Qui doute de Riposte Laïque commet un crime de lèse-laïcité !

Publié le 25 juillet 2011 - par - 720 vues
Share

N’en déplaise à ceux que nos articles dérangent, Riposte Laïque n’est pas un journal d’extrême droite. Ce n’est même pas un journal que dérange une telle accusation ! Il faudrait pour cela qu’il n’eût point la conscience tranquille. Or, Riposte Laïque a la conscience tranquille dans l’exacte mesure où il dit ce qui lui paraît juste, et non ce qu’une puissance idéologique ou financière lui commanderait de dire. Bref, Riposte Laïque n’obéit qu’à lui-même.

Si donc Riposte Laïque a vu le jour, ce n’est pas à la demande du Front National, mais parce que des avancées anti-laïques essentiellement islamiques ont fini par mettre à mal la vie politique française. Or, ce sont ces avancées que la plupart de nos élus passent sous silence, de peur d’être rangés dans le camp de l’extrême droite !

Eh oui, l’islam a réussi l’incroyable tour de force de n’être point désigné comme la raison principale du malaise actuel de la vie politique française via la contestation de la loi de 1905, alors même que ladite loi n’aurait jamais occupé le devant de la scène sans les agressions de l’islam à son endroit ! Toute la conscience politique de Riposte Laïque est là. Et, sur ce plan, il n’y a pas à tergiverser, car user de détours ou de faux-fuyants pour éviter de donner une réponse nette à ceux qui entendent mêler le religieux au politique ne peut qu’encourager l’instauration d’une politique religieuse dont la finalité est le tout-religieux. Il est dramatique que cela ne soit toujours pas compris, ou, pire, que cela soit compris et non combattu !

En ce sens, Riposte Laïque est bien une riposte laïque ! Et si cette riposte cible l’islam, c’est parce que les attaques de l’islam ciblent la République laïque. Qui en doute commet un crime de lèse-laïcité !

Il ne s’agit pourtant pas de combattre une religion en particulier, ou même les religions en général. La laïcité ne combat pas les religions, puisqu’elle en garantit le culte : elle combat seulement les religions qui entendent s’emparer de la vie politique, autrement dit les religions qui, ne voulant pas de la laïcité, ne veulent qu’elles-mêmes partout et toujours, ce qui, à terme, ne peut conduire qu’à la guerre, car les Français ne sont pas près d’accepter une France aux ordres du Coran, pas plus qu’une France aux ordres de la Bible.

La laïcité n’est donc ni la haine de l’islam, ni la défense exclusive des valeurs chrétiennes. Que la France reconnaisse ses racines chrétiennes est la moindre des honnêtetés historiques. Qu’elle soit sensible à ses églises et à ses cathédrales participe de cet enracinement. Mais la «fille aînée de l’Eglise» est aussi «fille de la Révolution», d’où sont nées les valeurs républicaines. Ce sont ces valeurs que Riposte Laïque ne cesse de défendre, et tant pis si d’aucuns ne l’entendent pas ainsi !

Maurice Vidal

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.