Qui est ce Pierre Conesa, qui affirme que la France est un pays musulman ?

Publié le 24 février 2015 - par - 16 279 vues
Share

Pierre-Conesa_8840

Le net est un fabuleux outil pour découvrir les engagements politiques de ceux qui prétendent faire oeuvre publique objective et désintéressée…

Pierre Conesa, l’auteur du rapport nous incitant à devenir le 58ème pays de l’Organisation de la Conférence islamique, n’est pas n’importe qui…

http://resistancerepublicaine.eu/2015/selon-conesa-la-france-serait-un-pays-musulman-ayant-toute-sa-place-a-loci/

D’abord, c’est mediapart, dirigé par l’ineffable islamophile Plenel, qui héberge son blog.

http://blogs.mediapart.fr/blog/pierre-conesa

Ensuite, le quidam est présenté sur Atlantico comme énarque ayant écrit de nombreux articles pour Le Monde Diplomatique, journal altermondialiste qui a longtemps été dirigé par Claude Julien, journaliste fasciné par Cuba qui ne cachait pas ses ambitions staliniennes ; selon lui, les régimes de gauche, pour réussir, doivent être totalitaires… L’ancien directeur de publication est Ignacio Ramonet, lui aussi fasciné par Cuba, nostalgique de son enfance marocaine et compagnon de route indéfectible de Daniel Mermet  (là-bas si j’y suis).

http://www.atlantico.fr/fiche/pierre-conesa-1501017

Dans un article paru sur France info on découvre donc sans surprise que le triste (tristis, en latin = funeste)  Conesa développe partout sa solution de dhimmi « le terrorisme ne se combat pas par la guerre « . Il suffit de  faire amende honorable auprès de ces pauvres salafistes « trahis par la République », de dire béni-oui-oui aux gentilles demandes de l’Etat islamique et d’Al Qaïda, il suffit de donner toujours plus aux élites musulmanes pour qu’elles négocient et obtiennent la paix musulmane pour la France pour que tout soit réglé. elle est pas belle la vie selon Conesa ?

http://www.franceinfo.fr/actu/monde/article/le-terrorisme-ne-se-combat-pas-par-la-guerre-pierre-conesa-633399

Enfin nous apprenons grâce à France culture que le sieur Conesa est  chercheur associé à l’IRIS   (http://www.iris-france.org/ )

http://www.franceculture.fr/personne-pierre-conesa.html

Qu’est-ce que l’IRIS ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Institut_de_relations_internationales_et_strat%C3%A9giques

« Créé en 1991, il est dirigé depuis par Pascal Boniface.

Pascal Boniface, on le connaît bien dans la mouvance patriote, et ce n’est pas un de nos amis… Il passe son temps, sur les plateaux télé, à cracher sur la France, les patriotes, le FN, Israël…

 http://ripostelaique.com/futur-proces-de-nuremberg-jespere-que-pascal-boniface-ne-sera-pas-oublie.html

Ou bien il renvoie dos à dos, comme l’avait déjà fait Sarkozy, islamophobie et antisémitisme…

http://ripostelaique.com/Pascal-Boniface-ose-comparer-l.html

Pascal Boniface, par contre, n’a vu aucun problème à écrire un livre de conserve avec Médine, le rappeur qui menace de crucifier tous les laïques et que le parquet a refusé de poursuivre…

http://ripostelaique.com/medine-et-boniface-lislamo-rappeur-et-le-geo-politicien-dhimmi.html

http://resistancerepublicaine.eu/2015/le-parquet-classe-sans-suite-ma-plainte-contre-le-rappeur-medine/

Et quand on regarde l’organigramme d‘IRIS on découvre, -quel hasard ! – que nombre de ceux qui depuis 40 ans déconstruisent notre pays, nos lois, nos droits, et travaillent à nous remplacer y sont passés ou y sont encore… De là à penser que ce rapport a été commandé et téléguidé par Hollande et sa clique il n’y a qu’un pas que je franchirai allègrement…

 Pascal Lamy, ancien directeur général de l’OMC et Arthur Paecht, ancien vice-président de l’Assemblée nationale en sont présidents d’honneur.

Font partie du Conseil d’administration, -quel hasard !- quelques têtes connues de l’UMPS, connues notamment pour leur absolue dévotion à Bruxelles :

N’en jetons plus… On pourrait aussi ajouter le nom de certains chercheurs, du même tonneau que Conesa, mais à chaque jour suffit sa peine.

Trop de coïncidences pour qu’il s’agisse de hasard. Trop de nos prédateurs dans le tonneau de l’IRIS.

Il ne s’agit pas d’un complot, parce qu’un complot est secret, il s’agit d’une entreprise  anti-républicaine et anti-démocratique. Nos ennemis se retrouvent et sont formés à une idéologie particulière au sein de grandes officines, que ce soit des « laboratoires d’idées », des gouvernements mondiaux auto-proclamés, comme Bilderberg ou le Siècle, ou des officines comme Iris et tant d’autres. Ce sont des pieuvres tentaculaires qui, par le biais de rapports commandés aux uns, de commissions créées par les autres, de politiques nommés où il faut permettent d’infléchir notre histoire, notre avenir et même d’organiser notre propre disparition.

Ils sont très forts. Mais l’Ancien régime, ses rois, comtes, ducs, barons, leurs missi dominici et les parlements l’étaient également… Le peuple est pourtant parvenu à leur reprendre le pouvoir. Pourquoi pas nous ?

Christine Tasin

Résistance républicaine 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.