M. Valls, qu’ont en commun les partisans de Marine et ceux d’Hitler ?

Publié le 9 décembre 2015 - par - 18 commentaires - 3 011 vues
Share

valls-hitler

Riposte laïque a naturellement salué avec joie le grand succès du Front national au premier tour des élections régionales. Maintenant, il faut encore que ce succès se maintienne, et se renforce, le dimanche prochain.

Je pense que l’essentiel, c’est de continuer la fameuse « dédiabolisation » de ce parti. Je dirais aussi que ce sera de plus en plus facile, compte tenu de l’attitude non seulement odieuse, mais souvent franchement stupide, de nos adversaires.

Le Monde, le grand quotidien de l’intelligentsia et des classes dirigeantes, a publié le 8 décembre un éditorial particulièrement édifiant. L’on y écrit, entre autres, « cette vague bleu Marine, ou plus exactement brune…. », ou »un parti réactionnaire et xénophobe, animé, quoi qu’il en dise, par une idéologie contraire aux valeurs de la République…. »

De quelle valeurs de la République veut-on nous parler? Autant que je sache, depuis 1792, ces valeurs consistent dans le principe qu’il n’y a pas de monarque de droit divin, que tout pouvoir appartient à la Nation, qui le délègue à ses représentants librement élus. En quoi le Front national agit-il en contradiction avec ce principe? Prépare-t-il un coup d’Etat? S’efforce-t-il de gagner des généraux à l’idée de faire un « golpe », un «  pronuciamiento » ? Cherche-t-il autre chose que gagner les suffrages librement exprimés des citoyens français?

Je dirais même que plus un ensemble politique est grand, moins le simple citoyen a la possibilité de participer réellement à la gestion des affaires publiques. Sans parler de la complexité des données économiques et juridiques. Je me souviens du référendum sur le traité de Maastricht. Son texte a été dûment publié in extenso. Je dois avouer que tout en étant titulaire d’un doctorat de relations internationales, je n’ai guère compris grande chose à sa lecture. Sans me lancer maintenant dans un débat sur les aspects positifs et négatifs de l’Union européenne, je dirais que l’on peut plus facilement reprocher aux organisateurs et dirigeants de celle-ci, aux fameux « technocrates de Bruxelles », d’être en contradiction avec les valeurs de la République qu’à un parti qui veut maintenir la nation française dans sa conception traditionnelle.

Mais la plus odieuse, et de loin, me paraît la phrase attribuant à la vague « bleu Marine » la couleur brune. L’on sait que les partisans de Hitler portaient des chemises brunes. Qu’ont-ils en commun les partisans de Marine Le Pen avec les partisans de Hitler ? Ces derniers, membres et sympathisants du « parti national-socialiste ouvrier allemand », portent la responsabilité de deux crimes, parmi les plus horribles de l’histoire. Il s’agit du crime de la deuxième guerre mondiale, que l’Allemagne nazie a déclenchée, malgré toutes les concessions que ses adversaires lui faisaient, et il s’agit, bien entendu, de la Shoa.

Ce n’est même pas la peine de poser une question oratoire, si le Front national français se prépare à commettre quelque chose de similaire. Rappelons simplement que les responsabilités ne sont jamais entièrement d’un seule côté. La deuxième guerre mondiale a été la continuation de la première. Celle-ci a éclatée en 1914, dans une large mesure également suite à une initiative allemande.

L’on sait que l’Allemagne n’a pu réaliser son unité que beaucoup plus tard que la France, la Grande Bretagne ou la Russie. Ces trois puissances pouvaient se tailler de vastes empires en Asie et en Afrique. Elles disposaient alors de vastes marchés protégés pour les produits de leurs industries. Les Allemands, qui s’industrialisèrent plus tard, étaient au début du 20ème siècle devant le choix : soit exporter les produits de leurs industries en s’acquittant des droits de douane élevés. Pour cela, il aurait fallu maintenir les salaires de leurs travailleurs très bas, pour avoir des produits vraiment  bon marché. Une partie des entrepreneurs et hommes d’affaires allemands souhaitaient mener cette politique. Mais ils se heurtaient aux syndicats ouvriers et au parti social-démocrate. A ceux-ci se ralliaient les fameux junkers, les hobereaux prussiens. Dans leur esprit, leur rôle était de défendre le pain de leur sujets les armes à la main. S’ils en étaient incapables, ils perdraient toute raison d’être et se condamneraient à disparaître. Et s’était cette alliance des socialistes et des féodaux qui l’a emporté. Les « socialistes de Kaiser » ont voté les crédits de guerre et les foules enthousiastes se sont précipitées dans les tranchés.

Personne ne va pourtant qualifier les socialistes d’aujourd’hui de « bruns ». Les insultes des intellectuels de gauche du journal Le Monde ne témoignent que d’une chose : de la profonde incapacité de cette caste d’offrir quelque chose de positif, de constructif, de réaliste.

Si je peux ajouter une note personnelle, je suis venu en France jeune homme, il y a un demi- siècle. J’ai pu faire ici mes études supérieures, que les communistes ne m’avaient pas permis de faire dans ma Tchécoslovaquie natale. J’avais pour condisciples des fils à papa, qui venaient à la faculté dans leurs belles voitures. Mais le confort matériel que leur procurait le capitalisme ne leur suffisait pas. Ils voulaient disposer aussi du confort moral, en s’identifiant aux exploités. Comme je ne partageais pas leur admiration pour Hô Chi Minh, Fidel Castro ou Ché Guevara, je n’étais qu’un sale réactionnaire, avec lequel ils ne dédaignaient pas de discuter. Pour moi, les auteurs de l’éditorial concerné, ce sont toujours un peu ces gens arrogants-là, qui veulent encore décider ce qui est licite et ce qui est illicite, ce qui est légitime et ce qui est illégitime, ce qui est permis et ce qui est interdit.

Pour en revenir aux « bruns », aux nazis, outre leur responsabilité dans le déclenchement de la deuxième guerre mondiale, ils sont, bien sûr, responsables de l’extermination de six millions de juifs, de dizaines de milliers de Roms, des handicapés, des malades et d’autres personnes jugées « indignes de vivre ».

Le Front national français, veut-il faire quelque chose de similaire? L’on a beaucoup parlé de la fameuse phrase de son fondateur, qualifiant la Shoa de « détail de la deuxième guerre mondiale ». Je considère cette phrase comme très malheureuse. Encore qu’on peut se poser la question de savoir si elle exprimait une véritable hostilité, ou si elle était dite surtout pour attirer l’attention. « Un Front national gentil n’intéresserait personne », confia Jean Marie Le Pen au journaliste juif Serge Moati. Le même journaliste termine son livre Le Pen, vous et moi (Flammarion 2014), en disant que Marine Le Pen présente son parti comme »le meilleur bouclier des Français juifs, face au seul vrai ennemi : le fondamentalisme islamiste ».

Les Juifs ne devraient pas se tromper sur les sentiments des uns et des autres à leur égard. Il existe un antisémitisme de droite, il existe aussi un antisémitisme de gauche. Par exemple, Pierre Joseph Proudhon, que Karl Marx désignait comme « le penseur le plus hardi du socialisme français », disait au sujet des Juifs qu’il faut « les exterminer ou les renvoyer en Asie ». Pour Marx lui-même, le capitalisme représentait quelque chose comme une « judaïsation « universelle. Le fait bien connu que beaucoup de Juifs ont joué un rôle important dans les partis et mouvements de gauche et d’extrême gauche ne doit pas masquer une chose : l’antisémitisme est avant tout l’expression de jalousie à l’égard de ceux qui réussissent mieux. C’est l’hostilité éternelle de Caïn à l’égard d’Abel. Il y a peut- être des personnes éprouvant une telle hostilité parmi les militants et dirigeants du Front national. Il y en a sûrement aussi parmi des membres et dirigeants des autres partis et mouvements.

Alors ne soyons pas obnubilés par les détails. Le détail, c’est une partie d’un tout, a dit dans le temps l’orateur concerné. Quant au Talmud, il pose la question : »Qui est le plus fort? » Et donne la réponse : « Celui qui est capable de transformer son ennemi en son ami. » Malheureusement, nombreux sont ceux qui excellent plutôt dans l’art de transformer en son ennemi celui qui ne devrait pas nécessairement l’être. Et puis, en 1940, il ne faut pas faire la guerre de 1914. Il ne faut pas se tromper d’ennemi. Aujourd’hui, il faut tous nous unir contre l’ennemi commun : le fondamentalisme islamique.

Dr Martin JANECEK

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Patrick

Si en 1965, le F.Haine avait été au pouvoir….vous ne seriez pas là…! Frontières fermées..!!!
De quelle laïcité parlez-vous??? Les mosquées sont payées par leur usagers…les églises, NON§ Tout le monde paie, enfin ceux qui ont la chance de payer des impôts..!!! CQFD.
Marie, révisez votre histoire de France….
Et quand vous écrivez: Le FN est le seul parti capable de mettre fin au dépeçage de la France par tous les charognards….laissez moi rire….connaissez-vous le montant détourné par les LE PEN? l’héritage magouillé sur le dos des LAMBERT, le pognon que le bon J.Marie a piqué au F.N. suite à en legs d’une bonne dame bien pensante, et qu’il a pris pour lui??? (dixit l’ex trésorier du Front National)

Marie

La photo du premier ministre parle d elle même il suffit d un petit plus et ce n est pas marine qui ressemble a Hitler?!de toute. Façon j attends avec intérêt
Dimanche soir mais la haine n étant pas du cote que l on pense qu ils soient capable a ce point de voter pour le camp adverse cela donne raison a ceux
Qui pensent umps même combat. Ils capables de tout pour renier les valeurs
De la France et des français. Je suis effrayée de voir a quel point les français
D Algérie ont été traités le bateau et le valise en 1962 14 a dormir dans une
Chambre et rien de préparer pour eux et aujourd hui il faut préparer pour les
Migrants on prend des fonds destines a nos jeunes pour les migrants et qui
Plus est il faut être aux petits soins pour les états d âme de certains.

Dana N.Z.

Très bonne analyse que j’ai lu avec beaucoup d’intérêt. Je viens de Brno (Rep. tchèque) mais vis depuis plus de 20 ans en France dont la situation actuelle (et encore d’avantage future) m’inquiète au plus haut point…

Marie

Les magouilles et les subventions sont le ciment qui rassemble toutes ces bouches remplies d’implants payés grâce au pognon volé aux sans-dents.

Le FN est le seul parti capable de mettre fin au dépeçage de la France par tous les charognards.

Ces nouvelles grandes régions seront un nouveau moyen pour les voleurs de tondre les Français.
Des emplois fictifs à vie ont déjà été créés sur le papier et distribués aux copains et aux coquins.

D’où la rage démesurée de ceux qui se voyaient déjà président de ceci ou directeur de cela.

Si je devais qualifier les « élites » de la France d’aujourd’hui, il me semble que –ALI BABA ET LES QUARANTE VOLEURS– serait la bonne formule.

ALI BABA étant lisse lame,

LES 40 VOLEURS étant tous leurs complices de circonstance.

Crab

Malgré la future fusion de la super région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne au 1er janvier 2015, l’Alsace et la Moselle bénéficie toujours d’un régime anti-laïque : le concordat – c’est à dire : un privilège digne de l’ancien régime accordé à des communautés religieuses
Suites :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/12/les-faux-amis-es-de-la-laicite.html
ou sur :
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/12/10/les-faux-amis-es-de-la-laicite-5729051.html

Alexandra Dougary

Belle explication. Très intéressant. Mais la gôôche a le fantasme de l’extrême droaaate et des « fachos » termes que ces adeptes emploient à tout bout de champ et en majorité hors de propos. ça leur donne une sorte d’auréole de légitimité. Ils oublient juste que (et on ne va pas faire une comptabilité de l’ignominie) que Staline (communiste non ? ) a tué plus qu’hitler, je ne parlerai pas de Mao, de Pol-Pot, Guévara, Fidel, etc… tous des anges de paix et des démocrates bon teint.

SK

Excellent texte de mise au point.

SK

La dédiabolisation du Front National serait qu’il s’inspire des méthodes de partis comme l’UDC suisse. Un Oskar Freysinger à montré le chemin et bien démontré que c’est la démocratie et le vote qui aura de toute façon le dernier mot,y compris et surtout face à une invasion qui ne cache même plus son caractère islamique et prosélyte. Une guerre civile est encore évitable si les peuples se lèvent et mettent un coup d’arrêt à ce processus dangereux par leurs suffrages et la désignation de responsables qui enfin sauront faire respecter nos lois, nos usages, nos coutumes, mais aussi nos armes (ordre, sécurité, défense ).

Yves ESSYLU

Pour parvenir au pouvoir je ne suis pas sûr que la stratégie de déclaration d’infréquentabilité des cathos et des identitaires outre l’exclusion à tour de bras des militants venus de l’ancien FN identitaire et libéral, soit la bonne solution pour le néo FN politiquement correct donc marxiste libertaire, mais dont les concurrents font semblant d’ignorer les efforts de gauchisation à la Sarko 2008
En Rhône Alpes le Secrétaire régional et sa mascotte Toubo semblent s’en apercevoir eux qui doivent recourir aux services des identitaires pour coller faute de militants pour le faire et se résoudre à se montrer avec B Golnisch après avoir mis ce dernier en quarantaine pour cause de fidélité à JMLP

Djemaa

Très bien votre article mais ne posez pas trop de questions à ces gens-là car ils ne vous répondront pas. Ce sont des fous, des obsédés de la deuxième guerre mondiale, des hystériques de l’antinazisme, l’anticolonialisme, l’antiracisme. Pour en connaître quelques « spécimens » autour de moi, je puis vous assurer qu’ils tiennent une sacrée dose de connerie ! Ce sont des fous qui se lamentent que les attentats ne soient pas commis par l’extrême-droite, qui ne veulent voir aucun ennemi extérieur ou intérieur désigné comme islamiste et donc par conséquent, pas d’amalgame, et patati et patata… Ce sont des fous qui veulent interdire « Tintin au Congo » et « Tarzan » parce que ce sont des personnages racistes, bien sûr !

r

… Et aussi le Banania, ce qui en dit long sur leur court , très court intellect. Ne parlons pas des crêches et des arbres de Noël qu’ ils voudraient aussi voir disparaître du paysage français, sauf bien entendu dans la cour de l’ Élysée où s’ achemine lentement un des plus beaux spécimens de nos forêts , symbole de laïcité ( ou d’ islam) peut-être ? Vat-en y comprendre quéchose, Charles, dans toutes leurs contradictions et leurs si constants deux poids deux mesures …

Djemaa

Vous retrouvez ces fous furieux anti-Front National aussi dans le domaine de l’écologie punitive, de l’interdiction de la cigarette ( pas du joint !), du vin rouge et bien entendu-comme par hasard- pour la fin de la consommation de la viande de porc. Alors, parfois, il y a des personnes un peu « doux-dingues » avec qui vous pouvez tenter de faire avancer quelques arguments patriotes mais bien souvent, vous avez en face des hystériques qui savent bien ce qu’ils font quand ils réclament l’interdiction des poupées Barbie, du Banania ou des publicités télévisées jugées trop blanches ! Ne parlons pas du cinéma, ces imbéciles mettraient au feu tous les films de Gabin, Fernandel, Bourvil, etc. Un cinéma d’exclusion représentant une France qu’on ne doit plus voir !

Yvan la Méche

Malheureusement nous n’aurons que la région de Florian vu que les SOCIALAUDS et les RIPOUX BLICAINS couchent et copulent ensemble….

UMPS = même combat !!!! La preuve est faite !

Martin

Vous n’ aurez PLUS l’ Alsace et la Lorraine…

Martin

Et pendant qu’ on y est, ajoutons la Champagne Ardenne à la chanson, histoire de l’ actualiser.

montecristo

« Tous nous unir contre l’ennemi commun … » Certes !
Mais d’abord pour se débarrasser de tous les Collabos qui entraînent le pays vers sa déchéance et qui tiennent les manettes !
Quand on aura dénoncé franchement les manœuvres de Hollande qui place des Ministres « étrangers » au gouvernement de la France, en sachant parfaitement pour quoi il le fait … et quand on l’aura jugé pour haute trahison … alors nous serons unis !

Marie

Ceux qu ils veulent c est faire disparaître notre culture et que tout soit noyé
Dans un magma multitout ie plus rien et l obligation d être asservi sinon point de salut. On ne tue pas qu avec les armes ‘les mots sont des cailloux en bouche » comme disait il y a bien longtemps un certain Demosthene!!??