Ras-le bol-de vous et de votre islam de malheur

Publié le 29 juin 2014 - par - 2 335 vues
Share
Centre de Rome, 22 avril 2011

Centre de Rome, 22 avril 2011

Qui voudra de votre religion devenue le vrai visage de la barbarie humaine ?

Vous pensez bien qu’aucun humain digne de ce nom ne voudra d’elle.

Aucune humanité, ni compassion, ni pitié, et ce ne sont pas vos victimes d’Irak et de Syrie qui diraient le contraire.

Vous vous tuez entre vous comme des bêtes féroces pour gagner l’érection éternelle.

Vous vous nourrissez de violence et de haine comme si elles étaient vos seules sources de vie.

Nous préférons notre vie sur terre plutôt que votre paradis de luxure et de beuverie.

Nous en avons marre de vos histoires à quatre balles et de votre folie meurtrière.

Vous n’aimez pas la vie, elle non plus ne vous aime pas et rêve de vous voir disparaître de sa vue à tout jamais.

Allez baver votre poison haineux ailleurs que sur notre terre que vous polluez avec le sang des vôtres que vous tuez au quotidien.

Vous n’y êtes pas à l’aise, faites comme les adeptes du Temple Solaire.

Nous avons choisi la vie et vous avez choisi la mort comme mode de vie.

Vous avez fait de la terreur votre seule raison d’être et de vivre.

Nous vous disons basta, votre cirque infernal a trop duré.

Vous ne vous aimez pas vous-mêmes, nous nous n’avons guère envie de vous aimer.

Vous vous êtes trompés de planète, la nôtre ne sera jamais la vôtre.

Vous voulez en faire notre calvaire, mais elle sera pour vous votre tombe.

Vous avez peut-être la plus religion au monde, mais nous nous avons la plus belle vie au monde.

Notre délivrance sera le jour de voir l’islam éradiqué de cette terre.

Nous ne serons jamais des vôtres, comme vous ne serez jamais les nôtres.

Nous sommes des humains et vous êtes des mutants transfigurés par la haine de vous-mêmes.

Vous avez renoncé à votre humanité car vous avez peur de vous-mêmes.

Nous avons le courage de nous regarder dans notre miroir.

Vous avez honte de vous-mêmes c’est pourquoi vous voilez la face.

Vous voulez nous imposer votre mauvaise foi, notre monde sera sa tombe.

Nous n’avons ni haine ni compassion pour vous, car vous êtes fermés à tout sentiment humain.

Vous ne changerez jamais notre monde, car sera la fin de votre monde.

Salem Ben Ammar

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.