Qui ne connaît pas Chahdortt Djavann ?

Publié le 11 mars 2021 - par - 28 commentaires - 2 623 vues
Traduire la page en :

Le Saint-Père François est bien revenu d’Irak. Il s’était recueilli à Ur en Chaldée, où – d’après la tradition – était né et a grandi Padre querido (Avraham Avinou, notre père bien aimé, suivant un vieux chant judéo-espagnol).

Le pape a aussi été bien reçu par le grand ayatollah Ali Al Sistani. Maintenant, il est déjà à Rome. Il n’a donc pas été assassiné par les islamistes, comme on le redoutait. Las islamistes, paraît-il, savent ce qu’ils font.
Je viens de lire, à ce sujet, un livre dont je recommande aussi la lecture à nos lecteurs. Son titre est “Comment lutter efficacement contre l’idéologie islamique” (Ed. Grasset, 2016). Son auteur s’appelle Chahdortt Djavann. C’est une intellectuelle d’origine iranienne. Née en 1967, elle vit en France depuis 1993. Elle a vécu la révolution islamique dans son enfance. A l’âge de treize ans, elle a été emprisonnée pendant un mois pour avoir participé à une manifestation contre le régime des ayatollahs. Elle a été frappée. On lui a brisé deux côtes. Elle dit qu’elle avait de la chance de s’en tirer avec des coups et blessures. Elle a perdu deux amies, exécutées après avoir été sauvagement torturées. Elle raconte qu’à l’époque, Khomeiny martelait : « Il faut exterminer les ennemis de l’islam jusqu’au dernier. »

Donc, l’auteur sait au moins de quoi elle parle. Bien que sa vie ait été remplie d’épreuves douloureuses, elle ne perd pas le sens de l’humour. Elle dit, par exemple : » Grands exportateurs de caviar, les mollahs iraniens ont trouvé la faiblesse de la « gauche caviar ». Cela nous rapproche de l’actuel débat sur «l’islamo-gauchisme».
Mais la gauche n’est pas l’unique responsable. En tous cas, Djavann affirme : « C’est en France, à Neauphle-le-Château, qu’est né ce qui est devenu par la suite l’idéologie islamique. » Elle précise, cependant, que Valéry Giscard d’Estaing a par la suite regretté d’avoir accueilli Khomeiny.

L’une des idées les plus intéressantes de l’auteur me semble être la suivante : «L’idéologie islamique a été introduite savamment en Occident par le bas, via le terrain, dans certains quartiers, cités, banlieues, et par le haut, via les intellectuels, les politiques, les artistes et les médias.»
Elle estime que le cerveau de l’idéologie islamique est en Iran. Elle rappelle les propos de Khomeiny : «Nous exporterons l’islam au monde entier !».

Elle semble être particulièrement critique à l’égard de Barack Obama. Elle dit : «Sous ses deux mandats, huit ans au total, l’islamisme a décuplé au Proche et Moyen-Orient.» Elle estime que l’élection d’Obama a été dans une large mesure aidée par le travail des agents iraniens. Et qu’on doit à Obama aussi la guerre civile en Syrie.

J’étais particulièrement sensible aux propos suivants de Chahdortt Djavann : « Un certain nombre d’intellectuels européens comparent notre époque avec les années 1930 et le racisme contre les musulmans d’aujourd’hui en Europe avec l’antisémitisme d’hier. Cette comparaison n’a aucun fondement. Dans les années 1930, il n’y avait aucun pays juif au monde. Aujourd’hui, il n’en existe qu’un, de la taille d’un mouchoir de poche. Or il existe au moins une quarantaine de pays musulmans. Certains d’entre eux sont très riches grâce à la manne pétrolière. Quelques-uns financent les islamistes et le terrorisme dans le monde.
Il n’existait aucune idéologie juive conquérante dans les années 1930. Or il existe, depuis plus de trente ans, une idéologie islamique conquérante. Il n’y avait pas de mouvements djihadistes juifs à l’époque. Or il y a des mouvements djihadistes islamiques aujourd’hui.

Le nombre de juifs s’élevait à quelques millions hier comme aujourd’hui. Or il y a plus d’un milliard de musulmans dans le monde. Les juifs n’étaient pas prosélytes, même les plus intégristes d’entre eux. Or les islamistes sont prosélytes. »

D’après Le Figaro, Klaus Kinzler, l’un des deux enseignants récemment mis en cause à Grenoble, s’est attiré la colère de ses adversaires parce qu’il s’était permis de dire que l’on ne pouvait pas comparer l’antisémitisme traditionnel à la façon dont les musulmans sont traités en France aujourd’hui.
Je dirais que ces islamo-gauchistes savent que la principale motivation de ceux qui sont réceptifs à leur idéologie est le complexe de culpabilité. Beaucoup d’Européens se sentent coupables à la fois à l’égard des musulmans qu’ils avaient colonisés, et à l’égard des juifs qu’ils avaient opprimés. Les islamo-gauchistes, tout en étant eux-mêmes fortement antisémites, mais en cachant leur antisémitisme sous un soi-disant antisionisme, veulent toujours tirer profit des complexes de culpabilité de certains à l’égard des juifs.

De son coté, Mme Djavann rappelle qu’à l’école on leur faisait scander «A bas l’Amérique !  A bas Israël !», qu’on leur inculquait qu’il n’y avait jamais eu de génocide juif.
Notre auteur ne confond pas l’idéologie islamique et les musulmans en tant que tels. Elle dit que «parmi les plus farouches ennemis de cette idéologie, on compte bon nombre de gens d’origine musulmane qui en ont connu la monstruosité de l’intérieur».
Je comprends cela d’autant mieux que j’ai connu de l’intérieur la monstruosité du totalitarisme communiste, avant de bénéficier, comme Mme Djavann, de l’asile en France. A l’époque, les fils à papas qui venaient à la faculté dans leurs belles voitures, qui voulaient bénéficier à la fois du confort matériel grâce au capitalisme et du confort moral en s’identifiant avec les exploités, ne daignaient pas discuter avec moi, du moment que je ne partageais pas leur admiration pour Fidel Castro, pour Ho Chi Min ou Mao Tsé Toung, ou d’autres tyrans sanguinaires.

Mme Djavann parle d’«une conception définitivement totalitaire d’un islam dogmatique, le tout dans une vision impérialiste et hégémonique de la dernière religion monothéiste conquérante, dont la vocation revendiquée est de régner sur la planète entière. »
Elle nous exhorte à sauvegarder les «valeurs essentielles qui font la grandeur de la France, de l’Europe et des démocraties occidentales. Nous devons nous battre contre l’obscurantisme en prenant pour armes la raison et l’intelligence». Elle dit que «défendre, protéger la culture française, le mode de vie français, la langue française doit être l’honneur de ce pays».

Mme Chahdort Djavann a publié, au total, quatorze livres. En 2003, elle a reçu le Prix de la laïcité de l’association «Comité Laïcité République».
Son dernier livre, publié également chez Grasset, en 2018, s’appelle “Iran : J’accuse”.
J’ai commencé cet article en parlant du voyage du pape en Irak. A cette occasion, j’ai aussi acheté le journal La Croix, pour m’en informer. J’y ai lu que, à en croire le pape, «la religion, de par sa nature, doit être au service de la paix et de la fraternité».

Sans doute. Encore il faut voir, de quelle religion on parle. Dans La Croix du 8 mars, je lisais aussi un petit article, nous informant de la situation à Cabo Delgado, une région du nord du Mozambique, où des groupes islamistes ont tué, depuis 2017, plus de 2000 personnes et ont fait fuir 530 000 autres, puis déplacées.
Le Mozambique était une colonie portugaise jusqu’en 1975. On peut se demander si les peuples du tiers monde étaient vraiment tellement plus malheureux, lorsque les nations d’Europe y exerçaient encore leur «mission civilisatrice» que maintenant. Mais poser une telle question est évidemment très politiquement incorrect.

Martin Janecek

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Nevada

Ho Chi Min un tyran sanguinaire? Ah bon?

wolfsoldier84@hotmail.fr

” Je ne voudrais pas la aussi être mauvaise langue , mais combien cela peut valoir l’instaltion de ces gens sur notre territoire largement dèficitaire pour des gens pauvres issus de nos rangs ? Sans compté qu’elle pouvait postuler dans un autre Pays anglophone pour écrire . KC

Prouvencau

Que de femmes magnifiques lorsqu on voit sur l Iran..

chrisomac

S’il n’y avait pas les ayatollahs elle nous ferait aimer l’Iran.

Prouvencau

Merci de la faire connaître…et aussi voir Wikipedia…

têtedeuf

Respect aux femmes musulmanes lucides et courageuses qui essaient de contenir l’hydre , seules et conspuées par les barbus et les idiots de service !

Cyprien

C’est pourtant les femmes ( pas celle-là) qui perpétuent la tradition musulmane et qui élèvent les garçons dans la tradition du patriarcat musulman. Comme toujours le salut vient des femmes.
D’ailleurs la mienne m’appele pour que j’aille faire la vaisselle…🤭 Je vous laisse. 🤣

Rems

Intéressant mais croire qu’on a colonisé ces pays pour aider leur population est une farce ; il n’y a qu’à voir ce qu’est devenu Mayotte où toute civilisation originelle a disparu comme par exemple l’entraide des générations, le vol des terres qui appartenaient à tous ceux qui les cultivaient etc etc…

Marnie

Pourquoi dire le Saint-Père en parlant du François 1er ? Il fait trop de la politique pour qu’on parle de lui de cette façon. Il fait plus penser à Juda qu’à Saint-Paul… D’ailleurs de nombreux catholiques ne pratiquent plus depuis qu’il est à la tête de l’Eglise.

Yann11

Non seulement elle n’est jamais invitée sur les plateaux télé mais elle n’est pas la seule. Regardez plutôt : https://hirsiali.wordpress.com/ ….. qui ne sont pas invitées non plus

evelyne Tschirhart

Très bon article ! On parle très peu de cet écrivain Chahddortt Djavann qui a fui l’Iran pour vivre en France. Elle a écrit des livres passionnants sur ce qu’elle a vécu dans son pays d’origine: notamment, “je viens d’ailleurs” et “Bas les voiles” où elle explique : “j’ai porté dix ans le voile . C’était le voile ou la mort. Je sais de quoi je parle.”
Son récit sur son enfance en Iran devrait être lu par tous ceux qui ne comprennent pas que la religion musulmane est un enfermement total. Il faut saluer le courage de cette femme qui s’est approprié notre langue d’une façon magistrale! Elle n’est pas médiatisée parce qu’elle ne donne pas la bonne image de l’islam qu’attendent les médias soumis qui ont peur de leur ombre ! C’est une femme courageuse et une vraie romancière.

PHIPHI

Giscard a tout regretté mais a tout trahi, il a commis le plus grand crime contre un peuple, l’invasion officielle.
En 1914 il livrait la France à l’Allemagne, en 1917 il l’a livrait à trotski, en 45 à Staline
il représente l’ignominie parfaite du parvenu

Laurent Droit

J’ai beaucoup d’admiration pour cette femme et je l’ai parfois citée dans mes articles.
Merci Martin !

LeHibou

Vous posez une question fondamentale, quel aurait été le sort des populations de ces pays que les nations d’Europe ont contribué à sortir de leur léthargie ?

cimala marc

Des guerres tribales incessantes, voilà ce qu aurait été leur sort.

VORONINE

Je me souviens d’une conversation que j’ai eue avec un vieux Kabyle , avant de quitter l’Algérie en 62…..Il m’a demandé , anxieux :” dis moi, chef , c’est quand ça finit , l’indépendance ?”….

Sjean-Louis

Il me semble que cette dame était l’invitée de LCI, il y a une semaine, les participants à l’émission l’écoutèrent avec attention puis l’animatrice donna la parole à l’APATHIE pour connaître son avis mais se contenta de dire: “on est en 2021” donc hypocritement ne s’aventura pas à débattre avec la victime de l’islam.

Le Blob

@Sjean-Louis

_”On est en 2021″ est la seule issue de secours que cette saleté Apathie est en mesure de faire sortir de sa sale gueule pleine toute de mépris quand il sent qu’il n’a pas la main.

patphil

cette dame n’est jamais invitée sur les plateaux télé
on sait aujourd’hui pourquoi

Kancau11

Pourquoi auraient-ils attenté à la vie du pape, il a démontré à maintes reprises qu’il était de leur bord.

Filouthai

Très courageuse, cette dame que je ne connaissais pas.
Cela change des incapables corrompus comme Macrotte et sa clique En marche qui détruisent avec application et zèle la culture française !

BobbyFR94

Martin, article très très intéressant, je ne connaissais pas cette dame iranienne …

Comme d’habitude, ce sont les apostats qui parlent le mieux du NAZISLAM !!

Rappel :

Les mondialistes, les nazislamistes et les communistes (PCC de Chine donc) veulent tous les 3 la même chose :

– Asservir les peuples de la terre entière
– Se servir eux, et pour eux uniquement
– S’accaparer toutes les richesses

Les mondialistes, c’est à la sauce “Le meilleur des mondes”
Les nazislamistes, c’est à la sauce “1984”
Le PCC, c’est une sauce qui est un mélange des 2 premières

Se rappeler aussi que le NAZISLAM est l’outil des mondialistes, et qu’un totalitarisme n’admet aucun autre totalitarisme sur un territoire sous le joug du premier…

Exemple : COMMUNISME & NAZISLAM en Chine !!!

PHIPHI

il n’y a pas de nazislam.
l’islam à lui seul se suffit.
la ketchup qui sert à tout enrobé pour mieux masquer la réalité est une erreur
le socialisme national, traduction correcte, tout comme on dit maison Blanche et non blanche maison pour la demeure du président des États-Unis, fait fantasmer les velléitaires pour mieux éviter la réalité

Clotilde Prouvost

J’ai renoncé à lire La Croix…

Urbain

J’ai découvert Mme Djavann il y a maintenant presque trente ans. Cette dame devrait avoir un poste permanent de conseiller à l’Elysée ; ça éviterait aux abrutis dont les présidents de la république s’entourent de dire des conneries et fausser leurs jugements sur le monde musulman.

PHIPHI

justement, on leur fournit des fogiels et des Montchanin pour mieux les diriger

cimala marc

Ah non. Ce serait de la confiture donnée à des cochons. Elle est bien trop brillante et honnête. Je vais lire ces ouvrages.

Cyprien

Nos gouvernants ne connaissent rien à l’idéologie des islamistes. Pourtant ils connaissent la situation dans les banlieues, certaines mosquées. A mon avis tant que le couvercle de la marmite tient à peu près ils ne feront rien. Ils ont tort puisque plus ils attendent plus ce sera sanglant. Ils préfèrent laisser la patate chaude au successeur en espérant surtout que ça ne pète pas sous leur mandat. Aucun ne fera quelque chose tant qu’ils n’y sont pas forcés. Si j’étais eux je ne me précipiterai pas pour être élu en 2022. Les emmerdes ne tarderont pas à venir. A souhaiter que les institutions soient encore assez solides pour résister. Je doute, avec la 5ème colone partout…

Lire Aussi