Rapprochement chrétiens-musulmans : l’abbé Pagès est un doux rêveur

Publié le 15 mars 2014 - par - 1 103 vues
Share

L’abbé Guy Pagès me semble être un doux rêveur. Nous n’enfermons pas les musulmans dans leur statut d’ennemis, ce sont eux qui s’y enferment. A-t-il perdu de vue que les musulmans ne font jamais de concessions (sauf si ça les arrange) et qu’il n’y a que les idiots de non-musulmans qui en font. Alors, faire cause commune pour rejeter, comme il dit, cette abominable théorie pour perpétuer un système familial basé sur sur une religion dominatrice et rétrograde, même en sachant qu’il n’existe pas de modèle familial optimum universel. Non merci ! Et même si nombre de musulmans modérés, peu pratiquants et plus ou moins ouverts à nos valeurs sont des personnes respectables, ils sont presque tous influencés par ce fond religieux qui les aliène et qu’ils s’obstinent à ne pas analyser avec cette faculté qui s’appelle la raison.

Et s’il y a convergence de points de vues sur le sujet de la théorie du genre, il n’est pas question de faire route ensemble. C’est comme si, dans les années 1930/40, on aurait demandé aux juifs de faire cause commune avec les nazis face au péril commun soviétique !

Jean-Louis Burtscher

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.