Qu’est devenu le site rebelles.info ?

Publié le 10 mai 2011 - par - 2 481 vues
Share

Vous étiez nombreux à vous demander ce qu’il était arrivé à rebelles.info. C’est simple, le 28 mars dernier nous avons reçu un coup de téléphone d’un officier de police nous informant qu’une procédure judiciaire était lancée contre notre site pour « incitation à la haine raciale et blablabla et blablabla…. ». Des articles sont incriminés comme celui où rebelles.info demandait l’organisation de messe chrétienne dans les rues en réponse aux prières des musulmans dans certaines rues de Paris. Une vidéo également, que l’on peut toujours trouver sur You tube par exemple et qui n’était pas de nous, qui montre le futur de l’Europe en 2025. Après une rapide réflexion nous avons décidé de fermer notre site. Et croyez-nous cela n’a pas été facile de sacrifier 4 années de travail quotidien ! Mais rebelles.info ce n’était pas seulement la petite équipe qui le faisait vivre. C’était aussi, c’était surtout, une quinzaine de personnalités qui avaient accepté de jouer le jeu d’un blog où toutes les sensibilités de la droite pouvaient s’exprimer. Nous n’avions pas le droit de les entraîner dans des problèmes judiciaires.

Contrairement à ce qui a pu se dire ici où là, nous ne savons pas qui se cache derrière cette procédure. Nous ne savons pas si la fermeture du site suffira à l’arrêter. Il n’est même pas évident que les véritables raisons des poursuites soient celles annoncées. Car rebelles.info dérangeait. Notre objectif était de rassembler des penseurs impertinents sur des sujets sensibles afin de bousculer le politiquement correct, d’ouvrir les yeux de nos compatriotes et de lancer des passerelles idéologiques entre les droites. Est-ce un hasard si nos ennuis se sont révélés au lendemain du second tour des élections cantonales ? Est-ce un hasard si parmi les nouveaux réactionnaires dénoncés par la nouvelle inquisition plusieurs se retrouvaient sur Rebelles.info ? Est-ce un hasard si la principale accusation portée contre eux est de lancer des passerelles entre la droite et l’extrême droite et de banaliser le discours de Marine Le Pen ?

Pour autant, après un mois de réflexion nous avons décidé de poursuivre le combat mais sous une forme quelque peu différente. Les commentaires feront désormais l’objet d’un contrôle car il n’est pas question que des provocateurs ou des idiots-utiles puissent donner des arguments à nos ennemis. Autre différence, nous ne nous disperserons plus. Lolicus.com sera exclusivement consacré à l’immigration et l’islamisation en Europe. Nous n’évoquerons plus les sujets sur l’environnement par exemple. Nous n’aborderons l’actualité internationale ou économique que si elle concerne directement les intérêts européens. Nous allons solliciter à nouveau certains des anciens chroniqueurs de rebelles.info pour savoir si ils veulent repartir dans une nouvelle aventure. Tous n’accepteront pas. Nous ne porteront aucun jugement négatif sur ceux qui refuseront et nous les remerçions de leur fidélité durant les 4 dernières années. Enfin, certains ne comprennent pas que nous persistions à rester sur un hébergeur français. Nous n’avons rien à reprocher à overblog. C’est nous qui avons fermé l’ancien site. D’autre part nous voulons mettre le système français devant ses responsabilités. La France est-elle oui ou non un pays libre où l’on peut débattre sur tous les sujets en toute liberté ? Lolicus c’est l’acronyme de « Loquendi Libertatem Custodiamus » qui signifie « Gardons la liberté de parler ». C’est l’épitaphe qui se trouve sur une statue en mémoire de Pim Fortuyn. Tout un symbole. Une phrase qui doit être plus que jamais d’actualité dans notre pays.

Michael Collins

La rédaction de lolicus.com

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.