?) en 1966.
Plus tard, j’eu comme prof d’allemand, une communiste qui justifiait le Mur de Berlin! Et d’autres qui nous parlaient de Lénine en permanence.
Les parents de Méric sont de cette secte: ils ont fanatisé ainsi leur fils.

Athénaïs

Il y en a marre de cette repentance! Il y en marre de faire culpabiliser les générations actuelles qui ne sont pour rien dans tout ça. Comme cela a été dit, Macron et ses prédécesseurs ont-ils jamais accusé le FLN de terroristes? Pour dire que les français sont racistes et vils colonialistes il y a du monde, mais pour pointer du doigt les fouteurs de merde (pardon) qui vivaient en Algérie à cette époque et qui se retrouvent chez nous aujourd’hui, il n’y a plus personne.