Qui pourra un jour m’expliquer comment mon pays la France a pu en arriver là ?

LETTRE OUVERTE A RIPOSTE LAÏQUE ET MODESTEMENT A LA NATION FRANÇAISE

Mesdames et Messieurs

C’est avec beaucoup de peine que je vous fais parvenir cet humble soutien de la part d’un Français de souche d’origine bretonne. Ma femme et moi-même devant la tournure que prend l’évolution de notre société avons depuis de longues années (environ 5 ans) une envie d’ailleurs. La raison en est simple : la France n’est plus et ne sera peut-être jamais plus le pays de la liberté, de l’égalité et de la fraternité, le pays de Voltaire et Diderot. La France n’a plus le respect de son histoire,  de ses origines et de sa démocratie chèrement gagnée par nos aïeux au prix de leur vie parfois. La France n’est plus le pays porteur des idées de la révolution de 1789, des droits de l’homme et du citoyen inscrit en lettres majuscules dans notre bienveillante constitution, elle n’est plus le pays de la laïcité, de la liberté de la presse et… de la liberté de pensée… ce qui est bien plus grave.  

Qui pourra un jour m’expliquer pourquoi et comment cela à pu arriver à notre beau pays ? Qui pourra un jour m’expliquer pourquoi des « Français » d’origine étrangères ont la main mise sur notre nation  et nous dictent notre façon de penser ? Qui pourra un jour m’expliquer pourquoi nos grands partis politiques se sont-ils fourvoyer vers ce néfaste destin de la France ? Au nom de quelles idées : la diversité culturelle (foutaise). La France à toujours été un pays d’accueil mais jamais jusqu’à maintenant un pays de compromissions.  Les raisons sont ailleurs mais lorsque vous posez cette questions à nos politiques, aucune raison valable ne leur vient à l’esprit pour documenter leur attirance néfaste vers une culture qui n’est pas la notre et qui est en plus contraire aux lois de la république Française.

Je soutien votre combat car il s’agit bien de cela malheureusement contre ce nouvel obscurantisme et absolutisme politique qui nous harcèle quotidiennement. Pas un jour sans que l’on ne nous moralise sur l’état des gens des cités, sur le respect que nous devons montrer à la civilisation musulmane et ce qu’elle nous apporte (sic). Et justement qu’est-ce qu’elle nous apporte ? Parlons en :

Un jour, nos femmes (Les Mariannes de feu la République) porteront toutes le voile… ce qui m’amuse (un peu seulement) c’est que Mme Martine Aubry le portera aussi et ce voile  sera son drapeau !… Qu’elle en profite bien, elle sera réduite au silence comme toutes ces femmes voilée de l’Islam et aura enfin ce qu’elle mérite !  Mon épouse ne portera jamais cet accoutrement ridicule d’un autre temps et d’une autre culture ? Je quitterai le France plutôt que de me soumettre  et me compromettre à cette mascarade.

Michel Sardou chantait : «  si les Ricains n’étaient pas la nous serions tous en Germanie à parler de je ne sais quoi, à parler à je ne sais qui ? «  Et bien nous voici à autre tournant de notre histoire… Je vous laisse le soin de modifier les paroles.

Mais avant de donner dans la sinistrose, il faut se battre et le peuple Français le fera car il est fier et indépendant et ce ne sont pas quelques « barbus enturbannés » qui vont nous émouvoir ou nous soumettre. L’histoire de notre nation  est riche des rebellions que notre peuple est capable de porter en lui et enfin on sent poindre la vindicte nationale mais c’est encore insuffisant  Il faut « bouter hors de France tous ces « mécréants » de notre république une et indivisible ».  Remettre nos politiciens dans le droit chemin et reprendre la main sur notre fierté et notre indépendance.

Il faut redonner de la fougue et de l’envie à notre démocratie qui est le symbole de notre nation. Et le symbole des peuples civilisés.

Je suis un fils de Clovis, de Charlemagne, de Louis XI, de Jeanne d’Arc, de Louis XIV, de Danton, de Voltaire, de Bonaparte, de Victor Hugo, de Zola, de De Gaulle… Et ce ne sont pas une poignée de « Sarrasins » qui me feront baisser mon pavillon.  Je ne suis pas de ceux tel un de nos ancien Président de la République (devenu Alzheimer depuis peu) qui avait refusé d’aller célébrer le bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte (l’un des plus grands hommes d’état ayant existé) parce que quelques « hurluberlus » l’avait assimilé à un esclavagiste.  

Pour terminer, nous avons un devoir. Celui de laisser à nos enfants un pays libre de penser en accord avec nos principes occidentaux, nos lois et notre droit mais nous risquons de  leur laisser une dictature musulmane…. Je m’en excuse déjà sincèrement auprès d’eux, j’espère que leur jugement  ne sera pas trop sévère  à notre égard.  

Je souhaite longue vie à votre journal et à l’espoir qu’il véhicule pour le respect de notre culture qui ne doit rien à personne et certainement pas à des étrangers ou des gens d’origine étrangère qui ne nous respectent pas, pas plus qu’il ne respectent notre histoire et nos racines.

Merci pour votre bienveillance.

Claude Roquin

image_pdf
0
0