La question n’est pas de savoir si ce régime va tomber, mais quand…

Publié le 18 juin 2016 - par - 24 commentaires - 3 713 vues
Share

Sébastien Jallamion, policier déchu pour deux ans pour avoir ciblé le chef de l’Etat islamique, est entré en contact avec Boris Le Lay, blogueur breton, condamné, lui, à deux ans de prison. Et ce contact s’est traduit par cet entretien…

Ri7RevoltedesBonnetsrougesBoris Le Lay, vos opinions politiques, exprimées et diffusées sur les réseaux sociaux, vous ont valu d’être poursuivi et condamné à de multiples reprises par la justice française, avec une sévérité inhabituelle (2 ans de prison ferme pour la dernière condamnation). Comment expliquez-vous un tel acharnement ?

Très simplement : le gouvernement craint que la situation politique ne lui échappe au profit des forces de résistance identitaire. Il s’agit d’une campagne de terreur politique et idéologique visant à intimider l’opposition.

Vous avez publié une video sur Youtube dans laquelle vous fustigez les dérives d’un exécutif totalitaire, dénonçant les atteintes gravissimes à la liberté d’expression, affirmant que cela va s’aggraver prochainement. Pouvez-vous éclairer nos lecteurs sur les raisons qui vous permettent de dire cela ? 

Nous ne sommes pas encore dans une tyrannie complète, mais le processus a commencé. Ce n’est pas limité à la France. Les élites au pouvoir sont corrompues, incompétentes et discréditées. Elles s’enferment dans le déni et recherchent les causes de la crise du système dans l’opposition politique. Regardez aux USA : les élites politiques et médiatiques s’acharnent contre Trump. Elles pensent qu’il est le problème alors qu’il est simplement le vecteur de la colère populaire contre elles. Elles refusent d’admettre qu’elles sont en cause. Ces élites sont hermétiques à toute remise en cause radicale. Elles optent donc pour un renforcement toujours plus brutal de leur contrôle sur la société. La suppression progressive de la liberté d’expression est un des marqueurs de ce processus actuellement en cours.

D’après vous, qui sont les responsables de cette situation ?

Les maîtres comme les esclaves. Il y a eu une grande complaisance du peuple vis-à-vis de la caste politique et de son système. Elle a ainsi pu, pendant des décennies, se livrer à ses déprédations aux conséquences catastrophiques sans craindre de réaction.

Diriez-vous que les abus que vous dénoncez s’appliquent de la même manière à l’ensemble de l’échiquier politique ?

L’échiquier politique institutionnel n’est que le théâtre d’ombre du système. Il n’est pas tellement question de « partis de gouvernement » que des « partis du gouvernement ». Ce ne sont que les pseudopodes d’un régime dont l’idéologie profonde est mensongère. Les contradictions internes qu’affronte ce système met ses composantes dans un état de stress permanent. Il y a donc une convergence de vue entre les différentes factions de ce théâtre d’ombres – le fameux « front républicain » – car il y a une convergence objective d’intérêts. « Droite » et « gauche » sont des termes qui, aujourd’hui, ne veulent absolument rien dire : le système est un et indivisible et use de ces oppositions factices pour circonvenir la plèbe.

La situation que vous décrivez est-elle une exception française ?

Absolument pas. C’est une crise systématique qui traverse tout l’Occident. De l’AfD en Allemagne en passant par le FN en France ou Donald Trump aux USA, le système socialiste implose partout. Il faut comprendre ici que le terme « républicain » n’offre aucune garantie : la Chine est une république tout comme la Russie ou l’Inde. Ce terme générique n’est pas gage de démocratie. Notez que le système en France use et abuse du terme « république » pour essayer de maintenir les populations sous son empire. Il pense que le « prestige » de ce mot suffit à tenir en respect le peuple.

Le système politique républicain dit « représentatif » est en crise car il ne représente pas ou plus le peuple mais bien plutôt l’oligarchie et le gouvernement qui assimilent le peuple à un ennemi. Le système va s’effondrer, la seule question qui se pose est celle de savoir si nous allons évoluer vers un système de démocratie directe ou vers une tyrannie qui n’aura rien à envier à l’URSS et à ses satellites du Bloc de l’Est.

Au vu du traitement particulier dont vous avez fait l’objet, regrettez-vous d’avoir exprimé publiquement vos opinions ?

Je regrette d’avoir fait preuve de modération.

Votre détermination à continuer votre combat ne risque-t-elle pas d’aggraver votre situation personnelle aujourd’hui ?

J’ai franchi le Rubicon il y a plusieurs années, il n’y a pas de retour en arrière possible et je m’en félicite.

La France est censée accorder l’asile à toute personne persécutée pour ses opinions dès lors que son pays d’origine n’est pas en mesure de le faire. Ce droit, reconnu par notre Constitution, ne s’appliquerait-il pas à nos propres compatriotes ?

Il est connu que la France est aussi généreuse avec les étrangers que mère maquerelle avec ses populations. D’une certaine façon, le dernier territoire qui n’ait pas été décolonisé par Paris, c’est la France. Le fond de ce régime républicain, c’est la défense de l’étranger. Regardez qui compose le gouvernement français.

Quelles sont selon vous les solutions à mettre en oeuvre pour que la liberté d’expression soit à nouveau garantie dans notre pays ?

L’ordre constitutionnel et légal n’est plus qu’une fiction, une mauvaise farce qui sert au mieux à légitimer quelques rentes. L’ennemi le plus redoutable du système est le système lui-même. L’hybris s’est emparé de l’élite au pouvoir. Nous devons continuer à informer la population, à accroître la crise de confiance dans le gouvernement et dans la capacité de la caste dirigeante à diriger. Quand la confiance se sera totalement évaporée, le régime tombera en quelques semaines.

La question n’est pas de savoir s’ils vont tomber, mais quand. Les éléments les plus lucides du système sont déjà occupés à transférer leur patrimoine à l’étranger. »

Propos recueillis par Sébastien JALLAMION

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

24 réponses à “La question n’est pas de savoir si ce régime va tomber, mais quand…”

  1. JCP dit :

    Je vais me répéter : Sébastien JALLAMION Président.

  2. Lise dit :

    Comment peut-on dire que l’on est d’accord sur tout avec quelqu’un, sans vérifier le minimum concernant cette personne ?

    A savoir, ici, les motifs de la condamnation :

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/10/28/97001-20141028FILWWW00218-propos-antisemites-un-blogueur-condamne.php

    • CATIMINIE dit :

      Mon Dieu ! quelle hooorreeeurrr !!!! Une poule a trouvé un couteau…. ! RL ose diffuser des informations qui ne rentrent pas dans le logiciel de base de la p’tite dame !
      Voyez vous, c’est à cause de Français tels que vous, que la France part en vrille et s’enfonce un peu plus chaque jour… A vous lire, vous me semblez être une thuriféraire de Granulé 1er, n’est-ce pas ? Vous vous êtes égarée sur le web pour atterrir sur RL ??Dernier point, non des moindres : avant d’écrire de telles conneries, vous devriez vous renseigner à propos de ces deux hommes… Le problème c’est que des gens comme vous n’ont même plus ou jamais eu la conscience de savoir ce qu’est un vrai homme…! Je reconnais, c’est une espèce en voie de disparition, mais que l’on trouve encore sur ce genre de site…….. En l’occurrence, je vous vous invite très vivement à méditer sur le poème de Martin NIEMÖLLER « Je n’ai rien dit »….

  3. jino dit :

    Petit rappel: décembre 2015 (il y a cinq mois) aux élections régionales, toutes les régions hormis la Corse données par le peuple français à l’UMPS, représentants de l’oligarchie euro-mondialiste, et même une à un ministre de hollande et cela, je le rappelle, 15 jours après des attentats qui ont fait 150 morts. C’était il y a cinq mois, seulement cinq mois! Et vous croyez vraiment que les choses vont changer dans un an, par les urnes? Une bonne partie du peuple français ne comprend absolument rien au bouleversement historique qui est en train de se dérouler devant ses yeux. Posez leur des questions sur l’euro de foot ou sur la sortie du dernier hi-phone, ça les intéressera bien plus et ils seront beaucoup plus à même de vous répondre. L’avenir de leurs enfants (qu’ils adooorent, nous assurent ils) n’est pas leur principale préoccupation

  4. lydia dit :

    excellent et très lucide, immense respect pour cet homme courageux, nous sommes des millions derrière

  5. Carmel dit :

    Aux USA , Hilary Rodham a créé une fondation . Il y a des millions de dollars dedans . 20 % de sa campagne à la présidence est financée par les pays du Golfe: Arabie S. et Qatar. Si élue, à qui sera-t-elle redevable ?

    Elle a envoyé 6000 mails et 800 seulement sont retracables officiellement . Où sont les autres? Elle a mis un serveur dans sa maison pour qu’ils ne soient pas interceptés . Sur un mail , elle dit à quelqu’un qu’elle va lui envoyer l’info via son Blackberry personnelle. Sauf Fox , tout ce qui est mainstream aux USA l’appuie . Pourquoi ?

  6. hathoriti dit :

    Et CE qui nous gouverne et qui nous écrase, il va falloir qu’elle tombe, enfin ! Et qu’elle entraîne avec elle tous ses serviteurs félons au peuple ! Voyez qui compose le gouvernement a dit Boris . C’est ça ! Alors, à la porte les traîtres à leur peuple et à leur pays et qu’ils tombent comme sont tombés leurs prédécesseurs d’il y a…220 ans…comme Robespierre !

  7. ex-Filochard dit :

    J’apprécie beaucoup ce garçon , qui est franc et direct et qui voit clairement ce qui se passe dans notre pays , je l’écoute sur Youtube, et sans parti pris , ce qu’il dit est mûrement réfléchit car en fait cela frise la prophétie sans fixer de date. Pas assez riche pour mettre mes capitaux ( lol) à l’étranger tant pis je garderai ma retraite si on continu à me rembourser ce que j’ai cotisé pendant plus de 40 ans.
    Merci Jeune homme continuez vous êtes Breton moi Marseillais les extrêmes se rejoignent

  8. JEAN PN dit :

    Comme les vrais français sont plus nombreux que les socialauds, qu’attendons-nous pour faire le Grand Ménage ?……..

  9. Anne Lauwaert dit :

    mais les Français ont vôté pour Hollande ! et ils vont encore vôter pour les mêmes de peur de vôter pour d’autres :-(

    • CATIMINIE dit :

      Pas que…. Dans ma boite, j’ai une cadre sup qui est à 4 ans de la retraite et qui, sans vergogne nous a fait une sortie : qu' »elle allait voter pour le chef des Pieds Nickelés car elle voulait sa retraite parce que si c’était Juppé, il allait se venger et qu’au bout du compte, faudrait qu’elle rempile et pas sûr de toucher le jackpot…. » De plus, elle nous a sorti que « vu qu’Hollande à sa retraite de président de la république nous couterait 3 millions d’euros par an, autant qu’il reste sur le trône, parce que cela serait un président supplémentaire à payer et que les impôts seraient encore plus élevés »…. Je vous laisse juger du raisonnement…. et dire que cela fait partie des cadres qui nous gèrent et qui prennent des décisions…. Je vous soumets ce discours surréaliste mais toutefois très symptomatique de l’état d’esprit d’un certains nombre de concitoyens qui ne pensent qu' »à leur gueule » et tant pis pour autrui…. Dorénavant je la boycotte.

  10. montecristo dit :

    Par quel phénomène étrange des dirigeants politiques élus par le peuple, peuvent-ils vouloir remplacer ce peuple ?
    Et comment ce peuple peut-il les laisser faire ?
    Nous n’en sortirons que par une Révolution !
    Ou bien nous resterons des larbins …

    • angora dit :

      arretez de glorifier la révolution: encore une arnaque initiée par les franmass de l’époque. comment pourrait_-on avoir une idée objective de la vie avant la révolution quand des faits actuels sont cachés , manipulés……….
      voyez comment vivaient les gens dans les années 1800…UN SIECLE de misère, enfants au travail……..lisez zola….

    • pauledesbaux dit :

      ou un putch…….paule di Malta

  11. La Mécréante ! dit :

    l’engeance socialo ne respecte pas la Constitution Française. la Souveraineté Nationale n’a pourtant pas été abolie par le peuple français !

    la preuve :

    https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006071194

    • pauledesbaux dit :

      article 35 de l constitution des DROITS DE L HOMME

    • Opera_Zion dit :

      Cette constitution est une risee quand on veut bien observer comment les gouvernements successifs dirigent le pays en subordonnant le peuple de se plier a leurs demandes ….. Le peuple, a en lire le lien de legifrance, a parfaitement le droit sinon le devoir de se figer au nom de sa souverainete. De plus, Le peuple peut poursuivre le gouvernement pour aller a l’encontre des demandes du peuple…..

  12. François Desvignes dit :

    La situation que nous condamnons est la descendante directe des Lumières.

    Avant la révolution la France enseignait au Monde que l’Homme était Fils de Dieu et que la Constitution de l’Homme était le Décalogue, tous égaux en dignité devant cette Loi, mais dans la dignité la plus haute, celle de Fils de Dieu

    Avec la révolution, la France a enseigné au monde que l’Homme était dieu de lui même, contre Dieu et que sa Constitution était un décalogue inversé, la Déclaration des Droits de l’Homme

    Le premier système tend vers la concorde et la paix, il est civilisationnel
    Le second vers la guerre de tous contre tous

    En effet, si chaque homme est dieu, tout homme estime trop donner à autrui au regard de sa propre. déité, et ne pas recevoir assez des autres au regard de leur humanité

    Ce monde de tyrans et d’ingrats cumulés ne produit pas la tyrannie ou la démocratie directe, mais son résultat final est l’anarchie et le chaos, le bellum omnia contra omnes.

  13. Tom dit :

    Malheureusement, la chute du régime risque de se faire sous la forme d’une soumission à un gouvernement européen « providentiel ». Non élu, évidemment.
    L’abandon de souveraineté sera entériné, pour « préserver la paix ».
    Ne rêvez pas trop, l’oligarchie a des moyens énormes, et on voit bien aux scores récents de l’UMPS que le peuple français est encore profondément lobotomisé.

  14. Rosalie Lebel dit :

    La question n’est pas de savoir si ce régime va tomber, mais comment…

  15. PUGNACITÉ dit :

    Quelle manipulation

  16. PUGNACITÉ dit :

    Quel déni de démocratie et qu’elle manipulation honteuse et anti Française!
    J’ose espérer que ces réseaux de pouvoir vont être destitués par le peuple souverain qui est exsangue dans tous les sens du terme.
    Honte au pouvoir en place anti patriote et anti citoyens
    À quand le nouveau sac et l’élimination des indésirables ?