Qui est vraiment le socialaud Le Roux, qui réclame des sanctions contre Bompard ?

BrunoLeRouxLa dictature socialiste progresse de jour en jour. Le dernier exploit des vaillants socialauds ? Avoir demandé, par la bouche du président du groupe parlementaire, Bruno Le Roux, des sanctions contre le député-maire d’Orange, Jacques Bompard. La faute de ce dernier ? Avoir, sous les huées, demandé un moratoire sur les constructions de mosquées, et avoir dénoncé les connivences de l’Etat français avec les Frères musulmans.


Il suffit d’écouter le président de la Ligue du Sud pour entendre qu’en deux minutes, il ne fait qu’énoncer des évidences, notamment :
« Ce qui est insupportable aux Français, c’est que l’Etat encourage l’islamisation de notre société. En France des préfets font pression pour la construction de mosquées, en France des membres du Conseil d’Etat sont commissionnés à la Fondation pour les œuvres de l’Islam, en France les Frères Musulmans sont des interlocuteurs du ministère de l’intérieur ».
Pourtant, « Je suis Charlie » Bruno Le Roux a décidé de saisir le président de l’Assemblée nationale, rien de moins, Bartolone, et d’exiger des sanctions. Se prenant pour le président de Sos Racisme, ce maître-censeur estime que le député Bompard aurait incité à la haine contre les musulmans, rien de moins.
« J’ai saisi le Président de l’Assemblée nationale pour savoir s’il était possible de sanctionner ce député. Je l’ai fait au nom du Groupe SRC.Je tenais à te donner cette information au moment où quelques-uns d’entre nous prennent une initiative qui ne peut pas, sur cette question, scinder notre groupe ».
Non contents de couvrir par des sifflets les rares interventions des députés patriotes, les socialauds, Bruno Le Roux en tête, entendent, à présent, interdire toute critique de l’islamisation du pays dans l’enceinte parlementaire. L’attitude de ce bouledogue ne fait que confirmer l’analyse de Philippe de Villiers sur les connivences entre la majorité de la classe politique française et les émirats arabes pleins de pétro-dollars.
Mais qui est vraiment ce vaillant petit soldat de 50 ans, au visage aussi avenant qu’une porte de prison ?
Le gaillard se vante d’avoir étudié à Nanterre (quelle référence !) et d’y avoir décroché une maîtrise en gestion et en sciences économiques. Si ses diplômes paraissent plus fiables que ceux de Cambadelis ou Taubira, il n’y a pas de quoi se rouler par terre. Quand on regarde de plus près son parcours, on vérifie qu’il n’a jamais bossé de sa vie, se contentant, comme nombre d’apparatchiks socialistes, de vivre de la politique dès son plus jeune âge.
En effet, à l’âge de 23 ans, il est déjà vice-président de la célèbre MNEF, pompe à fric du PS et refuge de militants politiques déguisés en étudiants. A l’âge de 24 ans, il devient maire-adjoint d’Epinay, chargé de la Culture (défense de rire). A l’âge de 25 ans, Pierre Mauroy, alors secrétaire du PS, le nomme directeur-adjoint de son cabinet, bien que Le Roux soit toujours vice-président de la Mnef…
A 27 ans, il est élu conseiller général de Seine-Saint-Denis. A 30 ans, il est élu maire d’Epinay. A 32 ans, il est élu député.
Bref, ce type, mis à part faire de la politique politicienne au service des socialauds, n’a jamais gratté de sa vie, contrairement à Jacques Bompard, chirurgien-dentiste, qu’il veut faire taire à jamais dans l’Hémicycle.
Depuis donc qu’il vit grâce à nos impôts de la politique, en quoi s’est-il distingué, en dehors de sa démarche liberticide contre le député-maire d’Orange ?
Il a impulsé en 1998 un projet de loi interdisant la détention d’armes légères à ceux qui n’étaient pas membres d’un club de tir ou détenteurs d’un permis de chasse. « C’est quand on a autour de soi des civils armés qu’on est en insécurité », avait-il glapi. Résultat, quinze ans plus tard, les racailles sont surarmées (sans que cela n’émeuve Le Roux), dans l’impunité la plus totale, tandis que nos compatriotes ne peuvent avoir des armes que sous certaines conditions. Comme si cela ne suffisait pas, en 2011, il fait renforcer le dispositif, qualifiant de « fêlés de la gâchette » ceux qui contestent ses réformes. Il est la parfaite incarnation de ces socialauds qui, aux Etats-Unis, en Suisse ou en France, multiplient les demandes de procédure contre l’armement de nos compatriotes, condamnés à se laisser assassiner chez eux par des voyous sans scrupules. A signaler que Cazeneuve envisage, à son tour, de durcir la législation dans les semaines à venir (des fois que des Gaulois tuent des islamo-racailles…).
Partisan du virage libéral de Valls et de Macron, il vient de se distinguer particulièrement en faisant partie d’une liste de 89 personnalités européennes à qui Poutine et le gouvernement russe ont interdit l’accès à la Russie, en compagnie de BHL et de Cohn-Bendit, en raison d’interventions particulièrement grossières à l’encontre du chef de l’Etat russe, lors de l’affaire des Mistral. Bref, le docile Le Roux, c’est vive le Qatar et l’Arabie Saoudite, à bas Poutine !
Il vient en outre de se faire remarquer en légitimant les voyages des migrants de Calais en jet privé, confirmant qu’un politicard comme lui, qui n’a jamais gratté, et vit depuis trente ans entretenu par les contribuables, n’avait aucune notion du bien commun, et encore moins de la réalité de l’argent.
Bien évidemment, en parfait petit flic du parti, il a menacé les pâles « frondeurs » de son groupe parlementaire de les priver de circonscription, s’ils n’étaient pas sages.
Ce genre d’apparatchik aurait fait merveille sous l’URSS stalinienne, et dans tous les régimes totalitaires, sous Pol Pot, Pinochet, Fidel Castro, Mao et autres…
Voilà ce qu’est, en 2015, une caricature de socialaud carriériste, haineux, agressif et liberticide. Voilà le genre de personnage dont il faut débarrasser la France à jamais, et à qui il faudra demander des comptes, pour les années passées à imposer à notre pays islamisation et invasion migratoire. Voilà un type qui justifie totalement ces mots de l’homme politique anglais Paul Weston, prononcés lors d’un rassemblement de soutien à Geert Wilders.
« Vous pouvez encore arrêter tout cela, si vous le choisissez, tout simplement, en mettant l’intérêt de votre peuple avant celui de l’islam.
Mais vous ne le ferez pas, n’est-ce pas ? Alors, vous nous mettez dans une mauvaise posture. Si nous ne faisons rien, nous devons accepter que nos enfants devront vivre un jour sous le joug des lois de la charia.
Et si nous faisons quelque chose, alors ce sera, par définition, une révolution. Mais ce n’est pas nous qui l’avons voulue. C’est vous. La plupart d’entre nous étions satisfaits de tondre notre pelouse, d’aller au travail et de payer nos impôts.
Vous avez fait de nous des révolutionnaires. Votre comportement montre que vous avez plus peur de l’islam que de nous, mais laissez-moi vous dire ceci, à vous tous, menteurs et traîtres carriéristes socialistes :
Vous détenez le pouvoir maintenant, mais dans une décennie nous détiendrons le pouvoir et nous vous demanderons des comptes. Nous vous traînerons devant un tribunal du style Nuremberg où vous serez jugés pour haute trahison, où vous serez jugés pour crimes contre l’humanité, et pour la première fois depuis longtemps, nous serons vos juges. »
Et si « Je suis Charlie » Bruno Le Roux, après avoir voulu faire taire Jacques Bompard, veut imiter son pote Cazeneuve et nous faire à son tour un procès, qu’il y aille, on a l’entraînement, à présent !
Martine Chapouton

image_pdf
0
0

15 Commentaires

  1. peut qu ‘ un jour il faudra adapter ici en France les procédés des cartels de la drogue mexicains envers les traitres et les autorités !!!!

  2. Il a la trogne d’un qui ne meurt pas de faim ! C’est le may day général chez l’UMPSLRUDIPGNPA. Les régionales arrivent et tous ces prébendiers sont prêts à tout pour éviter la grosse fessée, principalement pour conserver leurs postes et privilèges y afférents. Ces fichus électeurs seraient bien capables de nous faire une Fronde Nationale…

  3. Il n’y a aucune base légale sur laquelle s’appuyer pour sanctionner un député prenant la parole en séance au parlement. A part des « condamnations sollenelles et républicaines » sur Twitter, je ne vois pas trop comment ils vont s’y prendre.

  4. Leroux l’homme qui veut désarmer les français,pour qu’ils ne puissent pas ce défendre et ce faire assassiner tranquillement par les mahométans !!

  5. Epinay sur Seine, j’y aie vécu pendant 30 ans ou Mr Leroux fut maire et avant lui Gilbert Bonnemaison. On peut voir ce qu’ils en ont fait de cette ville que j’ai quitté comme beaucoup d’autres ou les voyous étaient biens tranquilles et eux forcement ils n’en n’avaient que faire puisqu’ils ni vivaient pas. Cela me fait bien rire de voir ce monsieur réclamer haut et fort des sanctions sur un patriote qui ne fait pas partit de leur système donc un énnemi.

  6. effectivement lorsque je vois les tronches de  » leroux  » – « cambadélis  » dit « carambar  »  » la taubira  » ,  » le gros mou  » de l’Élysée , le représentant en pompes funèbres « cazeneuve » , et « adolfo ramirez  » dit  » valls  »
    une belle brochette de Glands , et encore je suis gentil…….! LOL !
    mais ils m’ inspirent une chose indescriptible ……vu les faciès , pour moi c’est des boutons et nausées !
    en tout cas bravo pour l’article !

    • Pétard, j’adore vos pseudos. Par coutre, L’ELYSEEN je l’appelle BOUFFON, CAZENEUVE, NIMBUS la pleureuse, ou l’archiviste de sous-préfecture VALLS, le fou furieux.

      • merci  » ADLER » ! par contre si je peut me permettre …. mais ni voyez surtout aucunes méchancetés ou autre de ma part , et en toute sincérité changer le nom de votre pseudo , je connais le journal ….. ! si vous voyez ce que je veux dire ….! aux états unis mettre un drapeau c’est être patriote , en France si vous mettez un drapeau français on vous traite de fachos , combien de politiques seraient prêts à mourir pour la patrie et bien aucuns !
        sincères salutations

  7. Beuark ! Il respire la haine, ce type ! Il faudra bien qu’un jour, avec ses complices, il rende des comptes au peuple français…et le plus tôt sera le mieux ! Ce qui ne saurait tarder, je crois bien …

  8. BRAVO POUR CET ARTICLE. Un socialiste vit sur le dos des crétins qui l’ont élus.

    • hélas ses tristes undividus vivent sur NOTRE DOS a TOUS, et non sur la « cagnotte » de leurs adhérents

  9. La guillotine pour LE ROUX avant qu’il ne soit trop tard pour Nous le Peuple

  10. étant un élu socialiste, donc islamophile, il est normal qu’i veuille défendre son électorat. ces « élus » vendent la France aux musulmans

Les commentaires sont fermés.