1

Rachid Mélenchon, le candidat des islamistes, se voit au 2e tour

Melenchonfranceislamiste.jpg

Jean-Luc Mélenchon, qui avait été meurtri de ne pas être au deuxième tour en 2017, en rêve cette fois. Les sondages le donnent en troisième position (comme en 2017) et il est présenté comme l’homme qui monte.

Il compte pour cela sur le vote de la communauté musulmane. En effet, entre 45 et 49 % des musulmans voteraient pour lui, ce qui, si on compte 5 millions d’électeurs, représente 2,5 millions, soit 6 % de l’électorat, mais 33 % de l’électorat Mélenchon.

Brice Teinturier (Ipsos) : “il y a une catégorie où Jean-Luc Mélenchon est très fort, où il est le plus fort : ce sont les Français musulmans (où) il est entre 45 et 49%”

Les sondages lui accordent aussi 36 % des intentions de vote de l’ensemble des Africains.

Présidentielles : 36% des électeurs d’origine africaine vont voter Mélenchon, 27% Macron

Et comme les islamistes du CCIF appellent, à plus de 80 %, à voter pour lui, Méluche commence à rêver…

https://www.fdesouche.com/2022/04/05/les-adherents-francais-du-collectif-contre-lislamophobie-en-europe-ex-ccif-pensent-voter-a-plus-de-80-pour-jean-luc-melenchon/

Surtout que Jean-Luc avait été très correct avec ses frères musulmans, en participant à la grande marche contre l’islamophobie, en 2019, bien que les disciples d’Allah soient préservés, en France, contrairement aux catholiques, surtout, et aux juifs.

En 2021, 1659 actes antireligieux ont été recensés en France dont 857 antichrétiens (52%), 589 antisémites (36%) et 213 antimusulmans (13%)

Certains avaient parlé de déshonneur, mais ils n’avaient pas compris que, pour Mélenchon, la fin justifie les moyens.

https://www.marianne.net/politique/marche-contre-l-islamophobie-l-insoutenable-legerete-de-la-gauche-avec-les-reseaux-de-l