Qui était Enoch Powell, un visionnaire que tous les Français devraient connaitre ?

Publié le 11 août 2013 - par - 3 374 vues
Share

Après les déclarations du vénérable Sir Winston Churchill sur l’islam, dont voici le texte, il y eut Enoch Powell.

« Combien effrayantes sont les malédictions que le mahométanisme fait reposer sur ses fidèles ! Outre la frénésie fanatique, qui est aussi dangereuse pour l’homme que la peur de l’eau pour le chien, on y trouve une terrible apathie fataliste.

Les effets sont patents dans certains pays. Habitudes imprévoyantes, systèmes agricoles aberrants, lenteur des méthodes commerciales, et insécurité de la propriété se retrouvent partout où les adeptes du Prophète gouvernent ou vivent.

Un sensualisme avilissant dépouille la vie de sa grâce et de sa distinction, ensuite de sa dignité et de sa sainteté. Le fait que dans la loi mahométane toute femme, qu’elle soit enfant, épouse ou concubine doive appartenir à un homme comme son entière propriété, ne fait que repousser l’extinction totale de l’esclavage au jour où l’Islam aura cessé d’être un pouvoir important parmi les hommes.

Certains musulmans peuvent montrer de splendides qualités, mais l’influence de la religion paralyse le développement social de ceux qui la suivent.

Aucune force aussi rétrograde n’existe dans le monde.

Loin d’être moribond le mahométanisme est une foi militante et prosélyte. Il s’est déjà répandu partout en Afrique centrale, attirant de courageux guerriers pour chaque avancée et partout où la chrétienté n’est pas protégée par les armes puissantes de la science, science contre laquelle elle a vainement luttée, la civilisation de l’Europe moderne peut s’écrouler, comme s’est écroulée la civilisation de la Rome antique. »

Source: Sir Winston Churchill, The River War, first edition, Vol. II, London : Longmans, Green & Co., 1899, pages 248-50

Discours en français de Enoch Powell :

http://www.fdesouche.com/3144-discours-les-propheties-denoch-powell-sur-limmigration

Enoch Powell fut un parlementaire britannique conservateur connu dans le monde entier pour son fameux discours visionnaire, prononcé en avril 1968 : Rivière de sang, dont voici la traduction en français.

Discours qui a créé une onde de choc dans tout le pays et soutenu par la classe ouvrière britannique dans son intégralité. Une classe ouvrière qui soutient le discours d’un conservateur ! Une première ! Ses détracteurs de l’époque ont osé manipuler l’opinion publique en utilisant la shoah comme contre argument indigne ! Par ces mêmes détracteurs, Powell fut traité de raciste. Il se défendit avec grande justesse et arguments imparables. Ses arguments ne trouvèrent aucun écho.  La même chose se serait passée chez nous ! Sauf qu’aujourd’hui, ce reportage de la BBC pose ouvertement la question : « Et, si Powell avait raison ? » Devant le multiculturalisme promu par les travaillistes, et les désastres constatés quarante ans après, nous pouvons voir, ces mêmes travaillistes, idiots utiles, se battre la coulpe à la fin du document : « Si nous avions su … » C’est pas nos socialos qui feraient de même !

Sont passés par là les émeutes de Brighton et d’ailleurs, les attentats de Londres commis par des islamistes et autres calamités provoquées par les mêmes musulmans, jusqu’au massacre récent à l’arme blanche du militaire.

Powell, qui a séjourné quelques années en Inde avait déjà observé l’impossibilité du vivre ensemble entre Indiens et musulmans. Il préconisait la même calamité dans son pays. Ce qui arriva quarante ans après son discours visionnaire. Inutile de dire que ce reportage sous-titré en français, réalisé par le service public anglais, la BBC, ne pourrait jamais être réalisé en France, où la dhimmitude est totale chez les UMPS. C’est pourquoi il est important de faire connaitre Enoch Powell, conservateur, dont le discours revêt la plus grande importance de nos jours.

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=mxH2T9LAkVA

Reportage, toujours de la BBC lors de la mort de Enoch Powell.

http://www.youtube.com/watch?v=aXi6TMG8hTE

Sylvia Bourdon

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.