Questions aux élus UMP de ma majorité politique

Publié le 11 avril 2011 - par - 294 vues
Share

J’ai une carte, à jour, UMP-93 depuis 5 ans et j’ai soutenu toutes vos campagnes politiques, sans défection.

J’ai été interpellé par l’article « cartes sur table, en forme de vérité historique du passé des années 1990 », de Marie-José Letailleur, paru dans le dernier numéro de Riposte Laïque.

J’éprouve un attachement très perspicace et irréductible avec la loi de 1905 car je pense qu’elle seule peut protéger le citoyen français que je suis.

J’ai souhaité, ainsi et à plusieurs reprises, que cette loi protégeant notre Laïcité, soit appliquée à la lettre sans détours, sans faille et sans détricotage.

J’attends des réponses fermes des élus de Ma majorité, car cet article semble dire le contraire de ce qui se prépare. Y a t-il un ou deux menteurs ?

J’ai rongé mon frein lorsque la France s’est engagée en Libye, contre le dictateur Kadhafi mais aux côtés des insurgés, qui sont en majorité des islamistes d’Al Qaïda, et qui scandent, au combat, Allah Ouakbar, et que la France va armer. Je vous rappelle que la même erreur a déjà été commise par les USA en Afghanistan pour combattre l’armée russe d’occupation. Résultats on a eu les Talibans que les forces françaises combattent, là-bas, douloureusement sans vouloir voir que c’est la même idéologie qu’Al Qaïda. Malgré cette contradiction évidente… on persiste et on fonce dans le tas. Je ne comprends vraiment plus rien à la logique de politique étrangère française ni à notre modèle démocratique que nous essayons avec M. Bush à exporter, de force, en Irak. On connait le bilan des résultats depuis l’élimination du dictateur Saddam Hussein. Est-ce le même bilan qui nous attend en Libye avec l’élimination du dictateur Kadhafi ? Faut-il s’attendre à voir sa revanche terroriste exportée sur le sol français ?…

J’ai encore rongé mon frein lorsque la France s’est engagée en Côte d’Ivoire pour soutenir Alassane Ouattara, cet autre dictateur venu du Nord du pays, aux couleurs de l’islam mais agréée par l’Organisation des Nations Unis à l’islam à 85%. Cherchez l’erreur !

Par contre, je ne rongerai plus mon frein si la loi de 1905 n’est pas appliquée dans son intégralité, visant à protéger mes valeurs de citoyen français.

N’oubliez-vous pas un peu vite que : la loi du pays d’accueil doit-être la LOI et rien d’autre. Tous les immigrés d’Europe, depuis les années 50, on accepté sans discussion de respecter la loi du pays d’accueil et non d’en imposer une autre par la Charia ou la finance islamique..

La neutralité de l’État –Nation, qu’est la France, a dimension de Laïcité. L’identité nationale de l’État-Nation, qu’est la France, nous a apporté la citoyenneté. Le citoyen est l’habitant de l’État-Nation et non de la Cité.

Si vous souhaitez continuer de voir s’ébranler l’édifice de l’État –Nation devant les coups de boutoirs du Multiculturalisme et du Post-modernisme qui opposent l’homme contre le citoyen. La communauté musulmane avec ses propres lois contre le citoyen, la laïcité, la République, alors je vous prédit un déclin irréversible de notre État-Nation ainsi que sa perte d’identité politique. Par votre cécité politique, par votre démission juridique, votre responsabilité aura des conséquences considérables et irreversibles.

Ce déclin renforcera le Panislamisme dans toute l’Europe car vous : élus politiques, de droite comme de gauche, vous faisant les relais de l’OCI, n’avez pas voulu, inscrire les immigrants du Maghreb dans le cadre d’une identité nationale faisant office de contrat de modernité.

Napoléon, au XIXe siècle avait imposés aux Juifs et aux Chrétiens, de renoncer à leurs lois religieuses.

LA CONDITION POUR RENTRER DANS L’ETAT-NATION ÉTAIT DE SE REFORMER POUR S’INTEGRER.

La vague d’immigration massive et souvent très mal contrôlée remettra cette condition en question. Car la religion de l’islam ne veut pas se réformer.

En terme d’identité nationale, faire rentrer dans le corps social établi, une nouvelle population pose un problème national considérable qui n’a pas été préparé, ni surmonté et qui devient ingérable avec ce qui s’annonce en France dans l’ile de LAMPEDUSA.

Une religion liée à des nationalités étrangères ( Syrie, Libye, Irak, Afghanistan, Tunisie, Algérie, Maroc….) crée fatalement des situations conflictuelles aggravées par la crise économique que traverse, actuellement la France.

Il faut voir que le phénomène de Multiculturalisme, n’est pas soluble dans la République et qu’il se développe en accentuant les dérapages contre les diverses valeurs de la République. http://www.ripostelaique.fr

 et http://www.resistancerepublicaine.fr

Les Religions Juive et chrétienne se sont réformées au XIXe siècle ce qui leur a permis d’acquérir certains droits dans l’État-Nation. On observe qu’aujourd’hui, ces droits sont exigés par la communauté musulmane toujours mal ou pas du tout intégrée dans la Nation, et observant un islam agressif , conquérant et dominateur.

Si la loi de 1905 n’est pas appliquée, à la lettre et dans son intégralité, la confusion restera totale, vous en serez responsables, et les français ne vous le pardonneront pas en 2012. Par votre couardise, vous aurez ainsi contribué à faire élire Marine LE PEN qui s’efforcera de limiter, à votre place, l’ampleur du déclin. Dans la nasse de cette situation, il est aisé de penser que d’inéluctables nouvelles guerres identitaires n’épargneront ni la France, ni l’Europe ni ses populations, dans un proche avenir.

Avec un ami sociologue, nous restons persuadés que les enjeux du problème de la France, dans l’Europe de demain, ne seront pas religieux, mais sûrement politiques, car non préparés, non résolus et non surmontés. Cherchez bien à qui incombe le laxisme de ces omissions ?

Un homme averti en vaut deux.

C’est mon droit de vous prévenir avant 2012, car n’oubliez pas que je vous ai toujours soutenu et accordé toute ma confiance.

Joseph Hattab

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.