1

Qu’ils nous laissent vivre et mourir en paix : désobéissons !

Tout d’abord, je me dois de faire une mise au point, car, apparemment, il y a deux  crétins qui ne savent pas lire et qui m’ont  interpellé lors d’un de mes derniers posts sur Asko. Je finis en citant un sketch du regretté Coluche : « il n’y a plus que le gaz ». Je pense que Coluche, qui n’était pas du tout antisémite, faisait référence au suicide par le gaz, et c’est vraiment ce que j’ai voulu dire. Mais certains ont vu en cette réflexion un rapprochement avec les chambres à gaz que les juifs ont subi durant la dernière guerre mondiale. En plus il eût fallu que je sache qu’Asko était juif, ce que j’ignorais complètement. Car je me fous des religions d’untel ou untel, excepté de l’islam qui, pour moi, n’est pas une religion mais une vraie secte mortifère. En tout cas, si j’ai blessé mes amis juifs, je m’en excuse bien volontiers. Car j’étais à mille lieues de penser cela, mais il a fallu que deux esprits tordus, et complètement CONS,  et bien évidemment très courageux derrière leurs écrans, répondant aux pseudos de Gabriel et Général collab (rien que le nom est évocateur) m’insultent et insultent ma fille pour que je sois contraint de mettre certaines choses au point. Cela dit, si un jour un de ces deux courageux décide d’en parler d’homme à homme, je suis à leur entière disposition. Mais cela m’étonnerait beaucoup, les lopettes généralement ne s’expriment que  derrière un écran !

Fermons la parenthèse.

Cette semaine a été, pour moi, catastrophique. Au premier rang de laquelle, je mettrais la défaite définitive de Trump et toutes les saloperies qu’on lui fait subir : c’est scandaleux ! Voilà un Président qui a réduit le chômage dans son pays à 3%, il a fait de l’économie des USA l’économie la plus florissante du monde avec une croissance élevée, et la grande majorité des Américains a vu son niveau de vie augmenter.  Il a diminué, en asséchant les comptes de Daesch, leur influence mortifère sur le monde. Il a rétabli une situation qui paraissait explosive avec la Corée du Nord. Il a aidé la signature d’accords commerciaux entre Israël et les Émirats Arabes Unis grâce à l’entente cordiale existant entre les Émirats et son pays.

Si j’étais à la place de Donald Trump, j’envisagerais deux solutions : soit déclarer la loi martiale, ce qui le remettrait dans son fauteuil à la Maison Blanche, soit je les enverrais tous promener en me disant que, décidément, « vous êtes bien trop cons ». « J’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour mon pays, mais on ne peut pas faire boire des ânes qui n’ont pas soif ». « Donc je vous laisse avec votre sénile pédophile, démerdez-vous, je m’en vais, j’ai suffisamment pour vivre et moi je n’ai pas besoin de vous ». Le 20 janvier, jour d’investiture, en hommage à Donald Trump, je conseille à tous ses supporters de débrancher leurs comptes Fesses de Bouc et l’Oiseau Bleu, comme moi je vais le faire.

Moi, je vénérerais un Président de la République Française qui, comme Trump clamait « l’Amérique d’abord », clamerait : « La France d’abord » au lieu d’un clown qui, à chaque déplacement, rabaisse la France et les Français !

Cette semaine, nous avons donc subi une énième intervention de Castex, habillé tout en noir avec sa gueule de croque-mort. Il nous a remis une couche de couvre-feu, nous menaçant d’un troisième reconfinement dans 15 jours. J’appelle TOUS LES FRANÇAIS PATRIOTES A LA DESOBEISSANCE. Cela suffit maintenant, qu’ils nous laissent mourir en paix plutôt que de nous enfermer, ce qui leur permet de faire en catimini toutes leurs magouilles de pourris. On en a marre ! De toutes façons, quoique l’on fasse, confinement ou pas, couvre-feu à 20h ou à 18h, tout cela est inutile ! Donc, qu’on nous laisse mourir libres ! Quand on regarde les statistiques en 2020 il y a eu 9% de morts en plus qu’en 2019. Mais n’est-ce pas normal avec le vieillissement de la population et avec tous ces morts qui ont été déclarés « morts de la Covid »alors qu’ils sont morts d’autres pathologies ? Que les bars rouvrent, que les restaurants rouvrent, que les boîtes de nuit rouvrent, qu’on rouvre les sports d’hiver, les stades de sports et qu’on arrête de nous emmerder, que LA France REVIVE !

Enfin, et je terminerais là-dessus, la comédie du vaccin : Macron nous a dit qu’il en avait commandé 200 millions de doses. Puis que n’étant pas équipés des super congélateurs, on nous raconte qu’on a dû en jeter 30%. Puis, après, on nous raconte que nos seringues ne seraient pas adaptées. Après, Macron s’est énervé parce qu’on ne vaccinait pas assez vite à son goût. Et maintenant, c’est le labo qui se dit débordé et qui nous informe qu’il y aura 3 semaines de retard dans les approvisionnements. Ce qui risque de rendre les premières injections inopérantes. Enfin, on commence par avoir en retour les effets secondaires de ce vaccin fabriqué à la va-vite. Et certains, déjà, émettraient des doutes quant à son efficacité. Bref, les seuls gagnants, apparemment, dans cette histoire sordide, sont les laboratoires ! En fait, comme d’habitude, je suis persuadé qu’on continue à nous prendre pour des jambons voire pour des cons !

Patrick Jardin