Qui paie les publicités en faveur de l’Europe ?

Publié le 23 octobre 2014 - par - 938 vues
Share

pinocchioDepuis quelque temps, sur France3 avant les informations régionales Nord Pas de Calais, sur les ondes aussi, fleurissent des publicités en faveur de l’Europe.
Qu’il s’agisse de chefs d’entreprise, d’entrepreneurs, ou de commerçants, tous distillent des louanges à l’égard de l’Europe sans le financement de laquelle, jamais ils n’auraient pu parvenir à cette grande réussite !
Alors il faut que l’on m’explique, depuis quand l’EUROPE a-t-elle des revenus propres à distribuer ?
Depuis quand l’Etat finance de la publicité pour une organisation qui ne fait que redistribuer le financement provenant des pays membres ?
Que l’on soit bien clair, les finances de l’Europe proviennent, en grande majorité, des cotisations des pays membres, dont la France évidemment.
Ce n’est donc pas l’Europe qui finance les projets, objets des prétendus reportages.
Quelques chiffres :
tablodesrousseaux
(Source : commission des finances d’après l’annexe « Relations financières avec l’Union européenne » au projet de loi de finances pour 2013)
« L’article 44 du projet de loi de finances pour 2013 évalue le prélèvement sur recettes au profit du budget de l’Union européenne à 19,6 milliards d’euros. En vingt ans, ce montant en valeur a été multiplié par cinq. 70 % de ce prélèvement correspondent à la ressource revenu national brut (RNB). »
« Alors que notre solde net n’a cessé de se dégrader ces dix dernières années et dépasse depuis cinq ans le seuil des 5 milliards d’euros, faisant de notre pays en 2010 le 20ème bénéficiaire des dépenses de l’UE en retour par habitant, la France demeure le deuxième Etat contributeur au budget communautaire derrière l’Allemagne et devant l’Italie, le Royaume-Uni et l’Espagne. »
(Source : Sénat.)
La France en 2014 participe à hauteur de 22.2 milliards d’euros, soit 16.4% du budget…
En 2012 la France était déficitaire de plus de 8 milliards d’euros, tandis que d’autre pays étaient bénéficiaires.
En bénéficiaires par habitant, les Français ne sont que 20ème.
Alors quand on explique aux Français « grâce à l’Europe » la publicité est, pour le moins, trompeuse.
Eh oui, c’est donc de l’argent franco-français qui est versé aux bénéficiaires français.
Y a pas de quoi faire de la Pub avec l’argent du contribuable car c’est bien d’eux qu’il s’agit.
En poussant le bouchon un peu plus, on en viendrait à penser que, la France, en 2012 aurait gagné 10 milliards d’euros si elle n’était pas dans l’Europe…
Aussi, sans pour autant rejeter une « Europe des Nations », que l’on nous épargne ce prosélytisme « europhile » qui oublie que notre pays c’est la France ; pas l’Europe. Mais jusqu’à quand ?
Raphaël DESROUSSEAUX

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.