1

RATP : Samy Amimour était chauffeur de bus à la RATP

 
11950345_996837100362386_5933919046119590494_o
Samy Amimour, l’un des assassins musulmans du Bataclan était chauffeur de bus à la RATP au centre bus de Pavillon-sous-Bois. Celui-ci est décrit par ses voisins et amis et ses collègues comme un musulman modéré, gentil, jovial et timide.
http://www.liberation.fr/societe/2015/11/16/attentats-le-kamikaze-samy-amimour-etait-alle-en-syrie-il-y-a-deux-ans_1413799
Je ne suis évidemment pas surprise par cette révélation,  je dénonce l’islamisation de la RATP avec force mais dans le vide depuis trois ans.
Pour l’heure, la RATP ne communique pas beaucoup sur le sujet, et pour cause…
Comment annoncer à ses clients que jusqu’en 2012 et pendant 15 mois, parmi leurs chauffeurs se trouvait un assassin qu’elle a embauché, rémunéré, lui permettant sans doute de se payer son voyage en Syrie, et entretenu par le biais de tous les avantages sociaux qu’elle offre à tous ses agents et à leurs familles ?
Comment annoncer à ses clients qu’ils l’ont échappé belle car ce chauffeur avait eu tout le temps pour fomenter un attentat d’envergure dans le métro, au volant de son bus ou dans le RER grâce à sa situation d’agent, pour apporter des informations sur les failles de sécurité de l’entreprise de transport ou pour fournir des costumes RATP à des complices, leur permettant de circuler librement dans tout le réseau et commettre leurs assassinats de masse ? (Rien  ne dit, même après sa mort, que des complicités ne se sont pas formées avant les assassinats du 13 novembre en vue d’un tel acte)
Comment annoncer à ses clients que d’autres de ses agents sont peut-être des assassins en puissance et qu’en attendant qu’ils passent à l’acte, on nous enjoint de surtout continuer à prendre les transports, ne pas paniquer, ne pas stigmatiser, ne pas faire d’amalgame, ne pas dénoncer l’islamisation de la RATP alors que beaucoup, et de plus en plus d’entre eux, ont des comportements inquiétants sur le lieu de travail, présentant des signes de radicalisation évidents : prosélytisme, sexisme, pratique de la prière, barbe, etc. Des agents radicalisés que la RATP considère et veut à tout prix nous présenter comme des musulmans modérés pour maintenir la paix sociale, s’empêchant ainsi toute fermeté face aux promoteurs de la charia en son sein, devenus à ses yeux de simples pratiquants de la Religion d’Amour de Tolérance et de Paix.

Comment être sûr de la volonté de la direction RATP de prioriser la sécurité de ses usagers et des Français plutôt que la discrimination positive qui favorise des embauches dans des quartiers déjà radicalisés ? Elisabeth Borne, la nouvelle PDG de la RATP, vient de se féliciter de favoriser davantage de nouvelles embauches en Seine-St-Denis, département d’où était originaire l’assassin Samy Amimour. http://www.leparisien.fr/aubervilliers-93300/la-ratp-veut-recruter-encore-plus-en-seine-saint-denis-25-10-2015-5217331.php
Au Bataclan, Emmanuel Bonnet se trouvait parmi les victimes. Il était un agent de la RATP lui aussi. Formateur au centre d’Aubervilliers, il était passionné de musique et s’était juste offert un concert de rock ce vendredi 13 novembre. Peut-être avait-il lui-même accueilli et formé son assassin à l’apprentissage de la conduite lors de son embauche ou l’avait-il simplement croisé dans les couloirs de sa maison RATP.
emmanuel bonnet
 
Le loup était déjà dans la bergerie, puis les loups sont entrés dans Paris ! Et regardez le résultat !

 

bataclan

Le Bataclan, en masquant les dizaines de cadavres et la marre de sang de la fosse.

Alors permettez-moi de ne pas m’associer à la nouvelle manipulation annoncée par tous ceux qui ont favorisé la mort de mon collègue Emmanuel Bonnet et favoriseront celles à venir.

Maud Orcel