Qui a peur d’un Etat juif ?

Publié le 27 juillet 2018 - par - 42 commentaires - 781 vues
Share

La loi fondamentale et le projet de constitution de l’Autorité palestinienne stipulent que la « Palestine » est une entité « arabe », que « l’islam est la religion officielle », que « la charia islamique » est la base de sa loi et l’arabe sa langue officielle. Contrairement au projet de loi de l’Etat-nation d’Israël qui définit l’Etat juif comme juif, il n’y a eu aucune critique de ce document de l’OLP. Et les médias ne l’ont pas qualifié de diviseur ou de controversé.

La constitution des états voisins à la Jordanie, «  l’Islam est la religion de l’Etat et l’arabe est sa langue officielle  ». « Le peuple de Syrie fait partie de la nation arabe », déclare la constitution syrienne. « La religion du Président de la République est l’Islam, la jurisprudence islamique doit être une source majeure de législation ». Cela signifie que la Syrie ne peut être gouvernée que par un musulman. « La langue officielle de l’Etat est l’arabe ».

La constitution égyptienne déclare qu’il s’agit d’une « République arabe » et d’une « partie du monde musulman ». Vous ne serez pas surpris d’apprendre que « l’Islam est la religion de l’Etat et l’arabe est sa langue officielle. Les principes de la charia islamique sont la source essentielle de la législation ». Ces mêmes déclarations, avec des variations mineures, sont valables pour la plupart des pays musulmans de la région, et excluant l’arabe, dans le monde entier.

Tous les voisins musulmans arabes d’Israël définissent très clairement leur pays comme arabe et musulman. Leur religion est l’Islam, leur identité arabe, des variantes du même document déclarent, leur langue est l’arabe.

Ces affirmations de l’identité nationale arabe et musulmane ne sont pas critiquées par le même groupe d’organisations, des gouvernements et des journalistes qui se déchirent le projet de loi de l’Etat-nation d’Israël.

Le projet de loi de l’Etat-nation définit Israël comme « la patrie historique du peuple juif » et « l’Etat-nation du peuple juif ». L’hébreu est sa langue officielle avec l’arabe bénéficiant d’un statut spécial. (Aucune constitution arabe n’accorde à l’hébreu un statut similaire, ni à toute autre langue.)

Le ministère des Affaires étrangères du Qatar a dénoncé le projet de loi comme étant « raciste ». L’Etat sponsor du terrorisme islamique s’est plaint que « la civilisation humaine a tendance à célébrer la diversité ». La propre constitution du Qatar déclare que c’est un pays arabe dont « la religion est l’Islam » et « la loi de la Sharia » est la base de ses lois.

Voilà pour célébrer la « diversité » du Qatar. (Mais la constitution qatari affirme simultanément que « son système politique est démocratique » et que « la règle de l’Etat est héréditaire dans la famille d’Al Thani ». La constitution qatari stipule également que « l’héritier doit être un musulman d’une mère Qatare musulmane » et « il ne doit y avoir aucune discrimination fondée sur le sexe, la race, la langue ou la religion ».

Le projet de loi de l’État-nation israélien parle de « l’héritage culturel, historique et religieux du peuple juif » et de l’autodétermination « religieuse » juive, mais contrairement aux constitutions arabo-islamiques, il ne définit pas le judaïsme comme la religion officielle.

Pratiquement, tous les médias ont qualifié le projet de loi de l’État-nation de « controversé ». Comme tout le monde le sait, la gauche est en désaccord avec la définition d’une question controversée. Les Accords d’Oslo qui ont tué et paralysé des milliers d’Israéliens et créé une menace encore plus grande pour l’existence d’Israël que les bombes nucléaires de l’Iran, ont été qualifiés d’« optimistes ». Démanteler Israël est « optimiste ». Croire en cela est « controversé ».

Mais si le projet de loi de l’État-nation d’Israël est controversé, qu’en est-il de la loi fondamentale de l’OLP et des constitutions de la Jordanie, de l’Égypte, de la Syrie et de presque tous les pays arabes et musulmans du monde ? Si Israël se déclare juif est faux, comment l’Autorité palestinienne, l’Égypte et la Jordanie peuvent-elles se déclarer musulmanes et arabes ? Le double standard est omniprésent et n’a qu’une seule réponse possible.

Il n’y a rien de mal avec un pays arabe et musulman, mais quelque chose ne va pas avec un pays juif.

Mais cette fois, la critique ne vient pas du Département d’État. Contrairement à l’ère Obama où un éternuement israélien provoquait une conférence fâcheuse d’Hillary Clinton ou de John Kerry, et une remarque snobée du porte-parole du Département d’État, la première administration américaine authentiquement pro-israélienne, est du côté d’Israël.

Heather Nauert à l’État a à plusieurs reprises détourné les demandes des médias qu’elle condamne Israël.

Début juillet, Nauert a répondu à l’insistance des médias que BDS était un « mouvement pacifique » et qu’Israël devrait être critiqué pour avoir refusé l’entrée à un activiste anti-israélien en déclarant que « les pays sont souverains. Ils ont le droit d’admettre ou de refuser l’accès à des personnes à leur frontière, d’accord »?

En guise, la majorité d’une furieuse indignation provient de groupes et de dirigeants gauchistes anti-israéliens dont le prétexte d’être pro-Israélien est particulièrement mince à certains moments où Israël expose le courage de ses convictions.

Le Comité juif américain n’a pas trouvé le temps de défendre les étudiants juifs de New York désavantagés par les quotas raciaux, mais a déclaré être « profondément déçu » par Israël qui se faisait appeler un pays juif. Peut-être alors que l’AJJ devrait retirer la partie « juive » de son propre nom.

Rick Jacobs, le leader anti-israélien de l’Union pour le judaïsme réformé, a dénoncé le projet de loi pour avoir porté atteinte à « la légitimité de la vision sioniste » et aux « valeurs de l’État d’Israël ». Il a promis de « se battre » en « forgeant de nouveaux liens » avec les Arabes.

« Des millions d’entre nou  », a-t-il déclaré, « sont unis dans notre opposition à cette nouvelle loi ». Qui sont ces millions est la conjecture de quelqu’un. Un rassemblement contre le projet de loi à Tel-Aviv parrainé par 22 organisations (dont le Socialist Struggle, le New Israel Fund et certains groupes pro-BDS) ne s’est manifesté que par milliers. C’est dans une ville où vous pouvez amasser 100 000 manifestants pour protester contre le prix du fromage cottage.

« La loi, qui célèbre la nature juive fondamentale de l’Etat, soulève des questions importantes sur l’engagement à long terme du gouvernement pour son identité pluraliste », s’est plaint Jonathan Greenblatt, ancien employé d’Obama devenu chef de l’ADL.

Le Conseil juif des affaires publiques a exprimé sa « profonde déception ». Il a assigné que « cette nouvelle loi sape la démocratie dynamique d’Israël composée de divers groupes religieux et ethniques ».

Peut-être que le JCPA devrait alors cesser de saper sa propre diversité et abandonner la partie « J » de son titre afin qu’il puisse être mieux composé de « divers groupes religieux et ethniques ». Si c’est assez bon pour Israël, pourquoi n’est-il pas assez bon pour l’AJC et le JCPA qui monétisent la judéité tout en la sapant ?

Définir Israël comme juif est une ligne de démarcation qui sépare authentiquement les groupes juifs de ceux qui ne sont juifs que de nom. Le Conseil national du jeune Israël (NCYI), l’Organisation sioniste d’Amérique (ZOA) et le Congrès juif israélien (CMI) ont soutenu Israël. Et d’autres véritables organisations juives se joignent à eux.

La chose la plus effrayante pour une fausse organisation juive est un État juif. Les groupes d’establishment qui ont passé des générations à colporter des idées de politiques gauches à l’ignorance en les qualifiant de « juifs » sont profondément menacés par l’existence d’un État juif pour qui le « J » n’est pas seulement une marque, mais une identité significative.

Rien ne menace un arnaqueur comme l’authenticité de la chose. Et Israël, en tant qu’idée et réalité, a toujours menacé les escrocs gauchistes qui colportent une histoire juive béante qui a commencé au 19ème siècle, dont l’âge messianique est le Tikkun Olam du socialisme et dont les messies agitent des drapeaux rouges.

Malgré la clameur et les points de discussion, « controversés », « diviseurs » et « inutiles », le projet de loi de l’État-nation d’Israël est surtout symbolique. Cela ne discrimine pas. Il fait cependant une déclaration très claire.

Et c’est cette déclaration qui a soufflé comme un vent du désert féroce à travers les maisons de cartes d’un établissement qui considère la judéité comme une marque plutôt qu’un engagement.

Il est facile de trouver des organisations juives qui vont signer des lettres pour toutes les causes gauches, de l’immigration musulmane aux migrants illégaux. Mais rarement, voire jamais, ces organisations défendre une cause juive, même si, comme les quotas raciaux imposés aux étudiants juifs à New York, la cause n’a absolument rien à voir avec Israël.

Israël, les « Palestiniens », la solution à deux États et tout le reste n’a jamais été le problème. La judéité l’est. Les seules personnes qui ont peur d’un État juif détestent les juifs ou détestent être juifs.

Thérèse Zrihen-Dvir

La chose la plus effrayante pour une fausse organisation juive est un État juif. 

Daniel Greenfield

Adaptation

Thérèse Zrihen-Dvir

https://theresedvir.com/fr/

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Nemesis

C’est dramatique et triste de faire un tel constat. Mais Israël a raison de tenir bon. C’est le seul état démocratique digne de ce nom dans cette partie du Monde. Longue vie et paix à ce pays.

Ari

Mais le problème ce n’est pas le judaïsme mais bien l’islam et son noyau arabe qui a besoin de justifier sa dictature en se défoulant sur le bouc émissaire de l’ « entité sioniste » et sur l’Occident qu’il n’a toujours pas réussi à faire complètement plier, mais seulement à corrompre les élites et pourrir les sociétés à travers l’immigration.
Israël ne veut qu’exister, alors qu’Ismaël (l’islam) n’aspire qu’à dominer.
Ce qui se passe maintenant c’est que la patience a assez duré.

Ari

Pour la Syrie c’est peut-être un peu différent car le caractère islamique des alaouites au pouvoir et très contesté pas la majorité sunnite de la population et même par rapport au chiites ils sont plutôt hétérodoxes.
Pour le Liban c’est également différents le président et un chrétien maronite de plus en plus fantoche Florida Premier ministre musulman sunnite et d’autres ministres chiite également musulmans.

Enée

Vous nous cassez les bonbons…

madeleine

(suite 2 et fin)

Les imposteurs « palestiniens » toujours chômeurs et l’estomac vide retrouveront leur vraie nationalité jordanienne, un travail, une maison, un terrain, etc… et les israéliens seront enfin débarrassés de ces parasites. Et ce serait la fin d’une guerre qui dure depuis des décennies, des attentats, des morts.

madeleine

(suite 1)

Pourquoi ne pas accorder le total de ces sommes à la seule Jordanie (peuplée à 70% des « palestiniens ») ? A la condition que les 2 millions de « palestiniens » de la Bande de Gaza et de Judée-Samarie (Ramallah) soient accueillis chez elle, travail assuré, terrain et argent pour y construire leur maison à la clé, etc… Tout le monde y gagne : les pays donateurs ne mettront plus la main à la poche chaque année, la Jordanie se retrouvera riche comme elle ne l’a jamais été (suite 2)

madeleine

Trump prépare un plan de paix pour le Moyen-Orient, paraît-il.
Moi j’en ai un dans la tête depuis plusieurs années :
La Jordanie se livre toujours à la mendicité (2 milliards de $ accordés ces jours-ci par l’Arabie saoudite, 1 milliard d’Euros par la France sous Hollande). Si on réunit toutes les sommes reçues (et à recevoir chaque année) par la Jordanie et l’Autorité palestinienne + le Hamas, cela fait un sacré paquet de liasses (chaque année) ! (suite)

Bônois

Pauvre Madeleine, toi émancipée française par Décret crémieux et juive indigène d’Algérie depuis plus de 2000 ans, tu oses chasser des palestiniens qui y vivent en Palestine depuis plus de 2000 ans !?
C’est Titus le romain , Isabelle, Ferdinand, Adolphe et consort et leurs descendants qui vous vomissent pas les palestiniens qui vous respectent et ne cherchent qu’à vivre en paix sur les terres de leurs ancêtres avec de vrais actes de propriétés pas avec des fables de l’antiquité à dormir debout.

Nemesis

525 000 palestiniens arabes en 1945. Et beaucoup d’autres : des juifs (malgré la tentative d’extermination), des chrétiens … En 2017 : 4 780 976 habitants. Le peuple juif a le droit de vivre sur cette terre où il a toujours été présent. Un point c’est tout.

madeleine

(Suite 1) souffrent tous de problèmes psychiques à force d’être réveillés plusieurs fois par nuit par les sirènes, les obligeant à fuir sous les abris. Avez-vous déjà vu et entendu des hordes très nombreuses de fous furieux armés de toutes sortes d’armes (bâtons, pelles, fourches, couteaux, haches, fusils, explosifs) acharnés à franchir de force une barrière de sécurité pour y massacrer dans un bain de sang leurs voisins ? même dans vos pires cauchemars vous seriez loin de la réalité.

Vindicta

« souffrent tous de problèmes psychiques à force d’être réveillés plusieurs fois par nuit par les sirènes, » Exact .
Des voisins sont partis s’installer en Israël , mais ils sont revenus bien vite . Deux jeunes enfants , le garçon ne supportait plus les sirènes et de devoir se mettre aux abris .

madeleine

Article très intéressant et juste. Beaucoup d’injustices existent vis à vis d’Israël et ce, depuis sa renaissance/indépendance. Aucun média n’a fait état des 200 obus de mortier et missiles tirés depuis Gaza sur Israël en 24 heures, mais Macron prend la parole pour critiquer Israël quand des terroristes du Hamas sont tués par l’armée israélienne alors qu’armés ils tentaient de franchir la barrière de sécurité mise en place par Israël. Les enfants israéliens des villes du Sud d’Israël (suite)

DUFAITREZ

On croyait avoir compris….

Penelope

Quand on vous lit Jean le .. quoique fasse Israël vous discréditez ce pays vous vous êtes tellement bien intelligent le meilleur vous savez tout sur tout (rires).

Thorwald

C’est quoi « heradote », encore un antisémite bien sournois, nostalgique de Vichy. Pénélope a raison de défendre les Juifs. Tu les refoutrais bien en camp de concentration, hein pépère?

Bônois

Tout de suite les grands mots, Hérodote a le droit de s’exprimer, non ?!
Défendre oui, mais en étant juste !
L’ONU a donné un foyer aux juifs ashkenazes de la Shoah pas toute la Palestine, à ce que je sache ?!
Les juifs séfarades n’ont plus connus de shoah après le décret de l’Alhambra d’Isabelle en 1492 et vivaient heureux et protégés d’après l’histoire !

Antonin

@ Therese Zrihen Dvir : Sachez Madame que la jeunesse Israélienne à laquelle nous n’appartenons plus vous et moi, ne souhaite qu’une seule chose, la paix et la réconciliation

emile enrico

NON C PAS vrai du tt , pas au PRIX DU SUICIDE COLLECTIF ,,,,,,, et la paix avc qui mr le grand Reveur , tant que c Gratuit on peut se permettre les reves les plus fous ,,,c votre cas , mais allez y tt seul , on ne vous suivra pas , merci quand meme

Antonin

Commencez d’abord par vous faire comprendre avec votre langage SMS …

mortauxcons

Cher Monsieur sachez que pour les arabes un accord n’est qu’un chiffon de papier cf les accords d’Evian et en passant merci à de Gaulle traître à la nation

emile enrico

EXACT ,,,ca a toujours ete mon idee au sujet du ptit general , Bien Dit , mortauxcons mdrrrr

emile enrico

mr le Niais , retournez aux etudes , pas de temps a perdre avc vous , salut

Bônois

Pourquoi les colonisations sauvages en Cisjordanie, le harcelement quotidien des palestiniens, le refus de respecter le droit international et les résolutions de l’ONU ?
L’ONU vous a offert un foyer, alors ne soyez pas trop gourmands et apprenez à partager puisque vous refusez la laïcité en Israël,alors qu’en France vous la défendez bec et ongle ??!!

Patrick Granville

Cet État Juif proclamé officiellement gêne les desseins des islamo-gauchistes d’envahir Israël par des hordes arabes pour jeter les juifs allah mer. Face à un vrai état juif leurs manigances vont échouer d’ou leurs critiques et leurs colères. Que le nauséabond Plenel aille au diable.

Spipou

Bon, après, on peut toujours discuter de ce qu’est un « état juif ». Mais je me demande ce que cette loi peut apporter de plus, à part une levée de boucliers internationale.

Là aussi, je serais curieux de connaître votre avis, et les points concrets sur lesquels vous pensez que cela peut être utile à Israël.

madeleine

La France s’est bien toujours prétendue la « fille de l’Eglise » non ? Et personne n’a trouvé à y redire ! Et les pays arabes clament haut et fort qu’ils sont des pays musulmans sans qu’aucune voix ne s’en émeuve….

Bônois

OK, mais sur le foyer offert par l’ONU suite à la catastrophe de la Shoah, pas sur toute la Palestine et sur le dos des palestiniens, voyons Madeleine !
Malheureusement, les victimes d’hier deviennent bourreaux aujourd’hui ?!
L’ONU aurait dû vous donner un foyer en Allemagne, puisque c’est à cause des allemands qu’il y a eu 3 guerres avec la France dont 2 guerres mondiales.Mais, l’ONU ne voulait plus de conflit en Europe, les sémites n’ont qu’à se bouffer entre eux loin de l’Europe !!!!

Bônois

Chère madeleine,
« La France s’est bien toujours prétendue la « fille de l’Eglise » non ? »
Oui, mais une république laïque ou les juifs peuvent être ministres (Mme Simone Veil et beaucoup d’autres), premier ministre (Laurent Fabius) voire président de la république (Nicolas Sarkozy). Si la France deviendrait un jour un Etat chrétien, il faudrait être chrétien et jurer sur la bible pour devenir simple fonctionnaire , alors pour être ministre !

Spipou

Je n’ai pas tout compris… Si vous voulez bien me rappeler quelques points. J’avais lu qu’Israël n’avait pas de constitution écrite. Est-ce vrai ?

Et si oui, Israël s’est depuis sa création défini comme un état juif. Etait-ce vraiment nécessaire, dans une période de propagande anti-israélienne féroce, de donner des verges pour se faire battre avec une telle loi, puisque de toutes façons Israël EST un état juif.

Merci de répondre à ma question sur cette histoire de constitution.

Yves ESSYLU

Pas de problème pour moi, Israêl est un Etat juif mais alors que les bolcheviques juifs qui sévissent en France ne s’opposent plus à ce que la France soit un Etat chrétien et pas une merde marxiste mondialiste

Spipou

Les bolcheviques juifs… Dites, Essylu, on n’est plus en 1917 ! Et même à cette époque, beaucoup de bolcheviques, dont le premier d’entre eux, n’étaient pas juifs. Quant à Trostky, il était né dans une secte dissidente du judaïsme, que les autorités tsaristes ne considéraient pas comme juive.

Alors « bolcheviques juifs »… Il y a un mot de trop dans cette expression !

Yves ESSYLU

réponse précise apportée mais il reste à voir si le modérateur accepte la réalité

Yves ESSYLU

apparemment NON, dont acte

Tyler

Encore un obsede du complot juif@Herodote

Penelope

Bolcheviques et pourquoi seulement Juifs alors qu’ils sont une minorité microscopique noyés dans un océan de bolcheviques non Juif ! Vous déraillez.

Bônois

Bolchevique ne veut pas dire juif, il ne faut quand même pas mettre les juifs à toutes les sauces piquantes, ça devient de l’antisémitisme!

Gally

stopmensonges.com, le site qui dit que des extra-terrestres reptiliens dominent la terre ? Mouahahahahahahah les références du beurre ranci :D

butterworth

BIEN faites le menage israel est un etat religieux juif pas un peuple d apres la genetique idem les musulmans par contre pour la langue petIT probleme YIDDISH? hebreux ancien ou moderne? EXPULSEZ TOUS LES NON JUIFS CHRETIENS MUSULMANS DE VOTRE PAYS L EUROPE PAIENNE FERA DE MEME salut du consistoire WWW

Penelope

Toujours aussi débile le butterworth et toujours aussi nébuleux dans ses commentaires. Il faut absolument arrêter le pinard et le hakik.

Juanita

Beuteurweurk pourquoi tant de haine?