Ramadan-Fourest : quand deux imposteurs débattent…

Publié le 23 novembre 2009 - par
Share

En fait je ne voulais pas regarder le pseudo-débat organisé hier soir par l’innénarable Frédéric Taddéï, journaliste objectif et pro-islam, entre Caroline Fourest et Tariq Ramadan. Comme je le disais à l’un des commentateurs de ce blog, cela allait être un combat d’égos plutôt qu’un combat d’arguments. Ce fut le cas. Mais je me suis laissé tenté et j’ai eu raison, car ce débat a permis à tous ceux qui l’ont vu et qui ne sont pas les adorateurs de l’un ou de l’autre de constater à quel point ce sont des imposteurs.

Chacun a passé son temps à démontrer les erreurs factuelles et de raisonnement de l’autre, et chacun m’a convaincu que l’autre était un imposteur. Entre Fourest qui « tord les faits » (dixit Ramadan) pour les faire rentrer dans son système de pensée et Ramadan qui tient un double discours et se réclame bien d’Hassan Al Bannah, le tyran qui a fondé les Frères musulmans, j’ai trouvé ce débat faussement musclé très utile et révélateur.

Il n’est plus un secret pour personne que Taddéï est pro-islam, quand on invite plus de 12 fois Houria Bouteldja sur son plateau télé (et jamais autant un autre interlocuteur anti-islam) il ne peut en être autrement. Il n’est plus non plus un secret pour personne que Caroline Fourest oeuvre dans Le Monde et ailleurs pour donner de l’islam un visage tolérant, sympathique, et cool, quand on est pour les minarets en Suisse il ne peut en être autrement. Il n’est plus non plus un secret pour personne que Tariq Ramadan oeuvre en Europe (ce qu’il a nié hier soir, on se demande bien pourquoi) pour présenter un islam tolérant, sympathique, et cool.

Sinon ceux deux-là ne seraient pas les plus invités à la télévision sur le sujet de l’islam. Et quand Fourest dit « on n’a pas à être islamophobe ou islamiste », elle résume bien la propagande du système à laquelle elle contribue. Comme je n’ai de cesse de le répéter ici, ces deux termes ont été forgés par le politiquement correct pour dédouaner l’islam de toute critique, les employer revient à oeuvrer dans le même sens.

Ne vous étonnez donc pas que les anti-islam ne soient jamais invités à la télévision, Riposte laïque, Anne-Marie Delcambre, Alexandre Del Valle ou autre.

Jean Robin

http://tatamis.blogspot.com/2009/11/ramadan-fourest-quand-deux-imposteurs.html

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.