1

Raoult n’a commis qu’une seule erreur et laquelle !

 

Contrairement aux dires de ses détracteurs, Didier Raoult, scientifiquement, ne s’est trompé en rien. La « grippette », que certains lui reprochent tant,  en était une,  le Covid, sauf quand on le ne soigne pas où que l’on assassine les personnes âgées l’ayant attrapé, grâce au décret Véran-Rivotril de mars 2020…  s’avère moins dangereux qu’une grippe.

Cependant, le professeur marseillais s’est planté et il s’est planté grandement…  et nul l’a relevé. Pourtant, c’est une erreur magistrale voire une double erreur.

En décembre 2020, sur CNews, interrogé par Laurence Ferrari sur l’éventualité d’une obligation vaccinale généralisée contre le Covid, il avait répondu : « Je ne ne crois pas  et c’est un conseil que je donne aux gouvernement de ce pays, je ne crois pas et heureusement, que le Président Macron est sur cette ligne, je pense que si on s’amusait à faire ce vaccin obligatoire, vous auriez une révolution. »

Le directeur de l’IUH est un éminent virologue, il n’a jamais cédé aux laboratoires,  mais c’est un psychologue déplorable et un piètre sociologue. Il dit souvent éviter de faire des prédictions, il a raison tant, il s’est trompé avec celles-ci.

Par un tour de pass pass, Macron a rendu la vaccination quasiment obligatoire… Et hélas, malgré les manifs de Philippot et de quelques Gilets jaunes, il n’y a pas eu de révolution.

La France CSP+, pour laquelle le vaccin est un marqueur social, un peu comme un bagage Hermès,  avait déjà fièrement reçu ses deux doses quand le dictateur ordonna à la populace d’aller se faire injecter ces technologies pour bétail… laquelle très majoritairement, obtempéra, tant les chantages diversifiés avaient été, abjectement, judicieusement, pensés par la mafia au pouvoir.

Docilement aussi, une grande majorité des Français vient d’accepter la prorogation du passe dit sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022… et la troisième dose, aujourd’hui réservée au plus de soixante-cinq ans, sera demain étendue à tous… Sans parler de ce qui se profile pour les enfants…

Le totalitarisme n’est plus en marche et il ne s’en aperçoivent pas.

 

 

L’on peut comprendre, et encore…  que sidérés, les Français se soient laissé confiner une première fois. Ils avaient alors du temps pour s’abstraire de la propagande BFM TV et aller voir un peu partout sur le net ce qu’il en était vraiment.

Interdictions, autorisations, couvre-feux, distances, essentiel, non essentiel… Ils ont tout toléré,  tout avalé, sans jamais regimber.

En Macronologie, le docteur Raoult manqua de clairvoyance. Quant à sa perception de la réaction française…

Ce fut sa seule erreur de diagnostic et elle lui sera d’autant plus pardonnée que personne ne l’avait relevée. N’en dites rien.

Mitrophane Crapoussin

 

L’erreur de Raoult est à 13′, toutefois, la vidéo mérite un visionnage complet.

https://www.youtube.com/watch?v=W1nZeiPHgfs