Quoi que je fasse, je serai critiqué, surtout que j’écris dans Riposte Laïque !

Je suis né blanc ? J’ai donc toutes les chances d’être raciste ! Je vote à droite ? Me voilà réactionnaire ! Je n’ai guère confiance en nos hommes politiques ? On m’accuse d’être sectaire ! Je suis contre l’immigration ? C’est que je suis xénophobe ! Je demande la prison pour les violeurs, et la peine de mort s’ils tuent leur victime, et je suis le pire des hommes ! Je dénonce la pédophilie, et je suis intolérant ! Je suis marié ? Je suis donc contre l’union libre. Je n’ai pas d’enfant ? Je condamne l’humanité à disparaître ! J’ai des enfants ? Je fais le jeu de la surpopulation planétaire ! Je suis retraité ? Donc je suis inutile, et, en plus, j’appauvris l’État ! Je suis hétérosexuel ? Malheur à moi qui me vois désormais jeté dans le camp des homophobes ! Je critique la CGT ? Me voilà rangé parmi les inconditionnels du patronat ! Je suis chrétien ? Pas de chance : je suis dans le camp des Infidèles ! Je milite dans un parti politique ? Je suis honni des autres partis. Je ne fais pas de politique ? Je suis qualifié d’irresponsable ! Je me contente de voter, et je tombe dans le célèbre « piège à cons » des élections (1). Je refuse de voter, et je fais le jeu de l’adversaire ! Je réfléchis, et je suis classé dans le camp des indécis. Je ne réfléchis pas, et me voilà dans le camp des imbéciles. Je dis ce que je pense, et je suis imprudent. Je ne dis pas ce que je pense, et je ne suis pas digne de confiance. J’écris dans Riposte Laïque, et c’est la totale !

Maurice Vidal

(1) En 1973, Jean-Paul Sartre écrit, dans la revue Les Temps modernes, un texte intitulé « Élections, piège à cons » !

image_pdf
0
0

28 Commentaires

  1. Être français aujourd’hui, c’est en prendre « plein la gueule ». Macron met au pilori les bien-pensants, ceux qui sont des patriotes et qui défendent leur pays contre les assauts de certains communautés très mal intentionnées vis-à-vis de la République et de la démocratie.

  2. Moi rien de tout ça. J’ai grandi dans la mixité raciale, des amis de mes parents étaient gay ou lesbiennes, ils avaient des enfants avant le mariage pour tous, ils se débrouillaient à leur façon, je me fiche complètement de tout ça. Mais je déteste la déresponsabilisation des individus, je pense qu’elle nuit à l’être humain. Exemple : un secteur en crise financière (comme la presse écrite actuellement) doit se réinventer plutôt que d’être soutenu par des subventions, s’il fait faillite tant pis pour lui. Un chômeur ne doit pas attendre 90% de son salaire, il doit toucher 1000 euros par mois pendant 6 mois mais pas plus. Les RSA doivent être contraints de travailler, on n’a rien sans rien. Les immigrés sont venus ici avec la connaissance de notre culture, je leur demande de la respecter.

  3. Les bonnes âmes représentées ci-dessus ne veulent pas mettre au goulag uniquement RL mais aussi tous ceux qui pensent différemment d’eux.

  4. Très bien vu ! on dirait le jeu de l’oie…mais rien à foutre de se faire mettre dans des petites cases surtout venant de ces abrutis incultes et/ou traitres au pays !

  5. Pour quand une révolte militaire – officiers d´active avec le grade maximum de colonel – Putain de bordel de merde
    pour prendre la tête d´une reprise en main autoritaire du pays ?
    Putain de bordel de merde quand ?

  6. Je ne partage pas les insultes et les oukases de Riposte Laïque ?
    Pas de chance, me voilà classé dans les traitres ennemis de la France et soumis à l’islam.
    C’est ballot.

  7. Je poursuis, Maurice, ta litanie : « Je suis encore vivant, donc je creuse le déficit des caisses de retraite ».

  8. Vous avez oublié l’essentiel: et si je pense pas exactement comme riposte laique, je suis un collabo islamo gauchiste. Mettre des gens dans des cases blanches ou noires c’est pas un peu la specialité maison aussi?

    • tu te rends compte que tu as répondu favorablement à la question ? (rire)

      • Moi qui suit en train d’insulter Coquerel qui defend de façon scandaleuse l’infirmière qui a jeté des pierres sur les forces de l’ordre. Oui oui, je suis un sale gauchiste mdr Je vais te faire une confidence, je suis ravi de me faire traiter de gauchiste islamophile ici, et de sale réac par d’autres. Vu mes interlocuteurs dans les deux cas, ca me rassure sur ma façon de voir les choses 🙂

    • Exact. Si vous ne faites pas le panégyrique de Trump et Poutine, vous êtes de facto le vilain petit canard du groupe, vous êtes islamo-collabo en procédure stalinienne. J’ai moi-même appris via RL que j’étais un traître doublé d’un socialiste, ce qui provoqua une guerre en mon for intérieur. Qui paiera les réparations ?

      Bah, l’essentiel est de pointer les arbalètes vers La Mecque et là je pense que l’unanimité est majoritairement totale.

  9. « Si voter, changeait quelque chose, il y a longtemps que ça serait interdit ». Attribué à Coluche.

    • Coluche disait aussi à son grand ami Jacques Attali (qui a prononcé son oraison funèbre au cimetière) :
      « Je suis là pour dégommer Giscard! »
      Et il s’est retiré des élections présidentielles de 1981 quand les sondages ont montré clairement qu’il divisait l’électorat ouvrier de gauche.
      Bien sûr, ce n’est pas l’histoire officielle, mais relisez les mémoires d’Attali (Verbatim) en 3 volumes.
      Coluche, c’était le début de l’islamo-gauchisme. Réécoutez ses sketches :
      « les pauvres arabes, les sales français (blancs) racistes ».

  10. Je suis blanc, donc je suis contre les noirs, les jaunes, les rouges, les qu’ont pas de couleurs, les arc en ciel . . . . . . .
    C’est dur d’être en harmonie avec son prochain !

    • c’est pas faux. Ca demande de la confiance en soit, un peu d’ouverture d’esprit tout en restant clair sur ses valeurs et fondamentaux, et evidement de considerer les hommes comme ses freres en humanité. Dur dur hein?

  11. Oui, le français qui refuse de se laisser réduire à l’état d’étranger dans son propre pays est appelé raciste par les noirs africains ou les bronzés de l’islam. le président français, une des ordures à l’origine du drame subi par ses compatriotes n’a pas « chié la honte » il continue à laisser la crapule Africaine inonder la France au prétexte d’antiracisme. La France aura eu son « Calligula », car comme frappé Macron se pose Là.

  12. Excellent et en plus ça fait sourire, ce qui est un luxe actuellement.

  13. voilà un billet d’humeur qui mériterait d’être lu au journal de 20 h….à défaut sur les scènes de spectacles à bobos

  14. C’est parce que vous êtes trop tiède et Dieu vomit les tièdes.

    passez en seconde :

    – je suis pour la peine de mort par des tribunaux militaires contre tout clandestin ou ses complices commettant un crime
    – je suis pour dire que le casier judiciaire vierge vaut permis de port d’armes
    – je suis pour conditionner les allocs à la production d’un avis de non imposition de l’année précédente
    – je suis pour l’annulation de toutes les naturalisations depuis 1962
    – je suis pour la déchéance automatique de la nationalité française envers tous les binationaux
    – je suis pour la sécu des seuls soins en France aux seuls Français
    – je suis pour la résiliation des permis de séjour en cas de découvert bancaire
    (…)

    Venez nous voir : on vous remontera le moral !

  15. Vous avez bien résumé la situation. . Tout cela par des gens qui ont pris comme slogan pas d’amalgame . et faut pas stigmatiser !!! A ce niveau c’est de l’hyper stigmatisation;

  16. Rien de plus vrai votre énumération Monsieur Maurice Vidal . Quand l’on veut battre un chien , l’on trouve toujours un bâton .
    Vu la montée en puissance de la chienlit qui est surtout produite par les musulmans en France , en Belgique , et autres pays européens , nous avons raison d’être islamo-réfractaires ; le contraire serait de la grosse naïveté ou du masochisme de notre part .

  17. Je me suis retrouvé dans votre article.
    Je coche tellement de cases…..

    • (suite)
      En passant parfois de l’une à l’autre au cours d’une longue vie.

Les commentaires sont fermés.