Qui bâtira la nouvelle Arche de Noé ?

De tous temps les grands penseurs, philosophes, théologiens ont considéré avec beaucoup de scepticisme le contenu de la Sainte Bible, le désignant comme un document historique mais dont les portées se heurtent à d’innombrables limites. Et pourtant, il suffit de ne pas y omettre l’accent mis sur les deux aspects principaux dont est dotée la création entière, y compris l’homme :

L’aspect positif et celui antithétique, donc négatif.

Il n’existe rien qui soit fondamentalement bénéfique, bon et irremplaçable, ou alors absolument mauvais, défavorable et préjudiciable. Nous pouvons constater l’existence de ces deux aspects dans toute la nature et aussi bien dans l’homme lui-même. Et cela, la Bible nous l’enseigne.

Nous savons tous qu’un serpent venimeux est dangereux et mortel, pourtant des scientistes ont réussi à extraire de son venin des médicaments pour l’homme… Serpents, fourmis, abeilles, cônes marins, araignées, grenouilles, scorpions… tous ces animaux peuvent être dangereux pour l’être humain mais aussi lui être utiles. En effet, certains médicaments sur le marché sont fabriqués à partir de toxines animales. Il en existe actuellement cinq autorisés aux États-Unis et/ou en Europe et un en cours de développement. C’est peu et pour deux raisons principales, a expliqué à Business Insider France Nicolas Gilles, coordinateur du projet européen VENOMICS — consacré au développement de médicaments à base de venins. – l’article entier : https://www.businessinsider.fr/6-medicaments-fabriques-a-partir-de-venin-de-serpent-et-dautres-toxines-animales/#une-molecule-naturelle-100-fois-plus-efficace

Dans les temps préhistoriques, à l’époque clanique, alors que les peuples et les pays principalement formés de tribus, de clans commençaient à peine à s’esquisser, et qui, pour survivre, s’étaient vus contraints de déterminer des frontières, hormis celles offertes par la nature elle-même.

Ce confinement a servi à protéger ces tribus/clans contre des invasions et l’assujettissement imposé par le vainqueur, la spoliation de sa culture et de ses acquis… mais aussi, dans la mêlée, l’aspect positif de la connaissance de l’existence d’une autre culture, avec tous ses apports dont des éléments bénéfiques et nécessaires…

Il est donc impossible de dissocier l’homme, la création entière et le Divin.

Ce qui nous ramène au confinement actuel.

L’homme moderne, dans sa course infernale à la recherche de ressources additionnelles, a cru bon d’ouvrir la voie au mondialisme et au multiculturalisme. Dans un sens, cela avait aussi pour objectif de permettre l’accès, aux pays non industrialisés, à l’acquisition d’une connaissance plus profonde de l’homme moderne, de ses facultés et d’améliorer leurs conditions. La demande de démolir toutes les frontières a été suivie par une invasion qui devint très rapidement impossible à contrôler et à comprimer.

Ce qui s’ensuivit n’était que très prévisible. La perte de frontières signifie la perte irrémédiable de la sécurité vitale, stratégique, économique, culturelle, et même identitaire. Les nouveaux venus portaient en eux leur religion, leur culture, leur destitution, mais aussi leurs maux… et ainsi apparurent au sein des pays modernes et démocratiques des traces d’épidémies, assumées disparues.

Mais le désastre à venir, personne ne l’a réellement prédit.

Il a suffi d’un minuscule virus pour que le monde entier en soit atteint. Le libre-échange a aussi transféré les richesses d’un pays à un autre, dans lequel la main-d’œuvre est moins chère et plus abondante. Les pays prétendument riches ont de facto remis leurs fortunes dans les mains des pays pauvres dirigés par des tyrans. Mais pas seulement leurs fortunes… leurs vies.

La rivalité, l’ambition, la compétition, le pouvoir… tous ces instincts bas se dissimulent derrière l’écran du mondialisme et du multiculturalisme…

Et le Divin dans tout cela ?

Le Divin doit sûrement se rappeler la première tour de Babel…

Ce que l’homme vient à peine d’ériger et qui est en train de s’écrouler sous ses yeux… L’homme a enfreint toutes les lois de la nature, même celle du genre. C’est une véritable révolte contre sa propre constitution, contre sa perpétuation.

Qui se chargera de bâtir une nouvelle arche de Noé pour sauver l’humanité et la création ?

Thérèse Zrihen-Dvir

http://theresedvir.com/ (Copier coller sur google chrome)

https://theresezrihendvir.wordpress.com/

 

image_pdf
0
0

30 Commentaires

  1. 7 Thérèse, ne vous cassez pas la tête pour l’humanité, Dieu sait tout et voit tout
    et… est capable de tout, rien n’est impossible pour lui.
    Et tout est à sa place, les brebis en sécurité et les boucs en inquiétude ou pire, en douleur, en crise.
    En plus, il sait tout d’avance, il a 10 coups sur nous, avant nous.
    Réfléchissez et des fois, le silence est d’or.

  2. 6 Mais en prenant le chemin des connaissances rationnelles (de vie en vie), les athées se sont éloignés du divin, à tel point, que pour eux, l’existence d’un Créateur est impossible.
    Eux-mêmes se sont exclus du royaume.
    Il y a les perdus et aujourd’hui on les compte par milliards et il y a les trouvés, ceux qui ont réussi à sortir du piège.
    D’un côté il y a les brebis et de l’autre les boucs.
    La Thora n’arrive pas à la cheville de l’Évangile.

  3. 5 Puis, les athées affinèrent leur stratégie de manipulation, de domination. Devenant de plus en plus intelligents, acquérant de + en + de connaissances rationnelles, psychologiques, sociologiques, politiques, etc. ils réalisèrent qu’ils pouvaient obtenir les premières places en possédant des diplômes universitaires et amplement d’argent pour vivre convenablement, inutile d’accumuler des montagnes d’argent pour vivre à l’aise se sont-ils dits, sauf une poignée ne sut résister à l’accumulation de richesses matérielles illimitées.

  4. 4 Aussitôt que l’homme devient adulte, qu’il devient autonome, qu’il acquiert l’âge de raison, il doit choisir entre la Justice, celle de Dieu ou l’injustice, c’est-à-dire la justice des Hommes athées et païens.
    Choisir entre la loi de Dieu ou les lois des Hommes athées/païens.
    Choisir entre la Vie ou le piège à cons des Hommes athées et ce piège conduit à l’obscurcissement de l’esprit, à l’emprisonnement intérieur, à l’aliénation, à toute sorte d’esclavage, à des maladies douloureuses, souvent à la folie et des fois à la mort prématurée. Et dans tous les cas, bonjour les dégâts au moment de la réincarnation. L’âme est immortelle, jusqu’au jour où Dieu la brûle.

  5. 3 Pendant plus de 2000 ans, Dieu put appeler d’autres appelés ou invités à la noce. Mais que se passa-t-il? Certains choisirent de suivre leurs intérêts personnels (leur gloire) et s’il fallait utiliser le mensonge, l’hypocrisie, la manipulation, la force pour obtenir les richesses qu’ils convoitaient, ils faisaient le pas, franchissaient le Rubicon. Et les idiots qui les écoutaient, qui les suivaient, qui leur obéissaient, eh bien malheur à eux.

  6. 2 Puis, vint le temps de redonner une direction aux Hommes et 4 personnes (on ne sait pas s’ils étaient des hommes ou des femmes) écrivirent l’évangile (Matthieu et Luc, quelle clarté). Et si vous portez bien attention, la bonne nouvelle n’est pas destinée à tous les Hommes, mais seulement à un petit nombre, les appelés, les futurs disciples.
    Notez que des non appelés se sont jetés ds la lecture de l’évangile, mais n’y comprenant rien, ont fait des suppositions et ont réécrit l’évangile et ça a donné le catholicisme, une grosse merde.

  7. Personne ne se chargera de construire une nouvelle arche de Noé pour sauver l’humanité (pourquoi avez-vous ajouté la création? Réfléchissez). Voici, il y a très très longtemps, disons entre 100 et 300 av. J.-C., Dieu ou l’Éternel commença à ouvrir l’esprit à certains Hommes (hommes et femmes), seulement à ceux et celles qui avaient un esprit… particulier (je ne peux pas être plus précis). Les premiers furent les Hébreux (pas tous, seulement ceux qui avaient un esprit particulier. Une dizaine, voire moins).
    Le temps passa.

    • Il était un petit navire qui n’avait ja ja jamais navigué, ohé! ohé!
      L’arche de Noé, c’est une fable.
      Le symbolisme, ça ne marche pas chez vous?

  8. Voyez chère Thérèse comme il est difficile de faire passer la connaissance de la Bible à tout un chacun, vu le libre arbitre des hommes qui ont éradiqué cette sagesse de leur Moi. Si l’homme réfléchit il va se référer à des Nietzsche, Freud, Engels, Kant…Schopenhauer même, mais le Dieu d’Abraham, et de Moïse jamais. Ne soyez pas triste et faites comme Jésus le Christ, Fils de Dieu, conseillait à ses apôtres :  » Si l’on ne vous reçoit pas, secouez la poussière de vos sandales et partez ailleurs ». Soyez confiante, cette crise du Coronavirus est loin d’avoir produit tous ses effets, elle n’est que le Commencement…alors les yeux s’ouvriront.

    • Ah!Ah! les cathos pensent avoir les yeux ouverts. C’est beau l’illusion. C’est vous qui avez obscurci les yeux des Français et des Européens avec votre religion imbécile, voire satanique, le catholicisme. Et vous avez une grande responsabilité sur le déclin mental et spirituel de l’Humanité. Après avoir semé la merde en Europe, vous l’avez semé en Afrique noire. En Afrique du Nord et de l’Est, ça n’a pas marché, car l’islam s’y est répandu avant que vous n’ayez le temps d’y poser vos valises. Vous y êtes allés quand même, mais armés, avec des intentions criminelles, vous disiez vouloir pacifier le pays. Algérie, Maroc, Tunisie, etc.

    • 2 Quant aux athées, ils sont foutus, il y a bien longtemps que Dieu les a éjectés de son royaume et beaucoup commencent à être consumés par les flammes, tous les jours ont les entend se lamenter, se tordre de douleur, les yeux rouges. Même ici, sur RL, ils lâchent régulièrement des cris de douleur et de colère et de vengeance et d’autres font semblant de vivre heureux, ils et elles disent qu’ils vivent heureux. Disons qu’ils tiennent le coup jusqu’au jour où leur digue va lâcher. Et on peut lire, ici ou ailleurs, qu’ils haïssent Dieu, ils le disent ouvertement. Ils nous prouvent qu’ils vivent l’enfer, une vie minable et ils accusent Dieu de leur état. Le coupable c’est Dieu.

    • 3 Quant aux judaïques, eux aussi sont foutus, ils sont éparpillés, vivent reclus chacun sur une terre étrangère et sont en déclin démographique. Ils sont en train de mourir lentement. Nommez-moi un pays où la religion d’État est le judaïsme? Dans l’Antiquité, ils avaient un pays, un bout de terre aride, du côté du Moyen-Orient, mais les Assyriens, puis les Babyloniens les ont emmenés captifs dans leur capital pour en faire des esclaves. Sale coup. Ceux qui avaient pu rester en Israël, cachés derrière des buissons, ont

    • 4 Ceux qui avaient pu rester en Israël, cachés derrière des buissons, ont essayé de faire revivre la tribu, mais… oh non! les Romains sont arrivés, pauvres Hébreux, vraiment pas chanceux. Bin là, savez-vous quoi? Ils n’ont pas attendu d’être emmenés captifs à Rome, vite, ils ont ramassé leur grabat et ont pris la poudre d’escampette. D’autres sont tombés dans les bras de Momo en larmes en lui demandant refuge.

  9. Qui se chargera de bâtir une nouvelle arche de Noé pour sauver l’humanité et la création ? Dixit

    Pour un agnostique (baptise chretien…) votre idee judaico-religieuse ne m interesse pas ! ( mais typique idee juive ) Pas plus noe, job, jonas, et le clown zavatta.

    La solution pour sauver reellement l humanite, passera en 1 par la science, en 2 ( malheureusement ) par une pandemie qui aneantira 3/4 des habitants… ( 2 a 3 milliards eu lieu de 9 ou 10…ou 15… ) nous y sommes peut etre ?
    Donc, ce qui semble etre negatif au premier regard, va etre positif pour l avenir. ( triste realite ) vous n avez pas remarque que la qualite de l air est meilleure dans les grandes cites ?

  10. Intéressant. Lorsque le cerveau n’aura plus d’affectivité, donc d’irrationnalité (vue de Sirius), il se réveillera le matin sans avoir à s’expliquer ses rêves (inexistants !) par une quelconque « interprétation des rêves », version Freud, ou autre (une foultitude, soit remarqué en passant) … Il pourra même fonctionner en mode « sans échec », néanmoins pour servir une norme extérieure (et libératrice !) !
    M’me Thérèse pourra se reconvertir dans « le code » (la programmation !) … On-e en rêve.

  11. « Il n’existe rien qui soit fondamentalement bénéfique… »
    Si : le RATIONNEL SCIENTIFIQUE.
    L’abrutissement des masses par les obscurantismes religieux, aujourd’hui par les médias -menteurs qui détruisent les cervelles déjà malades d’inculture…le « gouvernement mondial » de la finance règne déjà sur tout. N’en rajoutez pas avec la fable légendiste de l’arche, SVP!
    Mensonge des “experts scientifiques” macronistes, choisis loin du terrain hospitalier et du petit peuple qui souffre. Après s’être craché dans le coude-sans masque- ils en étaient il y a 2 jours à exiger qu’on donne des moyens aux cultes religieux. Un œcuménisme des crédopathes, afin « d’adoucir » la mort des contaminés.

    On avait déjà les mensonges de Sibeth,Schiappa, Belloubet et du ministre du culte muzz Castaniet. Ça suffit!

    • La religion n’a rien à voir dans ce texte. Nous savons tous que les religions sont l’oeuvre des hommes. Moise et ses tables de la loi n’ont rien à voir avec la religion mais avec toute l’humanité. Si les hommes, peu importent leurs croyances théologiques, appliquaient les dix commandements, nous n’en serions pas là. Quant à la science, il y a longtemps qu’elle est le vassal de ceux qui financent les recherches.et j’en sais quelque chose. Il n’existe plus de volontarisme et de bénévolisme… l’homme de toute race et religion a vendu son âme pour les plaisirs terrestres tout en étant entièrement conscient qu’il n’est rien d’autre qu’une poignée de sable. Connaissez-vous quelqu’un qui soit mort différemment que le dernier des badaux? Non.De la terre tu as été fait et à la terre tu retourneras

      • L’on ne vous en veut pas, amie Thérèse! Le scientifique que je fus trouve « un peu religieux » quand même la légende de l’arche de Noë, tirée de la thora, les dix commandements institués par plusieurs cultes, dont le nouveau testament chrétien, et surtout cette notion « d’âme » qui est une invention de poète ou de curé, et qui n’a aucune réalité. La mort, c’est la fin de la vie biologique et de cet aspect très particulier de la matière vivante, de ces réseaux de neurones qui entretenaient une pensée consciente. Retour au néant de la Terre, en effet.
        Amicalement vôtre.

  12. Cette pandémie a, peut-être pour fonction de mettre l’Italie, l’Espagne, la France, comme
    la Grèce et le Liban, sous tutelle, en cessation de paiement ! Ce qui va impacter le Royaume-Uni (qui veut refuser de perdre sa souveraineté: « Brexit »), l’Allemagne qui est en train de rejoindre le club de ceux qui jouent « nation », comme l’Italie (Salvini) etc. ….tant que la revendication est régionale (Irlande, Corse, Pays Basque, Bretagne, Catalogne etc.) l’UE est ravie ! Si c’est l’Etat-Nation; elle dit: « NEIN ! », Espérons que l’inverse va arriver, car les peuples européens, peuvent-ils descendre encore plus bas ?

  13. Qui ? Mais tout cet ordre capitaliste était fait pour que , justement, personne, aucun opérateur humain ne puisse jamais plus le remettre en cause !
    Mon hypothèse est même que cette pandémie est une riposte aux peuples et nations qui veulent « reprendre leurs billes » contre cette globalisation en voie d’achèvement. C’est, en tout cas, ce sur quoi compte Attali pour passer à un gouvernement mondial: une bonne pandémie et ils ne pourront plus refuser cette intégration. J’espère que c’est exactement l’inverse qui arrivera. Plus les lieux de décision, sont éloignés des intéressés, moins ils sont démocratiques ! L’état-nation est une bonne échelle pour limiter l’oppression capitaliste de l’individu. (C’est pourquoi le capitalisme n’a eu de cesse de défaire cet état-nation, depuis 1945.

  14. J’ai bien peur qu’aucun Noé ne soit plus en mesure de construire une arche tout seul, il faut indispensablement l’aide des embarqués pour la bâtir car d’une part, les plans eux-mêmes dépendent entre autres des attributs propres des êtres à sauver, que nul ne peut certainement connaître dans leur totalité, et parce qu’il est sans doute, d’autre part, l’un de ceux à sauver lui-même, sinon le premier si l’on se fie aux prophéties des écritures ; et c’est assez plausible car aujourd’hui, qui peut se consacrer à la fois à une arche, oeuvre gigantesque, et simultanément assurer normalement sa propre survie ? Enfin, pourrait-il se passer d’une légitimité conférés par des initiés qui la lui reconnaissent, c’est assez compliqué à mon avis, mais lui attribuer, c’est déjà coopérer à l’édifice en soi.

    • Ne vous inquiétez pas pour ça, Clamp. Vous n’aurez pas besoin de construire une arche ou une fusée spatiale.
      Dieu n’offrira plus de nouvelle chance à l’humanité. Le prochain épisode, c’est le retour du Christ pour juger les humains et mettre un terme à toutes leurs conneries.
      Un seul regret : qu’il faille encore attendre et que ça n’ait pas déjà eu lieu. Mais patience ! On y arrivera bien !

  15. Vous dites Qui se chargera de bâtir une nouvelle arche de Noé pour sauver l’humanité et la création ? l humanité moi je m en fous , je préfère la race blanche que le reste de l humanité car le reste ne vaux pas grand chose

    • Et puis, sauver l’humanité, pour quoi faire ?
      L’humanité a eu sa chance. N’en parlons plus. Même les blancs ne valent plus rien !

  16. Pour un athée que je suis , ce texte n’a aucune résonnance chez moi d’autant plus dans le contexte du Covid-19 la solution ne viendra que par le politique et surtout la science.

Les commentaires sont fermés.