Raoult résiste magnifiquement à la campagne de déstabilisation de BFM TV

Publié le 1 mai 2020 - par - 40 commentaires - 3 828 vues

Ne nous faisons pas d’illusions ! BFM TV est à l’audiovisuel ce que Le Monde est à la presse écrite : la voix de son maître !

La mise en bouche commence jeudi 30 avril à 20 h 30 par un reportage intitulé : « L’intrigant professeur Raoult » réalisé par Caroline Mier de BFM TV, Quentin Baulier, Étienne Grelet et Sophie Herbé. Le titre donne le ton ! Un intrigant, c’est quelqu’un qui recourt à l’intrigue pour arriver à ses fins, ce qui n’est pas très élogieux. En effet, l’adjectif intrigant, au sens de « curieux, étonnant, bizarre, mystérieux, déroutant », n’est enregistré ni dans le Dictionnaire de l’Académie, ni dans mon Petit Larousse illustré 2005, ni dans le Robert illustré 2013. Seule figure l’acception désignant une personne « qui se mêle d’intrigues, qui a recours à l’intrigue pour parvenir à ses fins » (sens du verbe intriguer dans sa construction intransitive).

Sous un air débonnaire, on réalise bien vite qu’il s’agit d’un reportage à charge. On commence par nous montrer un public de « sans-dents » rendant un véritable culte au professeur Raoult, afin de le faire passer pour un gourou, même sur le ton de la plaisanterie.

On évoque son « fan-club », ses vidéos insolites, ses soutiens politiques (Renaud Muselier, Philippe Douste-Blazy). On va même jusqu’à dire qu’il incarne la fracture Paris-Province. Bref, un médecin parfois rebelle, parfois rangé, mais surtout qui joue la star !

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/l-intrigant-professeur-raoult-revoir-le-grand-reportage-de-bfmtv-1243702.html

Certes, le reportage ne tarit pas d’éloges : la perspicacité du docteur Raoult et son efficacité dans l’affaire de l’épidémie de fièvre Q qui a sévi à Briançon en 1996. On insiste sur le grand prix de l’Inserm qui lui a été décerné en 2010, sur la confiance que lui a accordée le Président Sarkozy et surtout sur le pactole qui lui a permis de monter son institut.

Le documentaire aurait pu ajouter le prix scientifique  Louis D. -Institut de France, obtenu en 2015 pour les travaux de Raoult sur le répertoire des microbes dans le tube digestif.

https://youtu.be/eQlKMySlJsU

Mais rapidement, l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée est présenté sous un jour plus sombre : d’abord, un projet « pharaonique », suggérant un caractère “mégalomane” de son fondateur. Mais la critique ne s’arrête pas là : Raoult est présenté comme un homme autoritaire, un véritable dictateur qui n’admet pas la contradiction : il s’approprie les publications de ses équipes sur lesquelles il exercerait un véritable harcèlement moral. On se croirait dans une séquence de « Faites entrer l’accusé » ! De bonnes âmes prêtent leur concours à la journaliste pour témoigner, en voix off, d’une « atmosphère toxique » créée par le professeur Raoult, adepte d’un management sans partage. Le but ? Démontrer que son autorité est contestée au sein même de son établissement. Et si l’Inserm et le CNRS ne renouvellent pas ses crédits, c’est à cause de son entêtement !

Photo AFP

Enfin, on lui reproche, péché suprême, de n’avoir pas mesuré, en janvier 2020, l’ampleur de la crise sanitaire. Et le reportage se termine sur les malheurs de Karine Lacombe, victime indirecte de Raoult, puisqu’elle a osé revendiquer, au nom de l’éthique médicale, le suivi d’un protocole pour la chloroquine, ce qui eut pour conséquence un « déchaînement de haine » sur les réseaux sociaux. Quant à la popularité du docteur Raoult, elle s’accompagne d’un procès d’intention : la volonté grandiloquente de propulser son institut au-devant de la scène internationale…

Après avoir semé le doute dans l’esprit des téléspectateurs, BFM TV diffuse l’interview tant attendue, menée par Apolline de Malherbe.

https://youtu.be/cj4bGVszZP8

Raoult est en tenue de médecin, en blouse blanche, et la scène se passa dans son fameux bureau qui laisse transparaître une sensibilité artistique originale, où se côtoient le portrait et la bande dessinée.

Le tête-à-tête est un exercice qui n’autorise pas aussi facilement l’insinuation que le reportage. Les pièges les plus grossiers sont vite déjoués et le virologue n’est pas du genre à se laisser désarçonner. Reconnaissons que la journaliste de BFM TV a eu le mérite de permettre au professeur Raout d’aller au fond des choses, même si en fin d’entretien elle déçoit par des questions déplacées et hors-sujet du genre : « et  votre barbe ?… et votre bague avec une tête de mort ? ». Des questions sans intérêt si ce n’est d’alimenter les colonnes d’une certaine presse à sensation, comme Gala,  qui en a fait ses gorges chaudes.

https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/didier-raoult-leve-le-mystere-sur-sa-bague-de-rockeur_447538

Le débat s’engage sur le traitement par la chloroquine associé à l’azithromycine, suite aux doutes émis par Édouard Philippe qui a lancé aux députés : « prouver un traitement est une hypothèse incertaine ! ». Le professeur Raoult ne manque pas d’arguments pour prouver le contraire : études à l’appui ! Il montre une courbe signifiant la fin de la partie pour la Chine et rappelle que les pays d’Asie et du Moyen-Orient ont recouru massivement et avec succès à ce même traitement.

Mais surtout, il met en cause la fâcheuse habitude des pays riches à vouloir sans cesse trouver de nouvelles molécules et à se lancer dans des essais thérapeutiques alors que les vertus de molécules plus anciennes n’ont pas été suffisamment explorées. Il critique ce qu’il appelle une approche « tunnelaire » de la recherche médicale. Il prend l’exemple des antibiotiques, exclusivement prescrits contre les bactéries, alors qu’on découvre aujourd’hui qu’ils peuvent aussi combattre des infections virales. Il s’en prend indirectement aux labos en expliquant qu’il est plus intéressant pour eux de mettre sur le marché de nouvelles molécules que d’exploiter un remède connu, tombé dans le domaine public après vingt ans de mise sur le marché, et donc devenu peu lucratif.

Mme de Malherbe revient à la charge en demandant au professeur s’il est sûr que l’hydroxychloroquine ne présente pas de risques. Raoult rappelle inlassablement que des millions de personnes ont pris ce traitement depuis cinquante ans, et regrette que l’on fasse croire que les nouveaux médicaments sont moins toxiques que les anciens. Puis il souligne la mortalité record dans les pays d’Europe de l’Ouest, qui ont rejeté les tests et les traitements.

BFM TV revient à la charge : « avez-vous le sentiment d’avoir vendu du rêve ? ». Quel culot ! Autant dire franchement : « avez-vous le sentiment d’être un charlatan ? » Raoult repart sur l’épidémie : pas de raisons selon lui, que celle-ci suive une évolution différente des autres : une courbe en cloche avec une montée, une accélération de la contamination et de la virulence, puis une décroissance. Un déroulement classique qui n’aurait rien à voir avec l’immunité de la population. Sur l’influence des stratégies humaines de réponse, Raoult se contente de dire prudemment que leurs effets sont difficiles à évaluer. On est bien loin des affirmations péremptoires de Jérome Salomon qui nous raconte tous les jours que le confinement a permis de sauver des milliers de vies !

Sans critiquer ouvertement la fonction anxiogène de la propagande officielle, Raoult constate que dans nos sociétés, le seuil de la peur est beaucoup plus bas qu’il n’était dans les périodes de guerre qu’ont connues nos ancêtres.

Toujours sur l’épidémie, il nous dit que le Coronavirus n’est pas d’une contagiosité extrême, en comparaison avec la rougeole ou la variole. Son personnel soignant, testé et soigné, n’a pas été plus contaminé que le reste de la population, soit environ 3 %. Et pour en revenir aux soi-disant dangers de l’hydrochloroquine : « c’est le truc le plus fantasque que j’ai jamais entendu » lance-t-il avec un certain agacement . « Comment a-t-on pu véhiculer une histoire pareille ? »

Idem pour le spectre d’une deuxième vague de Coronavirus brandi par les médias : « c’est de la science-fiction… On prend à tort l’exemple de la grippe espagnole qui n’a rien à voir ! »

Il ne nie pas pour autant les problèmes posés par le Coronavirus : les séquelles observées chez certains patients guéris, notamment les fibroses pulmonaires pour lesquelles des recherches de traitement doivent être entreprises. Mais trop c’est trop : quand Apolline de Malherbe revient à la charge avec des myocardites aiguës observées chez certains enfants, il lance : « les alertes, c’est votre truc, pas le mien ! »

Pour autant, il se garde de mettre en cause les hommes politiques, à commencer par Emmanuel Macron auquel il reconnaît un intérêt louable pour vouloir examiner toutes les perspectives de solution… Et sur l’affaire de sa démission du Conseil scientifique de l’Élysée, il se contente de répondre que ce n’était pas son « écosystème ».

« Les polémiques je m’en fiche… Les décisions politiques sont aussi difficiles à comprendre qu’une épidémie » avait-il déclaré en début d’émission.

Il n’aura pas été aussi tendre avec les journalistes : « je ne suis pas comme vous, je rapporte des données. Je ne rentre pas dans la folie terrifiante » lance-t-il à son interlocutrice en fin d’émission.

Reste à espérer que les Français auront été nombreux à profiter de ce moment privilégié avec ce grand savant. Après les litanies quotidiennes de Salomon et les prestations larmoyantes d’Édouard Philippe ou d’Olivier Véran, ça met un peu de baume au cœur !

Hector Poupon

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Gauthier Michel. 13009

Ce 7 mai, je viens d entendre des éloges sur le traitement du professeur Raoult..à Marseille..par le généraliste d une parenté qui lui a dit que plusieurs de ses patients ont étés ” stabilisés,” grâce a la chloroquine…..Gauthier Michel 13009

Réveil&Réinformation

A comparer avec le reportage plutôt impartial, voire élogieux, de FRANCE 3 en 2015, sur la prochaine ouverture de l’IHU de Marseille
https://www.youtube.com/watch?v=esFAIpNbuiM

Salarié patriote

Denis
BFM rappelez moi , radio dirigée par le gouvernement , radio qui a sali la lutte des gilets jaune, cette radio qui fait passer les gens pacifistes pour des délinquants, cette radio continue sous la dictature mariniste à faire passer le Professeur RAOULT pour un charlatan, mais qu’elle se taise cette radio de mer..

Gauthier Michel. 13009

Je regarde plutôt Éric Zemmour sur cnews… C est plus sain….Gauthier

chris83

ILS auront beau faire TOUT et n’importe quoi pour essayer de rendre le professeur Raoult “à leur image” ils n’y arriveront pas. Il est regrettable que le ridicule ne tue pas car depuis quelques semaines nous aurions pu juger de l’hécatombe … Le Professeur Raoult est tellement au-dessus de cette bande d’incapables, d’envieux, mauvais et j’en passe. La CLASSE c’est naturel et ils ne risquent pas d’y arriver : c’est inné! Tant qu’à tout et toutes ce journaleux minables (et c’est un euphémisme!) nous allons les voir changer d’opinion quand l’opposition leur aura réglé leur salaire…

bernard

Plaisir pour un scientifique de voir un collègue brillant se défendre avec intelligence (preuves et bon sens à l’appui) des bavardages, mensonges, insultes et petit mépris qui l’assaillent;..

poiropardix

Raoult 1 Malherbe 0

Lisa

Il a une “humanité” que beaucoup de professeurs et chefs de ceci et cela n’ont plus!

Soigner des malades pour leur sauver la vie, c’est la médecine et le serment.

Invoquer le risque avec l’utilisation de la chloroquine dérange des plans financiers.
De plus, pas de tests et surtout pas dans les ephad c’était interdit, le résultat c’est 10.000 de nos ainés qui sont dcd!

Le discréditer en invoquant que ça guérit tout seul est une contre vérité. Qui nous dit que parmi des malades traités à Marseille certains n’auraient pas fait la forme grave!
Le professeur explique cela très très bien et l’on constate les résultats dans son département.
Tous ceux qui ont menés campagne contre lui mais aussi contre le port du masque doivent être sanctionnés. Ils ont des morts sur la conscience.

Lisa

Si le covid19 guérit tout seul dans 80 ou 90% des cas comme le prétendent les médecins et journaleux, pourquoi autant de malades dans les hôpitaux?

Bien sur tous ne décèdent pas. Mais s’ils avaient été traités dés le début de la maladie, des milliers de personnes ne seraient en réanimation!

C’est cela soigner des personnes, éviter l’aggravation de la personne et une issue fatale par la prise de médicaments.
C’est bien ce qu’il se passe avec toutes autres pathologies, tous ne guérissent pas. Et ce n’est pas pour cela que l’on ne les traite pas.

Urbain

C’est vrai qu’Appoline de Malherbes est une garce, mais qu’est-ce-quelle est belle!

Chacun ses goûts… Je ne la trouve que prétentieuse

vieux patriote

ha mais elle est les deux

Affaire de goût

petitjean

@Urbain
pitoyable !
la forme plutôt que le fond ??
une “belle” ordure reste une ordure !!

Nicole Léveillé

Belle de l’extérieur mais pourrie dans l’intérieur

ISIDORE DE TRIVAGNAC

NE VOUS FIEZ PAS AUX APPARENCES ; toutes les Gauchistes et autres Cosmos juives , arabes ou africaines de cet univers Bobo des médias et autres cloaques du Gauchisme PS . Ce sont en général des Garces différentes des femmes de milieux nationalistes et communistes plus naturelles que les Grisettes du Gauchisme qui sont soit moches é ambitieuses soit dégénérées . Je connais bien ces milieux pour les avoir infiltrés il y a longtemps pour le compte du Service d’ordre du FN, . Il y règne des ambiances très orientales en matière de mœurs , parmi ces coteries constituées en Clientèles et en Harems , il y en a qui sont moches baiseuses mais râleuses elles sont les plus dangereuses et il y a aussi des Belles que les Chefs s’arrachent et qui reviennent souvent aux plus riches

J-C Jourdan

Il en sait des choses Isidore. Mais je pense que grosso molo comme dit ma mère Isidore a raison. En Suède les gauchistes femmes qui s´occupent
de jeunes afghans, ont plus de 50 ans et baisent toutes avec leurs protégés.
La presse alternative a relaté des meurtres pérpétrés par les jeunes
parce que la vieille ne pouvait accepter que le jeune prenne une plus
jeune. Mesure définitive pour se debarraser d´une emmerdeuse de
baiser en rond. D´autant plus que le jeune conseillé sait qu´il peut s´en
tirer avec 3 ans de prison et pas d´expulsion. Si un avocat arrive ou
ose prouver que c´est le jeune qui a commis le meurtre et pas la
vieille qui est tombé dans l´escalier-
Suédois des Cévennes

Fonzy

Dans un B.M.C……

Marc

Allez vite satisfaire un besoin, cela oxygènera votre cerveau. Anne-Sophie Lapix est également une belle femme, cela ne la dédouane pas pour autant, de la mauvaise foi qui l’habite et de la merde qu’elle sert au JT et ailleurs précédemment.

Didier

” une jolie fleur dans une peau de vache…”

J-C Jourdan

Urbain quel mauvais goût !!

R2D25

C’est la marchande de poissons de BFM tv

Lohengrin

Le professeur Raoult un mec droit dans ses bottes face à un univers de “média et de politique” malsain. Cette journaliste de la particule n’était qu’une petite fille devant ce bonhomme d’une grande humanité !
Merci pour ce billet M. Poupon.

Mountain

Qui regarde encore cette chaine ?pas moi en tout cas ,à zapper définitivement.

kabout

cette fosse sceptique qu’est bfmwc a critiquer depuis le début le Pr Raoult et obtienne une interview !!! je te les auraient envoyer chier rapido .

Les ROUGES

La Apolinne ne vaut rien !

astrid

Je me pose la question sur la photo : chasse en Afrique pour le Saint-Raoult ???

Didier

Non, médecin biologiste spécialisé dans les maladies infectieuses… Né au Sénégal. Et quand bien même…

J-C Jourdan

commentaire à laMalherbe.

reuri

Décidement le Prof Raoult m’est de plus en plus sympathique, ses opinions politiques ça le regarde, mais qu’il rende hystérique tout le marécage merdiatique est vraiment jubilatoire. La popol de mauvaiseherbe est marrante, elle prouve qu’une prostituée peut tapiner chez bfm-wc.

Léon Armagnac

Madame de Malherbe est tout juste bonne à bosser dans une maison close. Elle se prostitue pour BFMWC

franjeu

Elle en est même la mère maquerelle !!

astrid

Pour ça, il faudrait qu’elle apprenne à sourire parce que de ce côté là, c’est pas gagné !!!! Il faudrait aussi qu’elle n’aboie pas sur les clients sauf ceux qui le demandent…..

ISIDORE DE TRIVAGNAC

VERITE SI JE MENS : Il y a des émissions de BFMTV à marquer d’une pierre blanche, ou noire. Celle-ci vaut son pesant d’or et de diamants. Ruth Elkrief annonce une bonne nouvelle au monde, carrément LA bonne nouvelle : nous sommes sauvés. Car le Pr Philippe Gabriel Steg, membre de l’Association des médecins israélites de France, c’est écrit sur son Wikipédia, a trouvé la formule miracle qui écrabouille la formule du Pr Raoult, ce sale Gaulois réfractaire aux bénéfices des grands labos

astrid

ruth elkrief est fille de rabin. Elle a le sens de la famille.

Mickdan

Point positif,cette sorcière de mauvaisherbe dont on connais l’arrogance n’a pas réussi a le déstabiliser une seul fois,et le Pr Raoult l’a remise plusieurs fois a sa place !!

.Dupond1

Il n’aura pas été aussi tendre avec les journalistes : « je ne suis pas comme vous, je rapporte des données. Je ne rentre pas dans la folie terrifiante » lance-t-il à son interlocutrice en fin d’émission.
/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Il a des réactions quasies similaires envers les journalopes , a celles de Donlad Trump envers ceux des states …..Ce qui n’est pas pour me déplaire .

zéphyrin

Apolline et son doux regard…(sourire) vaguement exotique…Elle me rappelle “ma sorcière bien aimée” en plus vrai.

peplum

Des ancêtres au royaume normand de Sicile ?

boulogne

Tres dur de garder son calme devant la connerie journalistique et pourtant le Professeur Didier Raoult l’a gardé.

Lire Aussi