Qui veut instrumentaliser la commission laïcité du GODF, pour se faire Riposte Laïque ?

Nous avons été très surpris de recevoir, par un de nos lecteurs, indigné, ce compte rendu de la commission laïcité du Grand Orient de France.
Nous en portons à la connaissance de nos lecteurs un passage où notre journal est grossièrement attaqué.

Compte-rendu de la réunion du 4 mai 2010 des organisations
et associations de promotion de la Laïcité

Etaient présents :
– Jean-Pierre WEISSELBERG, Conseiller de l’Ordre, Grand Officier chargé de la Laïcité, de la Citoyenneté et de l’Immigration, Animateur de la commission ;
– Nicole PICARD, Présidente de la commission « Laïcité » de la Fédération Française du Droit Humain ;
– Marie-Françoise PHILBERT, Conseillère fédérale de la G\L\F\F\;
– Marie CHABAUX, Conseiller de l’Ordre, commission de la laïcité de la G\L\M\F\ ;
– Pierre MANGHETTI, membre de la CNPL ;
– Daniel BENICHOU, Président de l’association Le Chevalier de la Barre ;
– Jean PIRIOU, Vice-président de l’association Le Chevalier de la Barre ;
– Gilbert LEGAY, membre du Comité Valmy ;
– Martine CERF, Secrétaire Générale de l’association EGALE ;
– Frédéric CABY, membre de l’association CAEDEL, mouvement Europe-Laïcité ;
– Ramiro RIERA, Président de l’association Laïcité-Liberté ;
– Christian BOULMIER, membre de l’association Laïcité-Liberté.
– Dominique AUGIRON, membre de l’association Laïcité-Liberté ;
– Christian EYSCHEN, secrétaire général de la Fédération nationale de la Libre Pensée ;
– Jean MOREAU, Vice-président de la Fédération nationale des DDEN ;
– Bernard TEPER, membre de l’UFAL.

VI. Attitude actuelle de l’association Riposte Laïque

Jean-Pierre WEISSELBERG considère que les prises de position et opinions émises en ce moment par cette association sont inacceptables et qu’il convient de les combattre.
Il distribue en séance la lettre n° 142 diffusée par cette association, lettre dont certains articles ont indiscutablement un caractère raciste. Plusieurs membres de la commission ajoutent que cette association est également antisémite.
Jean-Pierre WEISSELBERG propose donc aux organisations et associations membres de la commission de dénoncer publiquement le caractère contraire aux valeurs de la laïcité de Riposte Laïque.
La commission décide de rendre public un texte rappelant que cette association n’est pas laïque nonobstant son titre distinctif. Elle confie au groupe présidé par Martine CERF, le soin d’élaborer ce projet de texte et de le lui soumettre à sa prochaine réunion.

Nous sommes vraiment étonnés des méthodes de cette commission. Qui est ce Jean-Pierre Weisselberg qui se permet, sans avoir demandé à entendre Riposte Laïque, de décider de dénoncer publiquement – au nom du GODF – notre journal, avec des accusations graves : nous serions racistes, et antisémites ? Qui ose dire des choses pareilles, parmi les nobles participants ? Racistes, nous ? Si cela était le cas, il y a longtemps que le Mrap ou la LDH, qui nous haïssent depuis l’affaire Truchelut, nous aurait poursuivi devant les tribunaux. Antisémites, nous ? Nos amis du Bnai Brith, chez qui nous avons donné plusieurs conférences, seront ravis d’apprendre qu’ils ont invité les pires antisémites ! Quant à ceux qui nous reprochent nos prises de position sur Gaza, ou sur la flottille, les bras vont leur en tomber ! Quant à tous les francs-maçons du GODF, de la GLFF, du DH et de la FLMF, dont certains participent à notre rédaction, et dont beaucoup nous lisent attentivement, ils seront sans doute étonnés de lire de telles horreurs sur un site que beaucoup apprécient.
Nous notons que deux personnages, qui siègent dans cette instance, Bernard Teper (qui ne sort pas grandi de son débat avec RL, à l’émission « Ligne Jaune ») et Christian Eyschen, insultent régulièrement notre journal, dans leurs écrits. Nous remarquons que nous avons déjà publié un article d’un autre participant, Frédéric Caby, qui nous avait d’ailleurs remercié.
http://www.ripostelaique.com/L-eminent-professeur-Bauberot.html
Nous nous interrogeons donc. Il suffit que deux sectaires sonnent la charge contre notre journal, l’insultent, le qualifient de « raciste » et « d’antisémite », pour que, tels des moutons de Panurge, toute la commission se laisse embarquer, et entraîne l’ensemble du GODF, via ce rapport demandé à Martine Cerf, dans une guerre contre notre journal qui ne fera qu’affaiblir le camp des laïques.
Nous espérons, s’il demeure des esprits libres dans cette commission, qu’ils ne se laisseront pas manipuler aussi grossièrement par des apprenti-staliniens déguisés en franc-maçons.
Lucette Jeanpierre

image_pdf
0
0