Qui sont les non vaccinés en réa ? Des personnes à risques

Dans une récente synthèse bien plus parlante que celle de Santé Publique France (allez sur la gauche cochez sur “pathologie” puis déroulez à C et “Covid 19-vaccination”),  la rubrique santé du Journal des femmes  montre bien que (hors analyse à partir de traitements précoces jamais faites à l’exception de celles de l’IHU de Marseille et de sites sérieux) que les principales victimes ont été et sont toujours essentiellement des personnes très âgées et ayant des comorbidités, on ne voit pas alors pourquoi ce ne serait pas sensiblement la même chose pour lesdits “non vaccinés” qui encombreraient aujourd’hui les “réa” ...

Or, cette analyse précise par catégories à risque est introuvable y compris sur les sites dits “professionnels de santé” ;  on parle bien de “non vaccinés” mais c’est tout ; ce qui implique bien un “biais” non quelconque qui a été soulevé à plusieurs reprises et depuis plusieurs mois sans qu’aucune réponse sérieuse ne soit donnée alors que la chose s’avère pourtant “simple” (logiquement) :

si la plupart des personnes hospitalisées à cause de cette maladie sont des personnes très âgées et ayant nombre de comorbidités (Journal des femmes, supraalors ce sont elles qui doivent être concernées et non pas la population en général.

D’autant qu’il a été démontré que “sur quelques cas d’infection détectés chez les écoliers avant la fermeture des écoles que les enfants n’ont transmis l’infection ni aux élèves, ni aux enseignants et ni aux autres personnels des établissements scolaires” 

Ce qui implique quatre choses quant cette différentiation entre infection et transmission  :

1/ Comme l’indiquent les vrais spécialistes depuis des mois et des mois ce sont seulement les personnes à risques qui doivent être préventivement approchées

2/ Pour ce faire, des traitements précoces permettant de renforcer leur système immunitaire doivent leur être proposées et un suivi sérologique régulier serait à même de le visualiser.

3/  Si l’on agit ainsi (1 et 2) les limitations type “passe sanitaire” sont nulles et non avenues

4/ L’inanité du “masque” en particulier à l’école en extérieur comme en intérieur, mais aussi ailleurs, s’avère patente à partir du moment où l’on ne fait pas partie des catégories à risque et que l’on n’est pas malade évidemment : la “positivité” ne démontrant pas de corrélation avec la contamination et celle-ci avec l’hospitalisation.

Toute cette généralisation autour des “non vaccinés” n’est donc que mauvaise littérature ; ou manipulation. Pendant ce temps les réels problèmes sont écartés:

  • Qui a commandité l’étude frauduleuse du Lancet hypothéquant les traitements précoces
  • Pourquoi les résultats empiriques sont systématiquement écartés
  • Pourquoi les médecins ont été empêchés de prescrire
  • Pourquoi concernant les traitements certains ont été déclarés “dangereux” sur la base de quelques cas alors que concernant les quatre injections expérimentales la plupart des effets secondaires et des décès sont déclarés concomitants et non reliés à celles-ci?
  • Pourquoi les conflits d’intérêts soulevés par une étude sérieuse comme “Enquête sur un virus” ne déclenchent pas l’ouverture d’une information préliminaire sur l’initiative d’une Commission parlementaire.

Tout candidat à la prochaine présidentielle française devra répondre à ces questions sous peine d’être d’entrée disqualifié.

Lucien Samir Oulahbib

image_pdfimage_print

22 Commentaires

  1. Toute personne vaccinée depuis moins de dix jours , entrant en réanimation est considérée comme non vacinée Une carence de dix jours s’appliquent et ça nos médecins -charlattans corrompus ne le disent pas !

    • C’est exact. Elles tombent malades à cause de l’oxyde de graphène contenu dans les vaccins « anti-covid » – ce qui est le but – et comme elles sont considérées comme non vaccinées – manipulation des chiffres – ça permet d’entretenir cette fausse pandémie.

    • toute personne DOUBLE vaxxinée…
      la carence est donc de plus d’un mois !

      et comme le vaxxin fragilise ou cause la maladie, ça fait un paquet de personnes mortes du vaxxin mais dont on attribue la mort au covid…

  2. Il n’y pas que des personnes à risques en réa même si elles sont plus nombreuses que les autres. Mon médecin a Tahiti me racontait l’histoire d’une de ses patiente, 31 ans, sportive non obèse qui un soir se plaignait de violents mots de tête. Sa famille la fit transférer à l’hopital ou elle a appris qu’elle était positive au covid. Elle décédait le lendemain…

  3. Israël: le 1er Ministre lance un appel aux gens vaccinés deux fois, de vite venir faire la 3ème dose car ce sont les personnes « paradoxalement » les plus en danger et ceux qui remplissent le plus les lits d’hôpitaux !
    pic.twitter.com/2EFMXMeFxa

  4. Plus de 80% des malades du covid en soins intensifs dans mon CHU sont des « non vaccinés » de 40 à 55 ans, faut pas raconter n’importe quoi.

    • Dans quel hôpital, SVP ? Et quelles sont leurs comorbidités ? Il faut citer ses sources, le témoignage ne suffit pas.

        • Bien, merci. Mais quel hôpital ? Et quelles sont les comorbidités des patients ?

          J’aime bien les renseignements précis, car il se raconte tout et n’importe quoi, et  » a beau mentir qui vient de loin »…

          Donc, je ne vous traite pas de menteur, mais vos renseignements ne sont pas vérifiables…

    • ok avec dominique….développez svp , on lit assez de « n’importe nawak » partout.

    • et cela ne vous étonne pas ce rajeunissement soudain des personnes en soins intensifs ?

      le graphène présent dans les tests PCR et les masques (sans compter certains aliments et boissons) donnent exactement les symptômes que l’on attribue au COVID !

      le covid décime les plus de 80 ans comme la grippe

      le graphène atteint bien plus de monde, cela dépend du niveau de glutathion dans le corps , niveau très élevés chez les bébés , élevé chez les enfants , et de moins en moins élevé avec l’âge !

      le virus de la grippe , semblable au covid , n’épargne personne !

      l’épidémie est une épidémie de graphène et de protéines spike qui passe dans le sang !
      le graphène est présent dans les vaccins anti grippe depuis 2019 pour servir d’amorçage à la fausse épidémie covid

      • ben ce n’est pas logique qu’une fois un nombre important de personnes âgées vaccinées avec un nombre assez important de « comorbides » (sourire)
        le sort désormais s’acharne sur des personnes plus jeunes ignorant leur fragilité ou la minimisant ? L’équation parait simple pourtant….

    • extraordinaire , au passage , de sortir un tel message alors que le post de totor démontre exactement ce qu’il en est !

      même si ce que vous dîtes est vrai, israel étant un peu avance sur la france qui a rejoint son niveau de pourcentage de vaxxination, la situation va vite changer !

      je n’ai plus le lien mais un hôpital français qui avait 8 personnes en réa, 7 étaient double vaxxinées
      info officielle de france bleu

      Dans une analyse Israélienne, comparant plus de 32 000 personnes dans le système de santé, le risque de développer un COVID-19 symptomatique était 27 fois plus élevé chez les vaccinés, et le risque d’hospitalisation huit fois plus élevé.

      https://twitter.com/VSainement/status/1431935120479375361

    • 1- c’est VOTRE CHU et vous ne dites pas quelle proportion des 40-55 ans sont concernés. Si c’est quatre cas et 0,000001% de la population des 40-55 ans, on est bien avancé
      2- quelle comorbidités, chez ces gens ?
      3- cela ne change rien aux statistiques officielles anglaises (rapports de PHE) ou israéliennes qui ne donnent pas les mêmes chiffres que vous. Angleterre, rapport de début sept : 50% de non vaccinés parmi les gens ayant eu recours à « emergency care », un quart de vaccinés 2 doses, un quart de vaccinés 1 dose. rapport consultable en ligne.

      Donc « faut pas raconter n’importe quoi » s’applique aussi à vous.

  5. encore une fois , rappelons que les enfants NE PEUVENT contaminer personne pour la simple raison que les asymptomatiques n’ont pas assez de charge virale pour infecter qui que ce soit !

    une étude chinoise portant sur 51 millions d’asymptomatiques , excusez du « peu », a démontré que pas un seul n’était contaminant !

    une autre étude anglaise sur 7 millions d’asymptomatiques est arrivée au même résultat !

    enfin il fut un temps (au début) où même sur BFMTV les docteurs et scientifiques affirmaient cette vérité vraie pour toute maladie infectieuse : la contamination ne se fait jamais en période d’incubation mais uniquement quand on a des …symptômes (fièvres, courbatures et cie)

    la france est le seul pays au monde à vouloir se protéger des asymptomatiques !

  6. Pourquoi faire appel à un article datant de juin 2020 relatant un rapport médical datant de fin avril 2020 ??? On en était au début de la première vague , depuis lors énormément d ‘ eau a coulé dans la Volga , c ‘ est pas honnête de manipuler ainsi les dates , vous dégringolez drôlement dans mon estime Mr. Oulahbib !!

    • heu, rien n’a presque pas changé.
      contrairement à ce que veux faire croire BFM et véran , ce sont toujours 80% des plus de 75 ans qui sont en réanimation !

      le covid, la spike et le graphène sont toujours moins tolérés chez les gens âgés ou obèses…
      les « jeunes » qui débarquent sont empoissonnés à la deuxième dose de graphène et aluminium que contiennent les vaxxins pfizer !

      cela ne marche pas aussi bien dans la population générale qu’espéré par les assassins au pouvoir, c’est pourquoi une 3e dose va débarquer dés septembre, en dehors même du feu vert de l’OMS ou de pfizer !

      Israel : 3e dose pour tous les plus de 50 ans dés aujourd’hui , puisque plus on est jeune plus on résiste grâce au taux de glutathion supérieur qui élimine le graphène…

Les commentaires sont fermés.