1

Rats, migrants, racailles, toxicos, métro : Hidalgo a transformé Paris en ville de merde

Même l’ancien maire de Paris, Bertrand Delanoé, qui faisait l’honneur de passer quelques jours en France entre deux séjours en Tunisie, avait été obligé de reconnaître, (quelques semaines après l’élection de sa protégée, Anne Hidalgo), que Paris était devenue une ville sale.

http://www.valeursactuelles.com/politique/bertrand-delanoe-decouvre-la-salete-de-paris-45443

Et il n’avait pas tout vu ! Trois ans et demi après, c’est l’invasion des rats. 5 millions, selon certaines sources, soit 2,5 rats par Parisien ! Un éboueur a livré à la France entière des images effrayantes de cette réalité.

http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Invasion-de-rats-a-Paris-la-video-effrayante-d-un-eboueur-1444106

Et son témoignage ne rassure pas. L’employé de la Propreté de Paris (on ne rit pas…) raconte : « Ça nous a impressionnés, donc, on a vite refermé le bac et on l’a vidé dans la benne. Les rats sont énormes et ils ont de moins en moins peur de nous. La preuve, ils n’ont pas hésité à attaquer plusieurs de nos collègues sur différents arrondissements. Il y en a un qui a sauté à la gorge d’un collègue, un autre qui a sauté sur le bras d’un collègue. Ça cavale partout, me dit-il, les rats sont gros comme des chats. Ils nous foncent dessus, il faut sans arrêt être sur ses gardes. »

Comme le disait malicieusement notre amie Josiane Filio, Hidalgo rêve-t-elle d’inventer une nouvelle discipline olympique, en 2024, à Paris : la chasse au rat !

Dans le Paris d’Hidalgo, ce maire qui pourrit la vie des automobilistes, le métro, qu’elle ne prend jamais, ne s’arrête plus à certaines stations, à cause des toxicomanes ! Charmant !

http://www.valeursactuelles.com/societe/drogue-paris-le-metro-ne-sarrete-plus-certaines-stations-92433

Il est vrai que dans le Paris d’Hidalgo, on construit des salles de shoot, sous l’impulsion du docteur Le Guen, avec les résultats qu’on pouvait attendre.

https://francais.rt.com/france/34977-bagarre-devant-salle-shoot-paris-riverains-excedes-mairie-confiante

Dans le Paris d’Hidalgo, les bandes de jeunes s’entretuent, et risquent de tuer à tout moment un passant innocent.

http://www.rfi.fr/france/20180114-bagarre-entre-deux-bandes-adolescent-15-ans-meurt-plein-paris

Dans le Paris d’Hidalgo, les touristes sont régulièrement dévalisées par des roms ou des racailles.

http://www.lindependant.fr/2017/07/10/une-vingtaine-de-touristes-devalises-a-paris,3033081.php

Dans le Paris d’Hidalgo, et de Brossat, des camps de migrants envahissent nos rues et nos trottoirs, rendant impossible la vie du voisinage et transformant le quartier en cloaque.

 

Non, Paris n’est pas encore Haiti, mais avec Hidalgo, on s’en rapproche…

Et personne n’a oublié l’urinoir géant, à ciel ouvert, qu’a constitué la place de la République, avec le bordel, autorisé et toléré par Hidalgo, des « Nuit Debout ». Ecoutons juste le témoignage d’une riveraine.

https://www.francetvinfo.fr/societe/nuit-debout/nuit-debout-le-ras-le-bol-des-habitants-de-la-place-de-la-republique_1432907.html

Le Paris d’Hidalgo, c’est aussi le boulevard Ney, dans le 18e…

Le Paris d’Hidalgo est donc devenu une ville crasseuse, et quelles sont les priorités de celle qui, comme maire, est responsable de cette déchéance ? Elle poursuit devant les tribunaux notre dessinatrice Ri7, à cause de ce dessin, et elle interdit aux automobilistes ayant des voitures anciennes d’entrer dans Paris, bien qu’ayant passé le contrôle technique, ce qui est un abus de pouvoir qui devrait être sanctionné par la loi. Et histoire d’en rajouter une louche, elle a quadruplé le montant des amendes, et livré le marché juteux des parc-mètres à une entreprise privée, qui paraît avoir un drôle de recrutement…

https://ripostelaique.com/stationnement-hidalgo-privatise-les-amendes-et-fait-appel-a-des-delinquants-toxicos-sexistes.html

Certains diront que c’est bien fait pour les Parisiens, qui ont d’abord élu cette incapable arrogante, qui ont voté Macron à 90 %, et qui, dans les lieux d’attentats, ont fait encore mieux !

Ce n’est pas faux, mais il faut quand même penser aux autres 10 %, et surtout à l’image de la France. Car il y a des Parisiens comme Serge Federbusch qui dénoncent la gabegie Hidalgo et essaient de mobiliser les habitants.

https://www.delanopolis.fr/Victimes-de-l-Hidalchaos-circulatoire-retrouvez-vous-et-venez-debattre-le-29-janvier-prochain-_a3327.html

En attendant, si le Paris d’Anne Hidalgo devient une ville de merde, ce qui est incontestable, c’est que la France devient aussi un pays de merde qui va finir par ressembler à Haiti, comme l’écrivait Marcus Graven !

https://ripostelaique.com/pays-de-merde-grace-a-autain-dray-martinez-attali-la-france-bientot-au-niveau-dhaiti.html

Jeanne Bourdillon