Quelques rappels historiques à Patrice Duhamel

Patrice Duhamel fait partie de ces personnalités incontournables sollicitées pour nous expliquer « ce qui fut », « ce qui est », et peut-être même « ce que sera » la France.

Il est vrai qu’il profite de toutes les opportunités pour que l’on se réfère à sa connaissance incontestable, selon lui et selon certains !

Ainsi, profitant de « l’année De Gaulle », il nous raconte, à son tour, « son » De Gaulle, selon lui « inattendu », comme si nous le connaissions aussi bien, sinon mieux et pour cause, qu’il n’a pu le connaître !

Souvenons-nous de ce documentaire, réalisé pour France 2, écrit par lui-même et où il affirmait : « L’OAS a introduit le terrorisme en France ». Soyons sérieux, comment l’OAS, qui a vécu de février 1961 à juin 1962, a-t-elle pu introduire le terrorisme en France, Patrice Duhamel ?

Dois-je vous rappeler les plus de 4000 arabes massacrés lors de la « guéguerre » que se livraient le FLN et le MNA sur le territoire français, et plus particulièrement en Ile de France, avec, comme dommages collatéraux, plus de 80 policiers assassinés.

Et cela uniquement en ce qui concerne la guerre d’Algérie car, du terrorisme en France on peut remonter les décennies pour en découvrir, presque à chaque « croissant » de rue, n’est-ce pas Jean Jaurès.

Dois-je également faire souvenir à Patrice Duhamel que, ne lui en déplaise, l’Algérie c’était la France, jusqu’en 1962, et que le terrorisme qui se pratiquait sur ce territoire, depuis 1954, « il se pratiquait en France » et pas hors de France.

Dois-je également lui faire souvenir que, selon les propres paroles de son idole, De Gaulle « La France était une République indivisible ».

Est-ce que l’OAS existait en janvier 1960, lors des journées des barricades d’Alger, lorsque les CRS tiraient dans le dos des gendarmes, avant que n’interviennent les « paras » du commandant Dufour ? Certes pas.

L’OAS, ne vous en déplaise Patrice Duhamel, a vu le jour pour s’opposer aux décisions d’un chef d’Etat qui avait trahi « la parole donnée », une « parole » qui a offert la mort à des milliers de militaires, de jeunes appelés du contingent « morts pour la France » et à cause de De Gaulle, et à des centaines de civils innocents, y compris femmes et enfants.

Une parole qui les a obligés à continuer à se battre et à mourir, pour une France qui, par la trahison de son chef, avait déjà abandonné ces départements français.

Certes l’OAS a commis quelques attentats sur le sol métropolitain, bien moins que tout ceux qui lui sont attribués et qui furent commis par les hommes du SAC gaulliste, attentats toujours dirigés vers des cibles indiquées et désignées, et non pas contre la population française, comme ce fut le cas en Algérie, par les « barbouzes » sous les ordres de ce De Gaulle, que vous jugez « humain », Patrice Duhamel. Attentats qui, hélas, n’ont pas toujours touché leur cible !

Non, pour moi De Gaulle n’est pas « l’homme du 18 juin » mais celui « attendu » en 1958 et « haï » en 1962 et si, comme vous l’indiquez, « il serait mort de chagrin » pour avoir été désavoué par les Français en 1969, mon seul regret c’est qu’il ne soit pas mort de chagrin pour avoir trahi tout un peuple depuis 1958…cela m’aurait, peut-être, consolé !

« Dans toute sa grandeur, dites-vous, et dans sa profonde « humanité ». Permettez-moi d’en rire et, surtout, d’en douter et d’en penser tout le contraire : De Gaulle humain ? Lui qui est « le Français qui a fait tuer le plus de Français » (dixit lui-même) et cela, uniquement et justement, pour sa grandeur !

Désolé, Patrice Duhamel, mais je préfère me référer à la déclaration d’Alain Duhamel, lorsque, interrogé en novembre 2009, lors d’un reportage qui lui était consacré dans le magazine «Historia», il avait répondu à la question posée :

– Quel est, selon vous, l’acte de trahison le plus retentissant de la Ve république ? 

– Sans aucune hésitation, celui du général De Gaulle vis-à-vis des Français d’Algérie. De Gaulle et l’Algérie, c’est vraiment une trahison de nature politique. Si j’ose dire, c’est une trahison d’État. 

Manuel Gomez

 

 

image_pdfimage_print

27 Commentaires

  1. Encore et toujours ?
    L’Algérie Française aurait donné une France islamique….
    On a simplement pris un peu de retard…
    Merci, Charles !

  2. L’Algérie était un pays de cocagne… Le seul problème, c’est qu’il y a des algériens.
    En fait, ce que nous reprochent les algériens, c’est justement de leur avoir donné leur indépendance. C’était si bien quand ils étaient « français ». C’est pour ça qu’ils ne veulent pas nous lâcher la grappe comme des morpions

  3. tout le monde vomit ce genre de mec idem aphatie il a la meme tete que les vieux cons dans le muppet show !!

  4. l’oas a tue ,en algerie …1823 personnes et en france….6.. ;e FLN …environ 280 000 ….cherchez l’erreur

  5. Je viens de lire en 3-4 jours , tellement il est passionnant le livre
    des mémoires d’ HELIE DE SAINT-MARC (  » Les champs de braises « ) , grand homme, grand militaire , publié en 1995.

    Tout est dit sur la ( les ) trahison(s) du colonel gogaulle.
    Sale personnage !

    • Bonne lecture, bravo !
      Encore mieux que Saint Marc, le livre du colonel antoine ARGOUD…
      « La décadence, l’imposture et la tragédie » chez FAYARD 1974

      C EST BIEN PLUS FORT ! Et vrai…

  6. De Gaulle est mort d’une façon totalement mécanique , par rupture d’un anévrysme de l’aorte abdominale ( non diagnostiqué par ses médecins ??? )
    donc aucun lien avec de la psychologie, un regret etc…

  7. Quel gâchis!.
    L’Algérie dans les années 50, c’était une région où il faisait bon vivre.
    Des infrastructures portuaires, routières, voies ferrées, aéroports de premières qualité et supérieures même à ce qu’il existait en métropole à cette époque!.
    Oui, il y a de quoi rentrer dans une rage folle lorsque l’on voit ce que sont devenues les exploitations agricoles autrefois florissantes, les usines rentables, les commerces qui tournaient à bloc, des mines des champs pétrolifères et gaziers, ect…
    Merci De Gaulle d’avoir poignardé dans le dos la France et les Français!.
    Devinez pourquoi aujourd’hui les anciens colonisés se retournent vers les méchants colonisateurs d’hier?.
    Vous n’avez pas fini de payer, c’est moi qui vous le dit!.

    • Avec la démographie galopante, même sans ripoux au pouvoir, aurait il fait longtemps bon vivre en Algérie ?

  8. De Gaulle dans sa rédaction de se la constitution de 1958 avait mis en place une espèce de bipartisme gauche-droite (enfin soit disant), au fil des décennies, l’évolution de ce monde et de notre société aidant, ce fameux bipartisme s’est effiloché au point de voir disparaitre et apparaitre une nouvelle forme dominante, qui vous l’avez maintenant en clair sous les yeux, il s’agit d’idéologie dite « progressiste » face aux patriotes dite « classe populiste ».
    Face à cette fracture, le combat est engagé, vous l’avez vu avec le mouvement des Gilets Jaune, dont aucune réponse de la part de ceux qui gouvernent apportent de solution, ces nantis s’arc-boutent sur leurs privilèges et ne lâcheront rien; seule la force de la rue pourra en venir à bout les anéantir.

  9. La gamelle est trop bonne!
    Tout pendant que ces « journaleux » de pacotille sans aucun talent seront abreuvés à satiété avec nos impôts, ils lécheront le cul et les bottes des pouvoirs en place qui les abreuvent si généreusement.

  10. Entièrement d’accord avec votre conclusion sur De GAULLE !
    De GAULLE à trahi la France et c’est comporté comme un boucher envers les harkis et en assassin envers les patriotes français !
    Il à fait exécuter un grand nombre de français patriotes,notamment le lieutenant Roger Degueldre dans des conditions atroces !
    De GAULLE général 2 étoiles sinistre personnage qui a sonné le déclin de la France à partir de 1962 !

  11. N’importe qui peut dire n’importe quoi sur De Gaulle surtout ceux qui ne l’on pas approché…mais ceux qui l’ont effleuré ou reniflé de loin, ou encore vu de loin sa casquette de faux Général, peuvent dire tout et n’importe quoi puisque les borgnes sont rois au pays des aveugles….et quand on parle de De Gaulle ou plutôt de la Grande Zorah, la cécité envahit la Gaulle toute entière…même un Oilivier de berbèrie…avec qui je partage par ailleurs beaucoup d’autres sujets ! Le mange merde Duhamel est de ceux-la, comme son frère ainé Alain le faux-cul, et son épous Saint-Cric tous des larbins qui servent la soupe et s’imaginent être important alors qu »ils ne sont pas grand chose . Au chiotte les Duhamel !

  12. Les « Duhamel » le Népotisme journalistique, qu’ils critiquent chez les Le Pen, lèche cul du système…….

  13. quoi ? tu oses décrier ce bel exemple de la léchosphère
    attention, l’asile psychiatrique n’est pas réservé aux professeurs de médecine

  14. P.D. est toujours égal à lui-même: le plus mauvais parti pris possible et toujours habillé avec fort mauvais goût… comme du temps où il était journaliste et/ou présentateur du JT… col extralarge et cravate-ficelle… cela incitait à changer de chaîne…

  15. Quelle trahison du Général concernant l’Algérie. De Gaulle avait évoqué l’Algérie Française, mais une Algérie comprenant 9 millions de Français, ce que les pieds noirs ne
    voulaient évidemment pas, car ils auraient perdu toutes leurs prérogatives.

  16. Patrice Duhamel n’avait que 17ans en 62 mais un duhamel ne peut avoir que la science infuse ….il sait tout ,il a tout vu et gare a celui qui met sa parole en doute . Les français en ont plus que marre de ces propagandistes payés grassement pour lobotomiser le peuple ; mais dont quelques tetes commencent a se redresser . Nous pouvons remercier internet qui avec de petits moyens nous permet de nous instruire sur la réalité de ce qui s’est passé lors de la guerre de 39 45 et sur le désastre de l’Algérie (il reste encore des soldats du contingent capable de contredire duhamel)
    . Meme Cnew commence a décevoir avec fer a riz et zér hibi a l’accent Pagnol et jouant le redresseur de tort . En ce moment les réseaux sociaux les inquietent ce qui prouve que leur parole n’est plus prise au sérieux

    • oui ,j’ai ete appelez comme soldat en algerie de mars 1958 a juillet 62,27 mois dans les djebels, 28 000 soldats morts en algerie,j’ai eu la chance d’en rechapper,quand je vois tout ces musulmans islamiser,qui veulent nous detruire,ceux qui ont laissez entrer(UMPS) les migrants,sont complices de tous les assassinats produits sur notre sol,ils doivent etre juges et condamnes,comme en temps de guerre,a quoi a servit les 28 000 morts de soldats en algerie?

  17. Manuel, vous avez fâché les deux frangins. Ils ne réveilleront plus ensemble.
    Quoi que…………

  18. mon seul regret c’est qu’il ne soit pas mort de chagrin pour avoir trahi tout un peuple depuis 1958…/ dixit

    Pour moi mon seul regret etant sa naissance en 1899..! Son « chagrin » de 69 je m en branle !

    Sans Hitler pas de deuxieme guerre mondiale, sans De Gaulle certainement pas une fin de l Algerie Francaise aussi dramatique…

    JOYEUX NOEL Monsieur Gomez…!

Les commentaires sont fermés.