Référendum J-13 : le temps est venu d’aller au combat contre Kanaky

Publié le 21 octobre 2018 - par - 52 commentaires - 1 427 vues
Share

Premier jour de la campagne officielle pour le référendum du 4 novembre.

Les journalistes métros commencent à débarquer.

Daniel Goa, l’homme à la tête de l’UC (Union Calédonienne), un des deux principaux partis indépendantistes du FLNKS termine une brève tournée européenne.

Il a rencontré les nationalistes bretons, basques, savoyards, corses (à travers Jean-Guy Talamoni), les indépendantistes des Iles Féroé et le playmobil Puigdemont, le séparatiste catalan “réfugié politique” en Belgique. Autrement dit l’ensemble du reliquat moyenâgeux de l’Europe d’avant l’idée de nation.

Goa leur a confié qu’il ne croyait pas aux sondages qui donnent les anti-indépendantistes à 70 % et les militants de Kanaky à 30 %. Pour lui, le ressenti sur le terrain est bien supérieur à ce médiocre tiers de votants.

Il n’a peut-être pas tout à fait tort et les grands médias – si les Loyalistes ne se réveillent pas – pourraient contribuer à améliorer notablement le score kanakiste.

Les journalistes n’hésiteront pas à parler de valeurs kanakes, d’espérance d’un peuple en route vers sa dignité, remettront le couvert sur les crimes du colonialisme, soutiendront ces gentils garçons qui rêvent de prendre les maisons des autres et de coucher avec leur femme.

Ils invoqueront le sens de l’Histoire, magnifieront la “kulture kanake”, réclameront la liberté démocratique, la liberté de vivre selon leurs coutumes, chanteront les louages de ces tribus si écolos, si attentives à la préservation de l’environnement avec la niaiserie des philosophes des Lumières qui faisaient de Tahiti un paradis terrestre.

Au lieu de démonter ces fadaises (et c’est plutôt facile), au lieu de faire appel aux valeurs de la démocratie telle qu’elle est vécue sur le territoire (même si les Kanaks sont surreprésentés dans les institutions) et de hacher menu le système totalitaire que souhaitent instaurer les indépendantistes (les exemples des frangins de Kanaky que sont la Papouasie-Nouvelle-Guinée, les Salomon, le Vanuatu sont des repoussoirs), au lieu de démonter les manigances de Christnacht et ses trois référendums et son corps électoral gelé, au lieu de brandir la puissance du passeport français de par le monde, au lieu de bénir la culture française, les anti-indépendantistes se contentent, comme l’écrit le principal contributeur d’un blog très suivi en Nouvelle-Calédonie, Caledo Losservatore, de parler d’argent. « Ils ne parlent pas de France, ils parlent d’argent, ça peut se défendre mais ils n’ont pas d’autres rêves que l’obsession de l’argent. Ils sont séparés et désunis pour parler de cette obsession. Ils répètent, dans les quartiers, les tribus, les amphis, sous un arbre à Pierre Lenquette (cité très très sensible)

– On n’aura plus l’argent de la France pour être payé

– On n’aura plus l’argent de la France pour la santé

– On n’aura plus l’argent de la France pour l’école

– On n’aura plus l’argent de la France pour les routes

– On n’aura plus l’argent de la France pour le logement

– On n’aura plus d’argent de la France pour le social

– On n’aura plus d’argent de la France pour la sécurité.

L’argent, ici comme en Métropole, est mal employé puisque le système de santé – malgré un hôpital neuf, une clinique tout aussi neuve – est plutôt déficient par manque de médecins, puisque l’école figée par une loi de pays s’est arrêtée à la réforme Belkacem, puisque les routes sur lesquelles la vitesse est de 110 km/h sont mal entretenues, puisque malgré des constructions de logements par centaines, les bidonvilles cernent la capitale quand ils ne composent pas des quartiers entiers à l’intérieur de la ville, puisque la sécurité n’est pas davantage assurée qu’à Nantes, Lyon, Marseille, Grenoble, Paris…

L’argent comme unique argument de campagne permet aussi à certains de nos compatriotes métropolitains de se défouler dans les commentaires des articles de Lucette Jeanpierre (1). Commentaires d’une insuffisance intellectuelle consternante qui comparent la Nouvelle-Calédonie à Mayotte, parlent de soif de CAF, souhaitent le largage du Caillou.

Quand on est prêt à couper les liens avec la Calédonie le 4 novembre, avec Tahiti demain, avec la Corse après-demain, c’est que l’on ne dira pas non à l’abandon du 9-3, d’une partie des villes méditerranéennes françaises et de celles des terres du Nord du pays.

Autant de haine crasse assomme parfois nos compatriotes du bout du monde.

Ni les Australiens avec les Aborigènes, ni les Néo-Zélandais avec les Maoris, ni les Américains et les Canadiens avec les Indiens n’ont envisagé une seconde de ne donner le droit de vote qu’aux premiers occupants.

Les Français l’envisageraient facilement. Les Français ne s’aiment pas, c’est bien dommage.

Certes la France de Macron et ses mignons n’est pas particulièrement attirante, mais les loyalistes calédoniens doivent dire haut et fort que leur France a une autre gueule que celle de Benalla, que celle d’un doigt d’honneur à Saint-Martin, que celle de types en bas résille gambadant sur le perron de l’Élysée lors de la fête de la musique.

Calédoniens, l’heure est venue d’acheter quelques pots de peinture et de décorer le pays aux couleurs du drapeau que vous souhaitez voir continuer à flotter dans le ciel de l’archipel. Se rappeler Jean-Pax Méfret en 1985.

https://youtu.be/GrjnF1wj-Xc

Marcus Graven

(1)

https://ripostelaique.com/referendum-en-nouvelle-caledonie-j-34-vers-une-large-victoire-des-anti-independandistes.html

https://ripostelaique.com/nc-referendum-j-33-temoignage-sur-la-realite-des-agressions-kanakes.html

https://ripostelaique.com/nc-referendum-j-30-beaucoup-de-kanaks-centenaires-vont-voter.html 

https://ripostelaique.com/nc-j-27-la-charte-des-valeurs-caledoniennes-une-double-arnaque.html

https://ripostelaique.com/nc-j-26-les-independantistes-kanaks-menacent-de-violer-la-democratie.html

https://ripostelaique.com/nc-j-24-le-projet-educatif-des-kanaks-contre-la-langue-francaise.html

https://ripostelaique.com/nc-referendum-j-23-kanaky-vers-une-dictature-ethnique.html

Print Friendly, PDF & Email
Share

52 réponses à “Référendum J-13 : le temps est venu d’aller au combat contre Kanaky”

  1. Michel dit :

    On sait que le « gouvernement » français, c’est-à-dire cette bande de traîtres seulement bons pour le poteau, a décidé d’accorder l’indépendance aux terroristes cananques. Il est déjà prévu de faire et refaire de nouveaux « référendums » jusqu’à ce que le « oui » (à l’indépendance) l’emporte.
    Et on devine ce qui se passera entretemps : des exactions et des violences de plus en plus nombreuses contre les Français de NC (sur le modèle de ce qui s’est passé pendant la guerre d’algérie). Tout cela sous les yeux du « gouvernement » français qui bien-sûr ne fera rien.
    Je dis à mes chers compatriotes français de NC : armez-vous et éliminez les leaders indépendantistes avant de n’avoir plus le choix qu’entre la valise et le cercueil.

  2. Emile ROUX dit :

    cela devient lassant votre histoire

    • Michel dit :

      Evidemment puisque depuis le début, vous n’y avez rien compris malgré tout ce qu’on essaye de vous expliquer et bien que ce qui se passe aujourd’hui en NC va arriver demain chez vous.

  3. claude34 dit :

    La Nouvelle-Calédonie ,c’est la France. Et cela doit le rester.

    J’étais en NC de 85 à 87.

    Nous avions une amie , mélanésienne dont une partie de la famille résidait au Vanuatu .

    Lorsqu’elle leur rendait visite , on lui demandait :  » quand est-ce que ça finit , l’indépendance ?  »

    Qu’ils en prennent de la graine !

  4. J-J Tatie dit :

    Bonjour, merci de lire correctement les « Commentaires d’une insuffisance intellectuelle consternante » c’est là votre opinion, certes !
    Je défendrai bec et ongles LE Caillou que j’aime particulièrement, Avez-vous eu la joie, le bonheur, d’y séjourner quelques temps ? Moi, oui (2014) et dans de très spéciales circonstances, je ne vais pas m’étaler… Ce bout de terre français est magnifique, j’ai eu la joie de causer avec beaucoup de monde en « province Sud », aucun souci, vraiment la gentillesse partout. Nouméa est un vrai plaisir, bon, y’a bien queques canaques vautrés le long des lampadaires Place des Cocotiers mais le Wi-Fi y est gratuit… Par contre la province Nord, c’est une autre histoire et là, je n’ai pas su m’adapter. Le décalage, le violent contraste entre mon mode de vie et celui des canaques des « tribus » m’a sidéré. j’ai plié bagages la queue basse et voilà. Donc, NON à l’indépendance, NON au peuple dit premier, Caillou FRANCAIS ! Vive la Nouvelle-Calédonie et, surtout, sans les cacanaques…

  5. wika dit :

    En tout cas, ce que je retiens, c’est qu’on leur demande leur avis, à eux.
    Chez nous, les demandes de référendum sur l’immigration ou sur la gabgie de nos parlementaires

  6. butterworth dit :

    les ILES FEROE SONT DEJA AUTONOMES l independance totale ne changerait pas grand chose et 50/100 CONTRE EGALITE rien a voir avec les KANAKS https://irai.quebec/clinsdoeil/iles-feroe-un-referendum-sur-une-nouvelle-constitution-enchassant-le-droit-a-lautodetermination/

  7. Paskal dit :

    Ceux qui veulent exterminer les Kanaks comme les Arméniens, les Guanches ou les Indiens d’Uruguay ou d’Amazonie devraient le dire franchement.

  8. Bombastus dit :

    Les vrais patriotes sont solidaires des loyalistes. Le combat pour la survie de la France est le même quels que soient les fronts. Courage à tous!

    • Michel dit :

      Exact, c’est le même combat qui se livre là-bas, en Nouvelle-Calédonie, et ici, en France métropolitaine.
      Vive la Nouvelle-Calédonie française et vive la France !

  9. Anton dit :

    Kanakie ? Oui, oui, oui! Bon vent et bon débarras !

    • Michel dit :

      Sauf que ce sont ces sous-merdes de canaques qui vont virer les Français et qui diront « bon débarras » si on les laisse faire. Le précédent des Pieds-Noirs n’a donc pas servi de leçon ?

  10. Joël dit :

    Forcément qu’ils veulent l’argent de la France. Hors Nouméa, ils habitent dans des cases.
    Mais sur le toit de la case il y a la parabole. Et devant la case il y a le 4×4 Toyota importé direct du Japon, donc toutes options.
    Quant aux routes, LA seule route digne de ce nom est la double-voie express qui va de Nouméa au Nord de l’île. Les autres ne sont que des routes secondaires où par endroit il est même difficile de se croiser ou des pistes en latérite. Même à 60 c’est risqué. Il vaut mieux d’ailleurs ne pas avoir d’accident avec un local à moins d’avoir une somme conséquente sur soi car ils fonctionnent comme dans certains pays que nous connaissons bien : c’est ou bakchich ou lynchage en règle. « Faire coutume » comme ils disent.

    • J-J Tatie dit :

      @Joël, bonjour, mille mercis de ce commentaire classé : « Commentaires d’une insuffisance intellectuelle consternante » où pas !!! Je suppose que vous avez pratiqué le Caillou vous aussi, vous parlez de mon vécu, là !!! Encore merci. Bien que la Nouvelle-Calédonie soit au bout du monde, le Caillou mérite amplement ses 21 heures d’avion ! Si l’occasion se représente j’y retourne, bien volontiers. NON à l’indépendance.

  11. inconnue dit :

    veulent leur iindépendance mais accepteront toujours les aides de la France

  12. Bertrand dit :

    Si Canaques et Caldoches ne peuvent décidément pas se supporter dans ce vaste territoire (équivalent à 4 départements français) et quasiment vide (moins peuplé que le XVeme ardt de Paris), il serait facile de couper ce territoire en deux.

    Chacun chez soi,
    et dans 20 ans on comptera les points.

    Les Canaques demanderont alors leur rattachement à la France.

    • Bombastus dit :

      Vous êtes bien conscients de la façon dont la France gère les frontières? Faire ça ouvrirait simplement plus de droits aux pauvres réfugiés kanaks dans la partie loyaliste. Je vous laisse autoévaluer la pertinence de votre commentaire.

    • butterworth dit :

      EXACT deja dit sinon cela finira COMME EN ALGERIE OU EN AFRIQUE DU SUD OU LES HINDOUS VIRES PAR AMIN DADA

    • Françoise dit :

      Dans de nombreux endroits, mélanésiens et descendants d’européens s’entendent très bien et vivent ensemble au quotidien.
      Ne réduisez pas le Caillou à une opposition entre deux peuples. De nombreuses ethnies y vivent et dans chaque famille il y a plusieurs ethnies mélangées. Il y a des très riches et des pauvres dans chaque ethnie. Dans les classes, toutes les couleurs sont mélangées et les gamins jouent tous ensemble.
      Non à la séparation en 2.
      Continuons à apprendre le Vivre Ensemble.

      • Michel dit :

        Il y a des Pieds-Noirs qui raisonnaient comme ça à l’époque de la Guerre d’algérie. On connait la suite. La seule solution est de mettre hors d’état de nuire les terroristes canaques indépendantistes. Sinon vous aurez la guerre d’algérie, et comme les Pieds-Noirs en Algérie, vous aurez le choix entre la valise ou le cercueil alors que vous étiez chez vous.

  13. Aux Armes Citoyens dit :

    Les indépendantistes sont de gros cocos et leurs discours sur la « pluriethnicité » est un leurre… comme en son temps, aux Nouvelles-Hébrides (Vanuatu).
    Comme tous les gauchistes, ce sont également de GROS MENTEURS.
    En plus, ils sont tellement incultes, qu’on n’a même pas l’envie de rire jaune à leurs c…ries.

  14. Mariette dit :

    Pour sauver le reste, tranchons le cancer.

    • Bombastus dit :

      Quelle naïveté! Les métastases sont partout, on traite le cancer partout (sans ablation) ou alors le bestiau entier va crever; mais ce n’est évidemment pas en laissant les gauchiasses accumuler les victoires que nous pourront relever la tête !

    • Michel dit :

      Comprenez-vous au moins que le départ de la France de Nouvelle-Calédonie serait un formidable appel d’air pour tous les autres mouvements indépendantistes ? Vous avez envie qu’après la Nouvelle-Calédonie, ce soit la Polynésie, puis la Corse, et que dans un siècle pourquoi pas l’Alsace et la Moselle de l’est qui réclament leur rattachement à l’allemagne ?

  15. christian dit :

    Tout a été organisé pour que la Kanaky devienne indépendante:elle le sera après le 4ème scrutin. Inutile de s’accrocher à ce territoire lointain. On ne va pas faire une guerre de Kanaky après la guerre d’Algérie. Les pieds-noirs sont partis dans l’abandon et le désespoir, organisons l’indépendance pour que les Caldoches puissent partir dans des conditions honorables,contrairement aux pieds-noirs, Nous avons déjà trop de problèmes en Métropole pour aller nous empêtrer dans d’autres problèmes dans les DOM-TOM: que ceux qui veulent partir s’en aillent, et bon vent.
    Après quoi il faudra prévoir l’immigration massive en France des Kanaks indépendants puis, ultérieurement, des ressortissants des ex-DOM-TOM libérés de l’oppression française.

    • Aux Armes Citoyens dit :

      Pour votre information, « caldoche » est un terme que les Calédoniens n’apprécient pas, mis à part les gauchistes.

    • J-J Tatie dit :

      Bonjpour, Vu le tarif d’un aller simple pour la Métropole et le temps de voyage, pas sûr que les cacanaques arrivent en masse à Roissy… 80% de cette minorité canaque est très, très c.nne… les 20% qui restent tentent de survivre au milieu de « ça », le peuple « premier » que les vilains colonisateurs ont réduit à l’état de sous-français… Mais de qui ce moque t’on ? Enfin, j’arrête là, je vais devenir méchant et con ! NON à l’indépendance !

      • Michel dit :

        On aurait pu dire la même chose des maghrébins, qu’on aurait pu supposer incapables de payer le voyage pour venir en France métropolitaine. Et aujourd’hui, la France compte 14 millions d’individus issus de l’immigration…

    • claude34 dit :

      Ce sont les caldoches qui ont mis en valeur le cailloux et qui le font tourner ,avec l’aide ,il faut le dire, des fonctionnaires métropolitains dans tous les services de l’ile.

      L’indépendance , ce serait très rapidement le chaos , la faillite économique et les guerres tribales revenues.

    • Michel dit :

      Vous raisonnez totalement à l’envers !
      C’est parce que nous avons abandonné l’algérie que nous avons aujourd’hui les algériens chez nous et les problèmes en métropole.
      Nous devons faire la guerre en NC – et la gagner – si nous ne voulons pas subir une nouvelle double-défaite comme avec l’algérie.

  16. Jean Tenrien dit :

    Qu’ils la prennent leur indépendance. Mais pleine et entière alors !!
    Plus de police, plus d’hôpitaux, plus d’écoles, plus de routes ni d’infrastructures, plus de sécu, plus d’allocs, plus aucun service public, plus un rond qui sort des poches de ces vilains métros etc etc.

    Dans moins de 5ans ils seront tous morts de faim et de maladie…

    • Aux Armes Citoyens dit :

      … Si l’Australie n’a pas mis la main dessus pour les parquer dans de vraies réserves ou génocidé tout simplement.

      • Paskal dit :

        Peut être aussi l’Indonésie.

        • Spipou dit :

          Ca m’étonnerait ! L’Australie et l’Indonésie ont assez de problèmes à régler chez eux pour ne pas aller s’embarrasser d’une île politiquement instable. Par contre, ils y enverront peut-être leurs compagnies minières avec des milices privées pour le nickel. Ca, c’est tout-à-fait possible.

          Et aussi un contrat avec la Kanaky pour y loger des migrants refoulés d’Australie, pourquoi pas ? Mais ils fileront le fric et laisseront les gens du cru laisser gérer ça à leur façon, comme ils le font déjà ailleurs.

  17. Spipou dit :

    « Calédoniens, l’heure est venue d’acheter quelques pots de peinture et de décorer le pays aux couleurs du drapeau que vous souhaitez voir continuer à flotter dans le ciel de l’archipel. »

    Oui, je suis entièrement d’accord. C’est à eux, et à eux seuls, de le faire. On n’a pas à douter de leur intelligence comme la suite d’articles semble le faire.

    S’ils ne le sont pas (intelligents), nous n’avons pas à leur apporter notre bonne parole depuis notre supériorité métropolitaine. D’ailleurs, l’intelligence ne semble pas manquer là-bas, puisque vous citez vous-même les paroles d’un calédonien : « Ils ne parlent pas de France, ils parlent d’argent, ça peut se défendre mais ils n’ont pas d’autres rêves que l’obsession de l’argent. Ils sont séparés et désunis pour parler de cette obsession. » Qu’on soit d’accord ou pas, cette phrase démontre un certain niveau d’analyse et de pensée, non ?

  18. Spipou dit :

    « Commentaires d’une insuffisance intellectuelle consternante qui comparent la Nouvelle-Calédonie à Mayotte, parlent de soif de CAF, souhaitent le largage du Caillou. »

    Dites, je veux bien que la Nouvelle-Calédonie et Mayotte ne soient absolument pas comparables, d’ailleurs ces commentaires-là m’ont autant surpris que vous, mais je ne vois pas en quoi discuter du largage du Caillou soit d’une insuffisance intellectuelle consternante. C’est tout de même une question dont on peut débattre ! Les français sont présents en Seine-Saint Denis depuis un certain nombre de siècles, ce qui n’est pas le cas sur le « Caillou ». Dans le « 9-3 », c’est nous (les français de souche) les autochtones. Quant à la Corse, si certains s’y sentent plus corses que français, ils n’ont certainement pas envie d’être islamisés, et ils ont plus de liens civilisationnels avec la France (ou l’Italie, ou l’Europe, ou la civilisation gréco-judéo-chrétienne) que les kanaks !

    Vous citez l’Australie, la Nouvelle-Zélande, les Etats-Unis et le Canada, mais ces pays ont largué les amarres de leur métropole depuis longtemps !

    Enfin, il me semble que la Nouvelle-Calédonie serait plus comparable à la Nouvelle-Zélande qu’à la Papouasie-Nouvelle-Guinée ou aux trois autres pays que je cite, avec sa population comparable dans une certaine mesure à la population blanche et maorie de Nouvelle-Zélande.

    Mais si le vote était réservé aux autochtones aux Etats-Unis, en Australie et au Canada, presque personne n’y voterait, ce qui n’est pas le cas en Nouvelle-Calédonie, puisque – et c’est tout à l’honneur de la France – les kanaks n’y ont pas été exterminés. Il faut dire que la population européenne n’y est présente que depuis le XIXème siècle, c’est assez récent.

    Quelles que soient les aberrations proposées par les indépendantistes, il me semble que c’est un débat interne à la Nouvelle-Calédonie. Les électeurs n’y sont certainement pas plus crétins qu’en métropole.

    • J-J Tatie dit :

      Bonjoour, ben si, justemet, crétins à 80% hélas…https://fr.wikisource.org/wiki/La_R%C3%A9volte_des_Canaques.

      • Spipou dit :

        Et bien s’ils sont crétins, c’est leur problème, pas le mien.

        Mon problème à moi, ce serait plutôt la crétinerie des électeurs en Métropole. Faut dire qu’en Métropole, les choix qu’on nous propose sont pas très brillants. Là-bas, c’est tout de même plus simple : le choix est entre Oui et Non. Je pense quand même qu’il faudrait être un crétin fini pour ne pas envisager les conséquences.

      • Spipou dit :

        J’ai commencé à lire votre article. Très intéressant.

        Mais je ne vois pas très bien le rapport entre la révolte de 1878 et l’électeur de 2018…

  19. Joël(1) dit :

    Larguer tout surpoids sans scrupules aucunes!!! Il n’y a plus de fric pour nos anciens et jeunes Français ethnique qui survivent comme des clodos chez eux; Alors la Kanaky et autres territoire exotique..hein…. Qu’ils s’enfilent moins et déjà un début de gestion s’amorcera! Ensuite chacun pour soit et Dieu pour tous!!!!!!!!!!!!!!!!

  20. Emile ROUX dit :

    Rien à foutre de ces parasites météques, dans tous les cas cette plaisanterie va nous coûter un max

  21. Allonzenfan dit :

    Vivement que ce soit fini, cette connerie ! Quel que soit le résultat du référendum, faisons en sorte qu’il n’y en ait plus jamais d’autre qui exclue des votants 10 % de la population…

  22. Dupond dit :

    Une nouvelle Algérie !!! Riche de son nikel la nouvelle calédonie aux mains des kanaks avec des kaldoches relégués au rang de larbins pour survivre verra la misere se répandre dans les trois ans qui suivront l’indépendance . Il en faut des connaissances en gestion dans une économie mondialisée ou les cours des marchandises sont transmis dans l’heure …et là il ne faudra pas arriver avec un permis de chasse comme bagage pour signer des contrats avec les multies nationnales .Et je ne parle pas de la gestion des hopiteaux ,des écoles et des services routiers !!!

  23. dqjiijk dit :

    « Pluriethnique » : En route vers le modèle Rhodésie-Zimbabwe !!!

    • Simon cussonet dit :

      …ou pire !….Haiti !….200 ans d’Independence et on voit ou ils en sont aujourd’hui !
      Donnez une île à un européen et vous aurez l’Angleterre…..donnez une île à un asiatique et vous aurez le Japon…..donnez une île à un africain et vous aurez Haiti !

      • J-J Tatie dit :

        Bonjour, donnez, donc, le Caillou à un cacanaque et vous aurez ? RIEN ! le peuple premier qu’ils disaient, ben dis donc, je me demande toujours premier en quoi ?