Qu’ils aident les artisans bouchers plutôt que d’arroser les migrants !

Ce mardi matin, venus de toute la France, les artisans bouchers, excédés autant qu’effrayés par les prochaines factures d’énergie qui les attendent – et qui pourraient les pousser à mettre la clé sous la porte –, avaient décidé de manifester devant l’Assemblée nationale, Assemblé qui, en théorie – pays où tout va bien ! –, représente le peuple.



La Préfecture et les autorités (in)compétentes en ont décidé autrement en les reléguant un peu plus loin sur l’esplanade des Invalides. S’il s’était agi d’une sauterie antifa – comme ils savent si joliment les organiser dans la capitale ! –, nul doute qu’elle aurait été autorisée devant le Palais Bourbon. Parce que, pour ceux qui se souviennent de la pub, en Macronie, les Antifas c’est comme Chambourcy : « Oh oui ! »

Nos bouchers ont donc respecté l’injonction et paisiblement manifesté leur détresse, bien réelle celle-là. D’emblée, et comme me l’a dit un manifestant, je respecte le fait qu’on veuille être végétarien, à la condition de ne pas pourrir la vie de ces artisans qui achètent leur viande auprès d’éleveurs traitant nettement mieux leurs bêtes que les fournisseurs de la grande distribution en général.



Christophe Petit, président des bouchers de l’Aisne, m’expliquait : « Tous les commerces alimentaires sont concernés. On sait que, fin janvier, ça va être terrible, quand on va commencer à avoir les factures. Il y a deux catégories : il y les bouchers-charcutiers qui vont bénéficier du bouclier tarifaire, ce qui veut dire qu’ils vont avoir une hausse de 15 % globalement sur leur facture, quand ils sont chez EDF. Et il y a ceux qui utilisent plus de 36 kilowattheures. Dans ce cas-là, ils sont sur le marché, et là c’est ouvert, il n’y a pas de bouclier, et on a des tarifs au kilowattheure qui peuvent atteindre les 600 €. Ce qui fait des factures multipliées par 4, 5, 6. Globalement, un boucher qui fabrique [préparations, rôtisserie, etc.] peut avoir une facture de 1000 € par mois d’électricité. 1000 €, c’est ce qu’il paye aujourd’hui. Demain, on nous demande, fin janvier, 3000, 4000, 5000 € par mois. On ne pourra pas les sortir. On a déjà eu la hausse des matières premières, on a la hausse du gaz, on a la hausse de toutes les énergies. Mais là, l’électricité, c’est fondamental. Donc, on va prendre sur les trésoreries pendant quelques mois et puis après ça va fermer. Et quand vous fermez une boutique, dans une campagne, il n’y en pas qui rouvre derrière, c’est terminé. Nous, on forme des apprentis, des artisans. Ҫa veut dire que demain ces apprentis se retrouveront sur le carreau. C’est toute la filière qui va être pénalisée. La base de notre métier c’est la qualité, mais les valeurs qu’on défend aujourd’hui c’est de pouvoir survivre. Parce que, bien sûr, on a eu des coups durs, on a toujours su se relever, mais ce coup-ci ce n’est pas possible. »

Un autre boucher à la retraite – président des bouchers charcutiers traiteurs du Var – me confiait : « Nous sommes ici à Paris pour une manifestation qui s’impose. Aujourd’hui, si l’énergie augmente de 400 %, comme il est prévu, eh bien nos magasins sont morts, c’est fini. On a du froid, on a du chaud, et donc on a besoin d’énergie constamment. Et n’oublions pas qu’on forme des apprentis qui reprennent les entreprises et qui continuent l’activité. »



Je note, par ailleurs, que peu de députés étaient venus soutenir les artisans bouchers – l’Assemblée n’était pourtant pas très loin ! J’ai toutefois aperçu Fabien Roussel, le communiste amateur de bonne chère, ce qui lui avait valu un procès en intention raciste pour avoir déclaré : « Le bon vin, une bonne viande, un bon fromage : c’est la gastronomie française. » Il y avait aussi François Ruffin, l’un des rares élus de gauche que je n’arrive pas à complètement détester. Et puis il y avait des élus RN, dont Laurent Jacobelli, ou encore Laure Lavalette avec qui j’ai parlé un peu et qui, par sa gentillesse et sa tenue vestimentaire élégante à souhait, avait l’allure d’une femme française telle qu’on n’ose plus la rêver, dans ce monde transgenré et détraqué.

Maintenant – et c’est une réflexion toute personnelle, je précise –, il me semble que cela coûterait nettement moins cher d’aider les artisans plutôt que d’accueillir des migrants inutiles, voire destructeurs et assassins, qui, eux, coûtent « un pognon de dingue », pour reprendre les propos de Macron. Des migrants qui squattaient à deux pas de l’Assemblée, eux, sans être dérangés !



Par ailleurs, de l’avis de certains bouchers – que j’ai, j’avoue, titillés sur le sujet ! –, notre ingérence dans la guerre en Ukraine est une belle connerie qui pourrait couler nombre de PME artisanales. Mais de ça aussi, Macron, il s’en tamponne !

En attendant, achetons chez le boucher une viande de qualité et préférons la filière française, celle qui ne nous vend pas de la bidoche traitée par Big Pharma !

Charles Demassieux

(Photos & propos recueillis : Charles Demassieux pour Riposte Laïque)

image_pdfimage_print
29

44 Commentaires

  1. Mais c’est l’objectif de couler les petits commerces et la grande distribution s’en mettra plein les poches en nous vendant la malbouffe et en employant un sous prolétariat d’origine étrangère ! Les élections ont montré que les Français n’ont toujours pas compris…. Tant pis pour nous…

  2. Aider les artisants boucher ??? l’ UE a manifestement d’autres priorités si j’en crois la Presse : « ….plan Global Gateway de l’UE pour l’Afrique, doté de 150 milliards de dollars…. »

  3. Perso je ne pense pas qu’il s’agisse d’une profession en particulier MAIS le fait de détruire les français dans tt les domaines. Ce matin J. Courbet devait essayer de régler les problèmes de plusieurs personnes française qui se retrouvaient avec 0 € ou 4 € pour vivre par mois, l’une ayant dû vendre sa maison etc. Handicapée, mise en retraite d’office alors qu’elle ne le veut pas etc, etc. Toutes se retrouvent face à des services, voir fonctionnaires qui n’en ONT STRICTEMENT rien à foutre de leur situation. Elles peuvent crever c’est un véritable scandale, pendant que d’autres fonctionnaires face à des étrangers, des rooms sortent des chaises sur le trottoir pour faire les dossiers de demandes d’allocs, que des chèques de 40 000 € sont remis à des rooms qui prennent la N.F. Que des milliards sont donnés à des hôtels réquisitionnés pour y loger des rooms !

    • Non, bien sûr, mais les artisans bouchers sont juste à l’image de toute la France : on fait crever le tissu éducatif, culturel, social et économique historique de notre pays pour lui substituer un déracinement à tous les étages. En ce sens, nos artisans sont des proies désignées car représentatifs de la France traditionnelle qu’on assassine.

    • Il est sûr, une Patriote, que ÇA ÉNERVE !!!…beaucoup beaucoup beaucoup. Comme je vous comprends…

  4. le but non avoué de Macron et compagnie est de détruire la France comme il n’a toujours dit.
    Et les artisans, petits commerçants en font parties, car leurs prix n’autorisent pas les grandes
    distributions d’appliquer leurs barèmes qui seront obligatoirement accepté par la population
    puisqu’il n’y aura plus les petits concurrents qui travaillent pour peu.
    Merci B.le Maire et Macron pour vos sanctions anti-Russe. Ne soyez pas obligés de tuer la population et militaire ukrainienne et Russe pour autant par vos dons financiers et armes pour arriver à vos fins !

  5. Même chose pour les boulangers, les maraîchers, etc. Personne ne voit venir la famine qui s’annonce cet hiver.
    Les gens mangeront à la bougie le peu qu’ils auront obtenu avec des tickets de rationnement.
    macron veut affamer la France et les Français pour en faire des esclaves dociles.

  6. Les bouchers charcutièrs bénéficient du bouclier tarfaire…mais oui , mais c’est bien sûr ( pardon commissaire Bourrel)….qui prépare les buffets somptueux de l Élysée, des ministères , des ambassades, des préfectures ,etc… ? les bouchers CHARCUTIERS TRAITEURS…ça me paraît plus clair comme ça !… on va quand même pas emmerder ceux qui préparent des toasts pour l armée des cons et des salauds qui sont au pouvoir et celle des serviteurs zélés. Serait-ce du mauvais esprit de ma part ? Ôtez moi d un doute..!

  7. Qu’ils aident les artisans qui en ont besoin. Mon activité est en berne depuis MAI!!! ces cons preferent aider les migrants!!

  8. La manif des bouchers aurait dû être accompagnée par des pancartes « Macron démission »!!
    Pourquoi disperser les manifs au lieu d’aller de suite au principal ?? On perd un temps précieux en assistant au naufrage sans rien faire de direct et urgent.

  9. C’est l assassinat de ces filières artisanales qui vendent des produits de qualité, qui ne comptent pas leurs heures et transmettent leur savoir, leur savoir faire, leur expérience à des jeunes qui aiment ces métiers, pour notre plus grand plaisir gustatif. Mais ces députés qui ne sont pas venus, je suis sûr que le soir même ils se sont tapé une belle entrecôte dans une brasserie parisienne , sans baisser les rideaux devant la vitre….et les bouchers ne vont pas être les seuls. Perso , j achète la viande en boucherie artisanale en ville et un peu sur le marché le samedi. C’est un peu plus cher mais quelle qualité ! Bravo pour cet article Charles. Et que la majorité de végétariens cesse de faire chier le monde. Les idéologues même dans ce domaine là commettent des dégâts irréparables et engendrent des tragédies.

    • C’est la phase terminale de l’assassinat de la France cautionné par toute la clique au pouvoir depuis mitteux.
      Un sacré ramassis de salopards et connards.

  10. On s’ apercoit que, comme moyen de conservation artificielle, c est gros consommateur d energie, c est beaucoup mieux la purée mousseline, les pâtes le riz

  11. La baguette de pain à 4.50€, le steak haché 125gr à 9.00€, le gas-oil à 2.50€. Gaz. Électricité. Etc. Etc. Et
    《Joyeux Noël- Bonne Année 2023 🎊》

  12. : « J’aimerais que l’État descende de mon dos et sorte les mains de mes poches. »

  13. Ça fait quarante ans au moins, voire 50, que j’entends les politiciens dire que ce sont les artisans et les PME qui sont le maillon essentiel de l’activité économique du pays parce qu’ils sont à la base de toutes les professions indispensables, et le premier « gisement » d’emplois. Mon père, puis mon frère étaient artisans maçons, pour mon père il n’y a pas eu de problème, il a pu prendre sa retraite en 1975, mais mon frangin a dû déposer son bilan à la fin des années 80, en 1990 peut-être, faute de clients par « manque de compétitivité » face aux « pavillonneurs » et il a terminé sa carrière comme employé de maintenance à la SANEF. Tous ces bonimenteurs sont des faux-jetons !

  14. Mais quand les français vont sortir leur doigt du cul . Des mougeons incapable de réagir. En attendant les bouchers l’ont dans l’os jusqu’à la moelle. Ils devraient demander conseil auprès de François l’onglet au lieu de se fatigué les jarrets à manifester comme des poires. Ma foie c’est triste de s’échiné les reins pour finir sur le billau en laissant la chambre froide vide . Les araignées s’installent cherchant la hampe pour s’échapper.
    Bon je stop toute la nomenclature du bovin sur un ton humoristique car ça serait trop long.
    Bonne soirée.

  15. Oui Charles, mais les migrants, c est l’avenir. Ils sont venus nous régénérer, alors que les bouchers c est la France de province, qui n intéresse pas Macron et les bobos

    • En effet, Alain. Mais on pourrait se fâcher et nous payer la tête à Macaron !

      • Ah sur un étal de boucher , la tête de Macron à côté d une tête de veau….À votre avis, laquelle Chirac choisirait il ? …

      • …avec des couteaux et des hachoirs de boucher par exemple Charles ?….moi j ai un opinel, juste pour lui couperet les oreilles 🥳🥳🥳🥳🥳

    • Ah oui alors, ils régénèrent la France et génèrent les incivilités, les crimes, les exactions multifaces et…ça DÉGÉNÈRE en France. Sous tous les angles , Macron Caligula l empereur aux petits pieds, placé, et non pas élu, là où il est pour installer le chaos, doit regarder ça avec le sourire ironique qu on lui connaît. Mais on sait comment a fini Caligula….où sont les prétoriens de Macron. Qu ils se montrent.

    • De quoi se plaint-on? Avec 10 migrants, on peut engager un policier, un gardien de prison,une réceptionniste de la caisse allocations familiales .Et devinez qui passe dans une tranche supérieure d’impots

  16. – AME = 1 milliard pour l’aide médicale d’État aux étrangers ( au 09 sep 2021) !!
    – 736 millions d’euros prévus par l’État en 2023 pour financer les 1.500 associations d’aide aux migrants

    voila ou par notre argent,ce goret de macron donne aux francais que des miettes ( chéques 100 euros) dés que ce minable va faire un faut pas la foudre va lui tomber dessus,les francais sont patient mais un moment donné…….la cocotte va exploser.

    https://i83.servimg.com/u/f83/19/48/51/99/31631110.jpg

Les commentaires sont fermés.