Question capitale : Najat Belkacem est-elle excisée ?

Publié le 17 septembre 2014 - par - 6 700 vues
Share

belkacem-au-bresilCe n’est pas pour fouiller dans l’intimité (dans le sens affaires privées…) de notre ministre de l’Education nationale, mais on a le droit de savoir. Najat Belkacem est membre d’un gouvernement qui dirige la France avec ses 66 millions d’habitants, son arsenal nucléaire et ses allocations de chômage. Elle est responsable de l’éducation de nos enfants et donc de l’avenir de la société française. On a le droit de savoir. De tout savoir d’elle.

L’excision est, rappelle-t-on, une pratique qui consiste principalement en l’ablation du clitoris et du capuchon clitoridien mais parfois aussi des petites lèvres et de la suture des grandes lèvres. Elle est censée protéger la femme contre le péché de la chair en la privant de la possibilité d’atteindre l’orgasme. Elle permet aussi de calmer sa lubricité et de garantir sa virginité et sa fidélité conjugale. L’excision est également de nature à donner plus de plaisir à l’homme par le rétrécissement du vagin ou de l’orifice vaginal chez la femme.

Bien que le Coran n’en fasse pas spécialement mention, cette mutilation s’est propagée avec l’islam. Elle est imposée à pratiquement toutes les femmes dans certains pays islamiques, en Egypte, Djibouti et Mauritanie notamment, et dans de moindres proportions dans d’autres.

Najat, qui est musulmane et qui vient d’un pays musulman, est une charmante dame. Certains n’ont pas hésité à se demander comment elle s’est hissée à cet important poste ministériel. On se rappelle de cette interrogation tweetée par le conseiller municipal UMP de Neuilly-sur-Seine, Franck Keller, qui se demandait quels atouts Najat Vallaud-Belkacem avait-elle utilisés pour convaincre Hollande de la nommer à un grand ministère. Une question agrémentée d’une photo assez voluptueuse de la nouvelle ministre.

« Je crois que François Hollande aime les jolies femmes », dira, comme pour répondre à l’interrogation de Keller, le maire socialiste de Lyon, Gérard Collomb, qui avait fait de Najat sa protégée au début de sa carrière politique. « C’est une communicante et une séductrice  », ajoutera-t-il. Najat Belkacem sait user de son charme, « elle en a toujours joué à fond », affirme de son côté l’ancien ministre UMP, Dominique Perben.

Il y a donc manifestement un risque de réédition d’un nouveau « Merci pour ce moment ». Najat est une candidate potentielle pour les éditions Les Arènes. Depuis mai 2012 et jusqu’à présent, il n’y a eu que deux personnes pour dire « Merci » au président. C’est Valérie, pour le lit, et Valls pour Matignon. (Et une troisième sur le plan international : le calife de Mossoul pour les armes et le formidable potentiel humain que Hollande a mis à sa disposition et parce que le Guignol de l’Elysée le fait bien rire aussi – il l’arme en Syrie et veut l’attaquer en Irak…).

Najat, première femme musulmane à être hissée à la tête du ministère de l’Education nationale, va-t-elle aller s’ajouter à l’ex-première dame et à l’actuel premier ministre pour former le trio Valérie-Valls-Vallaud adorateur du président ? La réponse est non si la ministre est excisée. Il n’y a, normalement, pas de risque qu’elle atterrisse un jour dans un lit à l’Elysée ou sur un sofa à Matignon.

Oui, on souhaiterait qu’elle soit excisée. Ce serait rassurant pour la nation française de savoir que la belle Najat est prémunie contre les dragueurs qui hantent les couloirs de l’Elysée et les chauves-souris qui chassent en scooter. Ce serait rassurant pour la République française de savoir que la ministre Belkacem a bien été choisie pour éduquer nos enfants et non pas pour faire oublier (ou remplacer) une certaine Julie. Ce serait rassurant pour les honnêtes libraires de savoir qu’ils ne seront pas encombrés par un nouveau « Merci pour ce moment ».

L’excision est bénéfique pour la bonne marche de l’Etat. Il faudrait l’ériger en système. N’embaucher les femmes membres du gouvernement que parmi les excisées. Elles sont près de 60.000 en France. Un réservoir prometteur qui va aller en se développant. C’est la grande tendance à l’ère du djihad : niqab, hijab, excision. Mais il y a aussi celles qui y viendront par patriotisme. Celles qui sont déjà au gouvernement et qui ne manqueraient pas de se faire mutiler pour rester à leur poste. Au diable le clito, pourvu qu’on continue à garder les sceaux, diront certaines…

Il se trouve cependant que si l’excision annihile le plaisir chez la femme, le désir, lui, reste intact. La frustration du plaisir amène la femme excisée à multiplier les rapports pour parvenir à cet orgasme devenu impossible. C’est la femme qui va traquer le gibier. Et c’est là où il y a danger dans le cas de Najat.

Le réseau de l’Education nationale regorge de potentiels jeunes et vigoureux. La ministre n’aura qu’à pointer dans un établissement scolaire pour être honorée comme il se doit. Mais il y a aussi et d’abord le gros gibier de l’Elysée. C’est facile de s’offrir le grand méchant séducteur qui y réside. Ce n’est pas parce qu’il n’aime pas les « sans-dents » qu’il n’apprécie pas les femmes sans-clitoris. A moins que ce ne soient justement ces personnes mutilées qu’il vise quand il déclare son mépris pour les « sans-dents ». Il n’y aucune raison de ne pas le croire quand il dit qu’il est « au service des plus fragiles, des plus modestes, des plus humbles et des plus pauvres » et que c’est justement sa « raison d’être ». Mais alors, qui sont les sans-dents ?

Il ne sert à rien de le faire jurer sur la tête du fils de Valérie pour qu’il dise la vérité. N’est-il pas stupide de la part de Valérie de le faire jurer sur la tête de son fils (à elle) pour lui faire avouer sa relation avec Julie Gayet ? « Jure-moi sur la tête de mon fils que c’est faux et je ne t’en parle plus », lui aurait-elle crié (dixit son livre). On jure généralement sur quelqu’un à qui on tient beaucoup et à qui on ne veut pas qu’il arrive malheur, comme les parents ou les enfants. A quoi Valérie pouvait-elle s’attendre ? François Hollande s’en fiche de la tête du fils de Valérie, comme il se contrefiche de Valérie elle-même. On peut le faire jurer sur la tête de Valls, de Cazeneuve, de Mélenchon et tout ce que vous voulez, vous n’aurez pas la vérité. Valérie aurait été plus inspirée de le faire jurer sur la tête de Dalil Boubakeur, le recteur de la Grande mosquée de Paris. Là, il aurait été obligé de dire la vérité… S’il lui est facile de mentir sur le présent de la France, il le lui est un peu plus difficile sur son avenir. Et l’avenir de la France, c’est la Grande mosquée de Paris. Hollande ne peut pas mentir à Dalil. C’est lui le manager des voix musulmanes… C’est lui qui décide qui va siéger à l’Elysée.

Si donc Najat est excisée, et comme c’est une grande militante pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes – grâce à une culture hautement démocratique acquise dans son pays d’origine -, elle cherchera certainement à niveler la société française. Des femmes sans clitoris pour des hommes sans phallus. Elle a déjà décidé de supprimer les bourses (au mérite) par souci « d’efficacité » et il va falloir revoir la circoncision à la hausse. Couper le tout et ne garder que le prépuce plutôt que le contraire, comme cela se fait actuellement. N’est-ce pas à cela qu’elle pense quand elle dit qu’elle veut « changer la société » ?

Mais, finalement, qu’importe qu’elle soit excisée ou non. Qu’importe qu’elle puisse se retrouver dans un lit ou sur un sofa, à l’Elysée ou ailleurs. L’arrivée de Najat à la tête du ministère de l’Education nationale marque la fin d’une époque pour la France. Penser qu’elle succède à des hommes illustres comme Michel Debré, Alain Peyrefitte, Georges Pompidou, Edgar Faure ou Luc Ferry est, en lui-même, un évènement sans équivoque. Et fort significatif.

C’est que, par la grâce des socialistes, à l’ère de François Hollande, c’est toute la société qui est aujourd’hui excisée. C’est toute la France qui est mutilée.

Messin’Issa

PS : Je préviens Maximilien Richonet, avant qu’il n’écrive une deuxième lettre à Cazeneuve demandant la fermeture de Riposte Laïque, que ce texte est publié dans la rubrique Humour et dérision.

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.