Qui menace de mort le dessinateur Cédu pour son soutien à Mila ? 

Publié le 21 février 2020 - par - 22 commentaires - 2 465 vues

C’est cette caricature tranchante de l’affaire Mila postée par Cédu sur son compte Twitter qui a déchaîné les fanatiques. Et la haine a abondamment tweeté :

“Je trouve ton adresse, je te bute” et “vient pas pleurer si tu reçois des menaces de mort” et encore “Vous ne blasphémez pas l’islam mais les musulmans”…

Serait-ce signé par des adeptes de la religion d’amour, de paix et de tolérance ?

Cédu comme Mila, subira sans doute l’opprobre de trois musulmans sur quatre qui partageaient la sentence d’Abdallah Zekri, délégué général du CFCM :
“Cette fille sait très bien ce qu’elle fait. Qui sème le vent récolte la tempête”.

Cédu a donc reçu de nombreuses menaces de mort par des abrutis dont on se demande s’ils sont français ou ce qu’ils font ici, puisqu’ils ne savent pas qu’en France la liberté d’expression est consacrée par la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Ou qui, le sachant très bien, veulent imposer leur idéologie coranique en invoquant racisme, blasphème et islamophobie pour faire taire toute critique de leur religion ontologiquement porteuse de la haine des autres.

Mais à sa question acérée “Quelqu’un a un remède ?” Cédu et tous ceux qui sont soûlés par les cris de vierges effarouchées des prosternés d’Allah se meurent d’attendre que l’État régalien mettent les points sur les I aux idiots islamisés.

Car c’est bien le Coran qui sème la tempête et les mécréants qui récoltent la terreur.

Particulièrement depuis 2015 avec les attentats et les attaques au couteau quotidiennes par des fous d’Allah, la conquête mahométane communautarise, fait partition et terrorise.

Qu’attendent donc Macron, chef de l’État garant de l’indépendance nationale et de l’intégrité du territoire, et Castaner, ministre de l’Intérieur et des cultes, pour remettre à sa place l’idéologie haineuse et totalitaire de l’islam ?

Et l’alternative est simple : en coupe réglée ou dehors !

Ou alors ces pantins qui nous gouvernent sont déjà tellement soumis à l’ennemi qu’ils partagent le rêve de faire de la France la première république islamique d’Europe ?

Comme l’a honteusement préfiguré celle qui ne peut se garder d’elle-même, la sotte Belloubet sinistre à la Justice, en demandant au parquet l’ouverture d’une enquête pour incitation à la haine contre Mila.

Mila, qui de victime de haine et de menaces de viol, est devenue coupable pour avoir en défense, qualifié l’islam de religion de merde.
Comme tant d’autres, dont Charlie Hebdo, l’ont dit avant elle ou caricaturé avant Cédu.

Car, une bonne fois pour toutes, l’islam doit être contraint à se soumettre à notre constitution, à nos lois et à nos valeurs.

Ses activistes de la nébuleuse des Frères musulmans, comme le CCIF et le PIR, devraient être dissous depuis des lustres.

Ses centaines de mosquées salafistes et frèristes fermées et leurs prêcheurs expulsés.

Et ses adeptes, qui ne cessent de se victimiser et qui prennent leurs aises en exerçant leur pression prosélyte et obscurantiste sur la voie publique, renvoyés dans un des 57 pays où la charia fait loi.


On se demande même pourquoi le Coran, ce “livre au sujet duquel il n’y a aucun doute” (S2-v2) qui appelle à “combattre et tuer les mécréants jusqu’à ce que la religion soit entièrement à Allah seul” (S2-v191à193) a toujours droit à l’étalage publiquement ostentatoire de sa haine contre tous ceux qui refusent de se soumettre à Allah.

Alors que ceux qui alertent, ceux qui dénoncent l’idéologie de l’islam assassin et totalitaire, tel qu’il s’impose à ses croyants en vertu du Coran, sont poursuivis par la justice pour incitation à la haine.
Une inversion inique des valeurs, coutumières chez les juges “mur des cons” !
Ou une perversion de la justice en cours de soumission, voire de conversion à la loi islamique ?

Pendant ce temps, la député Avia et les godillots élaborent un texte visant à lutter contre la haine.
Ils seraient bien inspirés de lire le Coran et d’en voir les incompatibilités flagrantes avec nos lois en ce qui concerne, entre autres, l’appel au meurtre et la haine du mécréant, l’inégalité femme-homme, l’absence de liberté de conscience, la mort pour apostasie ou l’interdiction de fraterniser avec tout non-musulman.

Et dans ce contexte de l’affaire Mila où la liberté d’expression est battue en brèche par l’islam, la lâcheté de nombreux politiques, journalistes ou intellectuels est consternante. L’islamo-collabosphère ne cesse d’agrandir son cercle et de confirmer que les traîtres irresponsables sont légion.
Leur discrédit est notoire.

Parmi cette liste non exhaustive de prosternés, on remarquera les Bertrand, Estrosi, Aubry, Royal, Aphatie, Plenel ou Finkielkraut.
Avec mention spéciale à l’académicien qui s’est défroqué en comparant les propos de Mila à “du dégueulis verbal” !

De plus, dans le contexte de cette affaire on restera assourdi par le silence des fidèles convertis de Mélenchon et de la fange islamisée depuis leur engagement à la marche contre l’islamophobie du 10 novembre 2019.

Voilà donc le constat accablant de cette France sombrant dans la soumission à l’envahisseur mahométan qui avance à visage découvert. Faire de la France une république islamique.

Confirmé dans le contexte Mila, par un sondage IFOP-Charlie Hebdo qui donne autant de pour que de contre, à la question du droit à la critique même outrageante du dogme religieux.

Mais dans ce même sondage les #JesuisMila resteraient encore majoritaires à 53 % contre 47 % aux #jJesuispasMila. Jusqu’à quand ?

Et face à la menace de l’islam conquérant qui précipite les événements et les renoncements de la classe politique, les élucubrations de Macron sur le séparatisme pour éluder la critique du totalitarisme coranique vont accélérer la soumission et la désintégration.

D’autant plus que Macron s’est pris les pieds dans le niqab.


Car sa dévotion en flagrant délit, complice de la niqabée provocatrice de Mulhouse, est un mauvais coup porté à la loi de 2010, dont l’article 1 interdit la dissimulation du visage dans l’espace public.

Macron montrant ainsi une fois de plus le décalage abyssal entre ses paroles et ses actes.

Macron confirme donc que la France, la Nation et son peuple ne sont pas sa préoccupation.
Après lui, le déluge qu’il aura contribué plus que quiconque à faire advenir.

Il est temps que les Français se réveillent et dégagent Macron et tous ces politiques qui se couchent devant l’islam conquérant.

Alain Lussay

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
kouffar

tous ces muz oublient que certains d entre nous les “mandales” de temps en temps et que nous avons souvent “troqués nos blousons noire contre des costards ou des uniformes, oui a l époque c était “un contre un”. lachons rien bel article

Forceetjustice

et si nous butions les buteurs et leurs soutiens…à tous les niveaux de l’état de non-droit ?

Bribrilanarchistededroite

L’inversion des valeurs pratiqué par satan, il doit nager dans le bonheur

s pourquoi

Ce n’est pas qu’il se couchent devant l’Islam, c’est qu’ils veulent sa victoire. Ne me demandez pas pourquoi, ce n’est pas à moi d’expliquer leur anormalité et ses raisons. Je ne peux que la constater. Dont acte.

joseph d arimathie

MARWWAN MUHAMMAD : il est sur la liste des CPF a remigrer D URGENCE en 2022 avec decheance de nationalite of course pour eviter qu il maqueraute la caf une fois dans son pays de merde ?

Jean-Louis

Une réflexion me vient à l’esprit. Le coronavirus est peut être une opportunité pour nous débarrasser de l’islam une fois pour toute en Europe. On met des personnes atteintes en phase terminale dans les « quartiers » et on laisse faire…

POLYEUCTE

Décidément, Charlie fait des petits….
“La Mort aux trousses” !
Répondons par “la Mort aux Rats” ! Qu’ils quittent Notre navire !

Charles

Qu’attend macron ? Bonne question, il attend la fin de son mandat pour retrouver son ancien métier de capitaliste dur et pur qu’est l’homme d’affaire Décideur et Associé à la banque Rothschild, puis sa retraite; sans oublier qu’il fustigera la présidente MLP du désordre persistant qu’il a lui-même crée en France.
Capitaliste élu par les communistes LCI ! J’en ris d’aisance.

Pedro de la mancha

Nos gouvernants n’ont plus de couilles, ils ont tous peur, c’est tout. C’est plus facile de se cacher derrière son petit doigt.

malein

En ce qui concerne ceux qui menacent Cédu (et Mila, car ce sont en grande partie les mêmes), j’aimerais être mouche pour avoir une vision plus nette sur ce qu’ils sont vraiment au plus profond de leur âme, mais il faudrait alors que je sois mouche à merde pour pouvoir supporter l’effarante puanteur de leurs gaz stomacaux et de leurs gaz intestinaux… Brel chantait : “chez ces gens-là on ne pense pas ; on compte” ; dans ce cas présent il chanterait : “chez ces gens-là on ne sent pas ; on cocotte.” D’ailleurs il me semble que Jacques Chirac (qui n’était pas Brel) avait pourtant fait, il y a quelques années, une “allusion” allant dans le même sens.

ricco delestaque

Mais non, E Macron ne semble pas s’être pris les pieds dans le niqab, il n’a rien vu, faudrait qu’il profite des tarifs intéressants sur les lunettes ? Normal, elle était trop loin, ou bien, ça y est, encore jeune il devient déjà presbyte, il voit mal de près. Je me demande comment ils vont faire avec leur loi sur les propos “haineux”, comment vont ils pouvoir faire supprimer ceux bien connus qui menacent de mort ? “t’es plus là en 2020” ? Mais ça dépend des interprétations, là, c’est pas une menace directe de mort, j’ai pu constater ça, un gendarme m’a dit que dire “je voudrais que tu sois mort” ne constitue pas une menace de mort, ce sont des grands connaisseurs de la langue française, les gendarmes. En revanche nous, nous pouvons être tués pour un “mauvais regard” ? C’est normal.

Michel Lapaix

Le Coranavirus n’en finit pas de faire des dégats !

Brise-Lame

Le massacre de la rédaction de Charlie Hebdo aurait dû être l’occasion d’une répression implacable accompagnée d’expulsions et d’interdictions et suivie d’un train de mesures législatives destinées à bâillonner définitivement les prêcheurs de haine (y compris sur les canaux satellites). Rien n’a été fait. L’occasion à été manquée (mais qu’attendre d’un François Hollande ?). La tuerie a créé un incroyable précédent en France. Désormais le moindre petit muzz devant son ordinateur peut se permettre de menacer de mort quiconque ose critiquer le comportement de certains musulmans. Impunité garantie.

UltraLucide

C’est exact, le point de bascule vers l’enfer s’est produit à ce moment-là

Joël

Religion de merde, certainement, mais c’est avant tout une religion de mort.
L’actualité planétaire en témoigne tous les jours sans discontinuer.

leli

j aimerais savoir ce que sont devenus les 13 nouveaux migrants decouverts dans un camoin venant d irak mystere disparus …….on rentre comme dans un moulin en france mais ya pas de 40 ene pour eux y en a ras le bol de ce gouvernement de merde et de tous ceux qui ont vote pour eux on nous amene toutes les maladies du monde

Vauban

Bien sûr il n’est pas question de faire des comparaisons scandaleuses. Lorsque le virus du VIH est dans l’organisme, mais que sa densité est si faible qu’il est indétectable il n’y a pas d’immuno- déficience. La maladie ne se déclare pas. Mais lorsque le virus se réplique au point que sa densité dépasse un certain seuil la maladie se déclare. Les traitements visent alors à réduire la densité de virus dans l’organisme pour qu’il ne soit plus détectable!!!! Mais qu’est ce qu’une maladie ?!

zéphyrin

en fait chaque pays d’europe attend qu’un autre (de pays) lance les mesures radicales et déterminées pour prendre la suite plus ou moins nuancée de l’affaire musulmane en particulier et de l’immigration en général.
mais comme chaque pays siège à bruxelles…ils se regardent tous, en toussotant.
oui, en fait, je pense, il faudrait, comprenez vous, que peut on faire sans se faire taxer de salauds foulant au pied les “droits de l’homme” ….étranger. Pour les autres poignardés c’est moins grave. (sourire)

Pamela Fayre

Parfaitement exact. et cette attitude se retrouve d’ailleurs au niveau individuel: Chacun, ou presque, attend de trouver le biais par lequel il pourra se défendre, voire s’affirmer, sans encourir les foudres de la Justice, les stigmatisations des médias ou/ et, pire, les représailles muzzesques

Jean-Christophe Marie

Coranovirus !

vera

Joli!

Morgane

@Jean-Christophe,
Bien-vu!!!! Encore plus mortel que le véritable virus… 🙄😱

Lire Aussi