Ramadan 2020 : le retour de l’hypocrisie annuelle

Chaque année, les musulmans nous présentent le ramadan comme une fête qui met le croyant dans la position de l’indigent qui est privé de nourritures ou de relations sexuelles.

Pour faire simple, le musulman doit jeûner du lever au coucher du soleil. Cela aiderait à renforcer le croyant et l’élever spirituellement. En Occident, les non-musulmans ont tendance à être admiratifs de cette pratique qu’ils jugent altruiste et salutaire. La réalité est que chaque soir, les fidèles musulmans s’adonnent à un grand festin et du sexe pour les couples (autorisé dans le Coran).

« On vous a permis, la nuit du jeûne, d’avoir des rapports avec vos femmes. » (Coran, Sourate II, verset 187)

À ce que je sache, les très pauvres ou les sans-abris ne sont pas en mesure de manger en grande quantité chaque soir ou même d’avoir des relations sexuelles.

Le ramadan est une supercherie qui donne l’illusion aux adeptes de la religion mahométane d’avoir réellement fait un acte concret pour la cause des plus démunis.

Durant ce mois, vous verrez surtout des musulmans haineux qui souhaiteront sauter à la gorge de Maghrébins qui ne font pas le jeûne ou d’athées. À cause de la politique de la pensée dominante et de l’immigration massive, les non croyants deviennent soumis à des rites religieux qui ne font pas partie de l’histoire de la France ou de l’Occident.

Mettre en avant la culture française permettra de lutter contre l’impérialisme islamique, prédominant dans une cinquantaine de pays. Les associations antiracistes n’hésitent pas à faire la promotion de ce mois jugé « sacré » tandis que des gens se battent en terre musulmane contre les obligations religieuses. Notre pays accepte la régression tandis que d’autres cherchent l’émancipation.

L’intention de cette démarche religieuse est d’être solidaire, de partager la souffrance des autres mais comment être solidaire quand le ventre et les pulsions trahissent ?

L’hypocrisie est d’autant plus marquée quand des hommes et des femmes arrêtent l’alcool, les boîtes de nuit et la fornication avant et pendant le Ramadan pour après repartir de plus belle quand tout ça est terminé.

Hassan Ejaaibi

 

 

 

image_pdfimage_print

15 Commentaires

  1. Pourquoi ripostelaique.com ne parle pas de la barbe dite type « abouber yoss » et de sa relation avec le masque et le confinement ?

    Vous pouvez vérifier si http://www.fdesouche en parle ?

  2. Inch allah Hassan Ejaaibi !

    Nous sommes totalement d accord : l hypocrisie et la dissimulation ! Ce que j affirmais hier a M. Gomez sur ce site ! ( voila la realite du ramadan )

    • Le pire c’est que les musulmans appellent les non-musulmans « hypocrites ».

  3. le coran n’est pas toujours idiot :
    9:97 les arabes du désert sont les pires en fait de mécréance et d’hypocrisie
    aujourd’hui il n’y a pas que ceux du désert, mais tout ont été atteint du coranovirus

  4. « Le ramadan est une supercherie »
    Normal puisqu’il découle de l’islam qui est lui-même une imposture.
    Un parti politique de conquête qui se sert de religion comme paravent.

  5. Mettre le bordel, le bouze… et toutes ces activites orgiaques, bruyantes et désordonnées sont aussi désignées par des mots venant de l’arabe : ramdam, diffa, barouf…

  6. Le ramdam me fait penser que grâce à cette merde il va y avoir encore des nuits sans pouvoir dormir mais dans ma ville c’est le seul moment où je prends plaisir à me promener dans Mes rues sans la présence des cafards comme dans ma jeunesse, l’autre jour j’ai retrouvé des photos de classe et surprise sur la photo aucun melon c’était le bon temps où l’appel en classe était : Catherine,veronique,Beatrice ,Roger ,Pierre, André ,jean etc etc …..le bon temps.
    Un temps que la tapette au pouvoir ne veut surtout pas voir revenir .

    • Je rêve de la France d’avant l’invasion, de la France d’avant les traites qui la détruisent depuis des années

  7. Voilà un truc que j’ai jamais compris dans cette secte : le ramadan est pour se mettre à la place du pauvre qui n’a rien à manger! Donc il est interdit de boire et de manger dans la journée, mais un pauvre trouvera presque toujours de l’eau pour boire, nuit ou jour et si ce pauvre n’a pas de quoi manger la journée, il n’aura pas mieux de quoi manger la nuit!

  8. C’est bien dans l’esprit musulman de tricher même avec le sacré.
    Allah, qui doit être miro, ou tout au moins n’est pas nyctalope, se fait blouser en voyant ses croyants jeûner toute la journée, et ne pas les voir s’empiffrer à en crever toute la nuit.
    Franchement ridicule.

    • Il n’y a aucun mérite à digérer toute la journée après avoir avalé l’équivalent de trois repas pendant la nuit, dans un état comateux : les musulmans dépensent 30 à 40 % de plus en nourriture pendant le ramadan, ce qui équivaut à trois repas au minimum par jour. De plus comme ils ont bâfré la moitié de la nuit, ils manquent de sommeil, la privation de sommeil, de nourriture, d’eau, et la répétition de prières et autres formules est une manœuvre bien connue des sectes pour abrutir les gens.

  9. Le trou du culte musulman c’est sa théologie comique d’Allah dieu très puissant qui ne s’est pas aperçu qu’il pouvait faire disparaitre les incroyants instantanément, au lieu de faire ça au compte-goute, avec ses égorgeurs ultradingues.
    Mais Alahou Akbar, et il risque de faire disparaitre cette merde en babouches qui fait sérieusement chier la planète, ne serait-ce que pour assainir son lupanar a vierges.
    L’autre trou du culte musulman est de vénérer, le mensonge, la traitrise, la pédophile, le culte de soi, la fornication à outrance, et les hallucinogènes qui les rendent totalement abjectes.

  10. si un cruise missile tombait malencontreusement sur la kaaba , les saoudiens diraient t ils qu il faut s habituer a vivre avec ? ce cerait bien sur l acte d un disiquilibri ….

Les commentaires sont fermés.