Qui va payer les guerres imbéciles de l’abruti de l’Elysée ?

Publié le 24 septembre 2014 - par - 1 804 vues
Share

G7Entre une grève à Air France depuis maintenant deux semaines qui semble se radicaliser un peu plus chaque jour, et a coûté a la compagnie depuis son début une vingtaine de millions d’euros par jour. Je vous laisse faire le calcul…

Quant au surcoût des opérations extérieures (OPEX) celui ci pourrait dépasser plus de 1,1 milliard d’euros avec maintenant des Rafales qui ont mené vendredi dernier au matin une première frappe contre un dépôt logistique des terroristes, probablement vide, de l’organisation Daesh (Etat islamique). Ce surcoût va donc dépasser en 2014 plus de 1 milliard d’euros. Et pour certains plus de 1,1 milliard d’euros.

Une bombe pour le budget de la Défense. Qui va payer ? Le budget de la Défense ou celui de l’Etat. Lorsque le surcoût des OPEX excède la provision initiale inscrite dans le budget du ministère (450 millions d’euros en 2014), la tradition budgétaire veut, après bien sûr les chamailleries habituelles entre Bercy et l’Hôtel de Brienne, que l’on bascule sur le système de financement interministériel, financé d’ailleurs à 20 % par le ministère de la Défense.

Que fait l’abruti locataire de l’Elysée et chef de guerre à la botte des États Unis entre une conférence de presse minable ou mis à part pleurer sur son sort et s’entêter, il enfonce un peu plus chaque jour là aussi le pays vers les abîmes sans fonds ?

Ce même abruti qui nous affirmait que les frappes seraient limitées à l’Irak quand on sait déjà que les islamistes enragés sont déjà tous passés de l’autre côté de la Frontière en Syrie avec armes et bagages ?

Ce même abruti qui va engager des troupes dans des conflits pour lesquels les fameux terroristes qu’il pourchasse vont nous faire payer sur notre sol dix fois le prix de nos ingérences a commencer par des prises d’otages comme celle de dimanche dernier en Algérie ?

Combien de temps allons nous pouvoir résister à de tels événements dans la mesure ou tous nos gouvernements passés ou actuels ont légitimé toute cette immigration sub-saharienne débarquée en France avec toute la famille et pour l’unique raison de faire un assaut sans fin sur les prestations sociales et sur notre système de santé a l’agonie. Ces terroristes potentiels ont tous de surcroît acquis la nationalité Française en bonne et due forme obtenue au nom du vivre ensemble. Pour certains même des cartes d’identité ont été distribués sans limite, alors que soit dit en passant, certains bénéficiaires ne parlaient même pas un mot de français !

Aujourd’hui une bonne partie d’entre eux se révèle être des djihadistes tous subventionnés par la CAF pour aller faire des stages de combattants en Syrie ou ailleurs et revenir chez nous en grande pompes sous les regards ébahis de leurs généreux donateurs qui osent s’étonner qu’ils seraient prêts à passer à l’action sur le territoire pour en finir ?!

Une question me vient à l’esprit en dehors du fait que beaucoup d’entre nous vont bosser pour payer encore plus d’impôts entre la crainte d’un licenciement et de l’incertitude du lendemain : faudra t-il attendre qu’un drapeau islamique flotte sur le château pour comprendre qu’il faut très vite se débarrasser de ce gouvernement d’occupation qui au nom du vivre ensemble va entraîner notre perte….

Antonin Bruniquel

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.