Quick et restaurants halal : une mascarade-business

Publié le 13 septembre 2010 - par
Share

Pour dénigrer l’initiative halal dans les restaurants ou dans les supermarchés je pense qu’il faut se mettre dans la peau d’un « bon musulman ».

Dans le cas d’un Quick halal, comment un bon musulman peut-il supporter de voir confectionner ses sandwichs halal par des infidèles hommes, ou femmes non voilées?
Aux caisses est-il supportable pour un vrai musulman de voir sa nourriture halal manipulée par des roumis?

Un bon musulman peut-il supporter lors du ramadan que la nourriture estampillée halal chez Carrefour ou autre supermarché soit passée par les mains d’infidèles qui osent faire ripaille pendant la journée? Que pense un bon musulman de la tenue vestimentaire du personnel d’un super marché qui met en rayon et encaisse la nourriture conforme à sa religion? La jupe n’est pas interdite au personnel des grandes surfaces! Les responsables religieux sont-ils aussi en nombre suffisant pour contrôler et certifier halal à l’abattage ces grandes quantités de viande qui arrivent dans les grandes surfaces?

Tout cela pour signaler qu’un Quick qui sert du halal devrait pour satisfaire un bon musulman ne disposer que de personnel musulman. Cela n’est pas possible actuellement* car la loi française interdit le recrutement sur des critères religieux. Si de fait il n’y a dans ces restaurants que du personnel musulman, il faudrait suggérer à la HALDE ou au MRAP d’enquêter sur le recrutement…. Mais je crois qu’il ne faut pas trop compter sur leur zèle dans ce type d’affaire. (Au fait, ont-ils enquêté sur le recrutement du personnel dans le(s) restaurant(s) véritablement halal qui figure(nt) à l’adresse suivante http://www.guidemusulman.com/restaurant-halal.htm ?)

Pour un bon musulman, compte tenu du personnel qui la manipule, la nourriture vendue halal dans les grandes surfaces ne peut être qu’une mascarade uniquement destinée à augmenter le chiffre d’affaires.

Cordialement vôtre.

Max Leroy

* Nos politiques peuvent encore baisser culotte et introduire une dérogation comme pour ils l’ont déjà fait pour l’abattage des animaux…

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.