Qui demain aura la malchance de se faire tuer par un musulman ?

Publié le 7 janvier 2020 - par - 23 commentaires - 1 226 vues
Traduire la page en :

Nous pouvons vraiment poser cette question. C’est pratiquement tous les jours que nous pouvons lire ou entendre une information nous indiquant qu’un malheureux, une malheureuse ou plusieurs personnes ont eu la malchance de rencontrer un musulman ou des musulmans souhaitant se mettre en ordre avec leur Coran, avec les vies dont ils ne veulent plus, avec une envie de disposer de vierges, mais toutes ces choses qu’ils pensent pouvoir obtenir, ils ne les auront que s’ils vous éliminent.

Combien nombreux ont été ces malheureux qui ont croisé l’un ou l’autre de ces malades !

Mais ce qui aggrave la peine de ceux qui ont perdu une personne, chère à leurs yeux, c’est que des juges excuseront le tueur.

Il était « malade » nous diront-ils.

C’est ainsi qu’un jeune DJ de 23 ans, Sébastien Selam, à qui personne n’avait appris à se méfier d’un musulman, avait suivi celui qu’il croyait être son ami, Adel Amastaïbou.

http://www.leparisien.fr/paris-75/ils-ne-veulent-pas-oublier-le-dj-assassine-06-11-2013-3289659.php

Vous lirez en cliquant sur le lien du Parisien que l’assassin n’a pas été jugé, qu’il a été déclaré fou, envoyé en hôpital, mais autorisé à sortir pour aller narguer les parents et amis de Sébastien.

Ce mauvais rêve se renouvelle avec l’horrible meurtre de madame Sarah Halimi. Encore une fois le tueur est déclaré, par de pseudo-juges vendus à l’islam, irresponsable à cause de la drogue, en contradiction avec eux-mêmes lorsqu’ils aggravent la peine d’un automobiliste ayant provoqué un accident sous l’emprise de la drogue…

Beaucoup plus grave : il n’y a pas que Traoré qui est déclaré irresponsable ! C’est l’ensemble des juges, des policiers et des psychiatres qui se sont emparés de cette affaire pour en faire un énorme déni de justice.

Nous apprenons que Traoré est passé par le balcon de ses voisins pour se rendre chez madame Halimi. N’y a-t-il pas complicité des voisins ?

Nous apprenons qu’un policier se trouvait derrière la porte de l’appartement où était torturée madame Halimi, cela pendant les vingt minutes durant lesquelles la malheureuse a été massacrée ; n’y a-t-il pas non-assistance à personne en danger et complicité du policier en faction… ?

Nous apprenons qu’il y a eu refus d’organiser une reconstitution, pourquoi ? C’est absurde !

Avec ces deux affaires, je relève que deux Juifs ont été assassinés par des musulmans et que la justice française n’a rien fait que minimiser les faits et de classer les dossiers.

Je me souviens aussi que la police de notre pays avait laissé partir les assassins de la rue des Rosiers.

https://ripostelaique.com/donc-la-france-a-protege-les-assassins-de-la-rue-des-rosiers.html

Alors je pose la question : les Juifs français peuvent-ils encore faire confiance à cet État défaillant ? État qui ne condamne pas pour le meurtre d’un Juif ou d’une Juive, État qui laisse partir des terroristes arabes qui ont assassiné des Juifs rue des Rosiers.

État qui, en permanence, vote dans les instances internationales avec les ennemis d’Israël.

Les Juifs de France ne devraient-ils pas plutôt partir renforcer Israël, Israël qui protège ses citoyens de toutes origines ?

http://www.tel-avivre.com/2019/12/17/israel-un-autre-regard/

Israël est composé d’une mosaïque de communautés. Certaines sont connues, comme la communauté druze ou bédouine, d’autres un peu moins, comme la communauté des chrétiens maronites (ou araméens). Elles sont pourtant la preuve, s’il en faut, qu’Israël est un État démocratique dans lequel la liberté de penser et de croyance est une évidence. Elles sont très actives et leurs représentants sont souvent les meilleurs « ambassadeurs » d’Israël…

Le Département “alyah et intégration” de la mairie de Tel Aviv-Jaffa a organisé une conférence avec Shadi Khalloul, le fondateur de l’Association des chrétiens maronites israéliens. Il se définit comme un chrétien araméen sioniste. Shadi est né en Israël et vit à Jish (Gush Halav en hébreu), une petite ville de Haute-Galilée située à la frontière du Liban.

L’action menée par Shadi khalloul au sein de son association a une double ambition : concilier attachement à l’identité araméenne et fidélité à l’État hébreu. « Nous avons un patrimoine millénaire commun avec les Juifs : l’araméen » déclare-t-il. « Le nom d’Aram apparaît dans la Bible, désignant à la fois le fils de Sem, petit-fils de Noé, et la région où se prolonge sa descendance, en Syrie, en Mésopotamie. Les mêmes textes qualifient d’araméen Laban, le père de Léa et Rachel, qui épouseront Jacob et dont les enfants seront à l’origine des douze tribus d’Israël… » poursuit-il.

Notre peuple a subi des expulsions et des génocides des pays arabes de la région. Israël nous protège et nous met à l’abri, c’est un bel exemple de coexistence » explique Shadi Khalloul.

La vocation de Shadi est née lorsqu’il étudiait aux États-Unis, juste après son service militaire dans Tsahal. Lors d’un de ses cours, le conférencier lit un texte en araméen et explique aux étudiants qu’il s’agit d’une langue aujourd’hui disparue. Pour Shadi cette phrase a l’effet d’un électrochoc. L’araméen est, avec l’hébreu, sa langue maternelle, bel et bien vivante ! Il décide de réagir en proposant de faire un exposé sur les chrétiens maronites à la suite duquel la plupart des étudiants lui proposent de l’aide pour promouvoir et faire connaître sa communauté… Il abandonne son rêve américain pour se consacrer à un autre idéal : promouvoir sa culture et sa communauté.

En Israël où il retourne vivre après ses études, les chrétiens maronites étaient reconnus officiellement comme des Arabes israéliens, ce qui pour cette communauté ne reflétait en rien leur identité. Leur souhait de se distinguer du monde arabe est une réponse aux violences dont sont victimes les chrétiens d’Orient. Et en 2014 Shadi obtient une première victoire après sa rencontre avec le chef du gouvernement, Benjamin Netanyahu, et le ministre de l’Intérieur de l’époque, Gideon Saar qui fait passer une loi reconnaissant l’identité chrétienne maronite comme une identité à part entière. Son fils, Jacob, âgé alors de 2 ans, devient le premier citoyen israélien « araméen » mais aussi le premier Araméen de l’histoire contemporaine.

« Israël est le premier pays au monde à reconnaître notre peuple », déclare alors Shadi.

Shadi Khalloul ne s’arrête pas là. L’intégration des jeunes de sa communauté dans la société israélienne est pour lui une priorité et cela passe par la possibilité pour les jeunes Maronites de défendre Israël dans les rangs de Tsahal comme tous les Israéliens. Shadi sait de quoi il parle puisqu’il est le premier chrétien maronite capitaine de réserve de Tsahal.  Jusqu’en 2014, les jeunes chrétiens maronites étaient exemptés du service militaire à l’instar des Arabes israéliens. Il obtient une nouvelle victoire, dans la foulée de la reconnaissance de l’identité des chrétiens maronites, avec la possibilité pour ces jeunes de s’engager dans Tsahal sur la base du volontariat. « Israël est un État démocratique qui permet à chacun de vivre librement et en sécurité. En tant que chrétien, nous nous devons de servir notre État qui nous défend contre l’extrémisme islamiste à l’intérieur et à l’extérieur d’Israël » déclare Shadi Khalloul.

« Le service militaire est une expérience unique de melting-pot ou les uns et les autres apprennent à se connaître, c’est un formidable vecteur d’intégration et d’unité nationale » poursuit-il.

Impliqué dans la vie publique israélienne, il n’hésite pas à se transformer en globe-trotter pour faire connaître sa communauté et partager son regard sur Israël, aux États-Unis ou encore en Europe. En septembre dernier, il est invité à rencontrer des parlementaires européens et à participer à une conférence intitulée « Israël, visages de la diversité. »

En Israël, ce sont des centaines de groupes de touristes d’origine juive ou non qu’il accueille dans son village, auxquels il fait découvrir sa communauté et Israël sous un autre regard…

Bernard Atlan

 

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Bernard Atlan

Michel, tu n’est qu’un raciste sans rien dans le slip, je publie ce que je pense, ce qui est juste, sans cacher mon nom. Toi tu critique en parlant de youpins, c’est pourquoi je te dis que ce sont les circoncis musulmans qui se chargeront de fermer ta G….

Laurent Droit

Ne te fatigue pas, Bernard. Ce sont des cerveaux vides et des burnes creuses. Ils sont forts derrière un écran d’ordi, mais ils ne sont que des lâches et des larves.
L’antisémitisme est la marque des imbéciles et des impuissants.
Ils ne produisent rien d’autre que de la haine, par pure jalousie du peuple juif qui a montré ses capacité extraordinaires de donner au monde les plus fantastiques inventions.

Michel

Tu es tellement fourbe, qu’après suppression de mes commentaires, tu as remis juste la réponse qui t’arrange… En même temps je te comprends, quand un commentaire est sans contenu, facile de la balayer d’une réponse dédaigneuse mais quand elle exprime quelque chose d’étayée, le plus simple est de supprimer ou d’aller pleurnicher pour faire supprimer.

joseph d arimathie

trop mignon trop beau cet enfant . et il va etre podologue comme son papa ? il a un joli cure ongles : gratuit pour les kouffars ?

POLYEUCTE

Au risque de me faire incendier, je crois que si la communauté Juive était plus discrète, les solutions seraient plus simples…
Défendant Israël à 100 %, les Diasporas jouent-elles l’assimilation ?
Simple question.
Pour l’islam, c’est bien pire !!

Michel

Comme moi, tu vas te faire engueuler par tous les bobos judéocollabos du coin si tu remets en cause la priorité et la domination juive…
Ceci étant, je partage tes interrogations pour lesquelles en réalité tu connais déjà les réponses.
Qu’on soit croyant ou pas, il est dit que l’antéchrist se présentera comme le sauveur dans un monde perturbé. Je te laisse comparer avec la réalité.

Bernard Atlan

Michel, je t’ai répondu plus haut, mon sans c……

Laurent Droit

Les judéocollabos c’est quoi ?
Connais pas. Des juifs ? Et qui collaborent avec qui et à quoi ?
Juste des humains qui ont le droit de vivre comme n’importe qui.
Croire à l’antéchrist montre déjà une esprit assez étriqué et vide…

Michel

Si tu es ici, tu dois savoir ce qu’est un islamocollabo (terme récurrent sur ce site). Bon ben maintenant tu peux en déduire ce qu’est un judéocollabo ou bien ton cerveau limité n’en est pas capable ?
Tu sais, c’est pas parce que tu répètes constamment que mon cerveau est vide, qu’il l’est vraiment. Tu fais comme les médias qui répètent constamment des mensonges en espérant qu’ils deviennent vérité. Mais ça ne devient que la vérité des imbéciles qui la croit.

Bernard Atlan

POLYEUCTE, déjà le pseudo est biscornu. J’ai lu et relu pour essayer de comprendre ce que tu veux faire passer, mais je n’ai rien compris, il n’y a pas que les tueurs musulmans qui sont fous.

Laurent Droit

La communauté juive est extrêmement discrète.
Contrairement à la communauté musulmane qui fait du battage partout et sans arrêt.

Michel

La discrétion ne rend ni coupable, ni innocent, elle ne prouve rien. Sauf si tu me ventes la discrétion des têtes de réseaux mafieux, la discrétion des politiques véreux, la discrétion des clandos qui rentrent sur le territoire…
Tu as jamais pensé que la France pouvait avoir plusieurs ennemis ? Quelle loi physique dit que la France ne doit avoir qu’un seul ennemi (à part le néant de ton cerveau) ?

kabout

en tout cas pas moi,déja je fait les 100 kilos et un de ces abrutis islamisés méme “déséquilibrés” regardera a 2 fois avant de venir m’emmerdé,sinon je vais lui faire regrétter de porter une robe/djellaba ! et chez moi ils auront encore moins de chances.Mais ils savent a qui s’en prendre a chaque fois,c’est calculé d’avance,ce n’est pas des déséquilibrés mais des trouillards s’en prenant aux faibles.

Kancau11

Si j’ai bien compris, compte tenu des évènements récents et à venir (je n’en doute pas) , tu détestes une personne au point d’avoir envie de la tuer, c’est on ne peut plus simple, tu te mets quelques verres de calva (ou autre) dans le cornet, additionné de quelques fumettes ou quelques cachetons d’exta, tu la butes, tu cours chez les cognes, tu demandes une prise de sang, et hop le tour est joué, tu fera un petit tour chez les foldingues et voilà.
Merde, dans ma précipitation, j’allais oublier l’essentiel, n’oublie pas de crier “allah akbar”.
On vit une époque formidable.

patphil

qui ? mais des fous ayant une burqa invisible devant les yeux , de la cire dans les oreilles

THE-END

qui ? mais des fous ayant une burqa invisible devant les yeux , de la cire dans les oreilles ……..(et surtout de la merde dans le crane).

Joël

Et surtout ceux portant une burqa ornée d’hermine. Eux, ne sont pas fous mais pleinement conscients de leurs actes.
Ils sont aussi dangereux que les criminels qu’ils excusent.

François Desvignes

La prochaine fois que je serai convoqué devant un tribunal “pour appel à la haine…”,

je déposerai une requête devant le juge aux fins de son examen psychiatrique !

Pour vérifier qu’il a toute sa tête.

Ils vont la refuser mais je ferai appel pour violation des droits de la défense puisque j’ai le droit à un procès équitable et donc a fortiori à un procès tenu par des gens sains d’esprit..

Fernand CORTES de CONQUILLA CL de France

Quelles que soient les excellentes conditions de vie en Israël, conseiller aux français de confession juive d’ aller en Israël afin d’ éviter de se faire trucider par une racaille afro-arabo-mahométane sévissant dans la républiquekipu est une erreur et une injustice car ce Français de confession juive a un droit absolu à la sécurité et à vivre en France autant qu’ il le désire. Au besoin et cela va s’ imposer dans un avenir très proche, il convient d’ enseigner aux Français judéo-chrétiens des techniques de combat mettant en œuvre tous objets, lieux, etc. susceptibles de terrasser toute racaille afro-arabo-mahométane dès le début de l’ agression par cette dernière. Pas de quartier pour les racailles agressives!!!

Bernard Atlan

Mon cher Fernand, il est des choses que l’on écrit, dans un moment de colère. Et surtout pour faire remarquer à nos responsables politiques, que nous n’avons plus confiance en eux.

FCC Cercle Légitimiste de France

Mon cher Bernard, en effet, il convient d’ affirmer la liberté d’ expression comme de tout remettre en place même si cela ne plaît pas aux vauriens de la républiquekipu. Au besoin, réduisons-les à l’ impuissance et, si nécessaire, l’ île au Diable et la terre Adélie pourraient leur convenir.

Laurent Droit

Tout à fait d’accord avec vous, Fernand !

Patrick Granville

Une aventure ou expérience semblable avait été tentée je me souviens il y a une décennie en France entre la communauté juive et celle des berbères. Au niveau des cadres cultivés et formés des associations berbères tout allait bien, le courant passait et les projets abondaient. La pierre d’achoppement est apparue au niveau de la base du bas peuple, qui dans son local avait peint une carte de la Méditerranée omettant (volontairement ?) de nommer Israël. Une autre expérience avait été tentée avec les maronites chrétiens d’Orients à Paris sans aucun succès.

Lire Aussi