Référendum J-17 : Papousie-Nouvelle-Guinée, Kanaky, NC, même combat ?

Publié le 17 octobre 2018 - par - 16 commentaires
Share

En Papouasie-Nouvelle-Guinée, pays parmi les plus pauvres de la planète (164e  sur 197 dans le classement IDH – Indice de développement humain – entre le Cameroun et le Zimbabwe), pays où l’on brûle vivantes des femmes pour sorcellerie, le gouvernement vient d’acheter quarante Maserati Quattroporte à 130 000 euros pièce (15 500 000 FCFP). Elles sont arrivées à bord de deux avions cargos et les photos du déchargement ont été vécues comme autant de gifles par les Papous de la capitale.

Ces automobiles de très grand luxe ont été commandées pour véhiculer les chefs d’État et de gouvernement lors du sommet de l’APEC (Asia-Pacific Economic Cooperation – Coopération économique Asie-Pacifique) qui aura lieu à Port Moresby les 17 et 18 novembre prochains.

La Papouasie-Nouvelle-Guinée qui n’a pas spécialement un réseau routier pour de telles bagnoles – les nids de poule sont plutôt des nids d’autruche à Port Moresby où le pick-up 4×4 est plus adapté que la Maserati – est un archipel dont la monnaie, la Kina, ne cesse d’être dévaluée, un pays où 37 % des huit millions d’habitants vivent sous le seuil de pauvreté, un État dont la population dans son immense majorité n’a pas accès aux soins et à l’éducation, une nation avec des infrastructures aussi rares et malmenées qu’en Afrique.

Sur le site du ministère français des Affaires étrangères, on lit que « l’ensemble du pays est marqué par un taux élevé de criminalité et de graves difficultés de sécurité.

[…]

Les affrontements inter-tribaux sont fréquents, en zone urbaine comme en zone rurale.

[…]

Il est recommandé de faire preuve d’une grande vigilance dans l’ensemble de la capitale, Port Moresby. Les déplacements dans les villes de Lae, Madang, Mount Hagen et Goroka sont déconseillés, sauf raison impérative. Ces villes connaissent une forte insécurité, marquée par de fréquents incidents violents et imprévisibles : vols à la tire, agressions à main armée, détournements de voiture, extorsion de fonds, cambriolages, viols.

[…]

Ne pas se promener seul(e) et à pied après 18 h 00 (nuit tombée). Les femmes sont appelées à une vigilance particulière.

Utiliser les modes de transport recommandés par les agences ou les hôtels (navettes ou transport par des sociétés de sécurité). Les taxis et les bus sont à proscrire.

Se montrer particulièrement prudent aux abords des distributeurs de billets.

S’abstenir de fréquenter les marchés des grandes villes. S’écarter de tout rassemblement.

Éviter le voisinage des zones d’habitat précaire (settlements), notamment le soir et le week-end.

Rouler fenêtres fermées et portes verrouillées. Éviter de rouler la nuit en dehors des villes. Circuler sur route de préférence en convoi ou avec une escorte.

En cas d’attaque ou d’agression (car-jacking, hold-up), il convient de ne pas résister, les assaillants n’hésitant pas à faire usage de leur arme. »

Ces recommandations concernant la Papouasie-Nouvelle-Guinée dépeignent bien ce que j’ai pu constater lors d’une escale à Port Moresby, il y a plus de vingt ans. Un résident britannique me racontait que sa demeure était un camp retranché et qu’il était armé pour sortir sa poubelle.

Il est vrai que la plupart des recommandations pourraient concerner la France des quartiers perdus de la République ou les centres-villes d’agglomérations comme Nantes, Rennes, Marseille, Grenoble… Elles sonnent également juste pour les habitants du Grand  Nouméa et des zones rurales de la Côte Ouest et de la Côte Est de la Grande Terre calédonienne.

Vols à la tire, agressions à main armée, détournements de voiture, cambriolages, viols sont le quotidien pour de plus en plus de Français.

Ne pas se promener seul(e) à la nuit tombée, éviter de retirer de l’argent aux distributeurs de billets, s’éloigner des campements de migrants et de Roms en Métropole et des squats à Nouméa, notamment le soir et le week-end, rouler fenêtres et portes verrouillées, rien d’ahurissant pour la plupart des Français de Métropole, des DOM, des TOM et de Nouvelle-Calédonie.

Ah ! j’oubliais, la Papouasie-Nouvelle-Guinée est, avec les Îles Salomon et le Vanuatu, un des trois membres fondateurs du Groupe mélanésien Fer de lance créé en 1988 pour « peser lourd dans la balance régionale et internationale en faveur de l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie ».

Un exemple à suivre ?

La Kanaky-Nouvelle-Calédonie (nom inspiré directement de Papouasie-Nouvelle-Guinée que certains souhaiteraient imposer aux Calédoniens) commandera-t-elle des Porsche pour le prochain Forum du Pacifique si les indépendantistes sont au pouvoir ?

Lucette Jeanpierre

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Yohann le debattant

En espérant que tout cela ne va pas déteindre sur la Polynésie française, dernier paradis sans islam…

J-J Tatie

Bonjour, il ne faut PAS laisser tomber le Caillou, ce bout de terre Français est magnifique, ce n’est pas la Grande Terre, l’île la plus proche du paradis (Ouvéa) mais elle n’en est pas très loin avec AirCalin. Pays extraordinaire que j’ai parcouru, à pieds, sans aucun souci entre Bourail et Thio, puis galère sans nom entre Canala et Koné, à tel point que je n’ai plus voulu quitter la région Sud… Les pseudos canaques sont une minorité de gros c.ns. J’ai failli en renverser un sur la RT 4 vers Thio, debout au milieu de la route qui tentait… lire la suite

Aux Armes Citoyens

Pourquoi les plaindrait-on ces papous ?
Vive l’indépendance, non ?
Comme aux N-Hébrides, comme au Vietnam, l’Afrique etc…
Oui, vive l’indépendance pur tous ces c… qui viennent, sans aucun sens de l’honneur chez le Blanc pour l’envahir et lui soutirer tout ce qu’il peut…
Attendons patiemment le 4 novembre. Je ne fais plus confiance aux sondages.

Paskal

Au Vietnam ?

Jill

Divorce à l’amiable… sans prestations compensatoires, cela va de soit.

Bombastus

Jill, votre position est absurde et dangereuse pour les français de NC. Vous les mettez en risque en ne les soutenant pas depuis la métropole. Par ailleurs si nous lâchons cette île grande comme quatre départements tout le reste suivra et la France sera enfin prête à entrer dans le vide ordure de l’histoire ce que tous nos voisins et amis attendent avec impatience. Partez en NC et faites y dix enfants, ça sera beaucoup plus constructif. Si vous n’avez plus l’âge —> mère porteuse!

Paskal

La France a du mal à garder le 9 3 et vous voulez garder la Nouvelle Calédonie ? Vous ne voulez quand même pas exterminer les Kanaks ?
Que « nos voisins et amis » n’attendent que l’occasion de se lancer dans la curée, j’y crois moyen.

Jill

Justement, je crains beaucoup pour les
Français en NC. Nombres d’indépendatistes sont des fanatiques;souvenons des pieds noirs en Algérie.

Jill

Attention, si le oui l’emporte, ce sera dangereux pour les Français ;si le non l’emporte, ce sera aussi dangereux…

Spipou

Bon… Je vois mal l’utilité de ce feuilleton Kanak-Néo-Calédonien, quelle que soit l’opinion du lecteur, dans la mesure où les sondages donnent 70% d’un côté et 30% de l’autre. Bien sûr, on a déjà vu des sondages se tromper, mais à ce point-là, quand même ! Et je crois savoir que peu de lecteurs de RL sont électeurs en Nouvelle-Calédonie, à part peut-être Jean Robin, mais de toutes façons, il ne doit plus trop lire RL.

Tant qu’on y est, pourquoi ne pas parler de l’indépendance de la Calédonie, l’ancienne (l’Ecosse). Je crois que c’est toujours d’actualité, surtout après le Brexit.

Bombastus

Vous vous rappelez le référendum sur le traité pour la constitution européenne et la trahison de Sarkozy? Et bien voilà la raison: les traîtres au pouvoir ont décidé de vendre la NC. Et ce n’est pas la volonté de la population calédonienne qui les arrêtera. Le laquais minet de l’Elysée aura une belle prime de ses nombreux patrons si la NC tombe. On nous reproche la colonisation mais la France est tombée au stade suivant: la prostitution d’Etat.

Allonzenfan

Wait and see !

Emile ROUX

On est parti pour se récupérer la charge d’une Mayotte bis avec en sus une guérilla de 30 ans avec ces abrutis d’indépendantistes, alors cette avalanche d’articles me paraît bien dérisoire

Beau Fixe

Encore elle !

chiartano

bientot , certains vont accuser l’italie de Salvini de jouer au cimentier Lafarge

Spipou

?