RATP : Jean Castex peut-il être l’homme de la situation ?

La déglingue n’a pas épargné les transports publics. Certes, il y a ceux qui ne sont jamais contents et qui en veulent toujours plus. Mails il y a ceux qui sont confrontés à la réalité du quotidien : trains supprimés, métros bondés aux heures de pointe, « incidents d’exploitation », grèves à répétition, travaux sur les lignes, « voyageurs » sur les voies, déficit de conducteurs et j’en passe !

Après une période de sous-investissement, l’IDFM (Île-de-France Mobilités) a conçu un plan de 24 milliards d’euros, sur la période 2016-2024, pour rénover le matériel roulant et éviter les pannes à répétition.

https://www.lejdd.fr/Societe/gregoire-de-lasteyrie-les-elus-de-paris-feraient-bien-de-sinvestir-un-peu-plus-plutot-que-de-donner-des-lecons-4135958

En bref, l’offre de transport en commun en Île-de-France n’est pas à la traîne, mais alors qu’est-ce qui ne va pas ?  Pourquoi de nombreux franciliens hésitent-ils à prendre les transports en commun ? Une enquête de 2018, révèle que 51 % des femmes ressentent l’insécurité dans les transports en commun, et 38 % des hommes.

https://www.cnews.fr/france/2018-01-30/une-femme-sur-deux-se-sent-en-insecurite-dans-les-transports-773813

Même si les propos de l’INSEE se veulent rassurants, 145 630 vols dans les transports en commun ont été enregistrés en 2019 et le bilan ne cesse de se dégrader.

https://www.insee.fr/fr/statistiques/5763595?sommaire=5763633

Les espaces réservés aux transports publics, que ce soient les rames, les bus ou les gares, sont devenus autant de lieux de transgression. Il y a les agressions, les vols des voyageurs, mais aussi bien d’autres « incivilités » passées sous silence.

De l’aveu même du ministère de l’Intérieur, Paris est la ville où le niveau de dangerosité est le plus élevé dans les transports en commun et face à cette déglingue, la réponse des autorités laisse à désirer malgré le déploiement de 1 000 agents de sécurité et 51 000 caméras.

https://actu.fr/ile-de-france/paris_75056/metro-rer-bus-paris-classee-ville-la-plus-dangereuse-de-france-dans-les-transports_48123264.html

La mendicité est tolérée, des clochards d’odeur répugnante montent dans les rames, des passagers provocateurs  fument et boivent (parfois de l’alcool) dans les voitures. Les stations de métro « sensibles » comme Porte de la Chapelle, Porte de la Villette, Stalingrad, Barbès, pour ne citer qu’elles, ne sont pas protégées des toxicomanes en errance. Personne aux barrières : on entre dans l’espace voyageur comme dans un moulin, et souvent sans payer ! La fraude aux transports publics franciliens n’est pas plus combattue que la fraude à la carte Vitale.

Une enquête de l’Ifop de 2016, révélée par BFMTV, estime à 500 millions d’euros les pertes dues chaque année à la fraude.

L’ampleur de cette fraude est telle qu’elle finit par être banalisée et même tolérée par l’opinion publique.

https://www.bfmtv.com/societe/fraude-dans-les-transports-52-des-voyageurs-jugent-cette-pratique-acceptable_AN-201611180061.html

Comme s’il était normal que certains paient et d’autres non, ne cherchant même pas à bénéficier des tarifs préférentiels mis en place pour les économiquement faibles, comme le Navigo gratuit pour les bénéficiaires du RSA… Sauter les barrières, passer derrière quelqu’un, non sans quelque plaisir à provoquer, est devenu un droit !

Quant aux bus de banlieue (mais aussi ceux du Nord-est de Paris), on va dire à la louche qu’un voyageur sur deux s’installe sans titre de transport. De quoi dissuader les autres d’acheter des tickets ! Il est fréquent de voir des bandes de jeunes monter en meute dans un bus et se précipiter au fond pour faire les cons. Pas étonnant que les chauffeurs de bus, souvent très soucieux de la qualité du service, n’en puissent plus !

https://youtu.be/h3jNezGalJs

Malgré des salaires à peu près convenables, on comprend qu’ils n’aient plus envie de risquer leur peau. Si les syndicats dénoncent la dégradation des conditions de travail comme étant à l’origine des démissions en cascade, la question de la sécurité est rarement mise en avant. Comme à l’Éducation nationale, il y a encore des sujets tabous. Il manquerait 1 800 chauffeurs de bus en Île-de-France. Mais plutôt que de reconnaître un véritable malaise, on préfère s’en prendre à un absentéisme « abusif », sans s’interroger sur ses véritables causes.

https://www.europe1.fr/societe/ratpsncf-face-aux-conditions-de-travail-les-demissions-des-conducteurs-senchainent-4132156

Selon un rapport interne de la RATP, 377 agressions physiques de chauffeurs ont été recensées en 2017. Chiffre en constante augmentation.

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/ratp-les-chauffeurs-de-plus-en-plus-victimes-dagressions_2951341.html

Les Français auront gardé en mémoire le meurtre de Philippe Monguillot, chauffeur de bus à Bayonne, tué par deux racailles le 5 juillet 2020, après un contrôle de titre de transport qui a mal tourné.

https://www.fdesouche.com/2022/09/16/bayonne-un-conducteur-de-bus-en-etat-de-mort-cerebrale-apres-avoir-ete-sauvagement-tabasse-par-une-bande-de-jeunes/

Les pouvoirs publics feraient bien de s’interroger sur cette crise générale des vocations dans les services publics : que ce soit à l’Éducation nationale, dans la police, à l’hôpital ou dans les transports en commun. Situation d’autant plus incompréhensible que le taux de chômage plafonne tout de même à 7,4 %.

Un point commun : des agents livrés à eux-mêmes et qui ne sont guère soutenus par leur hiérarchie en cas de problème. A la tête de ces services publics, le refus de voir la réalité en face, le pasdevaguisme, le laxisme. En laissant faire, la RATP s’imagine acheter la paix sociale dans les transports : même erreur qu’à l’école où le pouvoir passe petit à petit aux mains des transgresseurs.
Ainsi, on tolère les vendeurs à la sauvette à l’intérieur des gares ou des stations de métro, la fraude, les incivilités en tout genre, au mépris du client à qui l’on demande de tout supporter sans rien dire !  Faut-il rappeler que le trafic de cigarettes, pour ne parler que de lui, sert à financer des réseaux islamistes ?

Ainsi le CAT, Centre d’analyse du terrorisme (association Loi 1901), écrit dans un rapport de mars 2015 :

« France / Financement de djihadistes / Syrie / Etat Islamique

Selon les services français (douanes, autorités judiciaires), plusieurs djihadistes français ayant rejoint depuis 2012 le théâtre d’opération terroriste syro-irakien, ont financé leur voyage et récolté des fonds au profit des organisations terroristes opérant dans cette zone grâce au produit de la vente de cigarettes de contrebande. Le ministre français du budget Christian Eckert a récemment confirmé ces informations, indiquant « il est avéré que beaucoup de djihadistes sont très proches de la petite délinquance (contrefaçon, tabac de contrebande, drogue) » ».

Le tout baignant dans un climat de complaisance wokiste, qui se traduit par le choix de  certaines publicités bien visibles des voyageurs. On voit l’état d’esprit de certains cadres de la RATP : propagande LGBT, propagande pour les vaccins, promotion du métissage, banalisation du ramadan, soutien déguisé au président de la République, propagande pour la lutte contre le réchauffement climatique. On voit que l’idéologie du Forum de Davos n’est pas très loin ! Mais où est donc passé le principe de neutralité du service public ?  Le fraudeur type est dépeint comme le blanc-hétérosexuel étudiant- fils à papa. Tout le monde rigole !  Il est vrai qu’on s’efforce de limiter les contrôles aux beaux quartiers, par peur d’exposer dangereusement les contrôleurs. Car il faut bien le reconnaître, le service public des transports est la cible préférée du vandalisme de ceux qui rejettent la France.

Jean Castex peut-il être l’homme du redressement, du virage à 180° ? Après avoir été l’homme de paille de Macron, on peut en douter ! Et, sans aborder la question du conflit d’intérêt que pose sa nomination à la tête de la RATP, son logiciel ne semble pas être le redressement du service public mais plutôt l’accompagnement dans sa lente décomposition.

Hector Poupon

image_pdfimage_print
12

30 Commentaires

  1. Et dire que la grande Zorah ne voulait pas de Colombey les 2 mosquées Sinon on me parle souvent de la Grèce Antique des ROMAINS demain on citera aux petits Algeriens qu ici c etait 1 Pays qui s appelait la France lol

  2. Que voulez-vous. Depuis 50 ans les Ministres sont inter changeables à souhait ! Pas besoin de compétences, IL FAUT remercier les bons soldats alors n’importe quel poste bien payé fait l’affaire. Cela résume clairement le pourquoi notre pays en est là ? Il n’y a que les nombreux, trop nombreux naïfs qui pensent que sortir de L’ENA est un gage d’intelligence ! Détrompez-vous ! Cette école ne fabrique que des ronds de cuir destinés à devenir fonctionnaires ! Eh oui ! Et vous savez quoi ? Les plus compétents vont directement dans le privé… Les autres, tous les autres sont des incompétents notoires… Continuez à les élire vous avez leurs résultats sous les yeux depuis 1/2 siècle….

  3. Mdr les affiches de la campagne de sensibilisation contre les resquilleurs et les fraudeurs ! Nous constatons tous, et ce tous les jours, que les resquilleurs sont 9 fois sur 10 des non gaulois…

    Par contre si moi petit blanc j’ai le malheur d’oublier mon pass navigo… vu que de plus en plus les équipes de contrôleurs sont de la même « famille » que les resquilleurs susnommés !

    Dieu merci, je n’ai pas de soufflant dans mon sac, sinon ça ferait pas mal d’années que je serais en taule !

    • Pour cela beaucoup de retraités vivent au bled comme Dimis Eux sont protégés mdr

  4. Ce crevard va ruiner la RATP comme il a ruiné la France. Un abruti pareil, ça ne s’invente pas.

    • Je le connais pas mais il en a bien la tête ce peintre en bâtiment du dimanche

  5. Il a mis le bordel dans les hôpitaux, à la tête de l’état Français…Il n’aura pas besoin de le faire à la RATP, ses prédécesseurs s’en sont chargés !

    • C est 1 lampiste le chef c est notre Pinoccio national l ex copain de Vladimir le Grand

  6. La CGT compte sur Jean Castex le soumis pour créer des salles de prières islamiques et cela pour l’ensemble du personnel de la RATP ! (au moins 90 % du transport parisien est islamisé)

  7. RATP : entreprise islamisée et plus encore sous la gestion d’Elisabeth Borne, jadis les bus étaient nickels malgré de longues années de service, parfois plus de trente ans pour certains, conduits et prisés par des chauffeurs auvergnats, antillais, basques ou bretons, maintenant c’est majoritairement des africains musulmans.

    • Comme aux pays des bonobos et du couscous monfrere Couleur locale et Ambiance Noix de coco lol

  8. Pour s’en sortir et sauver la FRANCE et les FRANCAIS, il faut commencer à éjecter macron le grand malade et ensuite avec l’armée dégager tous les sauvages/envahisseurs ….

  9. Emprunter le métro à Paris, faut vraiment en avoir envie. Sale, dégoulinant de puanteur, coupe gorge, insécurité garantie, entassé les uns sur les autres comme du bétail, clochardisation, ect…..beurk donne envie de vomir.

  10. Les incivilités permanentes me donnent envie de frapper. Dernièrement ligne 12 pleine à craquer, station Madeleine, je monte et une jeune fille assise dans la carré ne se lève pas. Je lui fais remarquer avec un ton assez dure qu’elle pourrait se lever. Un homme de mon âge, bien propre sur lui et bien blanc, me dit vous pourriez demander avec délicatesse. Mes parents nous apprenaient à nous lever dans les transports en commun : éducation de base. J’espère que ce personnage a fait de même avec sa progéniture. Un monde de barbare, voilà ce que je me dis chaque fois que je prends les transports en commun.

    • Vous avez 40 ans de retard, ou vous n’avez pas d’enfants ni surtout de petits enfants,mis à part ceux dont vous auriez assuré l’education .La Donzelle n’a rien du comprendre. Sinon elle vous aurait répliqué : « c.est l.heure du rivotryl pépé « 

      • ZAZIE : C’est avec des réflexions de ce genre que MA France s’enfonce, s’enfonce et s’enfonce toujours plus ! Et voyez vous, il y a tellement de merde au fond que nous n’avons pas fini de sombrer encore plus ! Car, comme disent les Canadiens : « votre commentaire c’est de la merde » !

  11. Le métro, il s’en tape, c’est la feuille de paye qui compte :
    Pour ce qui est des anciens Premiers ministres, en plus de la rémunération pendant trois mois, ils peuvent conserver à vie leur véhicule avec chauffeur et un dispositif de protection policière coordonné par le Service de la protection du ministère de l’Intérieur (SDPL). Toutefois, depuis la publication d’un décret en septembre 2019, ils ne peuvent plus disposer d’un secrétaire particulier à vie, mais seulement pendant dix ans.

    • Arrivé conformément au principe de Peter à sonseui d.incompetence,il est aujourd.hui en préretraite, au chaud, avec une carte vermeil ,cent kilos de cachous lajaunie et un abonnement à vie au chasseur français.Dieu prodigue ses biens à ceux qui font vœu d.etre sien et en tous cas Macron sait récompenser les mérites à leur juste valeur

  12. Il a une bouille sympathique et le verbe fleuri qui fleure bon le sud-ouest. Mais il est du coté obscur, dommage…

  13. Il n’a que 57 ans! On n’a pas fini de le voir sauf si, sauf si…notre situation actuelle se retourne!

  14. S’il avait inventé l’eau chaude ça se saurait. Un haut fonctionnaire de plus ou de moins ne va pas bouleverser les habitudes qui sont désormais ancrées pour longtemps.

  15. A 450 000 EUROS PAR AN , on a tout a attendre du castex :si on n a besoin de rien , on peut toujours lui demander …et si on a besoin de quelque chose , il nous expliquera comment s en passer ! va t il faire comme avec les stations de ski ? il avait ouvert les stations et interdit les remontees mecaniques … va t il ouvrir les stations de la ratp en les interdisant aux NON MUZZS ? ? ? juste par souci de cohesion sociale bien sur …

  16. Avec une ganache d’halluciné pareille,on peut pas imaginer cet ostrogot ailleurs que dans la secte ratp !!!

Les commentaires sont fermés.