Racisme à la faculté de Metz : une tempête dans un bol de riz

Publié le 2 mai 2019 - par - 42 commentaires - 2 428 vues
Share

La faculté du Saulcy de Metz a vécu des heures terribles !

Un odieux complot raciste nous rappelant les heures les plus sombres du colonialisme et de l’esclavage a été mis à jour et une vague d’effroi s’est abattue sur toute la ville !

La direction de l’université s’est fendue d’un communiqué déclarant entre autres : « l’Université de Lorraine a immédiatement réagi en condamnant ces échanges ignobles et en annonçant la création d’une commission administrative dont la mission est à présent d’investiguer sur les faits qui ont été révélés »

Le procureur de la République a été saisi.

SOS Racisme ainsi que des étudiants et des associations ont organisé une grande marche dans la ville réunissant plusieurs centaines de personnes dont des élus municipaux.

L’Unef (vous savez ce syndicat étudiant dont la présidente parisienne est voilée et dont la vice-présidente lilloise, Hafsa Askar, a tweeté que l’incendie de Notre-Dame était un « délire de petits Blancs » et qui proposait dans un autre tweet de « gazer les Blancs, cette sous-race ») s’est immédiatement emparée de l’affaire en réclamant à l’université et au Crous de Lorraine la mise en place d’une Charte de lutte contre le racisme.

Je n’ai pas entendu parler de cellule psychologique mise en place pour venir au secours de tous les pôv-z-étudiants traumatisés par la violence des faits découverts mais je suis persuadé qu’on y a pour le moins pensé !

Alors bien sûr vous devez vous demander quels actes horribles ont été mis à jour pour un tel déploiement de réactions indignées ?

Un nouveau Faurisson a-t-il fait un cours révisionniste sur l’esclavage ?

Des croix ont-elles été enflammées sur le campus ?

Des viols ethniques ont-ils été commis ?

Des nervis nazis ont-ils fêté l’anniversaire d’Hitler à la cafet ?

Un étudiant nationaliste radicalisé aurait-il crié « Vive la France » dans l’amphi de psycho ?

Non, pire que tout ça ! Trois étudiantes de deuxième année se sont amusées sur un groupe privé FB à faire quelques commentaires désobligeants sur des étudiants ou des professeurs noirs. Il semblerait même que des images de bananes ou de singes auraient été échangées ! Voilà qui a mis à terre l’université et la ville de Metz : des échanges sans doute un peu idiots et moqueurs sur quelques personnes noires !

L’histoire ne dit pas si elles ne se moquaient pas aussi de camarades blancs, ce qui est fort probable mais totalement inintéressant dans la logique victimaire. Voilà comment les petites plaisanteries plus ou moins malignes de trois gamines un peu moqueuses en privé ont fait défiler plusieurs centaines de personnes dans les rues de Metz et fait charger le ban et l’arrière-ban des associations antiracistes de la région. C’est quand même un peu à se la mordre, non, de faire tout un foin pour ça ?

Et dans la même semaine, nous avons eu un autre scandale du même type, à Paris cette fois. Figurez-vous qu’un restaurant du 2e arrondissement le « Dépôt légal » a osé baptiser une de ses salades aux saveurs asiatiques du nom terriblement insultant de « Tching Tchong ».

Ce nom qu’on peut trouver drôle ou pas, peu importe, mais qui à mon sens n’a rien d’insultant, a immédiatement fait réagir une certaine Lydia qui s’est crue obligée de s’indigner sur Twitter en déclenchant bien sûr des re-tweets en rafales et les réactions horrifiées de tous les bobos parisiens qui ne savent pas forcément très bien situer Canton et Pékin sur une carte de la Chine mais qui sont néanmoins spécialistes de l’humour mandarin… Une certaine Grace Ly, blogueuse et auteurE, s’est même fendue d’un superbe « C’est tout un continent qu’on insulte ». J’imagine avec terreur l’état de stress dans lequel 1 milliard 400 millions de Chinois sont plongés depuis la révélation de cette lamentable affaire et je guette avec angoisse les missiles de croisière de l’Empire céleste en approche sur la rue des Petits Champs où se trouve le restaurant. D’ailleurs tout bien réfléchi, je me demande si je ne viens pas de découvrir la cause de l’incendie de Notre-Dame ? Salauds d’Chinois !

Mais en dehors du côté anecdotique et totalement ridicule de cette tempête dans un bol de riz, ce qui me semble vraiment désolant, c’est que le patron du restaurant, comme la direction de l’université de Metz, se soit immédiatement senti obligé de présenter ses excuses les plus plates en se roulant dans l’auto-flagellation et en assurant qu’il était conscient que son humour était certes mal venu mais qu’il n’avait voulu froisser personne !

La société que nous sommes en train de construire me désole ! Une chape de bons sentiments et d’autocensure est en train de s’abattre sur nous sous les regards rageurs de fragiles élevés au quinoa bio et à la pensée indigéniste. Et dire que nous descendons de Rabelais et de Voltaire !

Pour ma part, que ça choque ou pas, au risque de me faire traiter de facho, de salaud dont le peuple aura la peau, de raciste mangeur de petits n’enfants noirs, juifs ou inuits, je continuerai à m’exprimer comme je l’entends, à me moquer des autres comme ils se moquent de moi, à pratiquer l’humour vachard ou con, à cultiver la dérision fine ou grossière. Je me fous des diktats des bien-pensants que j’emmerde avec délectation quelle que soit la couleur de leur peau, leur race ou leur religion !

Et pour finir sur une note plus sympathique, je voudrais juste rendre hommage à une jeune femme avec qui j’ai parlé hier et qui m’a (presque) fait oublier toutes les Rokhaya Diallo, Houria Bouteldja, Danièle Obono et j’en passe des PIR que nous devons supporter. Elle est noire, femme et CRS. Et quand je lui ai demandé pourquoi elle avait choisi ce métier, elle m’a juste répondu « J’avais envie de faire quelque chose pour remercier la France de son accueil ».

Merci à elle de ces quelques mots, je tâcherai de m’en souvenir à chaque fois que ma colère pourrait me pousser à avoir parfois des paroles un peu violentes ou définitives.

François Galvaire

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
JACOU

Faut être dingue pour étaler sa vie et ses avis sur Facebook.

Le Blob

Allez, je vais mettre tout le monde d’accord…
Savez-vous qu’elle est la différence entre un tsunami et un Ricard ? Non ?
Eh bien je vais vous le dire: _il faut cinq volumes d’eau pour se faire un jaune_

POLYEUCTE

A mon grand regret, je répète que la France en Paix depuis 70 ans, se cherche des ennemis intérieurs, et Elle les trouve. C’est le Culte des minorités.
Et pourtant l’Ennemi existe ! Visible, assassin !
L’Unité nationale serait si simple…

Nicole MINA

Cher François, tes deux derniers paragraphes me confortent dans ma vision de cet état de fait délétère qui menace notre civilisation: d’un côté les bobos-islamo-gauchos et de l’autre les défenseurs de nos racines culturelles. Que ces défenseurs soient d’origine non-européenne ne me gêne absolument pas, seule compte pour moi la sincérité de leur amour de la France. Ces étudiants racistes antiblancs sont les idiots utiles de l’establishment politique, ils espèrent une carrière dans le sérail à l’exemple de certains députés éructant régulièrement contre la France qui leur a permis leur carrière.

François Galvaire

Bonjour chère Nicole ! Merci de votre passage. Je me réjouis que nous soyons co-listiers :) Amitiés.

Adalbert le Grand

A ce rythme, je ne donne pas cher de « l’enfant et les sortilèges » de Ravel, qui devrait être incessamment interdit non seulement de représentation, mais des bacs de disques.

« keng-ça-fou, keng-ça-fou, mah-jong, puiskong kong kong prend pas, saora, saora, saora, saora kaskara harakiri Sessuh Hayakawa ah, ah ah, saora toujours l’air chinôa ; ping-pong ping-pong ping-pong ping-pong ».

Je serais lui je la renommerais salade ping-pong… pour les débiles mentaux du politiquement correct, rien à voir avec la Chine, c’est une onomatopée!

Adalbert le Grand

Dans l’histoire de « tching tchong », ces mots ne veulent objectivement rien dire. Les relier à du racisme, c’est une interprétation arbitraire et fallacieuse: c’est dans la tête de celui qui les lit ainsi, pas dans les faits.

Le restaurateur voulait simplement signifier que c’était inspiré de la cuisine asiatique, à base de quelques ingrédients orientaux, mais à sa sauce, selon une variation personnelle, et ne correspondant pas à une recette répertoriée, classique.

S’il l’avait simplement appelée « tchong », ou « tchang », ou salade chinoise il n’aurait eu aucun problème. C’est juste parce qu’il a voulu signifier un peu puérilement que ce n’était pas une vraie recette asiatique qu’il a des problèmes.

Denys

Dans les faits et puisque pour vous certaines « onomatopées » ne peuvent prendre une coloration raciste :
https://lavdn.lavoixdunord.fr/498447/article/2018-11-30/des-etudiants-chinois-victimes-de-racisme-l-ecole-hec-ouvre-une-enquete-interne
Tout est question d’usage cher monsieur et vous semblez en ignorer quelques uns.

zéphyrin

hem on semble condamner davantage la sottise chez nos « élites » que le racisme, mettons tous les insulteurs en prison et ceux aussi qui réagissent « fortement » à l’insulte.. Bientôt ce sera pour un mauvais regard.
une société anesthésiée se prépare : sans remarques désagréables sur le physique, le parti politique, l’ascendance, le sexe, l’entresexe mais les sottises de gamin repêchées sur la toile 20 ans plus tard feront mouche.
(sourire) Le conflit individuel est prohibé une nouvelle « race » d’humains va voir le jour.

Denys

Qu’est ce que tu racontes ?! Les mots ont leur importance et ils n’ont pas tous la même valeur. Le racisme ce n’est pas un truc à la carte que tu peux ignorer quand ça t’arrange. Je me fous de cette histoire de salade. Ce qui me gêne beaucoup plus c’est la manière dont c’est relativisé ici. Dans ce cas, pourquoi est-ce que je me fais chier à ne pas me considérer comme un racisé si au final c’est pour m’entendre dire que le seul racisme qui mérite de s’indigner c’est le racisme anti blanc qui est minoritaire tout comme ses effets en France ? Tu as raison : tching tchong ou petit blanc, aucune importance. Arrêtons d’être susceptible pour rien.

J. Elsé

Il aurait pu la nommer n’importe comment, ce fut juste un prétexte pour faire du racisme anti blancs. Aujourd’hui, des humoristes comme Coluche seraient fusillés. Quelle triste époque !

Pierre Bleven

CQFD François, CQFD

Adalbert le Grand

« La société que nous sommes en train de construire me désole » : vous êtes sûr qu’on est en train de construire une société? J’ai plutôt l’impression qu’on est en train de la détruire en prenant au sérieux et en s’aplatissant devant toutes les réactions hystériques de quelques hurluberlus.

Les dégâts causés par le politiquement correct – la parole et la pensée bâillonnées, encadrées, fliquées – sont incommensurables. Tout ça va mal finir.

Par définition, le politiquement correct, c’est « mal nommer les choses », comme disait Camus.

Adalbert le Grand

Je me répète, mais malheureusement c’est justifié par la réalité qui bégaie et charrie inlassablement les mêmes événements idiots, aujourd’hui les fous et les imbéciles ont pris les commandes. On n’entend plus qu’eux, et on obéit à toutes leurs lubies et foucades

On nage en plein délire, plongés dans le système du Docteur Goudron et du Professeur Plume [nouvelle d’Edgar Poe où les fous après une émeute ont pris le contrôle d’un asile et inversés les rôles, jouant les médecins et les infirmiers, tandis que les soignants et les personnes saines d’esprit sont enfermés]

katarina prokovich

c’est encore inversé! des gens de l’UNEF qui je le signale représente les étudiants français et les français d’origine sont tous blancs, fait un appel au génocide des blancs sur les réseaux sociaux dans notre pays ou il y a une majorité de blancs, et personne ne porte plainte, pas de commission pour cette haine? et les étudiants français blancs dans cette écoles que font-ils? rien? mais réveillez-vous! moi je suis métisse, ma mère est une française blanche comme ses soeurs et frères et quand je lis ces insultes et ces appels au génocide des blancs et au meurtre des hommes blancs donc les hommes français, j’ai tout noté dans un carnet et je me disais que j’allais porter plainte! et vous les étudiants qui les supportent que faites-vous, soyez fières d’être français

Denys

Katarina il y deux plaintes déposées contre Hafsa Askar pour ses propos. A suivre.

Lorong

Les descendants d’esclaves et les peuples colonisés comme les tahitiens ou les Kanak apprécieront votre racisme.

Gillinoui

« J’avais envie de faire quelque chose pour remercier la France de son accueil. »
Peut se lire aussi ainsi:
« J’avais envie de pouvoir impunément foutre sur la gueule de ces salauds de blancs qui ne m’ont pas accueillie avec toute la majesté que ma personne réclame. Je me suis engagée dans les CRS et à chaque manif je peux frapper de toutes mes forces sur leurs faces de craie. »

eva

Je pense aussi. je n’ai jamais entendu un ou une noire ou metisse remercier la FRANCE et j’ai quelques années …… PIPO

JEF

Il y en a plus que vous le pensez. Et ceux qui ont choisi, je dis bien choisi de devenir Français par amour d’une culture, par gratitude aussi font honneur à la France.
Malheureusement ils ne sont que minorité.

zéphyrin

je prends ça à la rigolade, mais il est vrai que toute une vie peut être orientée vers une revanche individuelle. mais partout et chez tout le monde.(rire)

efromfourme

merci pour le paragraphe final la phrase de cette dame est magnifique et croyez moi.elle n est pas la seule a tenir ce genre de propos

patphil

alors c’est vrai ce qui est écrit en bas à gauche du dessin: les blancs sont si stupides (pour tolérer ça)

BERNARD

Ce que fait l’UNEF et tous ces idiots n’est ni plus ni moins que de l’incitation au racisme ; simplement par application de la loi de Lentz.. Ils sont tellement cons qu’ils ne s’en rendent pas compte, à moins que ça soit voulu, sait-on jamais. Leurs petites cervelles rabougries sont peut-être téléguidées par des ficelles à chercher vers les plus hauts sommets de la gauchiasserie.

Magnesia

Que de tempêtes dans un verre d’eau ! Toutes ces ultra minorités feraient bien de se faire soigner et faire appel à de bons psychiatres.

Denys

Ok vous êtes sympa. Mais mettre sur le même plan les asiatiques, les arabes et les noirs, ça ne me va pas. Tching tchong est bien une insulte. Et non les asiatiques de manière générale ne font pas chier le monde, y compris en geignant en permanence. Cela étant dit, il faut savoir aussi distinguer les expressions, les propos et les actes racistes car ils n’ont pas le même impact. Et vis à vis des asiatiques, je n’ai entendu parler dans les faits divers que d’actes racistes perpétrés par des arabes ou des noirs.

François Galvaire

Ce ne sont pas des organisations asiatiques qui se sont plaintes pour l’affaire du Tching Tchong mais des bobos parisiens… Et je n’ai jamais dit que la communauté asiatique était emmerdante !

Denys

Pas besoin d’être bobo parisien pour savoir que l’expression « tching tchong » est utilisé comme une insulte raciste. Tout comme bol de riz, tongue, chinetoque mais aussi negre, bougnoule, face de craie, petit blanc. Si le restaurateur est assez con pour ne pas le savoir, tant pis pour lui. Maintenant on ne lui a pas infligé d’amende ni fait fermer son resto. Et le fait qu’il ait supprimé l’expression « tching tchong » de sa carte ne consiste pas en une atteinte insupportable à la liberté d’expression, aux valeurs ou à la culture françaises. Bref faites aussi le tri dans vos indignations vous gagnerez en crédibilité.

François Galvaire

Tching Tchong est une insulte raciste :D ! Je crains que t’es 3/4 de sang européen ne t’aient rendu bien fragile… En tout cas mes nombreux copains asiates se foutent de ce genre de propos comme de leur premier canard laqué ! Je me suis souvent fait traiter de « froggie » en Grande Bretagne et je te jure que ça ne m’a jamais bouleversé…

Denys

Je ne vois pas le rapport entre le fait d’être « bouleversé », « fragile » et le fait de reconnaître que Tching Tchong est une insulte raciste. Et tu serais surpris de ma « fragilité » à la fois sur le plan physique et sur le plan moral. Crois moi je suis aguerri et depuis l’enfance. J’ai été élevé dans le culte de la force. Et je ne suis pas sûr que tu aies une idée de ce que ça peut vouloir dire.

François Galvaire

Tu as quel âge Denys pour jouer à l’homme fort qui fait des concours de bite et de testostérone derrière un écran et un pseudo ? Si tu as plus de 15 ans c’est un peu inquiétant…

Denys

L’âge de ne pas me prendre pour un chef de meute et de poser avec des flingues et une couronne sur la tête peut être ? Ça s’est inquiétant.

zéphyrin

les asiatiques sont issus d’une culture qui se remarque par sa capacité d’attention de compréhension, d’apprentissage et du respect (véritable) sans les bobos qui se font mousser, ils réagissent comme nos anciens « à parole d’imbécile, pas de réponse »

Denys

Détrompes toi zéphyrin les asiatiques sont des hommes comme les autres. Et quand on les prend pour des cons ils trouvent le moyen de te le faire payer en général en te surpassant, voire en te dominant. Ca c’est très asiatique. Et c’est vrai aussi des femmes. Quant à François Galvaire qui pensent naïvement que ses nombreux copains asiates se foutent qu’on les traite de « tching tchong », il serait très surpris de savoir ce que eux pensent vraiment. Les asiatiques sont très fiers et leur mépris peut être d’une grande intensité mais s’exprimer avec une certaine subtilité que certains prendront même pour de la perversité.

geronimo

salut Denys, les asiatiques ne sont peut etre pas emmerdants comme tu dis, mais au niveau social et comportemental ils sont aussi pourris que les arabes muzz, les noirs geignards ou les cassos blancs. ils profitent de tout, se foutent allégrement des regles, magouilles, triches, truquent, te font bouffer n’importe quoi, faisandé ou avarié (toute façon c’est frit…), et ils font en plus semblant de ne pas te comprendre et de ne pas parler francais….et CA ça fait chier tu vois ! promene toi dans le 13eme, ils ne te voient même pas si t’es blanc….
ils sont tordus et parfois trés agressifs….faut pas non plus les prendre pour des angelots !!!

Denys

(1/2) Salut geronimo. Le problème c’est que je ne risque pas d’avoir ton ressenti en me baladant dans le 13eme vu que je suis eurasien. Cette condition est un avantage et un inconvénient. Avantage parce que je ne vois pas comment avec 3/4 de sang européen et mon quart de sang asiatique je vais pouvoir faire des généralisations aussi hasardeuses que les tiennes à propos des jaunes mais aussi des blancs. Inconvénient parce que finalement j’ai du mal à choisir mon camp entre les cassos blancs (a priori l’exception) et les pourris asiatiques (a priori la règle). Mais rien n’empêche le cumul des « qualités » n’est ce pas ?

Denys

(2/2) Je vais pourtant aller dans ton sens geronimo en espérant être plus nuancé néanmoins. Oui ça me fait chier de débarquer chez un commerçant asiatique qui parle à peine français ou d’aller chez Marionnaud avec une horde de clients chinois qui ne parlent pas un mot de français et s’adressent donc à la seule vendeuse chinoise du magasin. Car pas de bol je ne parle aucune langue asiatique. Oui il y a de la merde dans un certain nombre de restaurants asiatiques mais ils la servent à tout le monde. Je préfère la bouffe que cuisine mon père a l’occasion. Oui il y a des particularités nationales qui influent sur le comportement social.
Et oui le communautarisme me fait chier y compris s’il est asiatique.

blanc de peau

Pardon, Mais là vous parlez du gouvernement en place?

Parlervrai

Aux stazunis tout le monde te tient la porte, sauf les asiats.
Quand tu quittes une boutique on te dit au revoir même si tu n’as rien acheté, sauf dans China Town.

Julien Martel

Tu aurais dû rajouter ça :
Metz : Celle qui accuse des étudiantes de se « moquer des Noirs » fait la même chose contre les homosexuels (MàJ)
http://www.fdesouche.com/1197765-des-etudiantes-de-l2-en-sociologie-de-luniversite-de-metz-auraient-cree-un-groupe-facebook-afin-de-ce-moquer-des-noirs-de-leur-classe

qui va avec ça :
Intersectionnalité : Bisbille entre indigénistes autour de la question de l’homophobie
http://www.fdesouche.com/1199119-intersectionnalite-bisbille-entre-indigenistes-autour-de-la-question-de-lhomophobie

GAVIVA

« le milliard et quelques de chinois n’en ont RIEN A FOUTRE et moi ça me fait même pas bander »
« ces stupides fendues qu’elles se patinent donc la moumoute, elle verra enfin du monde! »
« tout ça pour qu’on parle d’elles alors qu’elles ont qu’à ch… dans un bol et se le verser sur la tête pourquoi tout compliquer »
« que ça à branler ces radasses même un homo ferait une déprime avec elles…. »
 » ce gonzesses veulent tuer les mecs quand elles sont jeunes pour passer le reste de leur vie à les pleurer histoire de pas s’ennuyer »
« je me demande ce que les hommes leur ont fait, j’ai imaginé les pires sévices alors que la réponse est toute simple: RIEN »
« quand on a les seins sur le ventre, le ventre sur les cuisses on a les hommes dans le nez »
choisissez c’est gratuit ;-))Signé UNE FEMME MYSOGYNE