Qu’on commence par nettoyer ces banlieues où prospère l’islamisme !

Publié le 28 mars 2018 - par - 29 commentaires - 1 328 vues

Le gouvernement va devoir revoir complètement sa copie concernant le plan de lutte contre la radicalisation. La situation est trop grave pour se contenter de mesurettes.

Comment qualifier autrement les annonces faites le 23 février dernier à Lille par le Premier ministre ? Soixante mesures pour un plan baptisé « Prévenir pour protéger » dont le but est d’identifier le plus tôt possible les signes de dérives personnelles. Un plan totalement inadapté à la réalité de la situation actuelle, surtout après l’abominable tuerie survenue dans l’Aude le vendredi 23 mars.

Un plan qui arrive avec 20 ans de retard, à une époque où la question de l’islam se limitait au port du voile et des repas halal dans les écoles.

Principale préoccupation du gouvernement : la surveillance renforcée des écoles, collèges et lycées publics avec une mention particulière pour les écoles hors contrat où la procédure de déclaration devra être clarifiée et qui seront soumises à des contrôles par des équipes d’inspecteurs spécialisés.

Autre mesure phare : la mutation, voire la radiation (quelle audace !) d’un fonctionnaire radicalisé lorsqu’il exerce une mission dans un domaine de souveraineté ou de sécurité.

Enfin, le ministère de la Justice va s’occuper des individus en voie de radicalisation « sous main de justice » dans trois centres situés à Marseille, Lyon et Lille. Un dispositif  inspiré de l’expérimentation baptisée RIVE actuellement en cours à Paris avec des équipes pluridisciplinaires composées de psychiatres, d’éducateurs, de psychologues et d’un imam. Leur rôle ? assurer le suivi personnalisé d’individus placés sous contrôle judiciaire avant jugement ou déjà condamnés dans le cadre d’un sursis avec mise à l’épreuve ou bénéficiant d’un aménagement de peine.

Un dispositif évidemment fort coûteux pour un résultat bien aléatoire. Imagine-t-on un seul instant un Mohamed Merah ou un Radouane Lakdim, l’auteur de la récente tuerie de Trèbes, renoncer à leurs projets criminels, après avoir suivi un tel stage de déradicalisation organisé par des « mécréants » ? Il suffit de se souvenir de l’échec cuisant du centre de Pontourny (Indre-et-Loire), lancé en septembre 2016 pour accueillir 25 « volontaires » et qui n’en a en fait reçu que 9 tous partis avant la fin du programme. Le centre avait dû fermer faute de « clients » au bout de cinq mois.

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, c’est, sans aucun doute, le sort qui attend le nouveau dispositif de déradicalisation imaginé par nos stratèges du gouvernement. Encore un coup pour rien avec quelques dizaines de millions d’euros jetés inutilement par la fenêtre !

Harcèlement judiciaire

Car ce gouvernement, tout comme ceux qui l’ont précédé, n’a pas réellement pris la mesure du danger mortel qui menace la France et chaque Français depuis prés de trois décennies. L’islam avance ses pions jour après jour. L’UOIF, filiale française des Frères musulmans, jouit d’une représentativité reconnue auprès des pouvoirs publics. Les imams salafistes peuvent continuer à déverser leurs messages de haine contre la France en toute impunité. A l’inverse, le ministère public n’hésite pas à poursuivre en étroite liaison avec les associations dites antiracistes, tous ceux qui s’avisent d’émettre la moindre critique envers l’islam. C’est le cas de l’historien Georges Bensoussan relaxé en mars 2017 de tout propos diffamatoires ou racistes à l’égard des musulmans qui sera jugé en appel jeudi 29 mars dans une procédure du CCIF soutenue par le parquet, la ligue des droits de l’homme, SOS racisme et autre MRAP. Comme c’est aussi le cas pour Pierre Cassen tout juste condamné à trois mois de prison avec sursis et qui est de nouveau convoqué devant le tribunal sur plainte de Caroline Fourest. Un véritable harcèlement judiciaire que mène le pouvoir par le truchement du ministère public dont le but est évident : faire taire Riposte Laïque et par tous les moyens.

L’acharnement que met le pouvoir à poursuivre Riposte Laïque et autres sites patriotes de la réinfosphère est révélateur des graves incohérences de la politique gouvernementale. On ne peut prétendre vouloir lutter contre les terroristes islamistes qui tuent nos compatriotes et en même temps poursuivre devant la 17e chambre ceux qui ont le courage de les dénoncer.

Nous vivons une drôle d’époque. Nous menons une guerre qui ne dit pas son nom. Nous sommes face à un ennemi qui veut nous imposer une idéologie barbare et totalitaire et nous ne nous donnons pas les moyens de le combattre. A quoi sert-il de voter des lois, d’annoncer un plan de lutte contre la radicalisation, de faire patrouiller nos soldats et nos policiers dans les rues au risque de les désigner pour cibles si l’on ne traite pas le mal à la racine ? Si l’Etat abandonne ces cités qui sont le terreau fertile de l’islamisme ? Ces quartiers qui se sont mis en marge de la société pour édicter et appliquer leurs propres lois. Où religion, drogue, petits trafics, règlement de comptes et prostitution font bon ménage. Combien de dizaines de milliards ont été dépensés dans les plans de rénovation urbaine au début des années 2000 et pour quels résultats ?

Cancer salafiste

Il faut aujourd’hui se rendre à l’évidence : l’habitat n’était pas l’essentiel ! En pulvérisant les barres d’immeubles les responsables politiques croyaient avoir trouvé la solution au problème. Ils s’imaginaient qu’il suffisait de désenclaver les cités pour mieux les intégrer. Quelle funeste et coûteuse erreur ! La série de sanglants attentats qu’à connu notre pays nous a montré que le cancer salafiste avait continué à gangrener les cités rénovées et qu’il ne suffisait pas d’abattre les tours pour que les immigrés chantent les louanges de la République et les bienfaits de la démocratie. Bien au contraire c’est dans ces ghettos que l’on s’est réjoui bruyamment après chaque attentat commis en France. Comme l’explique le sociologue Fabien Truong (cf. son ouvrage Loyautés radicales), « la rhétorique de Daech est efficace parce qu’elle constitue un imaginaire politique latent décontextualisé ».

Si le gouvernement est vraiment décidé à lutter contre la radicalisation islamique, c’est dans ces « territoires perdus de la République », pour reprendre le titre d’un ouvrage de Georges Bensoussan paru en 2002, qu’il devra agir en priorité et avec une grande fermeté. Mais encore faut-il qu’il s’en donne les moyens. Comment accepter que des imams étrangers prêchent la haine en toute impunité dans les cités ? Mais pour les mettre hors d’état de nuire encore faut-il comprendre l’arabe. Or, nous manquons cruellement d’interprètes arabophones. Etrange, tout de même dans un pays qui compte entre 15 et 18 millions de musulmans !

Alain MARSAUGUY

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Didier

Est-il permis de demander quelle acte concret (une n-ième lamentation sur RL ne compte pas) M. Marsauguy a entrepris pour nous débarrasser des racailles ?

AFMC98000

Le seul et unique problème est l’islam.
Si nos dirigeants politiques nous enfument en.parlant de radicalisme c’est qu’ils n’osent pas nommer un chat un chat. Il viendra un jour j’espère où Il sera clairement dénoncé le véritable cancer qui nous ronge. Avec 15 à 18 millions de musulmans en France, chiffre catastrophique qui augmente de jour en jour, serait-il pensable de régler le problème islamique sans casse?
L’expulsion et les autres mesures d’isolation des islamistes fiches S est dérisoire. Pour avoir quelque chose d’efficace ce sont tous les.musulmans qui sont donc suspects et devraient tous être mis hors de France.

Carter

vaste programme…

quiditvrai

PÉTITION FICHÉS S :
Vu l’incapacité avouée du gouvernement à nous protèger des terroristes avec les moyens actuels.Nous le peuple exigeons une règle d’exception permettant la diffusion publique sur internet du profil mise à jour quotidiennement de chacun des fichés S avec nom, prénom,photos récentes et adresse.
Le gouvernement se dit en guerre contre le terrorisme et doit donc répondre positivement à cette demande exceptionnelle vu son exceptionnelle incapacitè à nous protéger.
La démocratie vous y oblige.

quiditvrai

Il faudrait aussi unifier dans ce nouveau mouvement Reconquista tous les sites de cette liste
http://prophetie-biblique.com/forum-religion/sites-ressources-utiles/liste-sites-anti-islam-t1233.html

singe et torix

je suis hors sujet mais rl est ma seule tribune pour ceux qui ne le connaisse pas “le mecreant” telefilm de 1981 avec maurice biraud pierre doris jm thibault est une merveille ou vous allez retrouver la simplicitee et la gentillesse de nos anciens (le mecreant est un idealiste qui va mourir en 1914 rien a voir avec les muzzs )

dufaitrez

Parlons un peu de “nettoyage” !
Epoussetage régulier qui évite l’accumulation… Pas le cas !
Ménage de Printemps, du solide ! (Printemps arabe ?) … Pas les cas !
Succession ? On vide tout et on s’en va… Nous y sommes !

quiditvrai

” La Reconquista (mot espagnol et portugais, en français « Reconquête ») est le nom donné à la période du Moyen Âge durant laquelle s’est produite la reconquête, par les royaumes chrétiens, des territoires de la péninsule Ibérique et des îles Baléares occupés par les musulmans. ”
Réf,: Wikipédia

quiditvrai

Nous devons former un nouveau mouvement d’unité politique du nom de Reconquista qui ralierait tous les mouvements de résistance à l’islam.

quiditvrai

Tout d’abord, cessons de croire que le gouvernement acquiescera â nos demandes.
Adressons nos demandes de reconquista directement au peuple .
Pouvoir de l’argent, d’organisations parallèle de défense armée et légale., de manifestations au coeur même des territoires perdus aux mains de l’islam,
Les mots c’est bien, l’action percutante c’est mieux.

Nemesis

Il faut 15 à 20 personnes pour surveiller un radicalisé (et ses proches). Il en faudrait 240 mille pour surveiller ceux qui sont fichés. Actuellement pour 31 terroristes 9 étaient étrangers, 5 à double nationalité, les autres de nationalité française… Un coût exorbitant.
Et certain arrive à 84 milliards : coût budgétaire de l’immigration selon le rapport Posokhow https://www.polemia.com/84-milliards-cout-budgetaire-de-limmigration-selon-le-rapp

Dunois

Pourquoi vouloir nettoyer au karcher ? C’est avec des armes (celles qu’on fauchera aux racailles muz de préférence) qu’il faut nettoyer.

kabout

on y vient a cette guerre civile,vu que l’etat ne protége pas les francais,ce gouvernement ne sait que parler,pondre des idées a la con et a la main qui tremble dés qu’il faut accuser,désigner,punir dés que ca touche a l’islam,je pense si cela continu les francais prendront leur defense par eux meme.

Jean Neymar

Ils ( les mahometants) ne respectent que ce qu’ils craignent. Un de vos lecteurs Algérien l’a répété il y a quelques jours; c’est exactement ce que me disaient deux amis chrétiens libanais à Abu Dhabi il y a 40 ans. Tout geste de bonté, de mansuétude, de compréhension, voire d’amitié est considéré comme de la faiblesse. On voit le résultat dans la France d’aujourd’hui, pilotée par des naïfs aveugles, des ahuris qui croient tous les discours d’où qu’ils viennent, surtout ceux des coco bobo, détenteurs du monopole du coeur……
Bon peuple ! Investis dans les magasins de fleurs et de nounours……..fortune assurée d’ici 5 ans ??

Diego de Las Vegas

La France n’est pas (encore) confrontée à une guerre civile mais à une insurrection. Une insurrection islamiste.

Parce que les mots définissent vos maux, une insurrection c’est quoi ?

« Une insurrection est un soulèvement armé ou une révolte contre le pouvoir en place. Les personnes agissant au nom d’une insurrection sont des insurgés »… Vos terroristes ne sont pas libyens, ou syriens, mais essentiellement français.

Pour gagner face à une contre-insurrection, il faut tout simplement couper le robinet de ce qui l’alimente.

Jean Neymar

C’est simple et logique, tous les animaux, domestiques ou sauvages vont prospecter ailleurs quand la gamelle est vide.
* Au moindre écart de conduite, confiscation des biens et de ceux de la famille.
* Retour au bled pour les bi nationaux.
* radiation de toutes les inscriptions aux aides sociales dont les “alloc”
Allez voir au Qatar et chez les Saoudiens si un étranger peut foutre un tel bordel.!.En général ça dure moins de 24 heures
??

Yves ESSYLU

Que les importateurs du lumpen électorat musulman commencent par appliquer le principe constitutionnel de précaution et n’ouvrant pas pleines portes aux blédards dont la venue ne se justifie pas pour des raisons économiques (hormis pour les associations immigrationnistes subventionnées dont l’idéologie internationaliste n’est pas de droite)

Conophobique

Je pensais au-contraire que c’était la droite (Giscard) sous pression des industriels et le patronat qui avaient fait venir des immigrés du Maghreb et que ces mêmes immigrés avaient été par la suite soutenus et défendus par la gauche et toutes ces assos’ de gauche. Mais j’ai dû rater un épisode. L’idéologie internationaliste (humaniste et électoraliste) n’est pas que de gauche, elle est aussi de droite (pragmatisme économique) lorsque cela permet de plafonner les salaires. Le MEDEF serait un nid de gauchistes humanistes?

Joël

En fait, c’est sous Pompidou que cela s’est fait mais sous condition. Dans les années 60, on manquait encore de main-d’œuvre, alors on a fait venir des ouvriers des anciens départements français mais qui devaient repartir à la fin de leur contrat de travail. Giscard, lui, adepte avec le patronat du capitalisme outrancier, a fait venir les familles afin de garder cette main-d’œuvre à bas coût. De plus, à cette époque, les immigrés fermaient leurs gueules de peur d’être renvoyés au bled et n’étaient que très peu syndiqués, donc tout bénéf pour l’industrie.

Soli

Giscard c’est le regroupement familial en 75 donc le début de l’invasion et bien sûr tout le monde sait bien que giscard était un gauchiste invétéré, d’ailleurs torpille à m..rde pourra vous le confirmer lui qui a voté UMPSLREM toute sa vie et fillon aux dernières présidentielles pour faire échouer Marine, il a réussi le con.
La droite et la gauche sont toutes les deux immigrationnistes par soit-disant humanisme mais surtout pour diviser les français, les paralyser et transformer les travailleurs en esclaves pour le plus grand plaisir de gattaz ( vous savez l’idole de la torpille). L’islamisation de la France n’est pas leur problème d’autant plus qu’ils se rendent compte que ce peuple de veaux qui se voit disparaître continue de les mettre au pouvoir et de cracher sur le FN.

Allonzenfan

Il suffirait pourtant d’appliquer la loi telle qu’elle existe, ce que se refusent à faire les “zélites” autoproclamées et les fonctionnaires qui sont payés pour ça…

CHASSAING Jacques

« Qu’on commence par nettoyer ces banlieues où prospère l’islamisme ! » Tout est dans ce titre.

quiditvrai

Quand des militants de Riposte Laïque feront des manifestations dans les territoires perdus de la république en circulant dans des véhicules blindés légaux sans fusils et autres armes décorrés de slogans anti-islam et portant des déguisements de légitime défenses légales pour imposer notre présence aux caïds du coin, alors là je commencerai à croire au début d’une démarche vraiment significative de reconquista.
Ce serait un de ces grains de sable dont parlait Pierre Cassen aux assises de l’islamisation.
Nous réclamons des actions percutantes, légales, et sécuritaires , alors donnons l’exemple en nous servant de notre cŕéativité et de notre détermination.

Jean Neymar

Bonne idée Quidivrait,
Des blindés civils ???? On en trouve où ? Policiers, gendarmes et pompiers se font caillasser et tirer dessus…….alors de simples citoyens en Twingo ??
Un BLOCUS COMPLET des immeubles ou quartiers par l’armée, avec fouilles et perquisitions.
Fermeture temporaire des commerces de proximité, brouillage des téléphones, coupure d’eau etc.etc. Pour que ces babouins réalisent ce qu’ils ont perdu comme confort chez les mécréants.

quiditvrai

Jean Neymar, cela parait utopique des véhicules blindés privés et pourtant il existe des Cadillac, Mercedez, et autres fabricants qui en fournissent ou encore de camions adaptés. Ce n’est vraiment q’une question d’argent et de créativité.

Nemesis

C’est très bien tout ça … Mais les vraies mesures efficaces seraient : En un interdire cette secte assassine sur tout le territoire. En deux expulser tous les imams et leurs prêches anti-mécréants et détruire les mosquées. En trois expulser les musulmans pratiquants. Ceux qui resteront seront donc des apostats. La paix reviendra.

kabout

expulser les radicaliser,stopper toute construction de nouvelles mosquées,dechoir les bi-nationnaux,remettre les peines plancher etc…..il y a tant de choses trés simple a mettre en place et faisable de suite mais,mais,mais nos chochottes de chez Michou qui gére la France sont aux abonnés absents .

Conophobique

Chez Michou ils s’en cognent. Le gratin s’en fiche pas mal, ils seront les premiers à pouvoir s’exiler (Et c’est déjà fait pour la plupart) alors que le peuple lui devra subir et subit déjà.

Diego de Las Vegas

Ils achètent en masse des résidences off shore hors de prix…
Vous allez vous retrouver bien seuls.
Chômeurs, retraités, immigrés, fonctionnaires, SDF.
La France qui perd!

Lire Aussi