Rabelais : « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme »

Le professeur Jean-Francois Delfraissy qui dirige le conseil scientifique auprès du Président Macron devrait méditer cette maxime, lui qui, le matin du 8 avril sur France-infaux, pour justifier le refus de soigner les personnes ayant contracté le Covid-19 avec le protocole du professeur Raoult, avançait l’argument suivant : environ 88 % de ces personnes infectées guériraient sans soins particuliers et par conséquent on n’allait pas donner ce traitement à des gens qui, pour une majorité d’entre eux, n’en avaient pas besoin. Autrement dit, ce serait du gaspillage…

Sauf que, faisons quelques calculs – certes approximatifs – mais cependant significatifs sur le coût de ce « gaspillage ».

Dans les hôpitaux, il y a environ 30 000 personnes affectées du Covid-19.

Le professeur Raoult préconise un traitement de 6 à 10 jours à base d’hydroxiquine (Plaquénil en pharmacie, vendu en boîte de 30 comprimés de 200 mg chacun) à raison de 3 comprimés par jour ; donc une boîte suffit pour le traitement ; coût de la boîte : moins de 5 euros. À cela s’ajoute un antibiotique, l’azithromycine vendue en boîte de 6 comprimés de 250 mg chacun, à raison de 2 comprimés (500mg) le premier jour et d’un comprimé les 4 jours suivants ; donc une boîte suffit et son coût est moins de 8 euros.

Donc le traitement d’un patient revient au plus à 5 + 8 = 13 euros, Ramenés aux 30 000 hospitalisés, cela donne un coût total

de 13 x 30 000 = 390 000 euros

Donc ce sinistre personnage nous sort un argument qu’un enfant qui a l’âge de raison serait capable de réfuter.

Dans un pays qui gaspille des dizaines de milliards chaque année, il faudrait refuser d’engager 390 000 euros (la Sécurité sociale s’en remettrait)  au prétexte que 88 % des patients soit 30 000 x 88 % = 26 400 n’en auraient pas besoin ! Et les 3 600 qui restent, il faudrait les passer par profits et pertes ? Combien de morts ? Quelques centaines auraient pu/dû être sauvés !

Le professeur Raoult a constaté que plus de 90 % de ceux qu’il a soignés ne sont plus contagieux.

Dans son dernier test sur plus de 1 000 patients, si on ôte les 880 qui statistiquement seraient guéris sans traitement, il reste 120 personnes que le traitement du professeur Raoult a sauvées. Ramené à 30 000, cela ferait 3 600 guérisons !

Alors tous ces grands pontes nous les brisent menu avec leur éthique, eux qui s’assoient allègrement sur les nombreux morts qu’inévitablement une étude en double aveugle occasionnerait sur ceux qui auraient eu la malchance d’avoir reçu un placebo.

Je remarque aussi que le journaleux de France-infaux n’a eu, à aucun moment,  l’idée de remettre en cause la thèse très discutable du professeur  Delfraissy mais au contraire il s’est confondu en obséquieux remerciements à la fin de l’émission.

Toutes les précisions numériques indiquées ici ont été trouvées sur le net et peuvent être facilement vérifiées par tout un chacun.

Encore plus de 500 morts aujourd’hui ; combien aurait pu être évités ?

Merci à tous ces intégristes de la science qui, au nom de la vérité scientifique, sont prêts à sacrifier des vies humaines. On est revenu aux temps barbares des sacrifices humains pour complaire à un dieu.

Guy PHILIPPE

image_pdf
0
0

30 Commentaires

  1. « Autrement dit, c’est du gaspillage »  » Le seul problème, c’est que votre présupposé attribué au Pr Del Fraissy est biaisé. Il n’y a pas que le problème du coût. Traiter avec le plaquenil 88 % de personnes qui vont guérir spontanément n’est pas anodin quoique vous affirmiez à longueur d’articles ( atteinte rétinienne par exemple)… et vous oubliez les porteurs sains mais contagieux que vous allez traiter comment ? Les 12 % restants sont en majorité âgés et le plaquenil peut les achever.
    Cela mérite donc réflexion. Le dilemme n’est donc pas uniquement financier. « Sinistre professeur », « intégriste de la science » propos étranges chez un agrégé de math. .

    • « propos étranges chez un agrégé de math ».Non aucunement la science mathématique n’a jamais tué personne alors que la science médicale oui à de nombreuses reprises. Les autorités médicales ayant laissé commercialiser des médicaments qui se sont avérés dangereux voire mortels.
      Quant aux effets secondaires du plaquenil, s’en préoccuper maintenant après 70 ans d’utilisation par des dizaines/centaines de millions de gens, me parait extrêmement suspect.
      Tout médicament peut occasionner des désagréments, ce qui importe c’est son efficacité sur la majorité des patients traités. Si, sur 1000 personnes traitées, seule une poignée en pâtit et les autres en tirent profit il faut le prescrire en demandant l’accord du patient.
      Traiter les porteurs sains contagieux nécessite des tests que l’on n’a pas

      • Selon vous les 12% restants seraient majoritairement âgés. Affirmation gratuite. Le bilan des études du professeur Raoul montre qu’il traite des gens de tout âge et que les gens âgés ne décèdent que très exceptionnellement

  2. Il faudra bien un jour diviser les 500 Mds dépensés par le nombre de morts !
    Chacun coûtera plus que son poids en Or…
    Gouverner, c’est choisir !

  3. Bien sûr que non. C’est une affirmation gratuite sans preuve méthodologique.
    Lui, pour discréditer le Pr. RAOULT, il s’autorise une affirmation péremptoire sans la moindre étude scientifique, puisqu’en plus il faudrait au début de « l’expérience » effectuer le test sur l’échantillon.

  4. L’auteur de cet article n’a pas abordé l’énorme erreur « scientifique » commise par ce professeur lorsqu’il affirme que » 88% des personnes infectées guériraient sans soins particuliers ». Comment a-t-il obtenu ce nombre? Un laboratoire pharmaceutique a-t-il pris un échantillon représentatif de 800 personnes de la population française en tenant compte de la pyramide des âges? A-t-il alors mis cet échantillon au contact du virus pour affirmer ce résultat (en s’occupant quand même de ceux qui avaient besoin de soins)?

    • Vous avez tout à fait raison et après la publication de l’article je m’étais posé la même question. Cependant cette hypothèse de 88% me parait tellement grande que la thèse de l’article n’en est que renforcée davantage.

  5. Bon article mais je ne vois pas ce que Dieu vient faire là dedans; alors que Delfraissy, comme tous les macronistes, est probablement un athée et qu’il s’agit de gros sous plus que de religion !

    • Je voulais montrer que pour les gens comme Delfraissy la science est vécue comme une sorte de dieu.

  6. À relire les anciens, on se dit que tout a été déjà pensé et écrit depuis longtemps ; où sont donc les vrais progrès ? (immatériels s’entend)

  7. L’économiste en chef, nommé président de la République par les banquiers mondialistes, n’a pas fait le calcul de ce qui aurait été économisé grâce à des dépenses hospitalières, au lieu d’économies que nous payons au centuple aujourd’hui.

  8. Il convient de rappeler qu’ avec un système immunitaire normalement performant ( ce qui nécessite une bonne hygiène de vive et le moins de recours possible aux vaccins et antibiotiques qui l’affaiblissent) , un virus ne pénètre pas dans le corps sans être immédiatement neutralisé ou utilisé pour effectuer un nettoyage. C’est notamment le rôle des maladies infantiles qu’on prétend stupidement éradiquer.
    Les personnes guéries sans traitement seront certainement mieux armées pour affronter la prochaine vague du covid 19 (covid 20?) cet automne.
    Ceux dont un traitement aura court- circuité les efforts de l’organisme pour se purger en raccourcissant la durée prévue de la maladie (même si cela semble justifié pour juguler la contagion) risqueront plus facilement de la contracter à nouveau.

    • Propolis en gelules de 650 mg quotidien, forte dose en direct de l apiculteur, huiles essentielles a fortes charge comme ravinzara, pollens quotidiens , champignons shitake, construisez vos défenses immunitaires, et celles de vos familles, et ils vivront. Changeons nos modes de vie, reflechissez autrement, pas comme on vous l impose.

    •  » un virus ne pénètre pas dans le corps sans être immédiatement neutralisé ou utilisé pour effectuer un nettoyage ». Allez expliquer cela à ceux qui ont connu la variole qui tuait même dans la famille du Roi ou la polio dont le dernier cas en France date de 1989 et importé de 1995. Quand vous aurez vu un nourrisson de votre famille mourir de bronchopneumonie morbilleuse, vous réfléchirez à 2 fois pour affirmer que l’organisme « neutralise immédiatement le virus »…

    • C’est pourtant clair. Ce professeur pétri de science n’a que peu de conscience pour accepter des morts évitables par un engagement financier des plus raisonnables.

      • La corruption dans cette histoire de coronavirus, et sa gestion est manifeste, quel groupe d avocats, d hommes politiques vont être assez couillus pour les traduire un par un en justice, leur reprendre leurs biens, mal acquis et les sanctionner a la hauteur de ce qu ils méritent.

  9. Vous déraillez, Philippe!
    Le con-conseil scientific-fic macroniste comprenait le Professeur Raoult, qui l’a vite quitté, pour aller soigner ses malades. Restent « entre-soi » les défenseurs de jupiter, tous titrés, mais loin du Peuple et de ses souffrances.
    Il ne s’agit pas de « science », mais d’une posture partisane ayant pour seul objectif de « protéger » la macronie de ses dérives antiscientifiques et irrationnelles.
    Il ne s’agit pas de science non plus, s’agissant de la suppression du stock stratégique de masques et du refus macroniste d’en fabriquer en masses- en France » mais d’arbitrage budgétaire santé/économies.
    La santé n’a pas de prix… pour les soignants qui en « prennent plein la gueule » de restrictions, de lacrymos, de matraques et de LBD castaner.

    • Vos arguments sont bien sûr recevables et je les partage mais si le mot science vous semble hors sujet convenez au moins que le mot conscience ne l’est pas et que la malhonnêteté de ces gens est avérée..

      • À ce niveau il ne s’agit plus de malhonnêteté à ce niveau il s’agit de trahison contre le peuple, dans d’autres temps les fossés de Vincennes ervaient pour ceux qui ont trahis le peuple et c est avec 12 balles que cela se finissait.

    • Vous oubliez que la précédente ministre affirme qu’il y avait plus de 800000 masques en stock à son départ. Vous oublier qu’on a changé la loi pour accès a la chloroquine, que les stocks francais ont disparu , que les 75 laboratoires vétérinaire qui proposé de produire 800 000 tests par mois depuis le 12 février s’envoie interdit… Cela fait beaucoup de coïncidences non ?

    • Pire mon ami, les réserve foncière de certaines usines n’obtiennent pas L aval des services de l’urbanisme qui permettrait de tripler ou quadrupler la surface de ces usines en deux ou trois semaines… Et cela depuis 2 mois déjà.

  10. Très bonne conclusion. L’argument des soit disant 88% sauvés sans soin envoie « ad patres » pas mal de bons citoyens. Avec une médiane à 44 ans pour les 1000 traités par le Pr. RAOULT il y avait sans doute un bon nombre à risque, pas vraiment dans le lot des 88%.

    • je rappelle à tous les lecteurs que ISWT (اسوة) en arabe veut dire modèle, les quartiers auraient ils pour une fois réussi à enseigner ?

    • Pas d’accord. Il est inutile d’être instruit pour avoir conscience de ce qu’est le Bien et le Mal..

Les commentaires sont fermés.