Qui sont les activistes écolo-gauchistes derrière les « anti-Black Friday » ?

Publié le 2 décembre 2019 - par - 13 commentaires - 870 vues
Share

Le samedi 30 novembre, les activistes se sont encore mis en scène avec les médias collabos contre le Black Friday et la soi-disant surconsommation qu’il provoquerait avec des démarques immorales mais très avantageuses pour les pauvres et les autres. Des activistes écolo-gauchistes militants d’Extinction Rébellion, tous équipés du nouvel Ipad de chez Apple, ont bloqué les Galeries Lafayette à l’appel du Black Block Friday pour empêcher les temples de la consommation de « faire des profits » sur ce qui ne leur appartient pas : l’argent des autres qui doit être confisqué par Macron pour financer les écolo-gauchistes sectaires anti-CO2.

Lancé par les collectifs écolo-gauchistes, les décérébrés déglingos du ciboulot, Extinction Rébellion et Youth for climate, Black Blocs, pour contrer le Black Friday, ont provoqué les blocages de divers centres commerciaux et surtout ils ont fait une super-pub gratos sur toutes les télés pour les activités liées à Amazon !

Les écolo-gauchistes Black Blocs opposants aux Black Friday ont empêché clients et commerçants de rentrer à l’intérieur d’un centre commercial qui était la cible des déglingos pendant plus d’une heure. Suite à l’intervention des forces de l’ordre, le centre commercial a rouvert ses portes en fin de matinée ! Efficace !

À Montélimar (Drôme), les déglingos ont déversé, selon l’AFP, de la terre et des cartons, et mis en place une chaîne devant les entrées et les sorties d’un entrepôt lié à Amazon. Les déglingos décérébrés ont quitté les lieux en début d’après-midi, avant l’intervention des forces de l’ordre. Ils ont promis une prochaine action dans le Gard, à Fournès, où doit être implantée une plateforme du géant américain, a précisé Raphaël Pradeau, porte-parole d’Attac, le mouvement militant d’extrême gauche révolutionnaire anticapitaliste.

Les collectifs écolo-gauchistes n’ont rien d’écolos, mais tout de gauchistes anticapitalistes.

Le Monde de gauche : Les dessous intéressés de la fronde des Black Blocs anti-Black Friday : « À Besançon (Doubs), environ 200 activistes (Black Blocs) d’Action non-violente-COP 21 et Extinction Rébellion ont bloqué pendant deux heures, jusqu’à midi environ, les entrées d’un centre commercial pour « dénoncer une société de surproduction dont le Black Friday est le symbole ». Ben voyons ! TAKAYCROIRE !

« Extinction Rébellion et Youth for climate : Qui sont ces cons ? Ce sont partout les mêmes que ceux des soi-disant marches pour le climat. Avec en bonne place les déglingos décérébrés de Extinction Rébellion.

Le mouvement des déglingos décérébrés, d’origine anglaise, a surtout voulu faire parler de lui lors de la semaine de désobéissance civile et lors des différentes marches pour le climat. Prônant la désobéissance civile, le mouvement des déglingos décérébrés est coutumier des actions chocs et médiatiques. (???)

Les jeunes déglingos décérébrés soi-disant pour le climat, ou Youth for climate, sont à l’initiative du Black Friday avec les Black Blocs. Créé par des activistes belges juvéniles en culotte courte, le collectif appelait en début d’année les lycéens à sécher les cours, notamment les vendredis, pour dénoncer l’urgence climatique. Une initiative calquée sur celle de la jeune Suédoise pré-pubère Greta Thunberg, devenue égérie de la lutte des jeunes déglingos décérébrés petits-bourgeois friqués et incultes soi-disant pour le climat.

ANV-COP21 (Action non violente-COP21) a été également présent, notamment à Montélimar.

Le Monde de gauche : « C’est ce « mouvement populaire » (des déglingos décérébrés petits-bourgeois friqués et incultes) pour relever le défi climatique » (???) qui est à l’origine des décrochages (à l’école du bac assuré pour tous les petits-bourgeois et) des portraits de Macron en mairie. Aux côtés d’ANV-COP21, il y a Alternatiba (soit Alternative, en basque), mouvement né suite à la publication d’un rapport alarmiste du GIEC !

Les deux mouvements ont en commun un ultimatum rêvé et la construction (d’une utopie imaginaire) qui devrait permettre (aux Black Blocs déglingos décérébrés petits-bourgeois friqués et incultes) de vivre mieux, en ayant moins d’impact sur le climat et de construire un modèle de société (imaginaire) durable !

Dans un communiqué daté du 29 novembre, les mouvements se sont félicités de la détermination de la société civile (???), et se sont agacés des premiers résultats des discussions sur la loi économie circulaire, qui se sont tenues en plein Black Friday. Ce vendredi 29 novembre, ces groupes (en compagnie d’Attac) ont été à l’origine d’un die-in (mise en scène pendant laquelle les militants s’allongent sur le dos, à même le sol) dans un Auchan de Saint-Étienne (Loire), contre la « surconsommation climaticide du Black Friday« . (???)

Moralité, pour vivre heureux, vivons couchés sur le dos à même le sol pour faire de la pub à Auchan !

Les déglingos décérébrés petits-bourgeois friqués et incultes sont opposés à l’extraction des énergies fossiles, à l’évasion fiscale, aux traités de libre échange (Tafta et Ceta), à la publicité et aux projets comme l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Et pourquoi pas opposés à la guerre, à la maladie et au cancer ?

Leurs actions contre le Black Friday voulaient dénoncer la surconsommation, les conditions de travail dans les entrepôts du groupe américain et l’évasion fiscale pratiquée massivement par la multinationale. (???)

L’Association pour la taxation des transactions financières milite contre l’influence grandissante de la finance, dont se plaignait Hollande, digne du roi Ubu, et « pour la justice fiscale, sociale et écologique ». (???)

Les anti-Black Friday ont-ils vraiment réussi à détourner les Français qui ont adopté le Black Friday ?

Les déglingos décérébrés petits-bourgeois friqués et incultes entendent dénoncer (???) l’impact de la surconsommation sur le climat, au lendemain du Black Friday, le vendredi noir pour sauver l’environnement !

À Besançon, environ 200 décérébrés d’ANV-COP21 et Extinction Rébellion (XR) ont bloqué (avec les Black Blocs) pendant 2 heures, avec des chariots, les entrées d’un centre commercial. Des commerçants, en colère, ont bousculé et insulté des activistes. « Laissez-nous travailler ! », a crié un commerçant.

« On comprend les commerçants (???), ça nous fait mal au cœur (???), ils payent leur emplacement.

« Mais on est obligés de se mobiliser pour tout le monde », (???) a brodé Line Ruelle, d’ANV-COP21.

« Toute la planète est concernée par les dégâts environnementaux, sociaux et le manque d’action des gouvernements. » (???) C’est pourquoi le mouvement Extinction Rebellion des petits-bourgeois friqués à la télé et incultes déglingos décérébrés a reçu le soutien de Macron : « Pour Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État à l’économie, « chaque Français a le pouvoir, dans sa manière de consommer, de changer les règles du jeu, de consommer plus responsable, de consommer plus durable… Les gens sont grands, ce sont des adultes, c’est à eux de maîtriser leur consommation« . Ben voyons ! YAPUKA ! TAKAYCROIRE !

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Share

13
Poster un Commentaire

800
10
3
0
 
12
   
Notifiez de
Emile

Les black blocs écolos gauchos sont des sales cons
C’est pas pour autant que je vais me précipiter à leur fête de la consommation de masse …
L’achat compulsif pavlovien…très peu pour moi
Black friday…. non mais , encore un truc à la con qui vient des amerlocks ….
On est en France , merde

POLYEUCTE

Il existe des tas de réglementations sur les Soldes ! Le Black Friday y échappe !
Mais la vente en ligne en profite.
Black Friday ? Blanc Sunday ? Beur Tues..day ?
Pourquoi pas ! Dirait Benetton….

Hagdik

Derrière leurs slogans, ce ne sont rien d’autre que des fascistes et leurs méthodes sont fascistes. Les médias sont complices par l’intermédiaire des syndicats de leurs journalistes et techniciens, ils véhiculent l’idée que ce sont de gentils écolos qui défendent la planète.
Leur véritable profil c’est khmers rouges, fascistes, communistes hurlants et cognants.

limone

c’est tout de même incroyable ! nous savions « qu’ils avaient des idées totalitaires  » mais cela se confirme de jours en jours ! Je ne suis pas pour CES JOURS , dit quoi ?? je n’arrive pas à prononcer le mot …, DE SOLDE , mais alors je n’y vais pas ! c’est ma liberté! je pense que d’autres ont la liberté d’y aller car c’est le moment des cadeaux de Noël ! Et nous avons là , des « personnes  » qui nous dictent notre façon de vivre , et par là, nous empêche de devenir adulte ! mais c’est bien comme cela que les pays totalitaires oeuvraient ,: rendre les citoyens à un état de légume , n’ayant pas le droit de penser notamment, ou de penser comme les dirigeants ; c’est ainsi qu’en U Soviétique , ils buvaient … j’ai su ces derniers jours que la consommation d’alcool en Russie avait

limone

…considérablement baissé !

Monique

Aussi tarés que les débiles vegans.

colonel Polako

encore les antifas de besancenot et les black blocs de casse tes couilles ….mais cette fois ci, sans masque ni bandana.

Guy Mauve

Une nouvelle voie ouverte où peuvent s’engoufrer quelques imbéciles avides de pouvoir, afin de « faire carrière » dans la politique : c’est à dire de nous soumettre à leur idéologie et nous vider les poches.

superdupondt

ces zinzins veulent une societé qui fout les boules, pas de viande,pas de clopes,pas de bagnoles, pas de tv,plus d’achat par internet,plus d’ouverture le soir ou le week end !! he oui on a le black friday,halloween, la faute à qui ? pour halloween c’est notre eglise qui pense aux migrants, aux pauvres femmes voilées (entendu dans un preche) alors les gamins leur desirs c’est halloween, netflix etc .. et que dire de ces ecolos qui ont reussis a bloquer un projet a robyon avec 10 00 emplois aux portes de paris , l’usine tesla (batterie electrique) n’ira pas a gonesse mais a berlin merci les ecolos, un wake parc vers limoges a vu arriver les zadistes plus de 300 000€ d’investissement et une centaines d’emplois !!

a.hourquetted'are

Pas lu tout votre article qui semble excessif ! Le vendredi noir (black friday qu’ils parlent français déjà), Hallowen sont des coutumes venues d’ailleurs et n’ont pas lieu d’être pratiqué chez nous.Dans ces temps plus que perturbés, et face à la pauvreté chez nos compatriotes il serait bon de revenir à des habitudes de vie plus raisonnables et abordables par tous.
Suis je décérébré?Je ne crois pas!!

Vicent L.

D’accord pour que l’on réduise notre consommation mais un pauvre qui achète un vêtement ou même un jouet pour son gamin avec une remise de 30 %, c’est pas mal non plus. Je pourrais être d’accord sur le fond mais la forme est haïssable. Qui sont-ils pour imposer leur façon de voir à l’ensemble de la population ? D’autant, qu’il est plus que probable, que tous ces manifestants jouissent depuis leur tendre enfance de tout le confort moderne. Qu’ils commencent par mettre à la poubelle, leur téléphone, leur ordinateur, leur voiture… et on en reparlera.

Rems

Juste de pauvres cons manipulés, peut être même payés, avec leurs slogans imbéciles…….

patphil

avec l’aide de la « justice » la cgt a fait fermer les mr bricolage de l’ile la réunion le dimanche: résultat 47 étudiants ne travailleront plus; le représentant du syndicat leur suggère d’exiger une bourse du gouvernement ! comme d’habitude, l’assistanat plutot que le travail !