1

Rachid Méluche et ses potes roulent en 4×4, mais vous êtes priés de rouler électrique !

Pour Rachid Mélenchon comme pour tous les « écolos » d’opérette, les efforts c’est pour le « petit peuple » !

Tout comme « elles » traquent le citoyen lambda qui n’a ni les moyens de se payer un « ténor du barreau » contre des poursuites judiciaires souvent inacceptables eu égard aux nombreux récidivistes (voleurs, violeurs, assassins…) se baladant dans la nature… ni même des « relations » bien placées susceptibles de leur porter secours en cas de coup dur… « les ordures qui nous gouvernent » (de près ou de loin !) s’imaginant tellement au-dessus de la mêlée, donc intouchables, sont de plus en plus enclines, malgré leur goût prononcé pour les mystères, secrets, cachotteries… à laisser passer des bourdes telles qu’elles confirment de plus en plus leur bassesse et leur hypocrisie… y compris aux naïfs crédules gobant tout cru leurs dires au premier degré.

C’est justement un phénomène bien connu des citoyens, de par sa faconde et ses tonitruantes déclarations, le sieur Jean-Luc, alias Rachid, Mélenchon qui, pour utiliser une image alléchante, vient de se faire choper « le bras entier dans le pot de confiture », offrant une galaxie de différence entre ses paroles et ses actes : « faites ce que je dis, pas ce que je fais », devenu un leitmotiv des politicards en général… et en particulier pour ce jeanfoutre.

Déjà fin août, Pierre Cassen n’avait pas manqué de relever que pour ses vacances, le p’tit gars tout simple qu’est Rachid, nonobstant ses tirades sur l’écologie, le réchauffement de la planète… et les obligations qui en découlent pour la préserver… avait néanmoins opté pour des vacances lointaines… nécessitant l’usage de l’avion… alors qu’il y a tant de régions de rêve en France pour y buller en congés… d’autant plus que la plupart sont remplies de nombreuses espèces protégées, pour lesquelles il avoue sans gêne une nette et révoltante préférence.

Grande rentrée de Rachid Mélenchon, après des vacances passées en Amérique latine, grâce à l’avion, qu’il refuse au peuple pour sauver la planète.

https://pierrecassen.com/2022/08/30/rachid-melenchon-a-lelysee-cest-pour-bientot-grace-a-la-rue-et-aux-muzz/

Quant à Paul Le Poulpe, sur un autre registre que BFM TV qui pour l’heure a fait un travail intéressant, il nous a régalés de la visite du gus à la « Braderie de Lille », que je vous recommande illico (le récit, pas la visite !) éclat de rire garanti pratiquement à chaque paragraphe.

Rachid a fait un tour à la Braderie de Lille, paraît que Barrique Aubry la pierreuse faisait des prix. 

… en attendant il a fait dans l’écolo, comme Sandy, il veut sauver la planète et bâtir un monde merveilleux à son image, c’est là où ça fait peur !

Et sa conclusion valant son pesant de cacahuètes :

Rachid aurait voulu faire la démonstration qu’il n’est qu’un opposant factice, le bouffon de service, il ne s’y serait pas mieux pris.

Une chose certaine, le mentir vrai, il sait faire !

https://ripostelaique.com/lille-rachid-melenchon-preche-la-revolution-ecologique-puis-repart-en-4-x-4.html

Évidemment, Gilbert Collard ne s’est pas privé de le tacler… comme bien d’autres d’ailleurs sur les réseaux sociaux, où les internautes, bien moins « étourdis » que Rachid, ont remarqué immédiatement le modèle de véhicule utilisé par « l’ex-futur-Premier ministre », avec chauffeur puisque le brave homme (ou prétendu tel) ne conduit pas…

https://twitter.com/i/status/1566488425636700162

Il est vrai que le gus habitué à ce que parfois (souvent) des images de ses rencontres avec son électorat doivent être légèrement retouchées, afin que nul ne remarque le peu d’empressement de ce dernier à accourir à sa rencontre, n’a pas réalisé que des caméras auraient filmé son départ de la braderie… fort satisfait de sa prestation.

Et dès qu’il est question de mon « grand ami Méluche » (grincements de dents !) il m’est quasiment impossible de ne pas y mêler mon grain de sel…

Pour autant, sur ce sujet, je ne pourrais mieux faire que BFM TV à qui, pour une fois, je tire mon chapeau grâce aux deux journalistes qui décortiquent la « prestation » mélenchonienne, en ressortant du discours fleuve de Méluche de vrais « morceaux de choix » démontrant avec brio la saloperie du bonhomme qui ose se prétendre « représentant du peuple », quand il démontre par ailleurs à quel point il le méprise !

Tout d’abord ils soulignent le gag du début où JLM, pensant qu’il va parler tout de suite, s’apprête à faire le paon, selon sa bonne habitude, avant de s’apercevoir que c’est le député LFI du Nord qui tient le micro ; « vexé comme un pou » comme insiste le chroniqueur, Rachid ne s’intéresse visiblement pas du tout à son discours et plaisante derrière lui, avant d’être appelé (enfin) à se produire.

Deuxième moment « sympathique » démontrant le côté vraiment odieux du personnage, c’est quand dès le début de son intervention il prévient qu’il ne parlera pas plus fort : « vous vous taisez, vous m’écoutez, ça ne vous intéresse pas, vous vous en allez ! » !

« Circulez, y a rien à voir »… du Coluche en nettement moins glamour !

Sincèrement, on se demande comment des citoyens peuvent encore croire aux paroles de ce bouffon, si contraires à ses attitudes et au mépris des autres qu’il ne se donne même pas la peine de cacher, et continuer à voter pour lui, ou son parti, où beaucoup sont du même acabit !

Enfin le document souligne avec quelque facétie que Méluche et Martine ne se sont pas rencontrés, et donne un début d’explication.

Pour visionner le reportage-décorticage de BFM TV c’est ici :

https://fr.news.yahoo.com/lille-show-mélenchon-à-braderie-000000218.html

Pour les maso qui aiment se faire du mal, ils pourront se régaler d’une partie (10’) extraite des 45’ de son discours fleuve, ici :

https://www.youtube.com/watch?v=crOlA_4DzE8&t=41s

C’est le chroniqueur télévisé Éric Naulleau qui, repérant la séquence, a lancé la polémique.

« Après avoir rappelé aux ‘gens’ l’importance de l’écologie, il repart dans son 4×4. Fais comme je dis, mais ne fais pas comme je roule », a ainsi critiqué le journaliste sur son compte Twitter.

Mais pour les méchantes langues qui, comme moi, se sont régalées d’apprendre que l’auguste Mélenchon s’était fait égratigner en beauté, en s’adonnant une nouvelle fois à dire du mal de ce si charmant « représentant du peuple » (qu’il dit, mais se barrer en vitesse, presque dans un char d’assaut, pourrait faire croire qu’il en a les pétoches, de ce peuple… !), une explication imparable est fournie par son entourage : c’était une hybride !

https://www.bfmtv.com/politique/jean-luc-melenchon-critique-pour-etre-reparti-en-4×4-apres-un-discours-sur-l-urgence-climatique_AN-202209050261.html

Bon sang mais c’est bien sûr… pourquoi n’y a-t-on pas pensé… comme si c’était le genre de Mélenchon de faire le contraire de ce qu’il dit…

Euh… un peu beaucoup quand même… non ?  Enfin, c’est vous qui voyez…

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression