Qui sème le vent récolte la tempête…

Publié le 11 janvier 2015 - par - 338 vues

C’est en ces mots que le Recteur de la Mosquée de Paris, terminait son texte, lourd de menaces, le 1er février 2006, suite aux caricatures offensantes publiées par le quotidien danois Jyllands Posten et reprises un peu plus tard par Charlie Hebdo sous Charlie Charia.

Les caricatures sur le prophète, sur l’islam, sur la charia, qu’elles soient danoises ou charlinaises ne sont pas perçues, par les musulmans comme un message humoristique, satirique, drolatique… merdique  de cette bande d’anars gauchos, qui ont fait de Hara kiri, journal bête et méchant, un modèle de liberté de presse et d’opinion. Les générations de soixante-huitards se sont ensuite formatées à la pensée Charlie Hebdo pour finir Charlie.

Pour le Recteur, représentant du culte musulman, elles sont perçues comme une grave offense islamophobe, raciste et méprisante. C’est une injure, un blasphème, une humiliation de la foi qui touche en plein cœur, plus d’un milliard 500 millions de musulmans dans le monde ! La paix religieuse est menacée. Les tensions augmentées. La fracture islam / Occident creusée. Le sacré humilié. Les textes saints calomniés. Le dessin mal saint. Le crayon piège à cons. Humiliés, méprisés dans le passé, la modernité peut venger le sacré.  On ne peut pas rire de tout. La colère sera terrible. Charlie Akbar.

Conférence de rédaction sur le racisme : 12 morts à Charlie Hebdo.

Mon ami de Résistance Républicaine, alité, m’a demandé d’informer, de riposter. Il est en effet gêné de trouver les vœux de la mosquée à l’Élysée, indécents dans ce contexte sanglant. Après cette abominable tuerie d’hommes et non de leurs idées, l’islamophobie rehausserait son délit à la cour des bénis Oui-oui ! Dans sa novlangue, la bien-pensance, le microcosme, la doxa dira : le terrorisme ne passera pas !

Première contradiction. L’heure est à la sidération, à l’union nationale, à la collusion du peuple français contre le terrorisme et non de l’islamisme même si les assaillants, comme les appelait dans sa novlangue un jeune journaleux sur Europe_1, criaient après leur exécution programmée, kalachnikov encore fumante en mains (sic) : « Allahu Akbar, on a vengé le prophète ».

 

derniere-caricature-charb

 

Alerte maximale à Paris. Au programme : Tueries, cavales, vol de voiture, traques, re-cavales, re-vol de voiture, prises d’otages, sièges, assauts, émotions, dénouement, décompte. Merci  Raid, GIGN,  DCRI : nouvelle police politique ayant remplacé les RG. On aura juste encore besoin de vous dans les semaines, les mois et les années à venir !…

Au programme dimanche grande marche républicaine. Pas de slogans, pas de pancartes, le peuple français en silence, rien que du silence, des républicains, rien que des républicains. Un seul mot d’ordre : Défendre la République en danger, la France entière va être là. Une partie de la France, seulement, se rassemblera.

P1030878

Le FN, au bûcher médiatique, victime de procès staliniens, perçu à l’extrême dans la             Ri-Pou-Blique, s’est fait sortir. Très forts les mecs ! Tout a été décidé, en catimini, dans l’union-exclusion des partis politiques anti racistes, bien connus pour militer pour la liberté d’expression avec leurs amis de l’extrême gauche comme le NPA, les Verts, le PCF, le FdG.

Je n’ai aucun lien politique avec le FN, bien que je trouve que s’il pose les bonnes questions à la Nation, il n’apporte pas toujours les bonnes réponses à sa cause. Cependant, attaché aux « valeurs » symboles de la République, genre « tous unis face au danger de l’islamisme, du djihadisme et non du terrorisme». Genre: “cette manifestation d’unité nationale doit transcender les partis politiques” mon œil !… A mes yeux, l’union nationale, le rassemblement ne doit pas exclure un bon tiers des Français. Le résistant français Jean Moulin, arrêté le 21 juin 1943, a été traité en terroriste par la Gestapo. Ceux qui défileront dimanche, comme à Carpentras, auront la chance de marcher avec l’autre François. L’histoire est nostalgique du passé. La Résistance républicaine ne sera pas du cortège, les mêmes causes produisant les mêmes effets!

P1030895

Souvenez-vous des bulletins de vote Jacques Chirac, mis dans l’urne, au second tour par toute la gauche, PS, FdG, PCF, NPA, Verts… Ils ont tous voté à droite, dans l’isoloir, en se pinçant le nez. Fallait-le-faire ! En ce temps là, pour être admise au club, l’extrême gauche devait être républicaine. C’était en 2002, J.M Le Pen était arrivé au second tour, face à J. Chirac. J’en ris encore, car j’ai une amie qui dit que c’était la première fois de sa vie qu’elle votait à droite, contrairement à ses convictions, à sa tradition familiale, à gauche toute de génération en génération. Chirac avait fait le meilleur score de sa vie politique quelque chose comme 82%.

Seconde contradiction. Bien malin celui capable de séparer le bon grain de l’ivraie. La raison se perd lorsque la menace nous menace. Comment reconnaître de l’intérieur les deux types de citoyens français entre le vrai musulman d’un côté qui, citoyen intègre, aime et respecte la République française, et l’islamo-salafiste-djihadiste-terroriste de l’autre, qui est à la barbarie ce que le paradis est aux 70 vierges ?

Comment reconnaître ceux qui mettent la République au dessus des lois de l’islam de ceux qui la mettent en dessous ? Ces derniers, nous dit-on, ne sont pas des musulmans. Soit : mais alors pourquoi font-ils des attentats, des massacres, dans le monde entier aux cris d’Allahu Akbar ?… Face à ce dilemme, sans vouloir jeter opprobre, ni stigmatiser aucune religion, je perds mes billes.

P1030882

Lu dans l’Express.fr/monde/proche-moyen-orient. Un djihadiste allemand, parlant au nom de son Commandant de l’Etat Islamique dit (Daesh), dit (sic):

« Daesh se prépare au plus grand nettoyage religieux de l’histoire. 130, 200, ou 500 millions d’infidèles, peu importe nous les tuerons tous ! » et d’ajouter (sic) : « Nous allons conquérir l’Europe ; quand, un jour, c’est l’évidence pour tous » !

Au pays des droits de l’homme qui se gausse d’avoir inventé la laïcité, pourquoi des citoyens se disent musulmans avant d’être français ? Pourquoi mettre la religion de l’islam au dessus des lois de la République, lorsque la barbarie se réclame de D.ieu?

D.ieu, s’il existe, doit être horrifié de ce que l’Europe fait en son nom.

Liberté – Égalité – Fraternité – Laïcité – Écrivez – Dessinez !…

Je suis : Ilan (23 ans), Arieh (6 ans), Gabriel (3 ans), Jonathan (30 ans), Myriam (8 ans), Bryan (15 ans).

Tariq Ramadan trouve des circonstances atténuantes à Mohamed Merah.

Dieudonné réclame la libération de Youssouf Fofana.

Patrick Granville

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi