Ramadan 2011 : l’été de tous les dangers !

Publié le 6 juin 2011 - par - 2 328 vues

Sur le site du guide musulman on trouve les renseignements précis sur les dates du ramadan, celles de  2011 :  « qui tombera incha Allah autour du 1er août au 30 août 2011 ». Avec la sécheresse annoncée pour l’été doit-on  s’attendre à ce que, comme l’an passé, nos médias montent au front pour s’extasier de cette si belle et enrichissante coutume religieuse du ramadan ? Monsieur Abdenour Bidar avait dénoncé l’engouement des médias pour une pratique  qu’il jugeait d’un ascétisme de très haut niveau  que rien ne justifiait d’imposer à une communauté !

https://www.ripostelaique.com/Abdennour-Bidar-un-musulman.html

Djamila Gérard rapportait les encouragements que prodiguaient les religieux ou les engagés pour la cause islamique afin que tous les musulmans puissent foncer tête baissée dans la survivance et  la propagation de ce jeûne, coutume on ne peut plus anachronique et dangereuse ! Madame  Bouzar s’étonne  qu’on refuse d’accueillir dans un centre aéré des enfants( 12/14 ans) qui pratiqueraient le ramadan et refuseraient de s’alimenter et de boire. Elle donne des pistes d’action pour contourner ces interdictions. A la limite pourquoi ne pas porter plainte ? Mais, ces responsables de centre aéré ont bien raison !

http://ripostelaique.com/douniabouzar-veut-elle-pousser-des-gosses-a-crever-de-soif-en-plein-cagnat.html 

Le jeûne est une pratique conseillée aussi dans  d’autres religions, elle est même   exigée par certaines   sectes afin d’affaiblir les esprits des nouvelles recrues et ainsi  pouvoir mieux les manipuler… Autrefois les chrétiens faisaient, certains le font toujours,  le jeûne, il s’agissait souvent, à la fin de l’hiver,  de manger moins gras, d’éviter la viande, les pâtisseries, le vin,   mais l’eau était une source autorisée ! On pouvait aussi essayer de se passer d’autres  petits plaisirs, ne plus fumer par exemple,  rien qui ne mît  «l’ être biologique » en danger !

Avec le ramadan on est dans une autre approche, dans une autre intensité du jeûne. Se priver de manger, et  surtout ne pas boire pendant 12 à 14 heures environ en période très chaude, voire caniculaire, est une aberration (certains vont jusqu’à l’absurdité de recracher leur salive déversant à tout vent en direction d’autrui, leurs  sécrétions les plus intimes). Les imams qui refusent de  réfléchir au problème et qui donnent les ordres de cette nature afin que le croyant  prouve qu’il est  un bon  musulman, sont des inconscients, pire  on pourrait même les accuser d’encouragement à une pratique nuisant à la santé d’autrui !

Comment bien hydrater son corps par temps de canicule ?

Enseignant  l’éducation physique dans une ville très chaude du sud de la France, j’ai toujours fait une coupure de quelques minutes dans mes cours de 2 heures, ce dès les mois de mai, juin et souvent septembre et octobre afin que tous les enfants puissent se réhydrater au cours de la séance d’EPS. Tout le monde sait que le corps est composé à majorité d’eau, ce que l’on sait moins, c’est que les muscles contiennent encore plus de H2O que de nombreux autres tissus. Un manque d’eau peut être source de déshydratation grave provoquant crampes et claquages musculaires, à cela peuvent s’ajouter les problèmes rénaux et il y en a  bien d’autres. S’y ajoutent le stress et l’énervement, liés au manque de sommeil; la période du ramadan amène  une activité de veille nocturne nécessaire à la sustentation et un réveil avant le lever du soleil, et ceci pendant 30 jours,  on prend alors des risques à tous les niveaux !  A la période de ramadan devrait correspondre une baisse complète d’activité professionnelle, une sieste, une vie au ralenti en quelque sorte, ce qui devait être le cas à l’époque du prophète( peut-être dormait-il sur son dromadaire ! ). Mais, nous sommes au XXI eme siècle, les gens travaillent certains font des activités demandant concentration et attention ou bien efforts physiques intenses! Quels risques les pratiquants du ramadan prennent-ils pour eux-mêmes et font-ils courir aux autres ?  Pensent-ils qu’il est du devoir des autres de compenser leurs baisse de régime ou de rentabilité au travail ?

On pourrait s’attendre à ce que notre ministre de la santé s’exprimât sur ce sujet. Madame Bachelot qui a creusé le déficit de la sécurité sociale en voulant vacciner la France entière contre le H1N1, qui est montée au créneau lors de la dernière canicule devrait  rappeler la dangerosité d’une telle pratique !  Mais elle ne dira rien ! Chut ! Il ne faut pas stigmatiser !

Comme l’avaient fait les médecins tunisiens et marocains, n’y-t-il pas parmi les médecins français musulmans,  une personne avertie qui oserait  dénoncer ces  dangers réels et scientifiquement prouvés afin de dissuader  les  croyants ?

www.magazine-avantages.fr/,comment-bien-hydrater-son-corps-par-temps-de-canicule,103,7625.asp

 L’endoctrinement religieux interdit-il toute réflexion scientifique aux personnes responsables et compétentes ? La nécessité pour certaines mères de faire de leurs adolescent( e)s  de bon(ne)s musulman( e)s  leur fait-elle perdre tout bon sens?  Est-ce une pratique que l’on encourage pour montrer à tous que « l’islam de France » s’imposera dans sa forme la plus radicale et la plus extrême  avec l’encouragement des médias et la bénédiction des élus ?

Chantal Crabère

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi