Quid du secret médical et de la divulgation de vos données personnelles

Publié le 28 juillet 2021 - par - 8 commentaires - 1 104 vues
Traduire la page en :

Légalement, le secret médical est une obligation générale et absolue. Ainsi, chaque professionnel intervenant dans le système de santé, qu’il soit médecin, infirmière, ou autres,  doit respecter le secret médical appelé également secret professionnel. Cela signifie qu’un professionnel ayant des informations sur un patient ne doit pas les communiquer à d’autres personnes. Toutefois, il y a des situations où le secret médical peut être partagé ou levé. En cas de violation du secret professionnel, vous pouvez porter plainte et demander réparation du préjudice subi.
Ainsi, un employeur ne peut pas exiger d’un employé des informations sur son état de santé. Un médecin du travail ne doit pas communiquer à l’employeur les informations qu’il recueille au cours d’une visite médicale.

Mais ça, c’est du passé !

Désormais, la CNIL lève le secret médical concernant vos données personnelles et autorise l’État via l’Assurance maladie à récupérer notamment et entre autre votre statut médical.
Si vous voulez protéger votre vie privée et vos données médicales, c’est à vous de faire la démarche depuis votre compte Améli pour empêcher la transmission de ces données.

Pour ce faire rendez-vous sur votre compte Ameli ou, si vous n’êtes pas un adapte d’internet, envoyez une lettre recommandée avec accusé de réception.

Lorsque vous êtes sur votre compte Ameli, rendez-vous dans « Écrire un message ».
Choisissez ensuite la sous-rubrique “Droits et démarches”.
Sélectionnez le dernier lien “Je n’ai pas trouvé ma réponse… j’écris un message”.
Dans le cadre destiné au message, rédigez le texte suivant :

Madame, Monsieur,
Conformément aux articles 18 et 21 du RGPD je m’oppose par la présente à ce que mes informations médicales telles que le statut de vaccination contre la covid-19 soient transmises à tous tiers y compris mon médecin traitant et j’exerce mon droit à la limitation de traitement.
Je rappelle que, s’agissant d’un traitement de prospection, l’opposition n’a pas à être motivée et que la présente demande de limitation suspend les traitements contestés.
Cette demande est néanmoins fondée sur les motifs légitimes suivants : je n’ai pas consenti et je ne souhaite pas être l’objet du traitement de prospection “Vaccin-covid” qui ne propose pas de moyen simple de s’y opposer dès maintenant.
Le fichier de prospection “Vaccin-covid” est illicite vu les violations des articles 6, 18, 21 du RGPD et des articles L 1110-4 CSP, 226-13 et 226-17 du Code pénal et n’offre aucune des garanties exigées par la loi.

Fait à…., date

Reprécisez la date du jour en bas du formulaire à l’aide du calendrier automatique.
Cochez la case “Je suis insatisfait du traitement de ma demande et/ou de mon dossier et je souhaite déposer une réclamation auprès de ma caisse d’assurance maladie”
Enfin, cliquez sur « Envoyer ».
Surtout conservez l’accusé de réception du document qui vous sera adressé dans les 48 h suivant votre envoi.

Que ne faut-il pas faire désormais pour se protéger de la rapacité de nos gouvernants !

Valérie Bérenger

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Georges PN

Merci infiniment ! Démarche effectuée.

Y P

il faut envoyer les minus antivax de RL à la Martinique, ils crèveront avec les autres…
entre kons, on est fait pour s’entendre!
allez Valérie, à la Martinique nique nique!

Gigi

J’ai decouvert il y a seulement 4 à 5 ans ce qu’il y avait derriere Ameli, c’est-à dire l’obligation pour chaque assuré d’avoir un medecin référent.pour étre correctement remboursés.
J’étais stupéfaite. En effet il a la charge de coordonner le parcours de soin de chaque assuré, et il est donc informé de tous nos petits ou gros bobos. C’est lui qui envoie ses patients à tel ou tel spécialiste de son choix.Et quand il se connecte au site Ameli il sait si oui ou non on prend nos medicaments, il voit aussi quel spécialiste on décide de voir en dehors du parcours de soin.
C’est la mise en.place du flicage des Français contre lequel je suis en guerre , y compris le systéme hospitalier.
Finie la liberté et la désinvolture des années 60/70/80 avec ce flicage ahurissant.

Perrot

Merci pour l’information et chose faite immédiatement

Christelle

Un immense merci !!!
J’ai immédiatement diffusé l’info (capitale) autour de moi, et écris -comme conseillé – à ma caisse d’assurance Maladie.
Je me suis aussi permis d’ajouter que mon information vaccinale ne devait pas non plus être communiquée à mon médecin du travail (en plus de mon médecin traitant). Je pense que c’ Très important !
Encore un grand merci à vous !!

Suzy

Merci pour l’info

Mili

Rappel : « Microsoft et la Fondation Rockefeller collectent des données biométriques sur la population mondiale. »
Pour rappel, Emmanuel Macron a confié les données de 67 millions de Français à Microsoft
https://ripostelaique.com/ils-ont-profite-du-covid-pour-mettre-en-place-un-big-brother-medical.html

Il n’y a pas de hasard, une partie de l’INSERM (sbire de l’OMS et de la Commission Européenne) déménage très bientôt juste à coté des bureaux de Microsoft et de Johnson & Johnson à Issy les Moulineaux à Paris. Le pentagone de la ‘santé numérique’ mit en place par Macron qui suit les ordres.
https://www.issy.com/actualites/parisante-campus-s-installe-a-issy

Vincent Sureau

C’est étonnant comme les gens qui se réclament de la “protection animale” aiment perdre leur temps à faire des choses dans le but unique d’emmerder le monde.

Lire Aussi